Aller au contenu
  • billets
    8
  • commentaires
    15
  • vues
    3 503

À propos de ce blog

Trois parties : Pskov, Gênes et Aix-la-Chapelle (des républiques), où le joueur change lors du changement de dirigeant à chaque changement de dirigeant

Billets dans ce blog

MeGaNuRa

La première décision de Heinrich-Friedrich, après avoir regardé la situation politique européenne (Gênes a Constantinople? Vraiment? dit t-il alors), fut de rétablir le déficit assez important de la cité. Il organisa le pays pour la guerre en mettent des taxes prévus a cet effet, et réduisa la grande inflation que le pays subissait.

 

Il fut ensuite informé que les scientifiques du pays avez fait une découverte de pointe dans la diplomatie. Alors que Aix est un des pays européens les plus avancé en terme d'administration et de diplomatie, Heinrich décide que le pays devrait se concentrer sur le militaire.

 

Cependant, la défaite de Cleve avez ébranlé le moral des soldats, et quand les Colognais arrivèrent au portes de la cité, l'armée d'Aix fut défaite, et le siège de Aix commença. On dit que l'absence d’illustration ou de dates des Evénements précédant du mandat d'Heinrich viennent de la perte de la bibliothèque a cause des artilleries Colognaises.

 

Ce fut heureusement la seul chose que les Colognais purent brûler car les armées Hessoises et du Munster libérèrent très vite la ville.

 

Nos armées, dont la retraite avait amené a la Hesse, furent heureuses de cette nouvelles, et triomphèrent des armées du Oldenburg a Osnabruck, puis des armées de Cologne, à Paderborn

 

NzmSzJR.jpg

 

Sachant que Aix était en avance administrativement parlant, Heinrich décida d'utiliser ses ingenieurs pour améliorer le système de taxes de la cité.

 

Apres la bataille finale de Koln face a Cologne, qui marqua la fin de la guerre Munster-Oldenburg, Heinrich reçu une demande d'aide militaire de la part de l'Autriche face a...

 

ewn41va.jpg

 

La Horde d'Or?????
Citation de Heinrich avant même qu'on lui dise l'objectif de la guerre: "Genes s'est fait encore frappé."

 

Heinrich ne fournissa que très peu d'aide durant cette guerre: il devait économisé les avancées militaires de Aix, car ces ingénieurs étaient sur le point de faire une découvertes d'une grande importance. Ce fut la dernière chose du'ils découvrirent sous la tutelle de Heinrich, celui-ci ne se fit, hélas, pas reélire.

 

tI3BtSe.jpg

 

(PS: j'ai tiré au D8 l'élection, comme je le fait toujours en jouant une republique: ça ajoute du piquant :D)

lolof67

Antonio Pignolo. Un administrateur pragmatique qui prit en main cette république et qui dut beaucoup employé le baton (ou plutôt la liasse de billet) pour rétablir son autorité sur les nouveaux territoires génois.

 

Les nationalismes étaient vifs, mais surtout l'armée était saignée des précedentes invasions.

 

850144eu421.png

 

Cependant, son regard profondément mercantile était tourné vers le détroit de Gibraltar, et des taxes qui pouvaient tombées dans les caisses. Surtout que Grenade, détentrice des terres était seule, isolé. Cela créerrait assurément un incident avec nos amis ibériques, mais peut t'on réellement ignoré une si belle occasion ?

 

366454eu422.png

 

Le trésor continue donc d'être saigné (il y avait eu une grande vague de recrutement de mercenaires pour contrer les rebelles proliférant partout sur nos terres) mais permet une invasion rapide du petit pays musulman

 

804663eu424.png

 

Pendant sa période de pouvoir, il va sans dire que Antonio tira un maximum profit de ses pouvoir pour soutenir ses proches à l'accession du pouvoir

 

940217eu425.png
590303eu427.png

 

Mais pendant ce temps, de nouveaux rebelles tentent leur chance. La répréssion doit être terrible, mais des emprunts seront necessaires.

 

196704eu428.png
123237eu429.png

 

Malgré une envie folle de conserver le pouvoir, Antonio sera victime de machinations politiciennes pour l'évincer ! Mais tapi dans l'ombre, il attendra son heure !

 

122747eu432.png

Atipik

Le nouveau Doge Barnaba Palavicini avait à coeur de poursuivre les efforts mis en place par son prédécesseur. A commencer par forger une alliance avec la puissante Castille!

 

Ainsi lorsque l'Aragon attaqua le Castillan le Doge voulu le forcer à signer une paix blanche, devant son refus la République pris les armes aux côtés de leurs futurs alliés!

 

911861Genes1.png

 

Après quelques batailles et l'occupation totale de Naples par Gênes et de la partie Espagnole de l'Aragon par la Castille.

 

476057Genes2.png

 

L'Aragon relâchera quelques temps plus tard Naples de son Union et donnera une province à la Castille. Cependant la Hongrie à rompu son alliance en rejoignant l'Aragon, qu'importe, le Doge s'en remettra!

 

L'Heure de l’élection du nouveau Doge était arrivé mais Palavicini se devait de mener à bien ses ambitions avant de céder sa place, il se fit donc réélire!

 

440261genes3.png

 

Sa première initiative de ce mandat fit de faire une revendication sur Draguignan, province appartenant à son rival la Provence!

 

Une fois cela fait, la guerre était déclarée à la Provence bien sûr mais également à son allié la Savoie un autre de ses rivaux! Profitant que l'Angleterre était trop faible pour s'en mêler, et que le puissant Empereur Autrichien suivait Gênes dans sa conquête le Doge fût un peu gourmand...

 

Et Ainsi la Savoie:

 

476501Genes4.png

 

Puis la Provence:

 

816739Genes5.png

 

Se rendirent sans faire d'histoires!

 

Impressionné par la puissance Génoise et flatté par ses ducats Théodoros vint sous l'aile protectrice du Doge et accepta sa vassalisation!

 

744319Genes6.png

 

Le puissant et indispensable allié Autrichien partit peu de temps après en guerre contre cette Bourgogne que tous craignent, le Doge ne peut refuser de répondre à cet appel et mobilise donc ses dernières troupes en vue de cette guerre!

 

957887Genes7.png

 

Seulement deux mois plus tard les élections du nouveau Doge arrivent et Palavicini cède sa place à un Administrateur reconnu en espérant que son rêve se poursuivra après lui...

 

982957Genes8.png

Drawar

Le Doge Raffaele Adorno en était certain, Gênes devait prendre sa place et redevenir une république marchand de premier plan. En fait, elle devait être la seule maitresse de la Méditerranée et même au-delà.
Cela passe par une expansion territoriale. Sans crainte et sans même voiler ses intensions, il fait savoir que la Provence et la Savoie seront de futures possessions génoises, comme la Crimée.

 

Pour accomplir ce rêve ou plutôt ce destin, Gênes allait avoir besoin de puissant allié. Rapidement, l'Autriche et la Hongrie nous ont fait savoir qu'ils partageait un intérêt commun avec nous.
Mais le travaille facile était fait, il restait le difficile. Raffaele mandat son plus talentueux diplomate pour rapprocher la principauté de Théodoros des intérêts génois. En échange d'un serment de vassalité, Gênes s'engage a garantir la protection de Thédoros et le maintient de la famille régnante.
Le doge souhaite aussi de se rapprocher de la France, mais à cause de son alliance avec la Savoie, il doit changer de plan et décide alors de se rapprocher de la Castille.

 

Le 7 avril 1446, Raffaele apprend qu'une puissante famille de Lucques est prêtre à soutenir le doge de Gênes, si on la met au pouvoir. Quelques jours plus tard, la guerre éclate et Raffaele conduit personnellement les troupes à la victoire. Le siège de Lucques permet également d'améliorer les techniques de sièges de l'armée.
Cette guerre permette aussi à l'aristocratie de se trouver une place au sein de la république.

 

gallery_52670_3_159906.jpg

 


Le premier décembre 1446 Lucques se rend et le pillage rapport 68 ducats.

 

Le 28 mars 1447, Raffaele décide de verser des subsides de 1 ducat par mois pour les vingt prochaines années à Théodoros dans le but de renforcer les relations et de prouver la bonne foi de Gênes. Théodoros est encore réticente a accepté de se placer sur la protection génoise. Le doge en profite également pour signer un garantie d'indépendance, ainsi qu'une alliance. Théodros accepte l'ouverture de comptoirs génois sur son territoire renforçant l'emprise de Gênes dans la région.

 

Le 17 juillet 1447, l'Autriche déclare la guerre Augsbourg et demande à ce que Gênes honore son alliance. Raffaele prend à nouveau le commandement de l'armée et l'amène dans les Alpes où il rencontre l'armée ennemi qui était en meilleur position.
gallery_52670_3_25285.jpg

 


Peu de temps après, l'armée autrichienne arrive et les ennemis déjà affaiblit par le présent combat rompent les rangs et se dispersent. L'ennemie est maintenant sans soldat.
Le Doge rentre à Gênes avec son armée, ses alliés pourront finir les sièges et lui soigner sa blessure, le doge n'avait pas eu peur de mener ses troupes directement depuis les premières lignes
Il apprend alors que les Ottomans rechercherait du soutient dans la province de Scio, mais le doge n'est plus en état pour réagir.
Hélas, la blessure de Raffaele s'est infectée et sa santé a périclité. Un mois après la bataille, le Seigneur rappela son fidèle le 30 octobre 1447.
Pris de court, la république se choisit un administrateur reconnu pour palier la disparition subite du doge Raffaele Adorno.

 

gallery_52670_3_165614.jpg

Atipik

En cette fin 1444 Pskov, petite république marchande de l'Ouest de la Russie, n'est pas vraiment dans les meilleurs dispositions.

 

211178Pskov1.png

 

Petit résumé de la Situation:

 

-Nous sommes Vassal de la puissante Moscovie, mais nous n'avons aucune frontière commune avec elle.
-Nous sommes voisin de Novgorod, notre principal rival commerciale. Et de la Lithuanie, le seul potentiel allié face au Moscovite!
-En terme de revenus nous sommes assez riche pour un état si petit, mais nous ne croulons pas non plus sous les piécettes!

 

Alors que faire?

 

J'ai commencé par une politique extérieur visant à m'assurer le soutient de Novgorod et éventuellement celui de la Lithuanie en vue d'une émancipation de notre suzerain!

 

Novgorod soutien ainsi notre indépendance!

 

Cependant la Suède à déclaré une guerre d'indépendance au Danemark et c'est la que sa se complique puisque la Lithuanie est coté Danois et Novgorod coté Suédois, et même si la Pologne et la Lithuanie semble prendre le dessus sur l'Ordre Teutonique et Novgorod. La guerre tourne à l'avantage du Suédois!

 

Pendant ce temps la moscovie se défait d'une guerre contre la Horde D'or et réclame son du!

 

979699Pskov2.png

 

Dans le même temps je meure et laisse donc la place au suivant puisse t'il nous faire briller!

 

879072Pskov3.png

 

410525Pskov4.png

 

*Hors Résumé*

 

Ne sachant pas qui je devait choisir comme succésseur j'ai choisit le Diplomate sans réel raison hormis la situation actuel qui va demander de la euh... Diplomatie!

 

La Lithuanie ne soutient pas notre indépendance mais ce n'est pas figé pour le moment elle est en guerre mais elle acceptera surement une fois la guerre fini si elle n'y laisse pas trop de plume!

 

La Pologne et la Lithuanie ne sont pas alliés, donc pour le moment pas de risque d'UP ce qui m'arrangeait bien!

 

En éspérant que sa ne foire pas! x)

Drawar

Gottschalk Falkenberg fut horrifié de découvrir le budget militaire de la cité être réduit au stricte minimum. Les valeureux protecteurs de la ville était terriblement mal équipés et préparés à faire face à un conflit, ce qui laisse Aix-la-Chapelle très vulnérable lors d'un début de guerre ou d'une révolte de la populace.
La première décision du nouveau fut de nettement augmenter les soldes alloués.

 

4 septembre 1454 : Après l'échec de la précédente guerre, la cité a besoin d'allier pour assurer sa sécurité. Un diplomate fut envoyé à Münster pour tisser une alliance avec l'évêque Heinrich II.

 

21 janvier 1455 : Alliance avec Hesse et, quelques jours plus tard, désireux d'étendre l'emprise de sa cité, Gottschalk mandata un homme de confiance pour trouver un prétexte pour s'emparer de Cologne, une riche cité voisine, si elle n'est pas notre allié, elle est notre ennemi.

 

5 février 1455: Des nouvelles arrivèrent de Bourgogne, grâce à son grand talent, un diplomate a réussi à tisser des liens avec de nombreux diplomates étrangers améliorant ainsi la réputation diplomatie de la cité libre.

 

18 mars 1455 : C'est un grand jour pour la cité, l'empereur Friedrich III accepte une alliance, ce qui n'aurait pas été possible sans les contactes d'un diplomate autrichiens en Bourgognes, c'est aussi une grande fierté pour les habitants.

 

16 juillet 1455 : La cité est secouée par un immense scandale. En effet, il fut découvert que des nobles complotaient avec une nation étrangère dans le but de faire tomber notre gouvernement républicain. Heureusement, grâce au Seigneur, les magouilleurs fut découvert. Le bürgermeister fut intraitable avec les traîtres qui croupissent maintenant en prison, ceux qui trahissent la république ne peuvent bénéficier de sa justice.

 

gallery_52670_3_13754.jpg

 

6 février 1556 : Le bürgermeister amorce une réforme en profondeur de l'administration (doctrine) de la cité. Cela sera un travail s'étalant sur plusieurs années, mais il ne fait pas doute que cela sera bénéfique pour Aix-la-Chapelle.

 

14 Avril 1456 : Certaines dises que les moissons de cette année seront exceptionnelles.

 

15 novembre 1456 : Gottschalk est réélu bürgermeister, malgré que certaines voix s'élèvent à cause du traînements non conforme à nos lois réservés aux traites nobles et aussi aux mécontentement dû aux réformes administratives.

 

30 juin 1457 : Le bürgermeister anonnce officiellement ses intentions hostile face à Cologne et Trêves.

 

16 avril 1458 : Gottschalk organise une collecte de fonds pour financer une nouvelle église.

 

19 juillet 1458 : la réforme monétaire est un échec entraînant une hausse de l'inflation.

 

19 janvier 1459 : Début de la construction de la future plus belle église d'Aix-la-Chapelle.

 

4 mai 1459 : Mayence accepte de signer un alliance.

 

8 novembre 1459 : Gottschalk a réussi à faire accepter de nouvelles lois pour réglementer les mercenaires. Grâce à cela, ils couteront moins chers à la cité. Il ne fait pas doute qu'Aix-la-Chapelle aura besoin de combattants étrangers pour augmenter son influence.

 

18 avril 1460 : Le commandant de la garde apprend une triste nouvelle, les jeunes d'aujourd'hui son de véritables couards qui ont peur de leur ombre. Gottschalk n'a donc pas le choix de se priver de ces recrus potentiels pour ne pas affaiblir l'armée.

 

14 août 1460 : Une terrible missive parvient au bürgermeister, l'évêque de Münster nous informe qu'ils sont attaqué par Oldenbourg et demande à ce que nous honorons notre traité. Cela est peut-être une occasion à saisir. En effet, Cologne a rejoint son allié. Si Aix-la-Chapelle s'empare de la cité de Cologne peut-être pourra-t-elle la garder. La guerre s'annonce sanglante, mais avec l'avantage numérique, la victoire est possible. Gottschalk laisse le commandement de l'armée au général Friedrich Naxleden qui sera plus compétents dans les combats.

 

20 septembre 1460 : Une armée d'Oldenbourg est anéanti sous le nombre.
gallery_52670_3_46032.jpg

 

2 octobre 1460 : Inspiré par la victoire, les citoyens d'Aix-la-Chapelle laisse de côté leurs différents. Tous sont unis pour faire face à la vraie menace.
gallery_52670_3_88997.jpg

 

23 octobre 1460 : Trop confiant, les commandants alliés font une attaque risqué contre Trèves avec les troupes qui n'ont pas encore complètement récupéré du précédent affrontement, le général Frieddrich n'a pas vraiment le choix de les suivre pour minimiser les risques. L'arrivée de renfort de Cologne signe une défaite néanmoins mineures.

 

gallery_52670_3_112829.jpg

 

14 novembre 1460 : Après deux mandats, Gottschalk Falkenberg décide qu'il en temps de céder la place et laisse donc l'élection décidé du nouveau bürgermeister.

 

gallery_52670_3_6066.jpg

Loup

Le mandat du Bürgermeister Albrecht Falkenberg (1444-1452)

 


Le 11 novembre 1444, un nouvel homme prenait place à la tête de la petite cité libre d'Aix-la-Chapelle. Cet homme, c'était Albrecht Falkenberg, qui avec son élection avait réussi à imposer sa puissante famille en tant que la première la cité. Et cette cité d'Aix-la-Chapelle, ce n'était pas une cité libre du SERG comme les autres ! Non, c'était l'ancienne capitale de l'empire carolingien à l'époque de Charlemagne et son fils Louis le Pieux. Falkenberg pouvait donc se considérer comme l'un des successeurs de la prestigieuse lignée impériale carolingienne. Mais pour le moment, cela ne l'intéressait pas, car s'il était élu, ce n'était pas pour des rêveries inutiles, non, c'était pour en profiter d'un maximum et enrichir sa famille d'abord, ensuite voir les possibilités diplomatiques.

 


3NvuyHt.png


La situation politique en début de mandat

 


Le budget de la cité était plus ou moins équilibré, laissant un petit profit.

 


N7zrPsR.png


Le budget de la cité libre

 


La politique étrangère d'Albrecht était simple et efficace, s'allier avec ceux qui étaient d'accord avec sa politique, ou s'allier avec les puissants. C'est pour cela que l'amélioration des relations avec l’empereur, l'Autriche, était logique, et aussi une alliance avec Cologne.

 


hD66iNN.png

 


Un ennemi de la cité était Trèves, donc Albrecht ordonna la fabrication de revendication sur une de ses provinces, Coblence. Avec la fabrication de cette revendication, Aix-la-Chapelle disposait désormais d'un casus belli valide pour pouvoir attaquer Trèves.

 


j23yxfe.pngu3UZTcq.png

 


Puisqu'une guerre éventuelle demande une armée suffisante, le bürgermeister de la ville ordonna le recrutement de deux nouveaux régiments d'infanterie.

 


HN0461w.png

 


Puis, il décida de soutenir la réforme impériale, centralisant l'empire, mais donnant aussi de nombreux avantages pour les membres.

 


Lkz1rse.png

 


Comme un conflit avec Trèves semblait de plus en plus inévitable, Albrecht décida d'établir une autre alliance, avec le Brunswick.

 

dvTlgvm.png

 

Ensuite, avec pour raison les revendications « ancestrales » de la cité d'Aix-la-Chapelle sur la province de Coblence, Falkenberg déclara la guerre à Trèves.

 


7AMG6ZP.png


Début du conflit qui allait opposer Trèves et Aix-la-Chapelle

 


À cause du fait qu'il n'y avait pas de militaire capable dans la cité, et que les autres membres de la famille Falkenberg étaient trop peureux, Albrecht prit la tête de l'armée aixoise engagée dans le conflit. Grâce à son courage et habilité militaire, il réussit à emporter de nombreuses batailles face à Trèves et ses trois alliés, Hesse, Ansbach et l'Alsace.

 


lc5grDi.pngN5mzqYX.png


Les succès militaires d'Albrecht

 


Cependant, avec pour cause une défaite des troupes aixoises et leurs alliés, Nassau et Cologne et la perte du progrès d'un siège, Albrecht décida de conclure une paix, qui, au grand mécontentement des habitants d'Aix-la-Chapelle était plus ou moins favorable pour Trèves.

 


689ORUz.png


La "victoire" face à Trèves


Néanmoins, Albrech Falkenberg réussit à se faire réélire aux élections de 1448.

 

 

 

 

VVnS3mr.png
Les élections de 1448

 


Pour continuer son ancienne politique étrangère, il décida de conclure une alliance avec le Palatinat, l'un des électeurs du SERG.

fkpEhtN.png


L'alliance avec le puissant électeur du Palatinat

 


Finalement, il dût démissionner à cause de ses nombreuses crampes au ventre, et laissa sa place à son frère cadet, Gottschalk Falkenberg, dès lors nommé Gottschalk « le Fou » par les chroniques de la cité. Le bürgermeister a démissionné, vive le bürgermeister !

 


cR6ioYV.pngYMr9IPv.png


Élection du nouveau bürgermeister, Gottschalk

Drawar

Accueil

J'inaugure ce blog qui servira à poster vos mini-aars/résumés. J'ai crée trois catégories, une pour chaque nation.

 

Les règles sont simples :
- quand on change de dirigeant, on change de joueur, on peut faire une réélection (pour une seconde réélection, il faut un accord), on garde un seuil de sécurité de 60-70;
- on reste une république, mais on peut changer de type de république;
- on peut former une nouvelle nation, mais il faut s'assurer que ça ne change de type de gouvernement;
- on évite les trucs exotiques, on reste de sa culture et religion d'origine autant que possible (les catholiques peuvent devenir protestant ou réformé);
- de préférence, on compose un résumé/mini-aar de son règne dans ce blog.

 

Pour la compatibilité, tous les dlcs impactant la jouabilité sont nécessaires.

 

Il est encore possible de se joindre pour participer.

 

Participants (en ordre alphabétique, cela ne représente pas l'ordre en jeu) :
- Atipik
- Drawar
- Lolof67
- Loup
- MeGaNuRa

 

Ordre :
Pskov :
1 - Atipik
7 - Yetarse
4 - Lolof67
2 - Drawar
6 - Meganura
3 - Endwars
5 - Loup

 

Gênes :
7 - Yetarse
2 - Drawar
1 - Atipik
4 - Lolof67
5 - Loup
6 - Meganura
3 - Endwars

 

Aix-la-Chapelle :
5 - Loup
2 - Drawar
7 - Yetarse
6 - Meganura
4 - Lolof67
1 - Atipik
3 - Endwars

 

Pour former l'Italie tout en restant une république, il y a un mini-mod ici pour la personne qui en aura de besoin : http://forum.reseau-js.com/topic/92366-partie-commune-élective/?p=1052751568

×