• billets
    2
  • commentaires
    9
  • vues
    378

À propos de ce blog

Partie participe sur Cities : Skylines.

 

Billets dans ce blog

Souppalognon

1487020389-bobistes-radicaux.png

 

Mes chers compatriotes! Vive le Grand Bob et vive Ayrgiesse!

 

Je suis fiers de vous faire ce compte rendu de mes quelques années au service de la ville, même si des questions importantes d'ordre théologiques m'empêche de finir mon mandat.

 

Tout d'abord, mon équipes municipale et moi-même avons répondu au problème le plus urgent de nos concitoyens, à savoir le manque cruel de lieu de culte et d'endroit pour le repos de nos défunts! La construction de plusieurs dizaine de cimetièréglise a donc été lancé dans la ville et les communes alentours, pour un résultat époustouflant!

 

Ensuite, notre commerce et notre industrie ont été relancé grâce à la construction et la réabilitation de plusieurs quartiers : la zone industrielle nord (renommé BBB, Bassin Béni par Bob) a été modernisé, deux quartiers d'habitation ont été sorti de terre (Bobland et Perpendiculairland), deux symbole de notre puissance économique, et une université a été construite près de la zone commerciale, renommé Quartier de l'université! La science bobiste sera enseigné à note jeunesse, nouvelle discipline pleine d'avenir et de progès!

 

Enfin, notre plus grande réussite : l'invention des transports en communs! En effet, plusieurs lignes de bus ont été installé afin de relier notre masse ouvrière aux différentes zones industrielles excentrés ! Le progrès mes amis, le progrès !

 

1489170566-20170217220345-1.jpg

 

1489170570-20170217220437-1.jpg

Souppalognon

Décembre deux-mil-dix-sept

 

Rico était fier. Ces années de dur travail avaient payé, et de nouveaux horizons s'ouvraient à lui. Face à lui, l'immensité, quasi-sauvage, dont il avait maintenant la charge de faire fructifier. Le Gouvernement Fédéral lui avait donné la lourde responsabilité de gouverner cette ville nouvelle pour les 5 années à venir.

 

"A nous deux, Ayrgiesse" ! Lança-t-il, furieux, contre le vent, qui tantait par assaut succéssif de décrocher sa casquette de l'equipe de base-ball de Resmergie, sont équipe préférée.

 

"Dieu bénisse l'Armodie !"

 

Et il porta à la bouche, un délicieux pain carré...

 

0.jpg

C'est moi, Rico, et j'ai la classe.

 

Je vais vous montrer comment on contruit une ville là d'où je viens, les boys.

 

D'une part, il faut savoir que tout ce que désirent les Ayrgiessiens et les Ayrgiessiennes, c'est avoir un travail dans une usine pétro-chimique, un beau pavillon et une belle voiture. Les première choses à faire sont donc d'agrandir le parc indutrielle autours des infrastructures existantes, ainsi que poser les plans d'un nouveau quartier de banlieu.

 

2.jpg

Peau de chagrin

 

Tout en invitant à s'installer de nouvelles industries qui feront très bientôt la richesse d'Ayrgiesse, j'ai donc posé les plans de notre nouveau paradis sur terre. Il faut également planifier les zone commerciales, où les ouvriers auront la joie et le plaisir des découvrir tout les magasins qui leur permettrons de dépenser leur argent dûrement aquis.

 

 

3.png

Ouaiiis.

 

Je lance mes colones de bulldozers, mes phallanges de tractopels et mes légions d'ouvriers autochtones à l'assaut de ses misérables plaines infertiles, et rapidement, la magie opère. Les routes se tissent, les maisons poussent, et les cheminés déjà se dressent et montrent à ce monde la puissance de l'Homme.

 

4.jpg

5.jpg

C'est beau, #####.

 

Mais ce n'est pas encore assez. Deux défis se posent déjà à notre jeune mais ambitieuse cité. D'une part, un nombre fou de camions et de véhicules de tourisme viennent encombrer l'échangeur voisins, ce qui gène les travailleurs d'Ayrgiesse, mais également, les cohortes innombrables venu grossir les rangs des colons, en quête de travail et de richesses, doivent trouver ce qu'ils sont venus chercher. Il nous faut donc un nouveau pôle industriel, lequel sera déservit par un échangeur qui déviera également le surplus de véhicules venus de chépaoù.

 

 

 

6.jpg

7.jpg

Les ingé' ont bien bossés. Bravo les boys.

 

 

Et déjà, la fin des 5 annnées pointe. On a fait du bon boulot. J'ai aimé travailler pour les habitants de cette ville, mais j'ai le devoir, aujoud'hui, de céder mon poste pour qu'un autre prenne ma place. J'ai pris mes marques ici, et je ne laisserai pas tomber cette ville au mains de n'importe qui. Alors sachez une chose :

 

"Je reviendrais"

 

Citation

Cette première partie n'est sans doute pas assez politique, pas assez dans le thème de la ville, mais bon, faut bien lancer le truc. Et puis je n'ai pas été élu, je n'ai pas de compte à rendre. C'est labtec qui prend la suite.

La map est dispo là :

http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=865482629

Souppa.