Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 05/20/2019 in all areas

  1. 4 points
    darkgrazi

    Images de modèles

    WAT TAMBOR Meshes : DarkGrazi Textures : DarkGrazi Rigging : DarkGrazi
  2. 3 points
    darkgrazi

    Images de modèles

    Murkhana siège de l'Alliance des Corporations Maps : Darkgrazi
  3. 3 points
    darkgrazi

    Images de modèles

    Planet RAXUS siège du Sénat de la CSI Maps : DarkGrazi
  4. 3 points
    darkgrazi

    Images de modèles

    Bulwark cruiser Meshes : DarkGrazi Textures : DarkGrazi Rigging : DarkGrazi
  5. 2 points
    (Note: Ce scénario est fictif et extrêmement inspiré des premières saisons de la série House of Cards Je me suis demandé comment apporter plus de fiction à la présid 2017, voilà l'idée! Je fais juste le début pour l'instant, j'ai déjà la suite mais je veux savoir si le concept tente! J'utilise le mod présidentielles 2017 de GPS IV) GPS 4 : La revanche de François Hollande Commencement : Décembre 2016 Elysée, mi février 2017. François Hollande : Si j'avais su que François Fillon serait pris dans cette affaire du Canard enchainé... Ai-je commis l'erreur de ne pas attendre? Le chef de Cabinet entre : Monsieur, il est encore temps de faire machine arrière. François Hollande : Mais comment? Hamon est le candidat désigné du parti. Le chef de cabinet a une moue. Faites sans. Le président hésite, puis d'une voix calme déclare : Ma côte est à 19%...celle là on ne fera pas avec. Convoquez moi Bruno le Roux et Cambadélice sur le champ, on a quelques petites choses à faire passer à l'assemblée. BFM TV édition du soir, 14 février 2017 : Madame Monsieur bonsoir. Au sommaire des titres François Hollande a convoqué un grand congrès à Versailles pour faire entendre une politique générale que ce dernier entend soumettre pour le prochain semestre. Au programme de la politique du président de la République : -La création d'une taxe sur la déforestation -La création d'une taxe sur les transactions financières -La réduction de l'impôt sur le revenu pour la classe moyenne. -La revalorisation des acquis salariaux pour les chômeurs et les personnes en situation de précarité. -L'augmentation du nombre d’hôpitaux en France. Le président de la République entend également faire passer avant les présidentielles une grande réforme santé laquelle revalorise le minimum vieillesse contre la légalisation de l'euthanasie. Le groupement des deux votes en un a fait bondir les élus Les Républicains pour qui ce vote bloqué est "un coup de force d'un régime en perdition". C'est un virage politique complet de la politique du président à quelques mois des élections et qui vise à parler plus généralement à son électorat assez étendu, des sociaux démocrates et sociaux libéraux aux proches de la France Insoumise voire du Front de Gauche. Quel est l'intérêt pour le président d'agir en faisant d'aussi grandes réformes à quelques mois du scrutin? Y aurait-il un intérêt caché? Le président a t-il véritablement renoncé à se lancer aux présidentielles? Le lendemain et les jours suivants : Madame Monsieur bonsoir. Au sommaire les résultats des annonces du gouvernement Cazneuve, la popularité du président de la République bondit à 51% d'opinions favorables. On annonce également que le Président de la République a rencontré Monsieur Jean Christophe Cambadélice dans la journée pour assurer la pérennité de son action et le passage de ses réformes. Elysée : François Hollande : Puis-je compter sur toi Jean Christophe? Jean Christophe Cambadélice : Bien sûr, mais pourquoi toutes ces réformes? Certaines sont prisées par la droite... En tout cas cela devrait aider notre candidat. François Hollande : Oui, cela va aider notre candidat. La grande majorité des réformes passent : Reste la dangereuse réforme santé dont l'issue est incertaine. Le président profite également de ce temps de repos pour s'afficher au côté de stars engagées et proches en leur remettant la légion d'honneur. 16 février 2017 : François Hollande : Et rentrez bien Simone ! Désormais le président est dans son bureau, mains fermées, regard froncé, son chef de cabinet est entré. Chef de cabinet : Demain est la date limite de dépôt des candidatures, Monsieur le Président. François Hollande : Convoque Cazeneuve, Pinel, Ganzer, Sapin et tous ceux sur qui je pourrais compter. Nous allons bricoler quelque chose de nouveau, quelque chose de grand cette nuit.
  6. 2 points
    darkgrazi

    Images de modèles

    Pyke Syndicat Meshes : DarkGrazi Textures : DarkGrazi Rigging : DarkGrazi
  7. 2 points
    darkgrazi

    Images de modèles

    mimbanese trooper Meshes : DarkGrazi Textures : DarkGrazi Rigging : DarkGrazi
  8. 1 point
    tguyon

    Cold War 2

    Cool vidéo sur le jeu
  9. 1 point
    La Revanche de François Hollande 17 février 2017 : Yves Calvi. Yves Calvi : François Hollande annonce donc la création d'un nouveau parti, le Mouvement des Sociaux Démocrates, Libéraux et Radicaux ! Il baptise cette union basée au Centre Gauche Gauche et Centre de l'échiquier politique, l'Union Démocrate Populaire! Puisque ce mouvement se réclame du peuple et proche des idéaux sociaux démocrates dont s'est souvent déclaré issu, le président de la république. Un coup de fil de Cambadélice en furie plus tard : Elysée, cabinet de François Hollande : Conseiller politique : Vous pensez qu'il va passer cette annonce? François Hollande : Cambadélice? Oh oui, il n'est pas très enchanté de ce qui arrive à la gauche actuelle, je suis le seul qui puisse la sauver d'une rupture entre la France Insoumise et En Marche. Maintenant il nous revient de remporter l'élection présidentielle. Les prémices de la campagne du président portent sur 2 choses : -Consolider son image via des remises de médailles et consolider son parti via l'appel au don. -S'assurer que les réformes annoncées soient bien votées en dépit du changement de parti. C'est le défilé des stars à l'Elysée Le premier coup de sonde n'est guère brillant mais ne surprend pas le président. Arrive le moment crucial de la campagne, la tombée des promesses et le vote du parlement : La loi sur les transactions financières, principale économie du gouvernement passe : Il en est de même pour les autres propositions, la popularité du président de la République s'envole : Alors que le président sortant atteint sa popularité au zénith, s'alliant d'autres appuis auprès de la jeunesse : Commence la fulgurante campagne : Le parti présidentiel adopte pour slogan de campagne : Le changement c'est encore maintenant ! (allusion aux réformes qui passent et s'adoptent). Le vote des retraités commence à s'étaler suite à la réduction de l'impôt sur le revenu. Les écologistes rejoignent la grande coalition. Le gouvernement Hollande s'engage alors dans une série de promesses de campagne de plus en plus innovante : -TVA à 19% (au lieu de 20). -Réduction de l'impôt sur le revenu pour les classes moyennes et pauvres. -Réduction des charges salariales pour les employés. A ce titre une musique de campagne est reprise du clip de 2012 : 6 mars 2017 Au palais de l'Elysée : Le président a profité de la fin de semaine pour rentrer et préparer la suite de la campagne. François Hollande : Faites venir le directeur de la DGSI. La personne en question se présente peu après. François Hollande : Arrangez-vous pour que quelques enquêtes soient diligentées sur des personnalités et QG afin de trouver des preuves susceptibles d'engager des perquisitions, si nous en trouvons de bonnes, vous ferez transmettre le tout à un procureur de la République pour perquisitionner. La machine à scandale est lancée. Le dernier acte se joue à la tombée de la nuit, l'invité mystère est là. Le chef de cabinet déclare : Monsieur Benoit Hamon est présent. François Hollande : Qu'il entre. Benoit, tu ne gagnera pas, le PS va me suivre à la longue et tu le sais, retires-toi et nous négocierons ensemble une politique de relance pour la France. Le candidat socialiste hésite, puis accepte. François Hollande : Tu viens de t'assurer une place à l'Elysée pour l'avenir. François Hollande : Faites désormais prévenir Julie. Nous allons revoir toute l'image et la manière de faire campagne. Madame Monsieur bonsoir. Au sommaire des titres : les nombreuses promesses et la campagne du président de la République s’enchaînent au fur et à mesure de cette intense campagne présidentielle. On apprend qu'un remaniement du gouvernement place madame Julie Gayet en qualité de ministre de l'intérieur. François Hollande (interviewé) : Mademoiselle Gayet a toute la compétence, et parce que je lui fais confiance, que je la connais, je sais qu'elle sera une grande ministre de l'Intérieur, non seulement pour la fin de ce quinquennat, mais aussi pour celui à venir. Reprise du reportage Egalement un tout premier sondage BVA place désormais le chef de l'Etat en tête des sondages! 25,6% des Français lui accorderaient sa confiance au 1er tour, il déclasse ainsi Emmanuel Macron, jusqu'alors favori des sondages l'ancien ministre de l'économie arrive cependant 2ème vers 16,8%. En 3ème place le candidat de la France Insoumise Jean Luc Mélenchon est également crédité au dessus de 15% et n'a pas relevé la récente tendance des sondages. Il semble que la remontée du président de la République se fasse également par une reprise dans les électorats ouvriers, employés puis des cadres et classes moyennes ce qui explique la forte baisse de la candidate du Front National Marine le Pen qui aurait perdu jusqu'à 20% du vote ouvrier au profit du président de la République. Egalement au sommaire : Benoit Hamon jette l'éponge et appelle à voter François Hollande, le parti Socialiste vient donc officiellement de se ranger derrière son ancien président. Le chef de l'Etat a pour ainsi dire "repris la main sur son parti". Emmanuel Macron en meeting dans le Nord a réagi aux annonces du président de la République : "François Hollande change de promesses selon les mois, c'est une tactique du vieux système, nous nous essayons de le dépasser". Marine le Pen parle pour sa part : "D'un UMPS en survivance" qu'il convient d'abattre dans les urnes. Enfin le candidat de la France Insoumise parle "d'espoirs trahis en 2012" et rappelle que "Ce qu'a réalisé le président de la République ces derniers mois ne reflète pas ce qu'il a fait les 4 ans et demi ayant précédé sa tonitruante entrée en campagne". Le Président de la République ayant répondu à cela que nombre de réformes de gauche avaient été réalisées durant le quinquennat n'en déplaise à "quelques dénis". Voilà c'est l'essentiel des titres de la soirée et nous allons en parler avec notre invité Monsi.. La télé est coupée soudainement dans le bureau présidentiel par l'action de la télécommande. François Hollande : Bon...il s'agit de tenir... Bruno le Roux entre en trombe dans le bureau : Monsieur le président, la réforme santé n'est pas passée à cause de l'euthanasie qui divise les parlementaires, l'opinion jugera négativement cet échec, notamment les retraités dont la revalorisation des pensions étaient en jeu.. Le président frappe du poing sur la table, puis reprend un souffle calme et réplique : Nous ferons avec, demain est un autre jour, nous nous occuperons de ce problème, faites entrer Monsieur Mélenchon.
  10. 1 point
    darkgrazi

    Images de modèles

    Passel argente Meshes : DarkGrazi Textures : DarkGrazi Rigging : DarkGrazi
  11. 1 point
    Tellus30

    La Taverne des Diadoques

    Ça me gave cette politique de DLC quand elle pour but d'habiller une carcasse de jeu avec le temps et 120€ de plus. Pour ma part, j'attendrai le pack de tous les DLC à tarif réduit, donc dans trèèèèès longtemps. Ils n'ont même pas été foutu d'être pointilleux sur l'Histoire.
  12. 1 point
    Bonjour Désolé pour la réponse tardive. Je ne partage pas entièrement vos commentaires et remarques. Je rappel que nous avons décidé de jouer un scénario 39 avec la venue du patch maritime sur une base de 8 joueurs qui dès le départ entrainerait une difficulté à gérer des pays comme les usa, japon et Italie avec un seul joueur. De plus nous étions informés que des joueurs ne seraient pas présents de manière constante et que nous aurions recours à des invités pour remplacer les absents quitte sinon à reporter. Je profite pour remercier abouh et carl qui sont venus régulièrement pour nous dépanner. En ce qui concerne le niveau des joueurs je ne m’exprimerais pas car les bons ou les très bons joueurs peuvent aussi faire des erreurs en fonction de nombreux facteurs. Il est certain que le déséquilibre est fort si un très bon joueur se retrouve contre un joueur moyen mais en général ce dernier est accompagné d’un bon joueur et c’est donc à lui de prendre la main ou de l’aider. Dans le cas d’Abouh il a fait la tournée des fronts en changeant de camp ce que nous avons accepté. Et quand il a été côté axe par sa plus grande connaissance du jeu il a boosté l’offensive en russie. Quand il passe côté soviet il fait l’inverse. C’est tout à son honneur. Pour ce qui est de la dernière cession, j’ai été fort occupé et je pense que ce n’est pas le fait d’avoir trois joueurs sur les soviets qui est fait perdre les divisions blindes et d’inf. Vous parlez d’une offensive qui n’a pas avancé en Iran du fait de la présence d’un joueur supplémentaire. Avec le japon j’ai progressé en Iran, mais pas que là d’ailleurs. Je n’ai pas pu me concentrer que sur le front russe car j’ai un grand front à gérer et le naval en plus. J’ai perdu pas mal de bateaux et de divisons dans les mers de java mais je ne vais pas dire que c’est du fait d’un cerveau en plus. J’étais face à zib qui gère lui aussi qu’un pays. C’est entièrement de ma faute. J’assume. En même temps sa va pas changer grand-chose. Des manœuvres pour occuper le cerveau de zib et relâcher la pression sur mes alliés débordés. Nous sommes fin 43, que les USA montent en puissance et commence à peser c’est un peu normal. Que les Bombardiers stratégiques fassent mal c’est pareil. En plus on sait aussi avec notre partie du dimanche voire les commentaires que c’est quand même un peu buggé mais ce n’est pas nouveau. Ce n’est pas l’anglais qui est vraiment une menace sauf qu’il doit remplir son rôle maintenant avec e qui lui reste et ce qu’il a de mieux à savoir sa marine et son aviation. Le front africain et pacifique n’évoluera pas énormément compte tenu de la nature du terrain. Donc il reste plus que le front Russe. Pour ce qui est des commentaires sur les « exploits » c’est un dialogue de sourd. On dirait Général Lee. On peut toujours justifier du pourquoi et du comment et il y aura toujours un argument pour justifier que s’est pas un exploit. A partir du moment où on dit que c’est interdit c’est interdit basta mais pas que sur les Aces. C’est une question de fair play et de se tenir au régles. Pour ce qui est de la partie je la trouve plutôt intéressante et elle permet aussi aux joueurs moins habitués de découvrir le jeu. C’est en forgeant qu’on devient forgeron ; Elle permet de voir aussi quelques modifications à apporté pour un meilleur équilibre. Après mais c’est mon opinion personnelle il y a un peu trop de débat intellectuel qui ne sont pas ma tasse de thé . Je dis ça car je joue pas l’anglais. Pour ce qui est du tableau je me considère une grosse burne quand je loupe un plan je me considère très bon quand mon plan a marché. je me considère comme une double grosse burne quand j'oublie quelque choses pendant des mois alors que je me l'étais fixé en priorité. je me considère comme pas bon du tout quand je vais fumer ma clope et qu'il y à une offensive contre moi. je me considère comme un super héros si j'arrive à battre Abouh qui lui est un super super héros venant du confins de la galaxie je me considère comme très mauvais dans l'analyse des moindres statistiques du jeu pour maximiser au mieux et en plus ça me gpnfle. je me considère comme extrêmement mauvais pour donne mon opinion sur les autres joueurs et je ne le ferais pas.
  13. 1 point
    darkgrazi

    Images de modèles

    Props Murkhana Meshes : DarkGrazi Textures : DarkGrazi Rigging : DarkGrazi
  14. 1 point
    Elle a perdu contre un escalier !
  15. 1 point
    DKS_MaXoO

    Images de modèles

    Apparemment, Disney vient de refaire le coup en prenant un modèle fan-art d'Empire at War (celui du Mandator) pour dessiner une des couvertures du futur comic Age of Resistance - General Hux.
  16. 1 point
    Ok, nouvelles versions postées, très légères au niveau des changements, comme le correctif 1.0.3 « Varus ». Je commence donc par vous donner les liens : + Vercingétorix (pour la traduction) : Paradox Mods / Steam ; + Ioutalkinetoumix (améliorations) : Paradox Mods / Steam ; + Brennos (noms propres) : Paradox Mods / Steam. Normalement à partir de ce week-end je commence le travail sur Pompée. Je risque donc peut-être d'avoir du mal à faire suivre les éventuels changements des éventuels correctifs qui vont paraître d'ici à la sortie du premier patch officiel. Par contre, si vous continuez de poster des remontées, et surtout si elles viennent tôt, ça veut dire qu'il y a d'autant plus de chances qu'elles soient intégrées dans Pompée. Donc n'hésitez surtout pas. Arf, oui, dernière précision : je vais évidemment tout faire pour que tout soit bien intégré dans le patch Pompée, histoire que vous pouviez faire du multi, de la chasse aux succès ou de l'Ironman sans vous coltiner du code à longueur de temps. Mais je ne peux rien promettre
  17. 1 point
    Benjo

    Field of Glory : Empires

    Journal des développeurs n°1 (06/02/19) : Bref aperçu ( http://www.ageod.com/news/2782/Field.of.Glory.Empires.Dev.Diary.#1.-.A.Brief.Overview ) Bienvenue dans le premier journal des développeurs de Field of Glory: Empires ! Nous estimions devoir commencer par un résumé du jeu et de ce à quoi vous pouvez vous attendre. Nous donnerons des explications détaillées dans les prochains journaux. FoG: Empires est un jeu de stratégie se déroulant dans l'Antiquité à peu près à la chute de l'empire d'Alexandre le Grand. Son objectif est de fournir une gestion stratégique d'un empire, avec la base d'un jeu Ageod et des détails historiques. Nous pensons avoir des fonctionnalités uniques à offrir, tout en restant familiers et faciles à comprendre pour les fans du genre. En parlant des fonctionnalités elles-mêmes, nous en avons bien-sûr beaucoup dans Empires, étroitement interconnectées comme il se doit dans un jeu de grande stratégie. Gestion des régions et des populations : Dans Empires, la carte est divisée en régions. Chaque région a sa propre population, représentée par des unités abstraites. Chaque unité de population a une culture (qui peut changer) et un statut - citoyen ou esclave. Les régions peuvent accueillir plusieurs bâtiments en fonction du niveau de population. Nous avons beaucoup de bâtiments différents dans le jeu, à la fois génériques et spécifiques à une nation. Il y a beaucoup de synergies possibles dans la construction de votre infrastructure à l'échelle d'un empire, mais vous n'avez pas le contrôle total sur ce qui est disponible pour construire dans une région donnée à un moment donné. Vous devrez vous adapter aux circonstances et en tirer le meilleur parti. Chaque région indique également sa ville/colonie principale sur la carte, qui peut être renforcée via des choix de construction permettant de résister aux tentatives de siège de l’ennemi. Enfin, le commerce se fait entre régions. Même s’il est automatisé, vous aurez beaucoup d’influence sur celui-ci via les bâtiments et d’autres choix. Nous parlerons de tout cela en détail dans le prochain journal ! Système de combat : Nos batailles sont bien plus que simplement essayer d’empiler le plus grand nombre d’unités au même endroit. Les capacités, la qualité et le commandement des unités sont décisifs et influenceront votre approche des combats et la manière de mener vos guerres. Comprendre les forces et les faiblesses de vos armées et de celles de l’ennemi décidera du vainqueur. Progrès et décadence : Ce mécanisme simule la dynamique de la montée et de la chute des empires. Cela a déjà été essayé dans quelques jeux auparavant, mais nous pensons que notre approche devrait vous plaire, car elle rend particulièrement bien compte de l’élan que peuvent avoir certains pays et des hauts et des bas des empires qui tentent de gérer leur propre succès et de relever de nouveaux défis. . Les détails feront l’objet d’un journal séparé. L'essentiel est que vous vous sentiez pressé de faire progresser votre nation vers le haut sur "l'échelle" des nations, mais en avançant, vous semez les graines d'un éventuel déclin et d'un éventuel effondrement. Un effondrement qui à son tour peut conduire à une renaissance et une restauration, ou au début de quelque chose de nouveau. Une chute n'est pas inévitable, mais cela ne signifie pas non plus que le jeu est terminé. Nous voulons en couvrir beaucoup plus (provinces, décisions, types de nations, etc.), mais nous espérons vous avoir donné une idée générale de ce que nous visons avec le jeu. Restez à l'écoute pour le prochain journal!
  18. 0 points
    aucune idée ^^ ca dépend de l'heure à laquelle finis la réunion. Faut jouer sans moi; je suis pas fiable le mardi, j'ai souvent du boulot jusqu'a tard; Ce mardi, je suis sur que ca va être au moins 22h, sans doute plus.
×