Aller au contenu

Balthaur

Membre
  • Compteur de contenus

    1 828
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    3

Balthaur a gagné pour la dernière fois le 21 octobre 2015

Balthaur a eu le contenu le plus aimé !

4 abonnés

À propos de Balthaur

  • Rang
    Membre actif

Information de Profil

  • Région
    Provence-Alpes- Côte d'Azur
  • Genre
    Male
  • Lieu
    NICE

Visiteurs récents du profil

3 505 visualisations du profil
  1. Balthaur

    Mod GPO Jeux-Strategie v3

    Voici mon point de vue. A voir si c'est modable. Pour le nerf des mineurs, le mieux à faire est de ne pas leur donner de technos en chars et en avion. On leur laisse leur dotation en avions et chars, mais ils doivent tout découvrir en matière de chars et d'avions. Ça collerait d'ailleurs pas mal à la réalité. Pour le lend lease, on ne peut refiler que du matériel obsolète (ex : si on a la tech chasseur 40, on ne peut refiler que la tech chasseur 36) et le LL ne peut pas dépasser 20% de sa prod -40% au sein d'une même faction- (ex : si on produit 20 chasseurs/j, le LL ne peut pas dépasser 4 chasseurs/j) Note : c'est 20% (ou 40) par pays. Avec l'exemple ci-dessus (4 chasseurs), 100% de la prod peut être attribuée à 5 pays différents (si pas dans la faction) Pour les ordres spéciaux : last stand provoque beaucoup plus de dégâts dans le matériel et les hommes. On pourrait aussi ne réserver cette possibilité qu'aux unités spéciales (paras, alpins, marines). Le makeshift bridge ne doit pas avoir un impact supérieur à 10% et l'artillerie de forteresse doit perdre 1/3 de son efficacité (jouer sur la durée de l'ordre simplifierait peut être les choses : 2j au lieu de 3). Cas du japonnais : difficile de se prononcer, car il aurait fallu que les USA où les Alliés y consacrent plus de moyens. Je ne suis pas pour restreindre le Jap autrement que par des moyens tels que des embargos économiques, notamment sur le pétrole.
  2. Je viens de lire tardivement le débat qui a eu lieu. Je n'étais pas pour reprendre à 0, mais vu qu'il suffit d'une session pour atteindre sept 39... Mon petit hongrois me plaisait bien, je regrette de ne pas avoir été jusqu'au bout. Le fait est que la récupération de l'aviation de mes alliés européens visait surtout à les soulager pour d'autres occupations (prod, naval, terrestre...), attendu que de toute manière, ce n'était pas avec mon armée de terre que j'aurais fait grand chose (vu qu'une bonne partie de mon MP passait dans les avions). Le hic, c'est que je n'avais pas pensé qu'en tant que belligérant, mes Savoya Marchetti allaient couler des sous marins et des DD français alors que l'Italie n'était pas en guerre... Ce en quoi je rejoins Carl : il eut mieux valu mettre pause et tout de suite intervenir pour clarifier les choses plutôt que de laisser les choses se pourrir (les Polikarpov soviet équipant majoritairement la RAF en plein pacte germano-soviétique... c'est à mettre dans les anales. Parallèlement (et ça c'est historique), les Rouges livraient les juifs polonais aux nazis, liquidaient la bourgeoisie et se mettaient en grève en France, perturbant les transports du rail ou les usines d'armes). Le problème qui se pose, en terme d'équilibrage, ce n'est pas le nombre de slots de recherche d'un camp opposé à ceux du camp adverse, mais bien le lend lease. Car un mineur sera limité par sa capacité industrielle. En outre, vu qu'on a fixé les rush techno à 2 ans d'avance... Plafonner le lend lease est une bonne chose. J'aurais même ajouté que le lend lease n'est possible que sur du matériel déclassé (exemple : si on a la techno 40 d'un avion, on ne peut faire du lend lease que sur des avions de 36). Après tout, c'est ce qui s'est passé le plus souvent : Hongrois et Roumains ont été équipés de Me 109 déclassés par rapport à ceux qu'utilisait l'Allemagne. Les chars alliés livrés aux soviets ne valaient pas le T-34, les fusils livrés par la France à la Finlande dataient de 14-18 ou étaient antérieurs (!), les DD cédés par les ricains aux rosbeef étaient de vieux rafiots (etc). Ensuite, vient le problème des boutons magiques (last stand, bridges etc). Le last stand, tel qu'il est vendu est une aberration : je ne suis pas pour en réduire le coût d'utilisation, mais pour en réduire les effets. Cette fonction doit être un échange : on perd peu d'orga mais beaucoup plus de force (on demande à des gars de se sacrifier pour gagner un peu temps mais on en fait pas des captain américa). En outre, l'utilisation de cette fonction ne fait que pourrir le jeu vu que les axes offensifs sont limités (ex campagne de France où l'allemand peut difficilement attaquer plus d'un secteur à la fois, et qu'il est très facile de contrer). Idem en Russie. Le bridge maker est du grand n'importe quoi. Que cela octroie un petit bonus de +10%, soit, mais pas d'annuler quasiment un cours d'eau... D'ailleurs, ce sont les unités du génie qui jouent ce rôle, pas un général, mêm si ce dernier a le coup d'oeil pour déceler un endroit moins bien défendu). Quand au destructeur de forteresse, mon avis est tout aussi mitigé. Le pour, c'est que cette fonction est pratique car elle symbolise les unités d'artillerie spéciales qui ont existé à de tels desseins. Ça reste synthétique et c'est pas mal (on a pas à gérer la tech et la prod de telles unités). Le contre, c'est qu'effectivement, comme j'ai pu le lire, la destruction de forts est trop rapide. Bon, attendons de voir ce que va donner cette nouvelle partie...
  3. Je souhaite attirer l'attention sur quelques points qui méritent d'être éclaircis : Mission Tizzard : supprimer les bonus de recherche pour les avions (ça ne les concernait pas). ( prendre en compte dans le mod) Purges : SOV doit dégager Toukhatchevski. (règle pour la partie) Conditions de victoire pour SOV : ajouter la conquête de la Mandchourie (règle pour la partie) Volontaires : USA : uniquement des avions sur les théâtres européen et chinois. Pas de troupes au sol. (règle pour la partie)
  4. Ma dernière partie en tant que GER était limite, je n'ai pas foutu grand chose sauf à la dernière session. Je n'appelle pas ça une expérience intéressante même si j'y ai appris pas mal de choses.
  5. Partant. GER de préférence.
  6. Bah, au cas, je prendrai le front russe (coté Jap, bien sûr). J'ai l'habitude de jouer sans blindés ni avions...
  7. Perso, sur cette dernière session, je me suis bien amusé. Tout d'abord, en déc 44, j'ai refilé tous mes blindés, tous mes avions à Titi, puis raclé peu à peu mon armée jusqu'à l'os au profit du front ouest... Jusqu'au moment où le ratio s'est trouvé à 9/1 en faveur du SOV... Là, le front a claqué, quoique la résistance fut vaillante en Lettonie, le long de la Duna (Riga, etc). Mais le boutoir soviet s'enfonçait au centre, vers Lwow. Il remonta jusqu'en Prusse Orientale, alors assaillie par le sud, où il fut arrêté. Il modifia alors son dispositif (tous ses blindés étaient engagés en Pologne) pour suppléer à son infanterie malmenée en Prusse. J'ai dû abandonner à son sort le roumain, qui, à ma grande surprise, a survécu encerclé, retranché dans les Carpates. Mon armée battit alors en retraite précipitamment pour se défendre derrière la Vistule et tenter de conserver Dantzig. C'est alors que Carl (Roumain) m'annonce que l'anglais prend l'Autriche à revers (il avait heureusement le loisir de rester en observateur, vu qu'on lui laissait une paix royale !), et du coup, mon armée sud, censée s'opposer au soviet déboulant de la plaine hongroise, doit battre en retraite en urgence et tenter de rétablir le combat en Tchécoslovaquie, sans défense. Au moment où l'offensive sur la Prusse repart ! Il ne restait plus qu'à tenir un quadrilatère où les toutes dernières forces du Reich livreraient leur dernier combat. Titi, généreusement, vu la détérioration brutale du front de l'est, me gratifia de 3 PzD. Mais leur intervention fut trop tardive pour empêcher la prise de Poznan, qui scella la capitulation de l'Allemagne... Bon, PzD ou pas, nous étions cuits de toute manière.
  8. Au cas, on laisse Drei seul contre toi . Mais va falloir nous occuper pendant ce temps...
  9. Si, si, mais pas du bon côté...
  10. Been, c'est évident qu'il faut hiérarchiser. Ce que j'ai dit n'était pas à prendre au 1er degré d'autant plus qu'à ce stade, ça ne changera rien. C'est juste un des éléments à prendre en compte pour une nouvelle mouture.
  11. Pour le bonus MP de la France, est ce que tu peux rajouter un bonus via mod ? Dans ce cas, ce serait à faire quand il y a annexion de la Tchécoslovaquie (environ +1 division) et ensuite à a chute de la Pologne (environ +5 divisions). Je suis pour une attaque possible de la France dès sept 39, pas dès jan 40. En janvier 40, ça laisse bien trop de temps aux Alliés d'organiser une défense béton, d'autant plus qu'ils ne feront pas les mêmes erreurs historiques. Il y a aussi un autre point où je trouve qu'il y a un calibrage à faire : la nature du terrain. Il est incroyable de pouvoir passer plus facilement une région fortifiée (type Maginot) qu'une région boisée sans fortifications. En outre, les terrains de type forêt sont les mêmes partout, que ce soit en Russie ou en France... Alors qu'elles n'ont rien en commun. Il faudrait revoir à la baisse les malus infligés aux assaillants quand ils attaquent en forêt. Dernier point encore, les terrains sont fantaisistes sur la frontière franco-allemande : montagnes le long du Rhin... Alors que ce devrait être de la forêt, grand maximum (allez voir les Vosges, vous comprendrez mieux pourquoi). Pareil sur la frontière franco-belge : de la forêt a été mise à gogo, alors que ce n'étaient que des bois au mieux. A remplacer par de la plaine en France (on ne touche rien dans les Ardennes Belges). Autre défaut, la frontière hollando-belge : trop de forêt là aussi. A remplacer par de la plaine sauf dans l'enclave hollandaise qui s'intercale entre Belgique et la Rhur. Avec ces quelques modifs, ça devrait bien rééquilibrer le jeu. Si c'est possible.
  12. Ca ne risque pas de poser problème pour les Allemands ou les Russes ? En plus, il faut le temps de les produire, or les usines ne sont pas très nombreuses avant guerre. Ex : de PzKwIV ou Tigre I accessibles dès 37 alors qu'ils sont datés de 41/42
  13. Oui, c'est vrai, mais c'est resté à l'état d'échantillon. Il n'a pas existé une seule formation aérienne digne de ce nom. Et encore moins une infrastructure industrielle capable de produire de tels engins comme en Allemagne. Pour les subs, pareil. D'ailleurs les Jap en étaient réduits à fabriquer des torpilles guidées par des kamikazes.
  14. On peut s'amuser tout autant à recevoir du matériel via lend lease. Et je me répète, mais les constructions sous licence doivent rester propres à une même faction.
×