Jump to content

Vivelempereur

Membre
  • Content count

    672
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

Everything posted by Vivelempereur

  1. La guerre de la Troisième Coalition Prélude : Le retour de la France en Amérique. Le traité secret signé à San Ildefonso le 1er Octobre 1800 permit le retour de la Louisiane, cédée à l'Espagne par Louis XV à l'issue de la désastreuse de Sept ans, dans le giron français. La France avait en effet retrouvé des couleurs entre temps grâce à l'action efficace de Napoléon Bonaparte, alors Premier consul. Mais la guerre avec l'Angleterre empêcha ce retour d'être effectif immédiatement et il fallut attendre la paix d'Amiens du 25 Mars 1802 pour que la prise de possession soit officiellement annoncée au Monde. Or, le 16 Juin 1802, Don Juan Ventura Morales, l'intendant espagnol de la Nouvelle-Orléans, annonce la suspension de la zone franche qui permettait aux produits américains de descendre librement le Mississippi et offrait au jeune État un débouché sur le Golfe du Mexique. Le Président Jefferson est furieux et malgré les tentatives d'apaisement de Louis-André Pichon, ambassadeur de France à Washington. Le Père fondateur envoie Robert R. Livingston et James Monroe à Paris pour négocier l'achat de la Nouvelle-Orléans mais essuie un refus du Premier consul, désireux de poursuivre ses rêves d'Empire français en Amérique du nord. Ce dernier ne concède aux Américains que le remise en place de la Zone franche dès la souveraineté française réinstaurée à l'ouest du Mississippi. Après avoir renvoyé les Américains, Bonaparte fit partir l'expédition Flessingue aux Amériques face au risque grandissant d'une guerre avec le Royaume-Uni. Celle-ci permit l'envoi de renforts à Saint-Domingue et le débarquement des premiers soldats français en Louisiane, promptement évacuée par les Espagnols. Pierre-Clément de Laussat put ainsi prendre ses fonctions de Préfet de Louisiane et entamer le grand dessein de Bonaparte pour la France au Nouveau-Monde. Il envoya rapidement des représentants aux tribus indépendantes des plaines, la domination « blanche » se limitant, à l'ouest du Mississippi, aux rives du grand fleuve, sauf à son embouchure. Bonaparte leur fit offrir des médailles frappées à son effigie par la Monnaie de Paris afin de les impressionner tandis que les « Éclaireurs des plaines », héritiers des « coureurs des bois » de la « première Nouvelle-France », leur rappelaient l'alliance traditionnelle entre la France et les Améridiens. La constitution de la Troisième Coalition Mais la guerre menaçait… En effet, l'Angleterre, déçue du protectionnisme économique de Bonaparte et inquiète par son agressivité non seulement en Europe (annexion du Piémont), mais également en Amérique, fourbissait de nouveau ses armes. La Perfide saisit ainsi le 17 Mai 1803, par surprise, tous les navires français et bataves à sa portée puis déclare officiellement la guerre à l'Empire le 23. Bonaparte riposte en occupant le Hanovre, dont le Roi d'Angleterre était l'électeur. Puis il masse ses troupes le long de la Manche afin qu'elles soient prêtes à fondre sur Londres. Chaque camp préparait son propre système d'alliance. Si la Russie rallia dès 1804 l'alliance anglaise mais l'Espagne en avait fait de même en faveur de celui de la France dès 1803. En effet, le Premier consul lui fit promettre le Portugal dans son intégralité en échange de sa participation à la guerre contre l'Angleterre. En parallèle, Napoléon obtient que la Mobile fasse partie de la Louisiane française ainsi que la confirmation du rattachement de la partie orientale de Saint-Domingue au domaine colonial français. Quant à l'Autriche, qui avait dans un premier temps reconnue le titre impérial de Napoléon, rejoignit la Troisième Coalition lorsque l'Empereur se fit couronner Roi d'Italie et annexa la République ligurienne (Gênes). Enfin, Napoléon parvînt à s'attacher les 3 puissances du sud de l'Allemagne. Le Bade, le Wurtemberg et, surtout, la Bavière. Concernant la Prusse, favorisée par Napoléon lors du redécoupage géographique du Saint-Empire de 1803 (le Recès), son Roi était travaillé « au corps » par sa femme, la Reine Louise, ennemie mortelle de la France révolutionnaire, risquait, en cas d'insuccès français, de rejoindre la Coalition. La France serait dès lors submergée... Apprenant que les armées austro-russes marchaient sur la France, le nouvel Empereur renonça à l'invasion de l'Angleterre et marcha à brides abattus vers l'est tandis que Masséna devait faire face à de puissantes troupes autrichiennes en Italie. La fête pouvait commencer…
  2. Bonjour à tous, Désolé de n'avoir toujours pas posté la suite. J'ai une carte "marche forcée" mais je ne sais pas l'utiliser. J'ai demandé à un concepteur du jeu mais il n'a pas encore répondu. La partie est en pause technique. Je m'en excuse.
  3. Vivelempereur

    [NTW] 1815 : La dernière chance pour l'Empire

    Salut, Certaines images, hébergées sur Facebook, ne chargent pas C'est dans ce message
  4. Promenade militaire en Allemagne (1er Septembre-16 Octobre) Le 1er Septembre, l'Armée de François Ier, le Kaiser, envahit la Bavière et chasse l'électeur Maximilien IV Joseph de sa capitale, Munich, tandis que Koutouzov arrive à Pressbourg. Mais déjà les avants-gardes françaises franchissait le Rhin alors que les Coalisés croyaient encore l'Empereur à Boulogne ! Sur ordre express de Napoléon, l'armée bavaroise se replie et rejoint les colonnes françaises. Napoléon, soucieux d'éviter que le conflit ne dégénère encore plus avec une intervention prussienne, ordonne le strict respect de sa neutralité en interdisant la traversée des possessions Hohenzollern du sud de l'Allemagne, et notamment Anspach. Les avants-gardes autrichiennes mettent alors le siège sur Ulm, qui, en dépit d'une importante concentration d'artillerie, voit sa garnison bavaroise résister héroïquement ! C'est plus qu'il n'en fallait pour Napoléon qui balaye ses impudents… La victoire d'Ulm a un immense retentissement en Europe. Dire que la Coalition était gavée de l'or britannique (tandis qu'à Londres, on sa gaussait de la faiblesse des finances françaises. « France is a ruined country” y disait-on)... Pendant ce temps, Bernadotte, parti du Hanovre occupé, arrive à Nuremberg, tandis que Ney atteint le Rhin à son tour. L'armée impériale fond sur la Bavière. Davout rattrape notamment une troupe ennemie à Ingolstadt qui est à son tour écrasée. Mais de sombres nuages s’amoncellent au nord. L'armée suédoise, débarque en Poméranie, donnant un nouvel argument à la Reine Louise de Prusse… Mais Napoléon ne se laisse pas impressionner aussi facilement. Il se rue sur Munich. Les Autrichiens n'échappent que de peu à une nouvelle débâcle en trouvant leur salut dans la fuite. À Vienne, à l’État-major autrichien, c'est la stupéfaction. Afin d'éviter d'être totalement balayé par Napoléon, les Maréchaux autrichiens ordonnent l'abandon de la Bavière. À l'orée du mois de Novembre, l'Empereur des Français entrent triomphalement à Salzbourg tandis que Bernadotte marche un peu plus au nord. C'est alors qu'une terrible nouvelle parvient aux oreilles impériales. La flotte franco-espagnole a été détruite en rade de Trafalgar ! L'Angleterre est désormais maîtresse des mers ! Tandis qu'il avance sur une puissante armée ennemie qui lui barre la route de Vienne, l'Empire français est à la croisée des chemins en Italie. Si la manœuvre française réussie, l'Autriche n'aura plus de troupes en Italie, libérant Masséna et Gouvion Saint-Cyr pour la marche sur Vienne.
  5. Merci ! C'est le style "livre d'histoire" qui te plait ou bien le maintien de la France en Louisiane ? :p Le jeu est peu connu mais il a l'immense mérite de permettre de jouer aussi bien la Première guerre punique que... la Première guerre du golfe côté Saddam ! La suite est déjà écrite en tout cas.
  6. Vivelempereur

    AAR de l'année 2018

    Bravo au vainqueur qui le mérite amplement
  7. Vivelempereur

    Allez de Gaulle !! [PzC France 40]

    Bonne chance à toi !
  8. Vivelempereur

    [NTW] 1815 : La dernière chance pour l'Empire

    Je suis curieux de savoir quelles campagnes on peut jouer sur ce mod. Uniquement 1815 ? Ou d'autres si j'ai bien compris ?
  9. Vivelempereur

    [NTW] 1815 : La dernière chance pour l'Empire

    J'adore. Vivement la suite
  10. Vivelempereur

    AAR de l'année 2018

    Rhysaxiel C'est donc avec d'autant plus de plaisir que je vote pour ton aar iranien !
  11. Vivelempereur

    Revival ! Parties Participatives !

    Pour la France Loup, il y a mon uchronie :p
  12. Vivelempereur

    Revival ! Parties Participatives !

    Le Japon
  13. Vivelempereur

    J.Edgar Hoover's FBI

    Je l'ai vu tout à l'heure ! Rassure-moi, tu as déjà été repéré par de grosses boîtes, non ?
  14. Vivelempereur

    Cold War 2

    Collectionneur LFC il y aura largement moins de rapatriés venus de France. Il faut dire que Paris et Moscou ne sont pas très copains...
  15. Bonjour à tous, Je souhaiterai faire du rétro gaming et retrouver les jeux de mon enfance. Malheureusement, ils fonctionnent sous Dos Box et l'installation est une vraie usine à gaz. Quelqu'un pourrait-il m'aider ? Merci d'avance.
  16. Vivelempereur

    LFC : Quasi-guerre

    Salut à tous les coldwargameurs ! J'imagine que la plupart d'entre vous me connaissent. Ça fait longtemps que je promets un scénario à Tguyon mais j'avais l'excuse (véridique, je ne mens qu'aux femmes lol) que la Seconde guerre mondiale n'était pas terminée. Ici, elle se tire. Le Japon a capitulé plus tôt, il est moins détruit et cette paix s'apparente à un véritable "Gentlemen's agreement" avec les Alliés, européens en particulier. Cependant, le Japon ou plutôt ses soldats en ont profité pour plonger l'Asie dans le chaos. Hô, armé par les Japonais, contrôle le Vietnam, Sukarno l'Indonésie etc... En Europe, le Reich est sur le point d'être détruit. Et maintenant je sais où sera la frontière Est-Ouest en Europe. Rien de folichon mais quelques surprises Il faudra voir avec notre concepteur de jeux gratuits favori à quelle date commencer le scénario. Cette "Quasi-guerre" (selon l'expression du Général) comportera malgré tout de sérieuses surprises. Sur ce, bonne continuation. Continuez à éviter l'apocalypse sur Cold war 2 ! PS : Et voilà, je fais un texte magnifique, et... j'oublie juste de préciser qu'il s'agit d'une uchronie où la France n'a pas capitulé en 1940 !
  17. Vivelempereur

    LFC : Quasi-guerre

    Bonjour à tous, Bon et bien la Seconde guerre mondiale est terminée, mais déjà la Quasi-guerre s'esquisse :p En Europe, de Hauteclocque a libéré Vienne et a réinstallé les Habsbourg sur une idée du gouvernement français, l'Italie conserve sa métropole intacte et la Finlande sera certes neutre, mais conserve la majeure partie de la Carélie. La Pologne a annexé la Prusse orientale et Konigsberg tandis que Staline conserve Bialystok et les territoires polonais qu'il a annexé en 1939. En Asie, Hô contrôle le Vietnam, les Japonais lui ayant livré le pays et leurs armes. Mais de Gaulle, devenu Président du Conseil, prépare la revanche de la France. En Indonésie, la situation est similaire mais avec Sukarno en chef des Indépendantistes prêts à recevoir à coups de canon les Néerlandais. Mao est aussi maître de la Mandchourie et a reçu des Japonais leurs armes. Tchang prépare sa propre reconquête. En Europe, la France et l'URSS commence à s'entendre en vue de neutraliser l'Allemagne, en en faisant une État sans armée et neutre dans la Quasi-guerre. En Inde, Musulmans et Hindous travaillent ensemble sous la houlette de Wavell. On tend vers un maintien de l'unité du pays.
  18. Vivelempereur

    LFC : Quasi-guerre

    Merci Lars !
  19. Vivelempereur

    LFC : Quasi-guerre

    Ce soir aucun soucis
  20. Bonjour à tous, N'ayant pas trouvé un sujet dédié à ce jeu, je me permet de le créer. J'ai acquis ce jeu en Mars mais n'ai commencé à m'y mettre sérieusement qu'il y a quelques jours. Et je trouve ce jeu formidable ! Certes, il n'est pas complexe comme War in the East ou un jeu Ageod mais tout en étant facile à prendre en main (sans être simpliste) il permet, à mes yeux en tout cas, une immersion dans la période traitée. J'ai vraiment l'impression d'être un général d'un des 2 camps en présence lorsque je clique pour lancer une partie. Et je dis bien général car on ne gère pas la production et les orientations stratégiques sont presque obligatoires mais un commandant de corps d'armée n'avait pas son mot à dire sur la stratégie globale de son pays. Par contre, au niveau tactique, quelle superbe simulation ! Et vous, que pensez-vous de ce jeu ?
  21. Vivelempereur

    '' Palmiers, Rhinocéros et Mig21'' (DCS)

    Salut Laurent ! Petite question. C'est toi qui a inventé le succès économique des débuts de règne de Bokassa ?
  22. Vivelempereur

    Metal Gear Solid Legend - un mod pour Cold War 2

    Salut Le Visiteur, J'admire votre travail, on voit les vrais fans d'une série. Mais je n'ai personnellement jamais joué à un jeu Metal Gear. D'où mon absence de réaction sur ton topic jusqu'à présent.
  23. Vivelempereur

    [EU4] Hohenzollern und Mark Brandenburg

    Salut Jafado ! Content d'avoir de tes nouvelles Pas de soucis pour l'AAR. Et bon voyage en Brandebourg d'avance !
  24. Salutations chers lecteurs ! Rassurez-vous, le tenant du "Vlassov de Téflon" décerné par le Politburo que je suis pour son abandon de l'AAR bretonnien a bien l'intention de ne pas conserver sa place l'an prochain ! Je joue la partie suivante
  25. Bonjour à tous, Depuis maintenant quelques années, j'écris une histoire alternative, et contrairement à mes AAR's, je m'y tiens depuis lors et le récit est déjà bien avancé. Il faut dire concernant le ARR's qu'il m'était difficile de jouer à l'ordinateur. Et maintenant, oui, j'ai bien plus de temps pour jouer et donc pouvoir raconter des parties. Je me suis dit : Pourquoi ne pas allier ton uchronie et un récit de partie ? France = Vichy ou France = Pays injouable dans les jeux vidéos, c'était difficile de trouver un jeu pouvant servir de support, surtout que les jeux sont basés sur la réalité, et non mon histoire alternative Néanmoins je pense l'avoir trouvé avec le vénérable Panzer Corps. Au moins je sais à peu près y jouer, et la campagne du désert peut servir en partie de socle à un récit LFC. C'est pour ça que j'appelle la partie "Mini AAR" car il n'y aura que 2 missions (ou 3, ça dépend, j'ai joué une fois cette campagne donc je ne sais plus) Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture. Prélude « Mon Général, le Général Wavell est prêt à vous recevoir. » L'officier d'ordonnance ouvrit alors la porte du bureau de son supérieur direct au Général O'Connor et la referma juste derrière lui. La salle, grâce à des techniques modernes qui venait s'ajouter aux techniques des Autochtones pour refroidir les bâtiments avaient un climat supportable, contrairement à l'extérieur qui était une véritable antichambre de l'enfer. Il faut dire que nous sommes en Juillet 1940 au Caire… Archibald Wavell se leva alors pour saluer son subordonné, salut auquel ce dernier répondit conformément à la plus élémentaire règle du respect de la hiérarchie militaire. Le Général Wavell était commandant des Forces de Sa Gracieuse Majesté au Moyen-Orient et, à ce titre, dirigeait les opérations en Égypte, Égypte menacée par la présence italienne en Libye. Richard O'Connor, quant à lui, commandait la Western Desert Force, les forces britanniques faisant justement directement face aux Italiens à la frontière libyenne et qui avaient déjà réalisé l'exploit de s'emparer peu après « Le coup de poignard dans le dos » du Forte Capuzzo, un poste italien situé à l'extrémité Est du territoire libyen. -Général O'Connor dit Wavell, je viens de recevoir les instructions du Premier Ministre. Ordre nous est donné de préparer une offensive contre les Italiens en Libye dès le fin de la saison chaude, c'est à dire en Septembre. -Avec tout mon respect mon Général objecta O'Connor, non seulement cela ne nous laisse que 2 mois pour nous préparer mais en plus, nous manquons de moyens. De plus, j'ose imaginer que Londres va nous retirer une partie de nos moyens pour défendre le Homeland contre l'invasion allemande. -Général O'Connor, vous êtes particulièrement mauvaise langue. Mr Churchill va au contraire nous expédier les derniers blindés encore présent en Métropole. De plus, vous semblez oublier que nos amis français continuent la guerre à nos côtés. Graziani est pris en tenaille mais si nous ne faisons rien, Hitler finira pas épauler son allié défaillant en expédiant la Luftwaffe en Méditerranée, ce qui réduira l'efficacité de notre blocus. De plus, il pourrait également envoyer des troupes d'élite en Afrique du Nord. Le seul moyen d'éviter cette situation est donc de conquérir au plus vite la Libye. L'opération portera un nom double, à la fois dans notre langue mais également en Français. Elle s’appellera Compass/Compas. De plus, alors que les bombes vont bientôt pleuvoir sur la Mère Patrie et que le BEF a été écrasé sur le continent, une grande victoire, même contre le maillon faible de l'Axe, remontera le moral de nos compatriotes. -Très bien mon Général. Quel est notre plan ? -Pour plagier le Duc de Wellington, battre les Italiens ! Dit Wavell avec un petit sourire. En fait, nous allons utiliser les techniques hitlériennes. Nous allons nous appuyer sur votre conquête du Fort Capuzzo pour contourner les défenseurs italiens enterrés à la frontière et lancer notre pointe blindée loin en territoire ennemi. Le plan français est à peu près similaire sauf que eux attendent leurs blindés stationnés en Syrie tandis qu'ils réforment en urgence leurs unités déjà présentent en Afrique du Nord. Je suis d'ailleurs en liaison avec les Généraux Noguès, Doumenc et le Ministre De Gaulle en vue de coordonner nos actions. Le reste de la discussion consista en une ébauche des premiers plans du volet britannique de Compass/Compas. Pendant ce temps, la Royal Navy et la Marine nationale avaient établis un blocus serré, coupant les liaison entre l'Italie et l'Afrique. Dans les 2 mois suivants, les 2 Alliés réorganisèrent leurs troupes en Afrique, hors de portée, pour le moment du Reich allemand. Quant aux Italiens, leur Flotte était coincé au port par la nette suprématie des Flottes Franco-Britannique, au grand désespoir de Mussolini. Sur le Front terrestre, les 2 belligérants étaient enterrés, se contentant de quelques raids de reconnaissance musclé et de harcèlement de l'autre côté de la frontière. Tandis que leurs troupes n'étaient informés de la situation dans le ciel de la Mère patrie qu'au travers de la BBC, Wavell et O'Connor étaient mieux au courant de la situation réelle que leurs propres soldats. Et elle n'était pas bonne… En dépit d'une résistance héroïque, la RAF semblait sur le point de s'écrouler, ses aérodromes étant détruit les uns après les autres, et les usines de production aéronautique étant systématiquement pulvérisées… Mais il y avait des motifs d'espoir. La puissante Amérique faisait son maximum pour fournir de nouveaux chasseurs aux Britanniques. Autre information ultra secrète celle-là, l'Armée de l'Air française, dont nombre d'appareils pourrissaient en Afrique du Nord du fait que les aérodromes locaux n'avaient jamais été prévus pour accueillir un aussi grand nombre d'appareils, étaient en cours d'envoi vers l'Angleterre. Ayant abandonnés leurs stocks dans le chaos de l'exil, les Français avaient décidés d'envoyer des appareils sans leurs pilotes, ceux-ci servant de réserves de pièces de rechange aux appareils qui combattront effectivement. Hasard du calendrier, Compass/Compas fut déclenchée le jour où les premiers appareils français entrèrent en contact avec l'aviation ennemie au-dessus de l'Angleterre.
×