Ormace

Membre
  • Compteur de contenus

    666
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    22

Ormace a gagné pour la dernière fois le 9 mai

Ormace a eu le contenu le plus aimé !

3 abonnés

À propos de Ormace

  • Rang
    Membre actif

Information de Profil

  • Région
    Non spécifié

Visiteurs récents du profil

2 011 visualisations du profil
  1. Non, moi j'ai une connexion un peu moisie ça passe, c'est surtout le jeu en lui même qui parfois fait galérer le multi. Il y a des jours on est en mode : levez les mains en l'air et bougez plus pendant une minute ! Quand on fait des rehost, mais maintenant je trouve que c'est plus stable qu''il y a un ou deux ans.
  2. Pour moi la session a été très tranquille, comme une petite balade ...
  3. Zut ! Je me suis fait avoir ! Pas grave ...
  4. Pour le moment ce ne sont que des pays de l'est qui font des démonstrations d'un humour douteux !
  5. Si on évite qu'un joueur soit éliminé c'est une bonne chose non ? Après si le joueur désire arrêter il n'y a plus de raison de restreindre.
  6. C'est pour cela qu'on prend des décisions cas par cas, car oui on sait que c'est facile de donner une humiliation à son autre voisin pour rien perdre de l'autre côté par exemple. C'est aussi facile de dire par exemple : des joueurs s'organisent, d'un coté la prusse attaque la westhphalie, de l'autre la france, ils font aucune bataille ensemble et ils ont droit de faire 2X100% ?
  7. Mec quand j'ai proposé qu'on autorise 20% maximum, tout le monde à dit oui xD. Après il était tard ... Sinon Eraziel, la guerre était clairement une coopération entre les deux camps, tout était prévu et le coté européen était à la base vraiment autowin avant l'escalade d'alliances. Sur RGS on a toujours demandé d'appliquer la règle telle quelle et on a jamais eut de cas comme celui-ci, la règle est très générale et ne parle pas du tout de bataille quoi que vous en disiez, donc on va statuer au cas par cas, car il est facile d'abuser de cette règle et nous n'avons pas trouvé d'autres règles satisfaisante.
  8. Les gens ! Je vous rends le verdict concernant la règle sur les offres de paix et la guerre contre l'ottoman. Premièrement, nous avons décidé de conserver la règle telle qu'elle est actuellement. Cependant nous avons décidé de statuer au cas par cas, si un joueur demande notre intervention. Nous avons choisis cette solution car jusqu'à présent (donc depuis 3 gpo si on compte celle-ci) nous n'avons eut aucun problème de ce genre, du moins personne n'a demandé de clarification. De plus, cela permet d'éviter de trop pénaliser les backstab, mais aussi d'empêcher les abus en cas d'exploitation évidente de la règle. Donc la règle ne change pas, mais à la moindre demande d'un joueur, Météo, Emacab, moi (+peut-être d'autres personnes) prendrons une décision. Ensuite, concernant la guerre en cours, nous avons décidé de permettre aux attaquants de faire une paix générale de 20%. C'est-à-dire que l'offre de paix qui sera envoyée à l'Ottoman sera au maximum de 20% et qu'elle concernera l'alliance défensive entière (par exemple cela permet à Venise de prendre une province à Milan, tant que l'offre reste égale ou sous les 20%). Nous avons décidé de limiter l'offre car l'Ottoman a déjà perdu 85% de score de guerre face au Perse et au Mamelouk, de plus les deux guerres étaient prévues et coordonnées par les deux camps. Je précise tout de suite qu'on a chacun exprimé nos arguments, météo d'un coté (il en avait rien à foutre), emacab (était pour réduire le score mais acceptait de donner plus de 15%) de l'autre, on m'a donc demandé de départager, j'ai choisis 20% car ca permet de demander une province à un allié de l'ottoman. Vous pouvez recommencer à foutre le bordel.
  9. Rien que cette blague te mérite une nouvelle coalition.
  10. Il faut déjà voir si les gens ne font pas un suicide massif celon les résultats des élections !
  11. Effectivement pas de restriction pour attaquer les joueurs.
  12. J'avoue, rien que pour ca, ca vaut le coup xd.
  13. God-Tier : L’Ottoman, encore et toujours. L’empire ottoman est décidément intraitables, toutes ses statistiques crèvent le plafond et dépassent celles de plusieurs de ses voisins réunis. Sans oublier l’âge d’or et le type d’unité anatolien qui le rendent intouchable encore de nombreuses années. De plus, le pays est encore loin d’avoir atteint son potentiel maximal car beaucoup de bâtiments restent à construire et quelques états à placer. Les seuls points noirs du pays sont quelques dettes à rembourser et le statut de monstre de la région, attirant tous les regards au moindre mouvement. Tier 1 : Douce France. Toujours à la tête du Tier 1, la France se contente actuellement de rester neutre dans les conflits qui se passent à l’est, en profitant pour passer protestant en toute sérénité. Le pays a terminé la construction de bâtiments de taxe et de production, lui permettant de se concentrer à l’avenir sur les bâtiments militaires. L’institution est à portée, le Maine ayant été développé jusqu'à 40, il ne reste plus qu’à attendre que le colonialisme se répande car le prix d’adoption reste élevé. Enfin, récemment le pays a trouvé un nouveau minion à protéger, la Suisse. L’Espagne arrive !!!! Dans la péninsule ibérique il y a peu de changement, mis à part des colonies plus grosses et quelques bâtiments supplémentaires. Cependant la formation de l’Espagne ne devrait plus tarder, l’intégration de Grenade et la technologie 10 sont imminentes, le pays deviendra surement une puissance militaire pouvant rivaliser avec la France. Malheureusement au niveau naval le duo Ibérique ne peut espérer combattre l’Angleterre, il faudra attendre que les deux pays de la péninsule reconstruisent une flotte dans les prochaines technologies, pour assister à une nouvelle confrontation. L’Autriche, fin de la déprime. Il en aura fallu du temps, mais l’Autriche retrouve enfin sa couronne impériale, obtenant des bonus … légèrement diminués. En l’absence d’empereur fort, de nombreux états allemands se sont vus simplement, intégrés par les opportunistes voulant se tailler leur part du gâteau, cependant la limite terrestre et les réserves militaires accordées par le titre impérial restent significatives. Le pays bénéficie en lui-même d’un revenu particulièrement indécent, généré en grande partie par la mine d’argent du Tyrol. En prenant tous ces éléments en compte et en rajoutant l’union sur la Bohème, on peut accorder à l’Autriche une place bien méritée dans le tiers 1. Tiers 1.5 : Déception pour la Bourgogne. Malheureusement la Bourgogne n’atteindra pas encore le tiers 1 cette semaine, l’absence du joueur aura été très préjudiciable pour le pays. Les dépendances ne sont malheureusement pas intégrées, brimant la puissance commerciale du nœud de la manche, ce qui est dommage pour la Bourgogne même si grâce à la construction intensive de bâtiments (on se demandera pourquoi les régions de Bourgogne et de Loraine sont délaissées par la construction), les revenus sont corrects. Cependant la consolation de ce retard d’intégration n’en est pas moins satisfaisante, les différentes dépendances ayant développées les provinces de manière assez agressives. De plus, la région des Pays-Bas est enfin unifiée et l’âge d’or rend la nation presque intouchable. On notera le début de colonisation au Groenland, promettant un avenir colonial radieux … Angleterre en attente. Il est difficile de juger de l’Angleterre étant donné que le pays a été joué que durant la moitié de la session. On regrette donc le fait que le pays ait complètement stagné dans toutes ses statistiques, sans oublier la colonisation qui n’a pas avancé. De plus, on peut rappeler que malgré la domination navale absolue du pays, l’absence de doctrine militaire entraine une inutilité des armées, qui même avec une domination numérique importante, ne permet pas un seul espoir de victoire terrestre. La Perse et son mur. La nouvelle puissance montante de l’orient n’est autre que la Perse. Le pays repose peut-être sur des tas de cailloux, mais des tas de cailloux recouvrant des richesses innombrables. La Perse possède une armée assez bonne et une muraille recouvrant les montagnes de la frontière ouest, ce qui transforme le pays en véritable forteresse. Malheureusement la situation est loin d’être parfaite, malgré tous ses avantages et une position semblant dominante dans la région, la Perse se retrouve face à un voisin monstrueux et innarrêtable. Les imprenables montagnes seront-elles suffisantes pour vaincre l’ogre Ottoman si jamais il se tourne vers l’est ? Moscovie, infinite blobbing. Avec la disparition de l’Ouzbek et le retard de ses voisins, le Moscovite se retrouve en position de force dans la région. Le pays possède encore peu de bâtiments, des revenus stables mais relativement faibles, l’armée est dans un état précaire mais possède encore beaucoup de potentiel. La Moscovie a des statistiques assez faibles pour un pays de tiers 1.5, cependant il est individuellement plus fort que tous ses voisins et possède un boulevard de blob, lui permettant de s’agripper du bout des doigts au Tier 1.5.
  14. De toute façon le sondage n'a pas lieu d'être, on a parlé de la règle page 2, on ne pouvait juste pas la remettre dans le 1er message car on a pas le droit de l'edit ! Oubliez pas que vous pouvez prendre humaniste ou expansion. (Baysay Emacab).
  15. Je tiens à préciser que Milan et la Moscovie sont interchangeables sur l'image.