Jump to content

supermenteur

Membre
  • Content count

    507
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Reputation Activity

  1. Like
    supermenteur reacted to Mouchi in Jeux vidéo, une expérience ludique de l’histoire (colloque du Mucem, 2 octobre 2015)   
    Tous les serious games ne sont peut-être pas à jeter, cela dépend du domaine.
    Par exemple il y a 2 ans j'ai eu un cours de Gestion d'entreprise qui en fait était un module à plein temps sur 2-3 jours.
    On avait des amphi à 100 personnes (dans un lieu mal insonorisé) qui nous expliquait les concepts.
    On avait également des sessions où on était par petits groupes de 4-5. Le but était de simuler la gestion de l'entreprise dans un marché concurrentiel représenté par les autres groupes. On devait remplir des feuilles d'ordre (produire quoi, vendre à quel prix, licencier/embaucher combien, ...) dans un temps imparti, le responsable rentrait les ordres de chaque équipe et revenait avec des feuilles de résultat simulant l'année.
    Avec le serious game, on avait la pratique que l'on peut difficilement avoir en si peu de temps et pour autant de personnes dans ce domaine. On a appris et retenu des concepts pas toujours faciles à comprendre (comme les jeux d'écritures comptables des bilans).
    Il n'y avait rien d'amusant à remplir ces feuilles dans le stress et la peur de se tromper, mais après tout la gestion d'entreprise est stressante et risquée.
     
    Cette année je devais avoir un module sur le même principe mais avec un sérious game de gestion de multinationales. On devait nous apprendre entre autre l'optimisation fiscale (et oui l'Etat paye pour nous apprendre à lui verser moins d'impôts...). Sauf que pour raisons budgétaires (mauvaise gestion des universités...) c'est passé à la trappe.
     
    Je suis tout à fait d'accord que beaucoup de jeux amusant permettent d'apprendre rapidement, notamment en Histoire et Géographie. Je me rappelles en primaire être le seul à connaître toutes les capitales des pays de l'UE, alors que je les avais apprises inconsciemment en jouant à Monopoly Europe.
    Il faut aussi des jeux avec des concepts lourds, parce que tout simplement cette lourdeur faire partie du domaine et que l'on ne peut pas le comprendre sans.
×