LARS

Membre
  • Compteur de contenus

    5 336
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    41

LARS a gagné pour la dernière fois le 14 mars

LARS a eu le contenu le plus aimé !

6 abonnés

À propos de LARS

  • Rang
    Je suis riche et je vous conchie
  • Date de naissance 02/01/1999

Méthodes de Contact

  • Website URL
    https/JeBruleUnNazi/faireundon.com
  • Skype
    RoccoSiffrediSpiritualSon
  • Steam
    PrendL'OseilleEtTireToi

Information de Profil

  • Région
    Israël
  • Genre
    Homme
  • Lieu
    Gated Community, n°1 rue Balkany
  • Centres d'intérêts
    La croissance pour mon bien commun

Visiteurs récents du profil

5 937 visualisations du profil
  1. ça a dela gueule. Juste rajouter un bandeau qui affiche les effets de chaque facteur quand on met notre curseur dessus ?
  2. Proposition bien innocente : Donner la possibilité à une caste de privilégié de pouvoir modifier les textes pour virer les fautes ? Autre : Une guérilla coloniale qui dure longtemps aurait elle des retombées sur la métropole ? Des effets sur la stabilité voir l'économie en raison des coups économiques et humains engendrés par un long conflit dans les colonies. Voir la formation de groupuscules en métropole qui feront des attentats et des manifestations pour soutenir leurs potes des colonies (comme pour le FLN ou la MNA)
  3. Bof, ça fait vieux jeu des 80's-90's pour une partie des actions.
  4. Je propose en plus, comme facteur, la différence des forces en présence dans la région déployées de chaque camp. Par exemple : Troupes sur place (dans l'exemple du prototype les troupes soviétiques en Afghanistan) : ça rajoute 1 points par points de troupes déployées (5/10/25/50/75) Troupes à proximité (imaginons que les soviétiques aient des troupes en Iran) : comme au dessus Bases à proximité (supposons qu'il y ait une base américaine au Pakistan) : 10 ou 15 points par base Bases de missiles (supposons qu'il y en ait en Turquie une américaine) : 30 ou 40 points Adjacent ou pas à une superpuissance (ici l'URSS) : 50 points Pays alliés dans la région (Supposons la République azérie pour l'URSS et le Pakistan pour les USA) : un point par troupe, imaginons 5 pour les azéris, et 10 pour le Pakistan Troupes du pays envahi (ici l'Afghanistan) : idem, 5 pour l’Afghanistan. Ennemis prêts à intervenir (Pays sous embargo, ou un pays ayant de bonnes relations avec le camp adverse tout en ayant des relations exécrables avec nous peut décider de s'allier à la grande puissance avec laquelle elle n'a pas de griefs) : 0 points ici Sphère d'influence française/britannique (Ex-colonies, Iran pour le RU par exemple) : troupes/bases des pays européens concernés Du coup : URSS : Troupes d'invasion : 10 points Renforts possibles : 10 points (troupes en Afghanistan) + 50 points (Afghanistan adjacent à l'URSS) Alliés prêts à intervenir : 5 points (troupes azéries) = 75 points USA : Troupes luttant contre l'invasion : 5 points (troupes afghanes) Renforts possibles : 15 points (base américaine au Pakistan) Missiles déployés : 30 points (Base américaine en Turquie) Alliés prêts à intervenir : 10 points (troupes pakistanaises) = 60 points On peut imaginer que le bonus ne s'active qu'au dessus d'une différence de 20 points, et s’accroit d'un points par tranches de 10 (20 points = +1 ; 30 points =+2 ; 40 points = +3, etc...), donc ici, le bonus de forces est de 0. Le comportement de l'IA pourrait aussi être liée à ce bonus/malus de force. Le joueur a le bonus de force : l'IA est plus prudente. L'IA a le bonus de force : Elle est plus téméraire et est plus encline à faire dégénérer la situation Personne n'a de bonus de force : S'adapte selon le comportement du joueur. Bien sur, l'influence de ce bonus de force peut annuler, amplifier, atténuer les autres facteurs politiques, psychologiques ou technologiques. Ça éviterait à l'IA ou au joueur de jouer l'apprenti sorcier en déclenchant un bras de fer en plein milieu du bloc adverse par exemple. Et ça renforcerait d'autant plus l'importance des pactes de défense, le soin porté aux relations que l'on entretient avec les autres pays, etc... Autre proposition : Dans CW1, le joueur et l'IA pouvaient s'acharner à lancer des bras de fer en tentant d'envahir le même pays plusieurs fois. Je propose qu'une fois le bras de fer résolu, le pays que l'on a tenté d'envahir, pour peu que le pays agresseur est perdu le bras de fer, ne puisse plus être envahi sur X mois.
  5. Et une opposition pro-URSS, non ? pour représenter le PC colombien. Tant qu'on y est, niveau insurrection pas représentée dans CW1 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Insurrection_malgache_de_1947
  6. Guérilla kurde : le nom est manquant. Suggestion Dans un pays, si on finance un coup d'état, et qu'il y a une guérilla amie sur place : La guérilla gagne le trait 'négociation" si le coup d'état réussit.
  7. Menu des pays : "Coup d/état", à corriger. Accords de défense : le titre est "accorddefusa" quand on les signe.
  8. L'algo doit pas être au point, parce que j'ai le Danemark qui gueule contre mes tentatives de renverser Franco ^^ Pas forcément, et les guérillas ont déjà le système idéologique. Si le régime attaqué est : Dictature de marché : les autres dictatures de marché gueulent. Dictature collectiviste : les dictatures collectivistes et les démocraties populaires gueulent. Démocratie de marché : les démocraties de marché gueulent Démocratie collectiviste : les démocraties collectivistes et les démocraties populaires gueulent. La réaction est hyper simple.
  9. Et il y a la Violencia en Colombie en 1948 : https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Violencia
  10. Protestation diplomatique des pays de la région : Je pense qu'il faut régler la réaction des pays vis-à-vis des actions des joueurs selon le gouvernement et l'économie du pays visé et des pays qui réagissent. Je vois mal la dynastie Somoza faire un scandale à l'ONU pour protester contre un coup d'état sanglant financé par les USA contre la démocratie costaricaine. Tout comme je vois mal le gouvernement travailliste britannique ou le gouvernement français SFIO faire de même quand le joueur essaye de faire tomber la dictature franquiste.
  11. Tu peux laisser Montagnes pour la Finlande, mais restreint alors à un Front Insurrectionnel Lapon, parce que les montagnes sont surtout en Laponie. ^^ Et c'est très escarpé l'Ecosse, tu n'as pourtant pas rajouté de Montagnes au R-U ^^ Ça ne serait pas bête un système météo, effectivement. Et je reviens à la charge avec ma proposition de terrain "Grande étendue désertique" : une guérilla qui agit dans des pays avec de larges portions de son territoire inhabitées devrait être à la fois plus retors à éliminer (peut se cacher n'importe où dans une large zone), genre les pays du Sahara, le Canada, l'Australie, etc
  12. Finlande : Tu as mis le terrain "Montagnes", c'est plat irl la Finlande.
  13. Nerd SS mode ON : Venezuela: le drapeau est pas passé Equateur : Drapeau pas passé. Tchécoslovaquie : drapeau pas passé Népal : Drapeau pas passé Tibet : Drapeau pas passé Chine : Drapeau pas passé Thaïlande : drapeau pas passé Philippines : drapeau pas passé, et je propose de lui rajouter une opposition pro-URSS Taïwan : outre le fait que le pays n'existe pas encore, il a le drapeau communiste Honduras : tu as mis en république alors que c'est une dictature jusqu'en 1949. Nouvelle-Zélande : drapeau pas passé Djibouti : Tu as un peu bourriné sur les traits ^^ : Traits : Finlandisation Non aligné Neutre Corruption Tribalisme Bombe Nucléaire Paranoïa Maroc : Vous avez laissé la région de Tanger au Maroc, c'est pourtant une possession espagnole (sauf Tanger qui est sous mandat de l'ONU, mais on s'en tape) Irlande : la rajoutée en non-alignée/neutre Myanmar : renommé en Birmanie Indonésie : Tu l'as mise en colonie britannique Corée du Nord : peut-être que tu ne l'as pas finie (à moins que tu lui bricoles en secret un mode de jeu "Kim contre les Hommes-Canards") Pour ce qui est de la Libye et de la Somalie : peut-être pas les mettre en colonie italienne, mais juste les mettre en mandat de l'ONU. L'indépendance de ces pays étant actée, les gros n'ont aucun intérêt de les libérer via guérilla. Palestine : la grossir pour qu'elle soit moins #####e à sélectionner. Peut-être remplacer le "Neutral" de la légende en "Neutre" ^^ (restons français, voyons) Canada, Nouvelle-Zélande, Australie : Tu les as mises en "République", plutôt des "monarchies constitutionnelles" Suggestion de gameplay : Dans CW1, on a bien la course aux armements. Mais on sait surtout que ça coûte beaucoup de pèze, sans avoir un énorme impact en prestige. Je propose donc de retravailler la course aux armements. On pourrait avoir des points d'armements, qui augmenteraient mensuellement et arithmétiquement, variant selon les technologies et les événements. Mais encore, on aurait une ligne dans le budget qui permettrait d'augmenter géométriquement mensuellement les points gagnés arithmétiquement. Course aux armements 5$ : [X points gagnés] x 0.5 Course aux armements 10$ : [X p.g.] x 1.0 Course aux armements 15$ : [X p.g.] x 1.5 Le DEFCON peut geler ou dégeler la quantité d'argent dépensable : ex : DEFCON 5 : "Course aux armements" 10$ et 15$ gelés DEFCON 4 : "Course aux armements" 15$ gelé DEFCON 3 : "Course aux armements" 20$ (= x 1.75) disponible DEFCON 2 : "Course aux armements" 25$ (= x 2) disponible DEFCON 1 : "Course aux armements" 50$ (= x 2.5) disponible Cela peut ouvrir plusieurs possibilités : - Victoire par course aux armements = X% (à définir) de points d'armement de plus que l'adversaire + prime liée aux points de prestige. On bat l'adversaire en ayant plus de moyen de lui mettre une branlée à notre disposition. - Victoire "classique" (celle de CW1) = Les points d'armement engrangé à la fin d'un scénario sont convertis en prime/malus de prestige selon la différence de points avec l'adversaire. Ainsi, on revalorise la course aux armements qui n'est plus (seulement) une sangsue financière, mais peut-être gratifiant. Le joueur doit de plus veiller à rester correctement dans la course aux armements par rapport à l'IA, ce qui peut rajouter un peu de difficulté. Et si le joueur est à la rue au niveau de sa gestion géopolitique, il peut toujours se rattraper par la course aux armements (méthode Reagan quoi). Cela peut aussi ouvrir ou donner plus d'intérêts à des événements, par exemple mes événements "nucléaires", qui influeraient directement dessus.
  14. Autre erreur : Vous avez laissé la Chypre du Nord. A virer des dates avant la tentative d'Enosis de Chypre par la dictature des Colonels. Et pour des causes pratiques, grossir légèrement son territoire qui est difficile à sélectionner à cause des grosses frontières. Suggestion : Ajouter un trait "irrédentiste" pour les guérillas et les gouvernements. "Ce mouvement insurrectionnel ne cherche pas seulement l'indépendance vis-à-vis d'un puissance étrangère de son pays, mais le rattachement de celui-ci à un état voisin, ou à l'inverse, désire à terme l'incorporation de territoires voisins à sa nation" : ex : IRA Toutes guérillas en Chine après la guerre civile Les russes d'Ukraine Orientale dans le post-CW etc... "Ce gouvernement considère que certains territoires à proximité de ses frontières lui appartiennent naturellement. Il serait susceptible de déclencher un conflit à l'encontre d'états voisins si ils constatent un affaiblissement de ceux-ci à tout moment." Irak (vàv Iran Koweit Arabie Syrie) Syrie (Liban) Ouganda d'Amin Dada (ses voisins) RPC (tout ses voisins) Dictature argentine au milieu des 70-80's (Chili et Royaume-Uni) Grèce des Colonels (Chypre, Turquie, Chypre du Nord) etc...
  15. Drapeau pour la guérilla kurde en 1945 :