Aller au contenu

Forelan

Membre
  • Compteur de contenus

    121
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Forelan

  • Rang
    Membre

Information de Profil

  • Région
    Midi-Pyrénées

Visiteurs récents du profil

1 979 visualisations du profil
  1. Forelan

    Problèmes techniques sur TS3

    La dernière mise à jour Teamspeak (3.2.0) n'est apparemment pas compatible avec la version du serveur. message d'erreur : Disconnected from server (server version is too old for command).
  2. Forelan

    CK2 Mod HIP

    Non sans mal, c'est lancé
  3. Les grecs vénèrent Allah depuis des générations, et sont très heureux de faire partie de l'empire de Ma Magnificience. Votre soi-disant fraternité n'est plus évoquée que dans certaines légendes pour eux.
  4. Bon bah ... échec encore une fois (je l'avais déjà tenté à la sortie du jeu celui là). Même si là j'étais vraiment pas loin. J'ai toutes les provinces nécessaires (ou mes vassaux les possèdent) mais pas le temps de les intégrer ni de les corer. Allez résumé de ma partie en mode pavé : Début classique, doctrine exploration et colonisation vers le nord pour atteindre le Benin. Un fois ceci fait, et quelques revendications plus tard, guerre et annexion, même si au final le centre de commerce ne nous rapportera pas grand chose de plus à l'époque. Mais enfin, ça nous permet de continuer à coloniser de ce coté et espérer rencontrer un occidental. Mais celui ci tarde à venir ... entretemps nous grappillons quelques provinces chez notre voisin du nord (le Zanna ou un truc du style), nous nous allions au Kanem Bornu (qui n'aime pas le Zanna) et nous continuons à coloniser, ce qui est lent dans ces foutues provinces tropicales. Tout comme la guerre d'ailleurs, avec 3% d'attrition par siège, on a vite fait d'y laisser tous ses effectifs. Quelques temps plus tard (vers 1520) voici enfin apparaitre le premier occidental, et c'est ... la France, étrange me dis-je sur le coup, pas de portugais en vue ? Hélas le destin du Portugal m'apparaitra peu après, quelques technologies navales plus tard, je peux envoyer mes explorateurs de plus en plus loin. C'est ainsi que je découvre le cap vert, colonie portugaise, et qu'en cliquant dessus m'apparait enfin la capitale portugaise dans toute sa splendeur, la merveilleuse cité ... des Açores ... Triste pour lui, une aubaine pour nous, puisque que je vais pouvoir l'envahir pour pouvoir m'occidentaliser. Mais ma flotte est inexistante et il est encore allié à l'anglais, nous attendrons donc. Je soumets une proposition après moult ronds de jambes au roi de France: faire de moi son protectorat, il accepte enfin (1540). Nous en profitons pour avancer plus vite en technologie que mes voisins, ce qui fut fort utile quand nous vîmes se profiler la menace de l'ouest : le Manica. Ce petit royaume avait bien grossi ... et si nous voulions continuer à nous étendre il faudrait lui passer dessus. C'est ainsi que nous lui déclarâmes la guerre. Une guerre qui allait s'avérer suprêmement difficile (1550-1565) En effet ce dernier était allié au Maroc, et nous avions fortement sous-estimé la puissance de leur alliance. Le Maroc, libre du Portugal, passait en effet son temps à développer ses provinces. Le résultat final donnera ceci : , et il restera une plaie pour nous jusque très tard dans le jeu (alignant jusqu’à 110k avant que nous le privions de l'Algérie) Bref autant dire que la surprise fut totale quand nous les vîmes débarquer avec 60k pour aider leur allié, qui avait tout de même 30k de son coté. Et nous qui plafonnions à 45k ... La guerre dura longtemps, laissant tous les belligérants exsangues et se concluant sur la prise d'une seule province, alors que l'objectif initial était bien plus ambitieux. Il faudra revenir plus tard quand nous aurons plus d'atouts de notre coté. Le temps de se remettre de ce fiasco, et nous pouvons enfin attaquer le Portugal qui est enfin tout seul. Ce fut rapide et sans bavure (et sans casus belli aussi) et nous nous emparons des 3 provinces du Portugal (Açores, Cap Vert et l'enclave mauritanienne) qui n'a pas pu coloniser quoi que ce soit. Une fois tout ceci coré, nous pouvons lancer l'occidentalisation, nous acceptons l'introduction du catholicisme, et comme nous sommes encore faibles, à coups de 8 pts par mois cela ne prend qu'une douzaine d'années. Bien aidé par un souverain remarquable (4/5/4) qui bien que déjà âgé au lancement, vivra encore longtemps. Celle ci se termine en 1598, et nous rejoignons enfin le groupe des pays avec une technologie occidentale. Par la même occasion nous découvrons la carte de l'Europe, et celle ci est inhabituelle. Le point le plus frappant est la faiblesse de la France, réduite à sa partie nord, le sud étant occupée par une Espagne unifiée et dopée ayant mangé le Portugal et Naples. Une Provence-Savoie-Bretagne assez impressionnante, une Bavière énorme qui s'étend vers le nord-ouest, formant une grosse tache au milieu d'une Autriche énorme elle aussi (Suisse + Croatie + moitié de Bohème). Une Pologne ayant annexé les Teutons et la Poméranie, avec la Lituanie toujours en union personnelle. Fort étrange à cette date d'ailleurs, il l'intègrera à la main plus tard, on aura droit quelques temps à une Pologne géante sur la carte qui se transformera en Commonwealth peu après. Bref, rien compris à cette histoire, les décisions de la Pologne ont changé ou quoi ? Au nord enfin, Scandinavie formée par la Suède, et une Russie qui ne se forme pas, partagée entre une Moscovie qui colonise la sibérie et un Ryazan qui fait la chasse aux hordes. L'Ottoman est fidèle à lui même, gigantesque, et l'Anglais a formé la Grande-Bretagne. Dans les colonies, vu l'absence du Portugal, l'Espagne se fait plaisir, suivi par la GB et la France (qui n'a pas de port en métropole d'ailleurs). D'ailleurs comme nous avons colonisé toute l'Afrique ces gens là ne mettrons jamais les pieds en Inde/Indonésie autrement que par la route de l'ouest Mais reprenons le récit africain, après l'occidentalisation le protectorat français saute. Nous attaquons la France pour lui reprendre la cote d'ivoire, débarquant même en métropole pour faire monter le score de guerre, ce qui vu sa faiblesse fut très facile. Une fois cela fait, nous nous allions à l'Espagne, qui n'a aucune visée en Afrique et restera un allié fidèle jusqu'à la fin du jeu, mais qui surtout a mis le Maroc en rival, ce qui sera fort utile. A partir de là, ce fut quasiment de la guerre non-stop, en alternant les guerres à l'ouest contre l'alliance Manica-Maroc, pas faciles du tout, même avec l'aide de l'Espagne et celles à l'est, contre le Mutapa en premier, puis en remontant la cote, vers le nord. Le Manica étant bloque par moi se mit à faire comme le Maroc et développa ses provinces, il finit par s'occidentaliser aussi, et au meilleur de sa forme, il aligna jusqu’à 90k, plus les 110k du Maroc, vraiment pas une partie de plaisir ces guerres de l'ouest. Plus facile une fois que la doctrine quantité fut terminée, mais jamais simple. Nous annexions des provinces pour nous, ou bien pour relâcher des pays en vassaux, tels la Tunisie, l'Algérie, le Tlemcen, l'Adal. Nous découpions les pays quand c'était possible (pas souvent) et intéressant, avec la libération du Fulo par le Manica notamment. Les choses se passaient bien et nous avions bon espoir de réussir quand vint enfin l'heure de se frotter aux Ottomans, propriétaires de toute l’Égypte et de l’Éthiopie. Profitant d'une guerre lancée contre eux par le puissant Commonwealth, nous attaquâmes en suivant, seuls, ouvrant un front au sud sur l'Ottoman (1730). Notre armée était nombreuse (240k) et puissante, la confiance était de notre coté. Nous avançâmes rapidement en Egypte, laissant 150k troupes garder la mince bande de terre du Sinaï, et avec le reste partîmes assiéger l’Éthiopie. Hélas, trop confiants, nous ne prêtions pas suffisamment attention aux événements se déroulant plus au nord. En effet, l'Espagne, alliée du Commonwealth s'était engagée dans la guerre, sa flotte invincible réduisit la flotte ottomane en copeaux et bloqua les détroits, ce qui eut pour conséquence fâcheuse de bloquer toutes les armées ottomanes de ce coté ci de la Méditerranée ... C'est ainsi qu'un matin, incapable d'aller se battre dans les Balkans, toute l'armée ottomane nous tomba dessus (220k), accompagnée des troupes de son allié Hedjaz (60k), dans les plaines du Sinaï. Des horreurs de ce jour et de la furie ottomane seuls 20k rescapés congolais revinrent en dire le récit. Suite à ce succès, l'armée ottomane pourchassa les troupes qui remontait d’Éthiopie, et nous dûmes fuir, abandonnant les territoires occupés jusqu'alors. De ce répit dans le sud, l'ottoman profita pour repartir vers le nord et affronter les troupes polonaises, il y parvint avec un certain succès, libérant de nombreuses provinces. Mais il dut quand même lui en couter cher, car sentant sa faiblesse, le Ryazan, allié à la Perse, lui déclara la guerre, et ouvrit le front de l'est. A partir de là, empêtré dans 3 guerres sur 3 fronts différents, sa chute était certaine et le débarquement des troupes espagnoles en Anatolie fut le dernier clou de son cercueil. Néanmoins il se défendit vaillamment, fit des paix séparées, et notre guerre s'éternisa, ce ne fut que 15 ans plus tard, que nous signâmes une paix libérant l’Égypte et le coupant de ses territoires éthiopiens. Nous étions alors en 1745, nous pensions le plus dur fait, il ne nous manquait que le Maroc à terminer, avec ses provinces à 25-35 de développement, qui serait forcement une plaie à corer, des vassaux à intégrer (Fulo, Algerie, Patu, Adal + Mamemouk récemment crée) et l’Éthiopie à prendre à un Ottoman affaibli. Et c'est là que survint le drame ... l'Ottoman et le Maroc se mirent à soutenir l'indépendance du Fulo et de l'Algérie. Vassaux que nous étions en train d'intégrer et qui en étaient à respectivement 87% et 31% ... et quand leur désir de liberté passa au dessus de 50%, la procédure d'intégration s’interrompit donc. Malgré le fait que nous ayons choisi la doctrine d'influence, à cause de tous les autres vassaux que nous avions intégré (Kanem Bornu, les restes du Macina, la Tunisie, Jolof ...) nous étions en retard de plusieurs technologies diplomatiques sur eux, ce qui n'arrangeait pas leur désir de liberté, ni le fait que nous les ayons forcé à se vassaliser tous les 2. Nous avons tout tenté pour les ramener dans le droit chemin, jusqu’à former une armée de 600k, largement au dessus de nos moyens, pour les impressionner, rien n'y fit. Ce ne fut que lorsque nous eûmes pris et coré l’Éthiopie et intégré le Patu et le Mamelouk (en ayant abandonné l'intégration de l'Algérie et laissé celle du Fulo en pause) que leur désir de liberté repassa sous le seuil fatidique des 50%. Hélas ... trop tard pour réussir le succès
  5. Forelan

    Defi Kongo

  6. C'est bon c'est fait, j'ai retiré le ledger de ma save. Par contre non ça m'a pas pris 30 secondes ... ils ont rajouté plein d'options avec les nations custom, j'ai du rechercher à quoi correspondait chaque chiffre Je filerais la save avant la game sur le ts, comme d'hab ! Edit : cette carte est affreuse
  7. Ben justement, précise ta préférence pour le jour, il sert un peu à ça ce post.
  8. Forelan

    Défi du Mois n°2 (Avril 2015) : Qings of Asia

    Et c'est justement ce qui a fait débat et qui n'est toujours pas clarifié ... Trop de variance sur le défi principal rend la chose non-jugeable. C'est comme faire une interro de maths avec des sujets différents : celui qui a eu que des additions a de grandes chances de faire mieux que celui qui s'est payé du calcul différentiel :x
  9. Forelan

    Défi du Mois n°2 (Avril 2015) : Qings of Asia

    Bah avec une carte politique et une carte diplomatique, ça ne devrait pas être si difficile de vérifier si y a pas de trous au milieu du territoire. Après t'as plus qu'a comparer les contours avec ce que t'as déjà fourni dans le post (la carte avec les bordures rouges). Quant au défi 5, afficher le succès steam devrait suffire nan ? Je pense pas que grand monde l'ai déjà réalisé ...
  10. Forelan

    Défi du Mois n°2 (Avril 2015) : Qings of Asia

    Pourquoi pas tout simplement posséder (soi-même ou une dépendance) toutes les provinces qui appartiennent à des hordes nomades au début du jeu ? En gros toutes les provinces qui sont à l'intérieur du trait rouge sur la carte diplomatique du post initial. Ça a le mérite d'être un critère fixe au moins ... par contre je suis plus sceptique sur la faisabilité, ça risque d'être sportif
  11. Forelan

    Défi du Mois n°2 (Avril 2015) : Qings of Asia

    Le titre du défi est peut-être vaincre, mais l'explication ci dessus rend la chose fortement aléatoire. Et c'est ça le souci, on a pas du tout la main dessus, et au final personne aura le même critère à remplir pour réussir le défi.
  12. Forelan

    Défi du Mois n°2 (Avril 2015) : Qings of Asia

    Mouais, le défi principal me parait juste nul puisqu'il va dépendre en grande partie de ce que fera l'IA, notamment le russe. Très mauvais critère pour juger quoi que ce soit.
×