Aller au contenu

Karl

Membre
  • Compteur de contenus

    406
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    7

Karl a gagné pour la dernière fois le 26 octobre 2016

Karl a eu le contenu le plus aimé !

À propos de Karl

  • Rang
    Membre actif

Information de Profil

  • Région
    Non spécifié

Visiteurs récents du profil

1 454 visualisations du profil
  1. Extension Cradle of Civilization

    C'est un peu le principe essentiel du développement des jeux de Paradox. Et c'est un excellent modèle pour des jeux de stratégie puisque ça permet d'allonger le temps de développement de manière démesurée et donc d'améliorer la qualité générale du jeu de manière phénoménale. Essaie de jouer sur le plus vieux patch possible sur Steam et tu pourras constater le chemin parcouru! C'est toujours comme ça que ça commence, un projet : par du conditionnel. Concernant la fin de vie d'EU4, je voulais juste dire que je ne pense pas qu'il y ait encore des changements majeurs en vue, seulement des améliorations et de l'approfondissement de ce qui existe avec des améliorations région par région. Ce qui me convient très bien, soit dit en passant : j'aime quand mes parties ont une saveur différente selon la partie du monde où je joue. Mais je me doute que tu as des infos plus précises que moi sur ce point (et que tu n'as pas le droit de nous en parler).
  2. Extension Cradle of Civilization

    Un peu plus de 4 ans d'après Wikipédia (août 2013). Et Paradox sort un Europa Universalis tous les 6 ans, en général. Ce sera probablement plus long pour EU5 puisque le système de ventes de DLC permet maintenant de garder un jeu rentable plus longtemps. Mais ils doivent commencer à songer à EU5, oui. Pas forcément à développer activement, mais sans doute à réfléchir à la suite. Parce que ce genre de jeu, ça ne doit pas se développer en deux minutes. Et quand je parle de fin de vie, je ne veux pas dire qu'il n'y aura plus de DLC, mais simplement qu'il ne devrait plus y avoir grand-chose de majeur. Seulement des améliorations de ce qui existe déjà, comme c'était le cas avec third Rome et bientôt avec Craddle of Civilization.
  3. Extension Cradle of Civilization

    Il faut dire aussi que le plus enthousiasmant depuis quelque temps, c'est le contenu des patchs gratuits. Le remodelage de la carte fait très envie, mais le DLC en lui-même, c'est juste quelques nouveaux types de gouvernement, trois nouveaux boutons à cliquer et basta! On a maintenant des DLC qui se contentent de polir le jeu, qui vont le rendre encore meilleur sans doute mais qui ne vont pas le révolutionner. C'est normal, d'ailleurs : on ne peut pas en permanence rajouter du contenu sur le même moteur de jeu. D'ailleurs, c'est assez étonnant quand on y pense, ce travail extrêmement minutieux sur la carte alors que le jeu arrive en fin de vie. A se demander si ce ne serait pas une manière de travailler sur le découpage des provinces d'un éventuel EU5!
  4. Questions/Réponses Rapides

    Je ne crois pas que ce soit possible, non. Si tu veux conquérir, il va falloir que tu utilises à fond les Etats-clients pour éviter de te retrouver voisin d'un Etat non tributaire.
  5. Traduction/Correction

    Ah ben ça tombe bien : j'adore jouer dans le monde musulman! Je n'ai pas été très assidû pour Third Rome (la Russie, c'est pas trop mon truc...) mais tu peux compter sur moi pour tester le prochain DLC en long, en large et en travers!
  6. Questions/Réponses Rapides

    Si je me souviens bien, tu reçois à la conclusion de l'accord un premier paiement immédiat correspondant aux 18 premiers mois de service. C'est d'ailleurs parce que tu es payé d'avance que tu ne peux pas rompre le contrat dans les 18 premiers mois, même si on te déclare la guerre. A partir du 19e mois, tu es payé mensuellement.
  7. Dans le carnet de cette semaine, DDR Jake présente les politiques commerciales, applicables dans les différents noeuds commerciaux dans lesquels un pays possède un marchand. L'une de ces politiques commerciales ("propagation de la religion") est disponible uniquement pour les musulmans dans les zones des compagnies commerciales. DDR Jake dévoile également la carte des produits commerciaux en Asie du Sud-Est.
  8. Questions/Réponses Rapides

    Il peut, mais ça ne compte pas pour le succès World conqueror, les tributaires. Oui, mais avoir Common Sense est quasi-indispensable si tu veux jouer hors Europe.
  9. Questions/Réponses Rapides

    Je n'ai jamais tenté la WC (trop barbant...), donc je ne saurais pas te dire si c'est plus difficile. Pour les pays, je dirais qu'il y a sûrement trois choix qui me semblent évidents : _ L'Autriche : pour unifier l'Empire au plus vite. _ L'Ottoman : pour l'armée fantastique du début et les réductions de coût de légitimation. _ Les Timourides : idem que les Ottomans en formant l'empire Moghol. Pour les doctrines, c'est toujours plus ou moins la même idée : influence + administrative, et selon les cas religieuse (pour le CB) ou humaniste (pour la stabilité interne).
  10. Jouer : les Ottomans

    Pas de changement sur l'armée elle-même à ma connaissance. Mais plusieurs avantages conséquents en début de partie, notamment avec les âges. Dans les parties d'EU4, il est généralement dans ses limites historiques. Donc je ne vois pas où est le problème. Ca se passe dans le jeu comme dans la vraie vie : au début, on a l'impression qu'il est invincible et que toutes les coalitions du monde seront inefficaces, mais finalement la frontière se stabilise au pire au contact de l'Empire. Et en fin de partie, il a tendance à reculer un peu, lentement mais sûrement. Pour ta partie avec Venise, c'est plutôt chouette : tu vas avoir un ennemi redoutable que tu vas devoir combattre pendant très longtemps. Généralement, ce sont ces parties-là qui sont les meilleures!
  11. Jouer : les Ottomans

    Disons que c'est le même principe, oui. Mais les mécanismes de RoM et MoH rendent l'Ottoman encore plus puissant en début de partie. De toute façon, si tu veux vaincre l'Ottoman, il n'y a pas 36 solutions : il te faut une armée aussi puissante que possible, des alliés prêts à te suivre et attendre que l'Ottoman soit en guerre sur un autre front.
  12. Jouer : les Ottomans

    Je dirais à partir de la fin du XVIe siècle, en général. Ce qui rend l'Ottoman surpuissant, c'est : _ son régime politique (avec Rights of Man) et son dirigeant de départ _ les bonus des âges avec MoH : l'âge des découvertes est taillé pour favoriser l'Ottoman et lui permettre d'avoir un âge d'or en début de partie _ des cores à récupérer à la pelle sans dépenser de points d'administration _ des guerres faciles qui lui permettent de monter sa tradition militaire et de déclencher par conséquent l'événement des janissaires A la fin du XVIe, l'âge d'or est fini, il a récupéré ses cores et les janissaires sont devenus décadents. En plus, l'Autriche, la Russie et la Perse sont souvent devenus assez puissantes pour tenir tête aux Ottomans, avec un risque de guerre sur trois fronts dans le pire des scénarios.
  13. Jouer : la Pologne

    Je ne pourrais pas dire quelle est la composition idéale des armées, mais pour la Pologne la priorité c'est la cavalerie. Avec +33% de capacité de combat dans les idées nationales + 10% pour la doctrine de qualité + 10% pour la doctrine aristocratique + 20% pour une politique avec aristo+espionnage + Je ne sais plus combien de bonus avec les cosaques, il y a moyen de faire une armée largement composée de cavalerie et très, très efficace.
  14. Les républiques plus faibles que les monarchies ?

    Les républiques ont quand même trois gros avantages que tu ne prends pas en compte : _ elles ne perdent pas de stabilité à chaque fois que ton dirigeant meurt _ quand tu as un dirigeant que tu ne vas pas réélire, tu peux le nommer gratuitement général, alors qu'il vaut mieux éviter en monarchie (sauf quand tu as un mauvais roi, évidemment). Ca fait économiser 50 points militaires, tout de même. _ Tu peux choisir dans quel domaine tu vas avoir une bonne caractéristique. Rien que ça rend les républiques vraiment efficaces. Il y a aussi la combo république + hindouisme qui est mortelle puisque tu peux changer de dieu tous les 4 ans si besoin.
  15. rythme du développement

    En solo (je ne fais pas de multi), mon ordre de priorité c'est technologie/doctrine/développement. C'est-à-dire que quand je commence à avoir de l'avance en technologie, je dépense mes points dans une doctrine. Si je n'ai pas de doctrine d'entamée, je développe pour éviter de perdre des points bêtement. Mais dans les faits, c'est beaucoup moins mécanique que ça. Notamment à cause des institutions, qui doivent être développées si on est hors Europe. Mais aussi parce que le développement peut être très utile pour un petit pays qui a besoin d'argent pour financer une armée un peu plus grosse et ainsi s'emparer des terres de son voisin qui était au départ un peu plus puissant. On peut aussi pontuellement favoriser certaines doctrines. Il peut aussi être utile (même si c'est dangereux) de délaisser sa technologie militaire au profit d'une doctrine militaire. Comme ça, tu gagnes rapidement les bonus de la doctrine et tu peux débloquer rapidement des idées nationales éventuellement intéressantes. Ensuite, grâce aux réductions combinées dûes à ton retard technologique + les réductions liées au fait d'avoir acheté des idées (-2% par idée), tu peux rapidement recoller au niveau technologique en ayant au final dépensé moins de points. Mais pour que ça marche, il te faut des alliés solides pour que personne ne t'attaque. Je suppose que c'est à éviter en multi, mais en solo ça marche bien avec des pays comme la Prusse. C'est trop systématique comme stratégie. C'est un bon calcul pour un pays colonisateur (Portugal, Espagne, Angleterre, etc.) mais absolument sans intérêt pour d'autres. Un pays comme la Bavière n'en a rien à faire d'avoir des colonies et d'être en avance en technologie diplomatique. Elle n'a pas d'accès à la mer au début et même si elle en récupère un, elle ne pourra pas coloniser très tôt à cause de la portée de colonisation et elle ne pourra pas ramener le commerce de ses colonies. Pire: ses colonies travailleront pour les autres. C'est probablement ce qui se passe d'ailleurs avec ta partie avec Florence. A moins que tu aies aussi conquis l'Espagne, le commerce doit passer par le noeud de Séville et les Espagnols et les Portugais doivent en ponctionner une partie alors qu'ils n'ont fait aucun effort pour ça. Ta stratégie doit dépendre de ton pays et de tes objectifs. C'est ce qui fait que ce jeu est tellement fabuleux : chaque pays est différent du fait de sa position et de ses idées nationales, et chaque pays peut être joué différemment en fonction de tes objectifs.
×