Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'Company of Heroes'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Calendriers

  • Anniversaire
  • Communauté
  • Les Sorties
  • L'agenda de la Chaîne
  • GPO

Forums

  • Forums réservés au staff
  • Réseau Gamers et Stratégie
    • Forum détente
    • La Vie du Réseau
  • Jeux-Stratégie.com
    • Jeux-Stratégie.com
    • Discussions sur les jeux en général
    • Vos récits de parties
    • Parties participatives
    • Ages & Stratégie
    • City Builder/Gestion
    • Jeux de Stratégie
    • L'Univers de Blizzard
    • Médiéval-Fantastique
    • Pôle Traduction
    • Science Fiction
    • Star Wars : Empire at War
  • Strategium
    • Le site Stratégium
    • Cold War
    • L'univers d'Hearts of Iron
    • L'univers Europa Universalis
    • L'univers Victoria
    • L'univers Crusader Kings
    • Stellaris
    • Imperator: Rome
    • Discussions générales Strategium
  • 39-45 Stratégie
    • Site 39-45 Stratégie
    • Hidden Stroke 2
    • Série Sudden Strike et dérivés
    • Steel Division : Normandy 44
    • Cartes 39-45
    • Autres jeux 39-45

Blogs

  • La Chaîne Jeux-Strategie.com
  • Bandes Annonces
  • ARKO's blog
  • AAR test blog
  • Les Aventures X3 Terran Conflict
  • La Stratégie Mobile
  • Hyperion Blog
  • Antoni Blog
  • green gunner Blog
  • Lloub336 Blog
  • Jeux vidéo et Epistémologie de l'Histoire
  • Dynastie Commune 1
  • Dynastie Commune 2
  • crokine34 Blog
  • Le blog de Sanophis
  • Blog du Réseau RGS
  • [2.3.x] Partie commune CK2
  • Uchronie(s)
  • Le Développement de Mount & Blade II Bannerlord
  • Logiciels pour jeux Paradox
  • Le Blog du Loup
  • Blog du Singe qui a faim
  • Cinquestral, une ville démocratique
  • Ma vie dans Eve Online
  • EU4: Parties communes électives
  • L'Angleterre, une nation parlementaire
  • Crusader Kings 2 : mes parties
  • CKII : un âge de Chaos
  • Une vie presque réelle
  • Forum : Tutoriels
  • Arko van Qlimax Blog
  • Des Anciens aux Barbares
  • Hommes de guerre et coeurs d'acier - Bonsaï blog
  • Les promos Gamesplanet
  • Gloire à l'URSS!
  • Actualité Jeux-Stratégie.com
  • [DH] Kaiserreich AAR participative
  • Pilotes pour la création de vidéos RGS
  • Jeu de roles URSS 1936
  • Mini AAR 2016
  • Cuba Libre!
  • Les Journaux Officiels d'Ayrgiesse
  • Partie participative Cities Skyline 2017
  • Mini AAR 2017
  • Mini AAR été 2018

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Website URL


Skype


Steam


Lieu


Centres d'intérêts

1 résultat trouvé

  1. Sanophis

    [CoH] Péripéties Normandes

    Salut à toutes et à tous ! Ça fait bien longtemps que je parcours ce merveilleux forum en tant que grand fan de jeux de stratégie. J'ai enfin décidé de participer à la communauté et de me lancer dans une chose que j'adore : les AAR. J'ai donc décidé d'en faire un sur Company of Heroes (au moins la campagne américaine) car c'est un jeu que j'aime beaucoup, surtout pour ses possibilités stratégiques, et qu'il ne me semble pas avoir déjà vu un AAR sur ce jeu. De plus ça me permettra peut-être de faire découvrir ce jeu à certains (qui ont vécus les dernières années dans une grotte) et de m'occuper le temps que CoH 2 sorte . Je suis quand même conscient que les STR de ce genre sont pas les jeux les plus adaptés pour faire un AAR. Je pense aussi intercaler des moments culture où je parlerai de ce qui s'est vraiment passé en parallèle des missions du jeu. Après tout on est aussi là pour apprendre et partager des choses. Surtout que ce jeu est pas le pire au niveau respect historique, loin de là. N'hésitez pas à commenter pour me dire ce qui va et ce qui ne va pas, j'espère bien pouvoir ainsi m'améliorer pour pouvoir faire des rapports de partie de qualité sur plein d'autres jeux ! PS : la première mission n'est certainement pas la plus intéressante pour faire un rapport de partie donc veuillez excuser un peu le manque d'action flagrant dans ce premier chapitre ^^. - - - - - - - - - - Chapitre I : Châteaux de sable et bunkers de béton Omaha Beach, 6 juin 1944, Jour J, 07h00 Comme le disait le général Eginhard quand j'étais à West Point, « tout est plus clair avec une carte ». Les premières embarcations s'échouent sur la plage. Déjà les hommes se lancent à l'assaut des falaises qui surplombent les plages du débarquement. En face, les mitrailleuses lourdes allemandes ne cessent de tirer. Les balles sifflent aux oreilles des braves gars de la compagnie Able. Pourtant, ceux-ci continuent leur chemin. Ils n'oublient pas les paroles du commandant : « un homme immobile est un homme mort ». Mais la première vague subit de plus en plus de pertes. La situation est difficile à l'arrivée de la seconde vague. Le débarquement comme si vous y étiez. Malgré les rafales de mitrailleuses, les hommes continuent d'avancer. Des groupes d'hommes se jettent à terre dès qu'ils arrivent au talus, imitant le flot des vagues qui se brise sur les rochers. L'arrivée providentielle des gars du génie, équipés de torpilles Bangalore, permet de faire sauter les barbelés. Les soldats peuvent enfin se plaquer aux parois de la falaise après avoir traversé un enfer de sable. Mais la bataille est encore loin d'être terminée. L'objectif suivant est le bunker qui domine la plage. Pour cela, la compagnie doit tenter de sécuriser les accès aux défenses allemandes : Dog White sur le flanc droit et Dog Red sur le flanc gauche. L'enfer de Dog White. Les sections avancent prudemment aux prix de quelques pertes. La première mitrailleuse est réduite au silence, puis la première section se charge des soldats ennemis qui se trouvaient derrière. La dernière MG ennemie est éliminée grâce à une grenade et à la précision des tireurs d'élite. Les soldats de la compagnie Able finissent par atteindre le haut de la falaise. Séjour touristique spécial randonnée en Normandie. La direction décline toute responsabilité en cas de blessures graves ou de mort. De son côté, Dog Red est toujours bloqué, les soldats ne peuvent escalader le flanc gauche en raison des mitrailleuses. A droite, Dog White est enfin dégagée et les soldats du génie peuvent faire sauter le bunker. A la vision de ce colosse de béton en flammes, les soldats qui continuent de débarquer sur les plages poussent des cris de joie. Des renforts arrivent en masse au sommet des rochers grâce à la neutralisation des mitrailleuses lourdes. Les américains opèrent un redéploiement et se positionnent dans les tranchées ennemies. Contrairement aux bunkers, les tranchées permettent de défendre dans les deux sens. Le nouvel objectif consiste à gravir la colline et à éliminer tous les Flaks 88 qui s'y trouvent afin de permettre le débarquement des blindés. Les soldats du génie se chargent de faire sauter les bunkers allemands restants afin d'enrayer le flot continu de renforts. L'infanterie américaine en provenance de Dog White campe sur ses positions, leur flanc gauche n'étant pas sécurisé. Afin de remédier à se problème, une section se déplace sur le flanc gauche et s'empare d'un Flak 88 abandonné par les allemands dans leur retraite vers la colline. Il s'en servent efficacement et dégagent Dog Red, permettant aux troupes qui étaient coincées en bas de monter et de renforcer les lignes américaines avant l'assaut final sur la colline. Servant du canon : « Bon alors, tu tire ou tu pointes ? » Artilleur : « Oh bonne mère, à cette distance il peut que tirer ! » Officier : « Mais vous êtes tous fadas ! Il doit pointer si il veut pas massacrer la moitié du régiment ! » Viseur : « J'arrive pu à réfléchir. Michel, sort le pastis ça nous éclaircira les idées ! » Tandis que le canon de 88 tire sur les derniers bunkers de la ligne de défense, les sections américaines déversent un flot de balles sur les troupes allemandes qui tentent vainement de contra-attaquer. Enfin, les soldats de la compagnie Able commencent à escalader a colline pour mettre fin au tonnerre d'explosions provoqué par les canons. Finalement, le 88 manœuvré par l'infanterie américaine met deux coups au but qui neutralisent chacun un des canons. La 352e division d'infanterie allemande doit évacuer ses positions, elle laisse sur place une bonne partie de son matériel lourd (canons, mitrailleuses, munitions). Sur les plages, les Shermans M4 commencent à débarquer aux côtés des véhicules du génie. En fin d'après-midi, le secteur d'Omaha est entièrement sous contrôle, au prix de lourdes pertes. Analyse tactique post-bataille : mission courte et facile, normal c'est la première. On a surtout assisté à un grand show hollywoodien digne des premières minutes d'Il faut sauver le soldat Ryan. Toutefois, j'ai quand meme subi de grosses pertes (une dizaine de soldats) en tentant d'éliminer les MG sur Dog White et en cherchant à escalader Dog Red sans avoir dégagé les forces en hauteur au préalable. On en retiendra qu'il faut au maximum contourner et flanquer les forces adverses pour s'en tirer avec moins de pertes. - - - - - - - - - -
×