Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'euiv'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Calendriers

  • Anniversaire
  • Communauté
  • Les Sorties
  • L'agenda de la Chaîne
  • Évènements de Le Fan Club de Staline

Forums

  • Forums réservés au staff
  • Réseau Gamers et Stratégie
    • Forum détente
    • La Vie du Réseau
  • Jeux-Stratégie.com
    • Jeux-Stratégie.com
    • Discussions sur les jeux en général
    • Vos récits de parties
    • Parties participatives
    • Ages & Stratégie
    • City Builder/Gestion
    • Jeux de Stratégie
    • L'Univers de Blizzard
    • Médiéval-Fantastique
    • Pôle Traduction
    • Science Fiction
    • Star Wars : Empire at War
  • Strategium
    • Le site Stratégium
    • Cold War
    • L'univers d'Hearts of Iron
    • L'univers Europa Universalis
    • L'univers Victoria
    • L'univers Crusader Kings
    • Stellaris
    • Discussions générales Strategium
  • 39-45 Stratégie
    • Site 39-45 Stratégie
    • Hidden Stroke 2
    • Série Sudden Strike et dérivés
    • Steel Division : Normandy 44
    • Cartes 39-45
    • Autres jeux 39-45
  • Stalinland de Le Fan Club de Staline

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.


10 résultats trouvés

  1. Bonjour à tous, bonjour à toutes. Avec un ami, on a décidé de lancer sur sa petite chaine Youtube, un Let's play en coopération sur Europa Universalis IV (tout DLC) ! Après une première tentative de 3h un soir avant le début de l'été, on a trouvé l'idée sympathique de s'expatrier loin de tout repère habituel. La difficulté est grande mais le défi est tout aussi beau. Notre devise sera s'étendre pour mieux défendre. Pour commencer une petite introduction sur les peuples amérindiens : - On commence en tant qu'indigène, ce qui veut dire qu'on a aucune institution (pas même le féodalisme), et que donc on a de très très gros malus pour adopter les technologies. - On ne peut donc faire aucune autre unité que des troupes à pieds (avant un bon moment en tout cas), ni aucun bateau. - On dispose de bâtiment spéciaux très peu chers (50 ducats) assez intéressant vis à vis des bonus, et des ensembles d'idée indigènes (via la création d'une fédération) qui s'assimilent plus ou moins à des doctrines (choix limité par rapport au doctrine mais une sera très utile très vite, la possibilité d'avoir 1 colonisateur très rapidement dans la partie) Léger détail également, on ne peut pas faire de revendication, ce qui va compliquer les casus belli de conquêtes qui sont donc très difficile à obtenir (uniquement via des missions ou déclaration de rival), mais en échange, le malus de stabilité n'est que de -2 pour déclarer une guerre sans revendication... ! J'ai donc choisi les Cherokees, et LecygneNoir a choisi les Iroquois, on est assez proche l'un de l'autre mais il faudra commencer à s'étendre le plus rapidement possible et se rapprocher pour pouvoir se soutenir rapidement, car en attendant l'arrivé des occidentaux, il faut se méfier de la menace interne... Pour ma part, mon premier rival sera les Creeks, juste au sud de chez moi avec une taille identique à la mienne (3 régions). Quand à LecygneNoir, il aura aussi fort à faire avec les Hurons à l'ouest séparé par une région vierge qui possède eux, 4 régions. Bien évidemment, le jeu des alliances va rapidement être de le partie... Je vous laisse découvrir la suite dans le premier épisode disponible ci-après. N'hésitez pas à laisser des commentaires, remarques, astuces, idées, questions... tant que c'est constructif, je me ferais un plaisir de vous répondre. Pour informations, nous ne recherchons absolument pas les vues sur Youtube. Même si les vidéos ne sont jamais visionnés nous continuerons la série jusqu'au bout car nous comptons jouer cette partie le plus longtemps possible pour notre plaisir. Merci de votre attention
  2. Ce mardi, le carnet pour Europa Universalis IV se concentre sur les améliorations apportées aux provinces et sur le système d'édits présent dans la prochaine expansion. Bonjour à tous et bienvenue dans un autre carnet de développement d'Europa Universalis IV. Cette fois, nous approfondissons les états. Tout d'abord, nous avons maintenant amélioré l'interface de la province afin d'avoir un onglet distinct pour toutes les choses liées à un état, car l'interface provincial commençait à devenir vraiment encombré. Cet onglet vous donne maintenant des informations sur l'ensemble de l'état en une fois, permettant de déterminer si l'état est rentable ou non, quelles provinces y sont inclus et des détails à leur sujet. Dans la nouvelle expansion, nous introduisons cependant un nouveau concept pour les états, quelque chose que nous appelons les édits d'état. Les édits peuvent être promulgués à tout moment, mais une fois qu'ils ont été mis en place, ils ne peuvent être révoqués qu'au bout d'un an, et, pendant qu'un décret est actif, la maintenance de l'état concerné triplera. Les édits donnent des bonus à toutes les provinces que vous possédez dans l'état, et les édits actifs peuvent également être vus dans le registre et via un nouveau mode de carte. Alors, quels édits avons-nous? Renforcer l'unité religieuse: +1% de force missionnaire Protéger le commerce: + 50% de pouvoir commercial par province Promouvoir le recrutement militaire: + 25% d'effectif Encourager le développement: -10% de coût de développement Effort progressiste: + 33% de diffusion des institutions Effort de centralisation: -0.03 d'autonomie mensuelle Il y a aussi 3 édits que vous pouvez obtenir en débloquant les bonus à différents âges. -Droit de jure féodal: -5 de risque de révolte -Renforcement de la religion: 50% de résistance à la conversion par les centres de la Réforme. -Édit d'absolutisme: -0.25 de dévastation mensuelle L'IA utilisera elle aussi les édits, bien sur, les édits sont entièrement modifiables, les moddeurs peuvent donc en ajouter et supprimer comme ils le souhaitent. Ouvrez le spoiler pour voir un exemple de code: Nous avons aussi rééquilibré la façon dont fonctionnent les compagnies de commerce dans la 1.20, et les provinces qui appartiennent à une société commerciale seront désormais considérées comme des provinces à part entière lorsqu'il s'agit de calculer l'autonomie.
  3. Europa Universalis IV Carnet de développement n°67 du 18 octobre 2016 Après Droits de l'homme Traduction réalisée par Lunarc: par Johan Salut à tous et bienvenue dans le premier carnet de développement après les Droits de l'homme. Nous avons été extrêmement satisfaits de l'énorme popularité de ce DLC, et nous visons à améliorer encore ce niveau de qualité. Nous avons fait une enquête auprès de la communauté sur Droits de l'homme, et les fonctionnalités que vous sembliez appréciez le plus était la personnalité des dirigeants, les traits des amiraux/généraux et le mécanisme des consorts. Voici une liste rapide des fonctionnalités préférés de certains membres de l'équipe: Johan - Déshéritage de l'héritier LittleFido - Personnalité des dirigeants Starnan - Personnalité des dirigeants Trin tragula - Personnalité des dirigeants BjornB - Mécanisme des Consorts Forzaa - Grandes Puissances Anona - Personnalité des dirigeants DDRJake - Personnalité des dirigeants MrNibbles - Personnalité des dirigeants Imse Vimse - Personnalité des dirigeants Nous sommes conscients des problèmes que certaines personnes ont avec le multijoueur, et nous voulons sortir un correctif dès que nous aurons résolu les problèmes. Pendant ce temps, nous travaillons sur la mise à jour 1.19, que nous voulons sortir en bêta publique dans la deuxième semaine de novembre, avec une version finale avant la fin du mois. Donc, qu'est ce que la 1.19, alors? Eh bien ... C'est une mise à jour bien remplie et importante, avec de nouvelles fonctionnalités intéressantes et gratuites. Nous ajoutons de nouvelles options pour le jeu, des amélioration de mécaniques pour différentes extensions, des amélioration de l'IA, changeons les zones de contrôle, peaufinons l'équilibre du jeu, et bien plus encore. La mise à jour 1.19 aura évidemment un nom, et un thème... Essayez de deviner le nom avec ce nouvel écran de chargement... Christian IV de Danemark
  4. Lien Originel, par DDRJake Un carnet court aujourd'hui: -Ajout d'un résumé des pertes à la fin des guerres -Indication sur la minimap des forces ennemies ou alliées.
  5. Europa Universalis IV : Droits de l'Homme Carnet de développement n°61 du 1 septembre 2016 Divers Traduction réalisée par Lunarc: par Johan Salut à tous, et bienvenue dans un autre carnet d'Europa Universalis 4. Aujourd'hui, nous allons jeter un œil à cinq nouvelles fonctionnalités qui seront dans la nouvelle extension Les Droits de l'Homme. Premièrement... le Déshéritage! Maintenant, quand vous n'avez pas un bon héritier, comme certain prince de Castille, vous avez une option pour vous en occupez. A tout moment, si votre prestige est positif, vous pouvez choisir de déshériter votre héritier actuel, pour une simple perte de 50 prestige. Même si nous aimons penser que l'héritier deviendra un agriculteur heureux perdu dans la masse, les gens de l'industrie du masque en fer ont besoin de travail. L'inconvénient de cette option est bien sur que vous n'aurez pas d'héritier pour remplacer celui qui viens de partir. Le deuxième ajout est la Monarchie Prussienne, un gouvernement spécial plutôt cool. Chaque fois que vous formez la Prusse, vous allez passer en monarchie prussienne, un gouvernement qui a été décrit comme " une armée ayant conquis la nation", et non pas comme un état avec une armée. Alors, quels sont les bonus de ce type de gouvernement? Eh bien, tout d'abord, tous les souverains prussiens auront un minimum de 3 en compétence militaire. En soi, cela vous donnera une orientation toujours militaire à vos dépenses sur les politiques, les doctrines et les technologies. La monarchie prussienne en elle-même réduit l'agitation de 2 et baisse l'épuisement de guerre de 0.02 par mois., avec une réduction de l'autonomie basée sur le rang. La part la plus intéressante de cette forme de gouvernement est le fait qu'elle dispose d'une société militarisée (voir le l'image). Vous avez une échelle de militarisation de 0 à 100, la tradition militaire et la légitimité l'augmente, alors que chaque province dont vous êtes propriétaire la fait baisser. Vous pouvez aussi dépensez 50 points militaire pour en gagner 10 de militarisation. Quand votre société est militarisée a 100%, vous gagnez +10% de discipline, -33% de coût de l'armée, et +33% de recouvrement de la main d’œuvre. La Prusse, dans Droits de l'Homme, sera un état assez peu étendu, avec une force de frappe bien plus importante que sa taille, et nécessitant des stratégies quelque peu différentes. Le troisième ajout est la possibilité de renforcer votre gouvernement. C'est essentiellement une capacité pour avoir un plus grand contrôle sur votre gouvernement. Pour simplement 100 points militaire, vous pouvez a tout moment augmenter vos légitimité, dévotion, unité de la horde ou tradition républicaine. La tradition républicaine est augmentée de 3%, et les autres de 10 (pas en pourcentage). La quatrième amélioration est la possibilité d'abandonner vos union personnelle. C'est une nouvelle action diplomatique, qui est disponible pour le partenaire majeur d'une union personnelle. Parfois, il ne vaut mieux pas garder une union personnelle, les risques de guerre dangereuse étant trop élevé, ou alors votre partenaire mineur étant trop fort de toute façon pour que vous remportiez la guerre d’indépendance. Le suzerain va perdre du prestige, et selon le désir de liberté des sujets, ils ne vous détesteront même pas pour leur libération. Et la cinquième et dernière amélioration est la dévaluation de la monnaie. C'est une possibilité d'obtenir rapidement de l'argent, sans aucun intérêt à rembourser, ou autres inconvénients immédiats... excepté... un peu de corruption.... Techniquement, vous obtenez un emprunt gratuit pour seulement 2 de corruption. Et dans les caractéristiques gratuites faisant partie du patch 1.18, nous avons ajouté 20 nouveaux EHD uniques pour la Prusse et le Brandebourg, les mettant sur un pied d'égalité vis a vis des autres nations du tiers 1. La semaine prochaine, Jake vous parlera des changements apporté aux Républiques Révolutionnaires.
  6. par DDRJake Le ciel est bleu, le soleil brille et la Suède est presque bloquée par l'été. Je ne plaisante pas, tout ce pays s'éteint en juillet en Juillet comme si vous aviez éteint ses batteries. Néanmoins, avant cette grande purge de la productivité, nous sommes ici pour un carnet de développement d'Europa Universalis IV. Quelques forumeur ont été assez clairvoyant pour prévoir ce que nous allions évoquer après l'ajout de personnalités pour les dirigeants. En effet, dans le cadre de la prochaine expansion, nous aurons des traits de chefs d'armée. A l'issue d'une bataille, le général impliqué aura une chance de gagner un trait. Ce trait sera, contrairement à la personnalité des dirigeants, toujours un bonus. La probabilité actuelle de gagner un trait est fixé à 2%, multipliée par le gain de tradition terrestre de la bataille (ce qui, comme la plupart des chiffres au cours du développement, est soumis à un changement pour l'équilibrage) qui peut être changé dans le define. Les généraux sont limités à un seul trait chacun, et ce trait aura une incidence sur toutes les unités sous leurs ordres. Dans la bataille, le trait du général commandant (celui dont les bonus en choc / feu seront utilisés) aura une incidence sur toutes les unités de son camp. Certains des traits: Focalisé sur son objectif: + 10% de vitesse de déplacement Guerrier hardi: -20% d'attrition Poliorcète: + 15% de capacité de siège Né sur une selle: + 50% de portée de débordement de cavalerie Les amiraux gagneront évidemment leurs propre traits.Les règles sont les mêmes que pour les généraux, à l'exception que la probabilité de gagner un trait se base sur la tradition navale des batailles. Quelques traits: Boucanier: +25% d'efficacité dans la course Chasseur de trophée: +5% de chance de capturer un navire ennemi Homme de fer: +5% de résistance de navires Extorqueur: +15% de puissance commerciale des bateaux légers Il y a 22 traits au total, beaucoup avec des modificateurs de combat qui ont été ajoutés au jeu pour une utilisation dans le cadre du modding (et des changements d'idées nationales que nous verrons plus tard). Il est intéressant de noter que les monarques, les héritiers, les conquistadors et les explorateurs peuvent également acquérir ces traits de combat. Les traits de chefs d'armée sont une fonctionnalité payante dans [nom enlevé], la prochaine extension. Il y a beaucoup plus de fonctionnalités et de changements à venir, mais vous allez devoir tenir pendant 5 semaines sans plus de nouvelles que ce que j'ai déjà mentionné, car ce pays va fermer pendant un mois. Je serai de retour, et les carnets de développement avec moi, dans la première semaine d'Août. Les grands généraux sont comme l'Été suédois, ils ne durent jamais autant que vous ne l'auriez souhaité.
  7. Ayant acquis récemment EUIV (au passage merci à Socros d'avoir fait passer le message sur les soldes de la semaine dernière), je peux enfin répondre à la demande de portage du Rédacteur d’États sur carte sur ce jeu. Ce logiciel a été développé, il y a un an, grâce aux idées et retours de la communauté CK2 de RGS (voici les échanges et l'évolution du développement pour les curieux). Le portage sur EUIV ne fait que commencer mais j'en suis déjà arrivé à une étape où je peux montrer l'avancement et donc recevoir les premiers retours. Voici ce que cela donne sur la carte au début du jeu. Les noms des États ne sont pas définitifs1 Voici ce que cela donne en restreignant la carte aux 30 plus grands États (en termes de pixels) 1En effet, je n'ai pas réalisé pleinement le mapping entre la couleur sur la carte et le nom en jeu. Cependant le mapping intermédiaire actuel donne une bonne idée de ce à quoi ressemblera la carte. Pour les curieux, le spoiler ci-dessous dévoile les étapes du mapping
  8. Merci à Lunarc pour la traduction, qui m'a permis de gagner du temps IMPORTANT : vous pourriez lire le message en bas du carnet ? J'ai vraiment besoin de réponses (######. J'ai oublié de coller après avoir coupé les 50 lignes pour les mettre en bas À refaire...) Europa Universalis IV : Mare Nostrum Carnet de développement du 17 mars 2016 Les condottieres Par DDRJake Salut à tous et bienvenue pour un autre carnet de développement pour Europa Universalis IV. Aujourd'hui, nous allons couvrir un mécanisme très attendu. Pour les moments où un pays avec lequel vous avez de bonnes relations est attaqué, et que vous ne voulez ou ne pouvez pas signer d'alliance, ou bien si vous voulez tout simplement que vos troupes désœuvrées gagnent leur pain à la sueur de leur front, nous introduisons les condottieres. Proposer un condottiere Unités louées à l'étranger : 0/30 Entretien : 1.5x Coût mensuel : 3.55 Cela va offrir à Pays-Bas la possibilité de solder la Armee von Bern pour la somme de 3.55 par mois. La totalité du montant pour les 18 premiers mois, [...] Ces condottieres sont des armées que vous louez à d'autres pays en échange d'argent. Ces armées restent sous votre contrôle, mais elles vont se battre et mourir pour le pays qui les solde désormais, en considérant les ennemis de ce dernier comme si c'étaient les leurs. Lorsque vous louez une armée comme condottiere, vous êtes en mesure de négocier le prix de leur service, ce qui est défini comme un multiple de leur entretien mensuel, de 0 jusqu'à 5 fois plus, les 18 premiers mois étant payés par avance. Si vous êtes assez sûr de votre défense en conservant pour vous-même suffisamment de troupes, vous pouvez envoyer une bonne part de votre armée : jusqu'à 20 unités (ce chiffre étant accru par les doctrines permettant d'accroître la disponibilité des mercenaires), qui vous feront gagner de l'argent sur le champ de bataille. Une fois loués, les condottieres seront hostiles envers les ennemis du pays qui les solde, et en mesure de combattre et de mener des sièges en son nom. Ils auront également les mêmes accès militaires que le pays qui les solde, mais en retour ses ennemis auront aussi accès au territoires du pays d'origine des condottieres, de sorte qu'ils ne pourront pas s'y mettre à l'abri. En plus de l'argent versé par le pays qui les solde, vos troupes gagneront également 50% de prestige et de tradition militaire en plus du fait qu'elles combattent en tant que condottiere. (Suisse) - soldée par (Pays-Bas) - Armee von Bern (Charles Honegger) (Hommes : 5000 / 1000 / 1000) (Régiments : 5 / 1 / 1 ) (Commandant : 1 feu / 2 chocs / 1 manœuvre / 1 siège) La Armee von Bern est actuellement soldée par Pays-Bas. Arrivera en Gante le 17 juin, 1579. Une fois les 18 mois passés, chacun des deux pays impliqués peut mettre un terme au contrat, et ces troupes redeviendront une armée normale. Le contrat peut toutefois rester valide aussi longtemps que les deux parties seront satisfaites. Mais, naturellement, si un pays entre en guerre contre un pays qui loue des condottieres, le contrat sera révoqué. Enfin, si le pays qui les solde n'est plus en guerre, il peut mettre un terme au contrat avant que les 18 mois ne soient écoulés. Encore du nouveau la semaine prochaine ! * * * * * * * Bon, je re-rédige... J'aime pas du tout, du tout, du tout le terme de condottiere. Il est utilisé en anglais comme un bête synonyme de « mercenaires », et on est bien obligé de trancher aussi pour le terme à employer. Ce que je n'aime pas du tout, c'est qu'il a un sens très précis en matière historique : c'étaient les capitaines mercenaires aventureux de l'Italie de la Renaissance, et uniquement ça, en français. Cf le CNRTL : « Chef de mercenaires ou de partisans dans l'Italie du Moyen Âge et de la Renaissance. » L'anglais est moins strict et exigeant -- comme d'hab, direz-vous (ils appellent ça du pragmatisme leur manque de précision. Ah ah ah). Or donc, d'après le Merriem-Webster : Condottiere : « 1. Capitaine d'une bande de mercenaires, commun en Europe entre les XIVe et XVIe siècles ; aussi : 2. membre d'une telle bande. » J'ai pensé à ces différents termes : 1) spadassin(s) : trop tueur à gage ; 2) reître(s) : déjà une unité de ce nom, et là aussi une connotation péjorative ; 3) corps (mercenaire) : voyons messieurs, la guerre et l'argent sont une affaire sérieuse. Vous vous voyez dire à la charmante Castille : « Hola, tu veux mon corps de mercenaire ? » (¡Si si! Te quiero tan mucho!). C'est chaud. C'est le climat, je sais. Ca marche moins bien avec la Russie quand même. Quoique la Catherine II... Hmmm... 4) bande (mercenaire). Non. Pas de blagues. Arrêtez de déconner à la fin. 5) celui-là je l'aime bien, ou en tout cas mieux : compagnie (mercenaire). Apparemment ça marcherait pas mal, et ça fait un moment que je le retourne dans tous les sens... En faveur des compagnies : évidemment les Grandes Compagnies ;les condottieres de la Renaissances italienne étaient les capitaines de compagnies (« Compagnie de l'Étoile », « Compagnie blanche », « Compagnie de saint Georges », etc.) ;le terme de « compagnie » était toujours employé par l'armée du Grand : cf. les Compagnies franches cantabres ici. Je lance dans un spoiler une re-traduction du carnet en remplaçant « condottiere » par « compagnie » ; vous me direz ce que vous en pensez ?
  9. Jouer : Une nation coloniale

    Bonjour ! Suite à mon dernier freeze sur CKII, je me suis lancé dans une petite partie "détente" sur EUIV. Départ avec la Norvège. Hum ... Un pays qui peut se permettre de coloniser l'Amérique, mais qui est en Union Personnelle avec le Danemark, qui a pour vassal la Suède. Bon, la suite a été la fête à la saussice : La Suède tente de prendre son indépendance, et échoue lamentablement. Quand le Danemark commence mon annexion, je me rebelle moi aussi, et me vautre magistralement. Mais, ce qui est magnifique, c'est ce qui ce passe ensuite : ma fatigue de guerre est à 100%, ma stabilité est à -3 depuis une suite d'évenements négatifs, et mon taux de rebélions minime est à 60% ! C'est plus une fête de la saussice, c'est le festival de la merguez : Tout les deux ans un nouveau souverain re-re-re-re-re-re-re-re-reprend les rênes du pays, les hérésies apparaissent de partout, le pays souffre de crises économiques, etc ... Tant et si bien que le Danemark me lache la grappe : "Mon Roi, vous êtes sûr de bien vouloir annexer la Norvège ? - Evidemment, il faut faire grandir et prospérer notre nation ! Euh, dites moi : c'est quoi ce rapport colossal que vous avez sous le bras, qui à l'air si lourd qu'il menace de vous déboiter l'épaule et de vous briser un genoux ? - C'est le compte rendu des révoltes, des fractions d'indépendantistes et d'hérétiques, des misères du peuple, de la crise économique et du foutoir monstre de la Norvège ! - La vache ! Si ce pays n'est plus au fond du gouffre, c'est qu'il doit creuser encore ! - Et encore, ce que je vous apporte n'est que le sommaire du rapport ..." Vous l'aurez compris, je suis maintenant libre ! Mais pourquoi, me direz-vous, j'ai appelé ce sujer Jouer : Une nation coloniale et pas Jouer : Un pays en pleine crise ? C'est parce que j'ai envie de fonder une nation coloniale, puis de la jouer (je joue en Nouveau Monde aléatoire) ... Mais je ne sais pas laquelle. Dites moi, quelle est votre nation coloniale préférée et pourquoi ? Au niveau des scénarios, laquelle est la plus intéressante/amusante à jouer ? Je pensais par exemple prendre la Californie, pour devenir The Gouvernator ... HS : J'ai tellement accepté les exigences d'héretiques que le souhait de réforme frole les 50% ... en 1480 ! Je n'ai jamais vu ça ^^
  10. Bonjour à tous ! Depuis pas mal de temps, je lis les ARRs du site, et je me suis dit : "Et pourquoi pas moi ?" J'ais donc commencé une partie, et d'un seul coup le doute m'assaille : "Je voudrai faire une aventure millénaire ... Mais par quels moyens peut-on passer de CKII à EUIV ? Quelle est la date où il faut s'arrêter à CKII pour que ceà fonctionne ? Que faut il bidouiller dans EUVI pour terminer le jeu en 2015 ?" "Et les images, ça marche comment ? Un bête copier-coller ? Un hébergeur d'images ? Quel est donc cette bête, par quelle magie fonctionne t-elle ?" Pour ce qui est de la partie en elle même : Départ avec un petit conte, le plus au Sud et à l'Ouest du royaume d'Aquitaine. Le bonhomme cumule toutes les tares possibles : Nain, fou, boiteux, laid, possédé, abruti, ... et j'en passe. Au départ, j'aurai voulu le faire en condition Iron Mode ... échec ^^ Je commencerai à publier sur ce poste dans un petit mois, histoire d'avoir un travail bien ficelé. Je suis en 915 ... et ma partie à (déjà) sombré dans le Nawak ... Des coups du sort, des personnages charismatiques, des batailles, des chants ! Bienvenu dans : LES NOBUA ... NAISSANCE D'UNE NATION !!! Objectifs (histoire de vous faire saliver) : - Le World Conquest (mais je suis trop mauvais ^^) - Avoir à la fin de CKII une nation indépendante - Terminer en tant que roi ou empereur - Avoir pour ancètre Mahomet et Gensis Khan - Etre d'une religion animiste ou hérétique (comme sataniste islamique, par exemple) - Controler l'Empire Romain, Aztèque ou Mongol (Oui, il y aura Sunset Invasion ^^) - Avoir le Pape comme vassal - Fonder Jérusalem ou Israël Puis par la suite : - Fonder puis JOUER le Canada (Mais attention, avec le Nouveau Monde Aléatoire, s'il vous plait !) - Devenir Animiste ou Totémique, si c'est possible - Accepté les cultures indiennes - Participé à la révolte des 13 colonies, mais du côté des Américains - Manger l'Ethiopie, le Japon et le Tibet - Colonisé l'Australie et l'Indonésie - Survivre jusqu'en 2015 - Avoir en 2015 une monarchie controlée par les Nobua Voilà, c'est tout pour le moment ^^ N'hésitez pas à faire des suggestions, proposer des défis, etc ...
×