Aller au contenu
Invité Illuvatar

EU2 -- AAR Suède

Messages recommandés

Invité Illuvatar

AGCEEP 1.36

Difficulté max

Mon choix pour la Suède est simple, j'adore les pays faibles au début et qui ensuite connaissent un age d'or ( pour cela le Brandenburg est le meilleur ). Comme toujours ce n'est pas un style de game bourrin, donc il est fort peu probable que je bouffe le danois par exemple. Les 100 premieres années riquent d'etre ennuyeuses mais pas trop car vers 1470-80 les revoltes contre l'union de Kalmar vont se succédées. Ensuite le but sera d'etre maitre de la Baltique et a terme qui sait ?

Cette fois ci je ne ferais pas l'erreur de mon AAR France. Je garde precieusement la version 1.36.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Illuvatar

AAR Suède

user posted image

Introduction :

Dans les environs du VIIe siècle, la seule différenciation que l’on pouvait faire entre les danois, les suédois, et les norvégiens était celle de leurs langues quelques peu différentes. Les danois étaient installés dans les îles du Sund, ainsi qu’en Scanie et au Jütland. Les suédois habitaient eux, majoritairement, en Upland, sur les rives du lac Mâlaren. C’est à cette époque que ces 3 peuples vont déferlés sur l’Europe. Ce fut le temps des Vikings. La raison principale de ces invasions est la conséquence de l’avancée musulmane en Méditerranée, qui indirectement réduisit fortement les échanges commerciaux sud - nord en Europe. Le but principal d’ailleurs des Vikings, était avant tout de s’enrichir. Les Suédois – Varègues n’avaient pas de culture maritime, c’est donc par terre et voies fluviales qu’ils envahirent les principautés slaves orientales très peu peuplée. Là, ils apportèrent leur culture qui influença grandement celle des russes. Certain historiens penchent même à dire que la culture russe de la Principauté de Kiev est directement issue de celle des Suédois – Varègues. Certains Varègues atteignirent même Constantinople et la ils servirent l’Empereur Romain, dans le cadre de la Garde Varègue, garde personnelle du César.

Par suite, l’arrivée du Christianisme permis de donner légitimité aux pouvoirs locaux, et progressivement un pouvoir centralisé pris place. On distingua 3 Royaumes. Mais la Scandinavie fut aussi atteint du fléau de tout pouvoir centralisé a cette époque : la progressive féodalisation et l’éclatement du pouvoir entre les mains des grandes familles, puis aux seigneurs locaux, qui s’octroyaient le pouvoir Régalien. Plusieurs familles se contestèrent le pouvoir en Suède, on remarquera celle des Eriksson. Vers le XIIIe siècle, les suédois commencèrent à coloniser la Finlande ougrienne. En 1317, Magnus VII Eriksson, par union personnelle, avait sous sa coupe les Royaumes de Suède et de Norvège, il est le premier représentant de ce que sera par la suite l’Union Scandinavienne. Son fils, Haakon Magnusson, devint Roy de Norvège. Alors que le conseil suédois, le Landsraad, qui regroupe les plus grandes familles du pays, dû sous la trop grande pression de la Hanse de Lubeck, élire Albrekt av Mecklenburg, neveu de Magnus Eriksson. Pendant son règne, la Suède s’ouvrit s’ouvrit encore bien plus aux influences de la Hanse, et des représentants de villes hanséatiques importantes, comme Nyköping, furent admis au Landsraad. Sa politique de concentration des pouvoirs mécontenta fortement les aristocrates qui demandèrent l’aide de Margareta de Danemark, l’épouse de Haakon Magnusson. La victoire des danois fut rapide. Ce fut le début de ce que l’on appela l’Union de Kalmar.

Ce fut le petit neveu d’Albrekt, Erik av Pommern, qui fut choisit par Margareta pour lui succéder en 1389. Il fut élu par les 3 conseils des 3 royaumes. Ceux-ci gardaient leurs prérogatives, leurs infrastructures, et leurs lois coutumières. L’Union de Kalmar était surtout motivée par la crainte de voir les allemands s’imposer en Scandinavie. En Norvège, un régent avait été désigné. En Suède, le Roy avait plus de pouvoir, mais le Landsraad gardait jalousement ses privilèges. Au Danemark par contre, son pouvoir était plus fort. C’est d’ailleurs sur les danois que le Roy s’appuyait pour contrôler les 2 autres Royaumes. Erik voulait accroître son pouvoir, et il nomma petit à petit des danois aux postes important dans l’Union. Sa politique de centralisation du pouvoir royal, son obsession à vouloir augmenter le domaine royal commença à mécontenter le Landsraad.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×