Aller au contenu
Invité Wallon

AAR-Victoria-Belgique

Messages recommandés

Invité Wallon

user posted image

Je commence mon troisème AAR en solo. Ce jeu est en mode franchil 1.6. La partie en difficulté normal et en IA normal.

user posted image

Bref rappel des derniers évènements.

Lors du Congrès de Vienne, à la surprise des Belges, les régions de Saint-Vith, Eupen et Malmédy furent attribuées à la Prusse, et les provinces elles-mêmes passèrent sous l'autorité de Guillaume I er , prince d'Orange. L'Autriche, épuisée par la guerre et plus préoccupée de se protéger au sud que de combattre les rebelles belges, se sépara des provinces contre des compensations en Italie. La Grande-Bretagne souhaitait qu'Anvers, le «pistolet» que Napoléon avait «pointé sur la poitrine de l'Angleterre», ne soit sous le contrôle d'aucune grande puissance, et tous les membres de la coalition victorieuse voulaient contenir les velléités expansionnistes de la France. Ainsi, le Congrès de Vienne remit à l'ordre du jour le concept d'Etat tampon: il était inconcevable que deux petits Etats séparés puissent arrêter la France, et il fut donc décidé de reconstituer les Pays-Bas en réunissant les neuf départements belges aux Pays-Bas du Nord.

L'expérience des Pays-Bas unis ne fut pas heureuse. En dépit de la complémentarité entre, d'une part, l'agriculture et l'industrie belges et, d'autre part, le commerce hollandais, et malgré la prospérité retrouvée d'Anvers et de Gand, de vieux facteurs de division - la langue et la religion - étaient toujours à l'œuvre. Guillaume Ier avait tendance à traiter les Belges en citoyens inférieurs, et il annexa les territoires au lieu de les considérer comme des partenaires égaux au sein de l'union. En signant avec les puissances le traité des Huit Articles, le roi avait promis de garantir aux provinces du Sud l'égalité totale, y compris les libertés politiques et religieuses, mais ses actions violèrent fréquemment l'esprit et même la lettre du traité.

Pour éviter une longue querelle institutionnelle, Guillaume I er décida d'ajouter quelques éléments à la Constitution adoptée dans le Nord en 1813 et de persuader les Belges d'accepter le texte amendé. L'amendement exigé par le traité des Huit Articles qui établissait la liberté religieuse fut violemment attaqué par le clergé belge, qui voulait prévenir toute progression du calvinisme. Les libéraux belges critiquèrent également la proposition de Constitution parce qu'elle ne garantissait à la Belgique que la moitié des sièges dans les Etats Généraux bicaméraux, alors que la population belge était numériquement plus importante que celle de Hollande (environ 3'400'000 contre 2'000'000).

D'autre part, bien que la dette nationale hollandaise s'élevât à presque 2 milliards de florins, alors que celle des provinces du Sud n'était que de 30 millions, les Belges devaient supporter le poids de la moitié de la dette du nouvel Etat. Ne voulant faire de concessions ni sur ces points ni sur d'autres et bénéficiant du soutien des puissances sur la question religieuse, Guillaume Ier imposa la Constitution aux Belges.

En outre, la classe moyenne libérale francophone fut irritée par les nouvelles taxes, la politique commerciale du roi, l'exclusion des Belges des postes importants, et l'obligation pour les fonctionnaires de la région flamande d'utiliser le néerlandais. L'opposition conservatrice catholique s'accrut lorsque le roi, soucieux d'enlever à l'Eglise catholique le monopole de l'enseignement, créa les universités de Gand et de Liège (1817), des athénées dans les grandes villes, et une école primaire dans chaque commune. Guillaume Ier fut donc à l'origine de ce qui semblait impossible: une alliance entre libéraux et catholiques belges.

La désapprobation générale que suscita la répression gouvernementale à l'encontre du journaliste Louis de Potter aboutit à la formation de l'Union de l'opposition en 1828. Mais, malgré le développement de l'hostilité envers les Hollandais, il fallut attendre l'arrivée à Bruxelles des nouvelles de la révolution de Juillet à Paris, pour qu'un soulèvement soit possible. Le 25 août, l'étincelle fut mise aux poudres par la représentation d'un opéra d'inspiration patriotique d'Auber, la Muette de Portici.

Dans un premier temps, Guillaume I er réagit modérément à la révolte et envoya le populaire prince d'Orange à Bruxelles. Le prince entra dans la ville mais les barricades et l'attitude de la foule le dissuadèrent d'amener ses troupes. Après le retour de Guillaume à La Haye, un «comité de salut public» modéré fut formé. Cependant, des éléments de Wallonie et de France continuèrent d'affluer vers Bruxelles et le 20 septembre, l'hôtel de ville fut pris d'assaut et le comité dut se disperser.

La réaction du roi devint dès lors plus vigoureuse, mais, après trois jours d'intenses combats dans le parc situé devant le palais de Bruxelles, les Hollandais furent contraints de se retirer le 27 septembre. Deux jours plus tôt, les révolutionnaires avaient formé un gouvernement provisoire qui dépassait les clivages de partis. Le 4 octobre, ce gouvernement proclama l'indépendance de la nation et, un mois plus tard, un congrès national élu se réunit pour élaborer un projet de Constitution et pour choisir un chef d'Etat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Wallon

user posted image

--> Notre roi Léopold Ier et la reine, prince de France.

Mais pour le moment, la guerre est dans nos campagnes et nos villes. Notre nouveau et premier roi est Léopold, prince anglais de l'illustre famille des Saxe-Cobourg-Gotha. Il a servit dans les armées anglaises, combattant dans sa jeunesse contre le corse. C'est un homme d'un grand sens de l'honneur. De plus, il a de grand talent politique.

C'est un candidat idéal. Membre de la Maison royale d'Angleterre du faite qu'il avait eu en premier mariage, une princesse anglaise comme épouse. Ce qui nous vaut le soutain de Londres.

Tout comme sont mariage avec une princesse royale française nous vaut celui de Paris. Dans un premier temps, nous devons développer nos réseaux de chemin de fer dans le Sud du pays. Nos ingénieurs mettent déjà en place des plans pour permettre de faire Bruges-Trounai-Mons-Cuesmes-Bruxelles en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.

Mais il faut aussi faire la guerre, pendant que libéraux et conservateurs se disputent les places dans les chambres du Parlement et du Sénat. Le roi est sur le front pour apporter son soutain moral aux troupes de son nouveau pays.

user posted image

Nous avons 4 divisions de métier, certains sont même des vétérans des guerres de Libération contre le despote Napoléon. La 1ere division se protége Bruxelles, nous comptons l'envoyer à Anvers pour combattre des troupes hollandaises. La deuxième division, dite des Volontaires brugeois, fait le siège de la ville de Middelburg. La troisième est dans l'ancienne principauté de Liège pour libérer ses villes des hollandais. Quant à la dernière, elle porte la révolution dans les villes du Duché de Luxembourg.

user posted image

Les combats font rages devant les portes d'Anvers entre nos troupes et ceux du roi-tyran Guillaume. Tout comme pour la possession de Middelbourg, les renforts gollnadais se rassemblent dans le Nord. Nos instructeurs forment les gardes civiques, nous aurons dans quelques semaines presque 6 divisions de plus.

user posted image

La ville de Liège est tombée, le Parlement est tout heureux de cette nouvelle, malheureusement, une mauvaise est venu du front nord-ouest. Gand est sous les coups de canons des hollandais.

user posted image

Pendant que nos troupes repoussent a coup de pieds aux culs les misérables hollandais devant Anvers. Arlon et Dinant nous ouvrent leurs portes. Les territoires belges sont presque tous tombées sous notre contrôle. Dans es théâtres de Bruxelles, le peuple se réjouit de ces victoire. A Mons, les gardes civiles ont suivis un bon entrainement. Ils seront sur les champs de bataille dans moins de 2 semaines.

user posted image

Les réserves sont enfin là, les hollandais vont comprendre leur douleur et les hollandaises vont savoir ce que c'est que de vrais hommes. La forteresse de Luxembourg est à porté de tire de nos fusils. Les habitants de la ville hollandaise de Maastrischt peuvent voir de chez eux les combats entre nous et les soldats de Guillaume le roi fou. Une grande ligne de défencprotège notre pays, elle va du prot de zeebruges à la ville minière de Hasselt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Wallon

user posted image

La forteresse luxembourgeoise tombe le 15 avril. Maintenant, les combats ont lieu sur le sol hollandais. Des villes comme Breda ou Heindhoven servent de base logistique, de quartier général pour nos armées. Les troupes royales hollandaises replient vers Rotterdam dans un désordre tel, qu'on dirai la fuite d'Egypte de Moise. Mais si tout va bien dans le nord, nos victoire inquietent les francais qui postent des divisions à notre frontière sud. Ce grand mouvement de troupes préoccupe le roi de Prusse. Qui poste une armée le long du Rhin.

user posted image

Middelburg tombe le 22 mai. Au meme moment, lors de la bataille pour la ville de Maastrischt voit la victoire de nos troupes. Une forte armée hollandaise part de Rotterdam est risque de couper notre ligne de front en deux.

user posted image

Eindhoven est à nous. Pendant ce temps, la construction de notre chemin de fer reliant Ostende à Bruxelles est fini. Le pays noir voit sa production et son exportation augmenter du faite d'un meilleur accès et d'un meilleur transport qui facilite grandement le commerce. Notre principale client est l'américain qui a besoin de matière première en raison de la pauvreté de son sol et de son indistrie.

user posted image

A la fin juillet, les combats pour Breda est à son comble. Nos jeunes réservistes ont du mal a repouser les troupes d'élites du roi hollandais. Mais notre général Vanhonacker, commandant la 1er division et le 3ème corps des gardes civiques. A pris la ville de Rotterdam, et il espert prend Utrecht afin d'encercler les hollandais pour les détruire en une grande bataille. A Liège, des loyalistes ont levés une armée, un grand malheur pour nous car cela fait un boulot dans notre dos. A Arnhem, les combats font rage aussi. La petite ville hollandaise n'est plus que ruine.

user posted image

La bataille de Breda est notre. La rebellion de Liège est matée. Mais le peuple est lasse de la guerre. Nous devons en finir et vite, sinon, nous risquons de voir les grandes puissances intervenir. De ce faite, la prise d'Amsterdam est une priorité pour nous.

user posted image

Les hollandais essaient par tout les moyen possible de faire diversion, d'attirer l'armée chargée d'attaquer leur capitale. C'est pour cela que Eindhoven est en feu. Mais le roi des Pays-Bas Unis est pris de panique. A Londres, il doit reconnaitre notre victoire.

user posted image

Les grandes puissances (et surtout le mod franchill) nous reconnait notre indépendance et ne nous donne comme bien territoriaux que les provinces de Liège, une partie du Luxembourg. Alors que nous aurions pu recevoir le Brabant entier et non une partie. Tout comme le Luxembourg.

user posted image

Le royaume sera divisé en 10 provinces de taille égale. Bruxelles sera notre capitale. Notre armée de métier sera composée de 4 divisions de métier. Dont trois d'infanterie et une de cavalerie. Nous avons conclut un traité de défence avec l'Angleterre.

user posted image

Malheureusement, la guerre coûte. Et elle coûte très, très cher. Notre royaume est endetté pour près de 11.000 livres anglaises. Heureusement, nous avons l'or noir, le charbon se vend mieux que des petits pain. L'anglais en a terriblement besoin en ce moment, le charbon indien n'arrive plus jusqu'a Londres en raison d'une guerre interne. Les principautés veulent plus de libertés mais la couronne, par l'intermédiaire de leur vice-roi, mate les révoltes dans le sang.

Les ports d'Anvers, Zeebruges, Ostende et bien d'autres, font la richesse du pays. Le fer de nos provinces de Liège Le royaume est presque complétement traversé par nos lignes de chemins de fer. Mais il ne serai tarder.

user posted image

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Wallon

user posted image

Malheureusement, même si notre pays a gagné son indépendance et sa liberté face à l'oppresseur néerlandais, les autres puissances ne sont pas tous de notre coté.

L'Angleterre, grâce au faite que le roi Lépold soit l'un des oncles de Victoria et que pour la France, la reine des belges soit la fille du roi de France et soeur du duc de Nemours. Ce qui fait que ces deux pays nous soutaiennent.

Mais pour le cas de l'empire d'Autriche et du royaume Prusse. Ces deux là nous refusent le droit de décider de nous même. Pour nous protéger contre eux et contre une éventuelle contre-attaque hollandaise. Paris et Londres nous garantissent notre indépendance chérement acquise.

user posted image

user posted image

Mais il ne faut pas non plus que notre protection, que notre souverainité soit uniquement protégée par les troupes françaises et anglaises. Nous devons montrer que nous sommes forts.

Un état qui ne sait pas se défendre n'a pas le droit d'exister.

Donc, comme première arme pour se défendre, c'est bien sûr, d'avoir une armée qualifié et moderne. Nous avons 8 brigades en tout.

Deux d'infanterie lourde, elles ont le qualificatif de lourde car ce sont elles qui possédent les "gros" canons. Les 4 autres brigades possédent des calibres d'artillerie plus petits et plus légès aussi. Nous avons une brigade de lanciers et de guides comme troupes de cavalerie.

user posted image

Deuxième moyen d'avoir une bonne protection. C'est d'avoir une politique intérieur stable. Seulement deux gros partis se disputent le gouvernement. Le Parti des conservateurs et celui des libéraux. Ce qui donne au royaume un certain calme sur le plan politique car, les conflits entre politiciens ne sont pas légion et ils sont vite réglés.

Nous avons accordés une petite retraite pour les vieux. Afin de leur donner de quoi payer leur nourriture et de quoi survivre. MAis contrairement a ce que l'on penserai. C'est les conservateurs qui ont proposés cette nouvelle Loi sur les retraites.

user posted image

Le chemin de fer est construit sur l'ensemble du royaume en ce début d'année de 1838. Partout l'on peut voir les gares se contruire. La SNCB est malgré tout des difficultés a respecter les horaires mais cela ne serai trainner. Je suis sûr que d'ici un siècle, ces retards seront plus d'actualité.

Notre population est de plus de 4 millions d'habitants. Dont 97,6 pour 100 est de nationalité belge. Il reste encore quelques hollandais, principalement du coté du Limbourg. Nous avons aussi des germanophones, bien que ce ne soit qu'un petit village perdu dans nos ardennes. Des luxembourgeois je crois.

Nous avons signés une alliance avec Londres. Bientot, quand les caisses de l'etats seront assez riches, nous lancerons une campagne de construction de navires de guerres.

Pour deux raisons. La première, pour garantir une certaine protection à nos navires marchands. Et deuxiemement, pour avoir des colonies car sans flotte de guerre, aucun pays ne peut esperer se constituer un empire outre-mer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Wallon

user posted image

Le calme régne dans notre beau et riche royaume de Belgique. Notre bon roi Léopold Ier, se sert de ses relations familiales pour protéger notre jeune royaume face aux ambitions prussiennes et françaises. Il aide à maintenir la paix en Europe.

Il arrangea le mariage de sa nièce la reine Victoria avec son neveu le prince Albert de Saxe-Cobourg en 1840.

Le pays est bien calme, aucune révolte, pas une seule tentative des orangistes d'assassiner notre roi et sa famille.

De plus, il aida à l'ouverture de la première vrai ligne de chemin de fer en Europe continentale. Le vieux trains primitifs du début des années 35 est terminé. Le premier train belge roula entre Charleroi et Mons, le 5 mai 1841.

Il est le sujet du premier timbre postal de Belgique, surnommé les Épaulettes.

user posted image

La politique va bon train (hahahaha...oké, il n'y a qu'a moi que cela fait rire, d'accord je sors), deux élections ont eu lieu dans le royaume, une en 40 et une en 45. Toutes les deux, le parti Libérale remporte les élections. Plus de 60 pour 100 des votes vont pour eux.

Qui dit stabilité politique, dit stabilité économique. La Bourse de Bruxelles est l'une des meilleurs du Monde. Grâce aux productions mécanisées, nos usines rapportent plus d'argent que des pays comme la France ou l'Autriche.

Mais nos découvertes technologiques ne sont pas que civil et que pour le commerce. Notre armée en profite aussi, comme notre petite marine qui découvre de nouveaux systèmes de conduite de tir.

Les écoles du royaume se multiplient afin d'apporter une bonne éducation à tous les enfants, sans distinction. C'est pourquoi, dès 42, nous avons l'obligations scolaire pour tous.

user posted image

L'année 1846 s'annonce bien. Notre économie est solide, les caisses de l'état sont riches. Ce qui permet de faire des réformes en matière de travail. Maintenant, les ouvriers ont un salaire minimum. Ainsi qu'une aide médicale minimum elle aussi mais c'est mieux que rien.

Nous développons une ligne de chemin de fer moderne entre Charleroi et Zeebruges, cette ligne passera par Courtai, Mouscron, Tournai et Mons.

Même du coté des Arts, nous pouvons rivaliser avec Paris et ses cafés. Grâce à un homme, un jeune namurois du nom de ADOLPHE SAX. Il invente un splendide instrument de musique dont on surnome "le saxophone". Les musiciens pariseins se l'arrachent. On tente même de l'exporter en Amérique.

Malheureusement, une grave maladie ravage nos campagnes, surtout dans le nord du pays (pffff, c'est des flamins, pourquoi donc s'en faire ? ). Et cette maladie n'est pas la peste ni la rage, c'est la maladie de la pomme de terre. A cause du mildiou, des dizaines de milliers de pommes de terre ont dû être détruites en ce début d'année de 45. Espérons que cela ne durera pas trop longtemps.

Modifié par Wallon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Wallon

La fin d'un roi, la fin d'une époque

La Belgique subissait encore la famine due à la maladie de la pomme de terre quand, en 1846, fut formée l'Association pour la liberté commerciale. Les droits de douane sur l'importation de blé ont été abolis afin de pouvoir nourrir la population affamée.

Guerre entre les danois et la Confédération Germanique pour les duchés de Slesvig. Les combats font rages dans les îles danoises, les troupes austro-prussiennes basculent les lignes danoises en moins de 6 mois. Les rêves de grandeur du roi de Prusse commence a faire peur aux roi de Bavière, de Wurttemberg et de Hannovre.

user posted image

--> Combats entre danois et prussiens.

Un évènement fait rire toutes les cours d'Europe, Soulouque se préclame rien moins que EMPEREUR, le 15 juin 1847. Mais un autre fait peur à Bruxelles.

Le Mouvement flamand a été consitué en 1847. Ce mouvement, proclamé sous forme d'un manifeste, se voulait représentatif des flamands de Belgique. Avec le temps, il a rassemblé de plus en plus d'organisations flamandes : clubs sportifs, groupes muscicaux, théâtres, cercles intellectueles, etc. Au début, ce mouvement était apolitique, mais ses membres se sont peu à peu orientés vers le militantisme. Le MF devait ainsi aboutir à la création de partis revendiquant plus de droits pour les flamands dans la vie politique.

user posted image

Pendant ce temps en italie, les duchés de Lucques et de Toscane s'unissent contre l'expension du royaume de Sardaigne. Si la monarchie de Toscane se renforce, celle de Louis-Philippe tombe. Cette chute permet à un Bonaparte de revenir sur la scène politique française.

user posted image

--> Louis-Philippe Ier.

Après la défaite contre nous lors de notre guerre d'indépendance, les monarques des Pays-Bas veulent remonter le prestige de la monarchie et du royaume. Pour se faire, quoi de mieux qu'une petite guerre facile contre des primitifs ? C'est ainsi que Amsterdam déclare la guerre le 8 juin 1848 à un lointain pays d'Asie. Les hollandais se lancent à la conquête de Bali.

Le Partie Libéral (PL) prend la tête de notre gouvernement le 3 février 1850. Mais il le fait de manière démocratique contrairement au général Narciso Lopez et Louis Napoléon Bonaparte en France. Ce Bonaparte prend le pouvoir grâce à un manifique coup d'état.

Il se fera élir empereur quelques mois après que Cavour arrive à la tête du gouvernement de Turin en tant que Premier Ministre. Il y aura la guerre de Crimé qui mettra l'Europe de l'Est à feu et à sang. Les russes, les anglais, les français se disputent la dépouille de l'Empire Ottoman.

Les élections de 54 mettent les catholiques au Pouvoir en Belgique. Avec eux, ce font l'apparition des premiers syndicats en Belgique.

user posted image

--> Une royaume en marche !

Le royaume d'Italie se forme autour du royaume de Sardaigne, les duchés de Parme, Modème, Toscane, ... tombent sous le contrôle de Turin.

user posted image

C'est sous l'impulsion du prince Léopold, que la Belgique se lance dans la colonisation. Même si cela fait un grand trou de près de 10.000 belgas dans les caisses de l'état, la colonisation des provinces cotières du Congo nous permet d'être dans le petit cercle des puissances coloniales.

En 1862, Ernest Solvay, une jeune homme de 24ans, sera sûrement un grand chimiste de talent. Car il a mis au point le procédé de l'ammoniac (ou procédé Salvay) pour la production industrielle du carbonate de sodium.

Nous rachetons les droits de péage sur l'Escaut à la Hollande en 1863. Libérant ainsi le port d'anvers et mettant ainsi fin à un ancien différent avec la Hollande. Cela nous permettra un plus grand rapprochement dans le futur.

user posted image

Au début de l'année 1861, après des disputes violentes au Sénat. Plusieurs état du Sud font sécession. Il y a l'état de :

- l' Arkansas;

- la Caroline du Nord;

- la Floride;

- la Géorgie;

- La Caroline du Sud;

- la Louisiane;

- la Virginie;

- le Mississipi;

- le Sequoyah;

- le Tennessee et

- l'Alabama.

user posted image

Le roi Léopold Ier meurt un 10 décembre 1865 à l'âge de 75 ans. Il ira rejoindre sa défunte femme, la reine Louise, morte 15 ans plutot. Ce sera l'affaire mexicaine qui lui porta le plus grand coup. Cette affaire n'aura que comme unique résultat : la folie de sa fille Charlotte, la mort de son gendre Ferdinand-Maximilien et de la perte 300 hommes (les volontaires de la légion belge). Il laisse à son fils Léopold la couronne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Wallon

Le début d'une âge d'or

user posted image

--> Le roi des belges, Léopold II

Le 9 avril 1835, le Palais annonce la naissance de Léopold, prince héritier et duc de Brabant. Dès son plus jeune âge, le jeune prince est particulièrement intéressé par les contrées lointaines. Il consacre une grande partie de son temps à la lecture d’ouvrages de la bibliothèque de Laeken traitant de voyages et de géographie. Il épouse l’archiduchesse Marie-Henriette d’Autriche le 22 août 1853. Léopold entreprend de nombreux voyages à l’étranger. Pour protéger ses poumons fragiles du climat belge, mais aussi afin de réaliser ses rêves d’expansion coloniale pour son pays. Il déclare devant le Sénat:[I]“Un pays n’est jamais petit lorsqu’il touche à la mer!” Suite au décès de son père, Léopold II accède au trône le 17 décembre 1865. La Belgique compte alors cinq millions d’âmes, soit un million de plus qu’en 1830.

user posted image

--> Philippe, comte de Flandre.

Il est temps pour la monarchie de consolider la position du royame de Belgique. Nos diplomates cherchent des alliances familliales avec les différentes cours d'europe (comme par exemple le mariage entre Charlotte et un Habsbourg). Le trône de Grêce sera encore proposé à notre famille mais Philippe refuse le trône de Grèce.

En 1865, la Belgique forme avec la France, la Suisse et l'Italie, l'Union monétaire des pays latins, rejoints par la Grèce en 1868. L'Union a uniformisé la taille, le poids, la valeur, le taux d'or et d'argent des pièces de monnaie des états membres et favorisé le libre-échange. La monnaie de chacun de ces états était désormais valable dans les autres pays membres.

Autre grand moment, un jeune Père du nom de Damiaan De Veuster d'origine de Tienen, dans le Brabant, fait parler de lui dans l'île de Molokai, dans l'archipel d'Hawaï. Il s'est mis au service d'une léproserie. Sa particularité, c'est qu'il va avec les lépreux !!!!!

user posted image

Malheureusement, la guerre est partout dans le monde. Les polonais se revoltent contre les russes (malgrés les réformes lancés par le Czar favorisant la liberation des basses classes de la sociétè russe), la guerre de secession qui fait toujours rage (même si les confédérés ont pris Washington et penduent le président. Ce qui a fait rentrer l'état du Texas dans la confédération). Guerre entre la France et le Mexique contre l'Autriche qui veut laver la mort de Maximilien, tué par les rebelles. Les prussiens et ses alliès s'attaquent à la confédération germanique.

Guerre aussi en Grèce et au Brésil (deux monarchie que Philippe a refusé de s'unir et il a bien fait, une aventure du Mexique nous suffit). Napoléon fait main basse sur l'or mexicain, il désir maintenant, de s'emparer des riches régions de l'Escaut et de la Meuse.

Tout cela fait peur au roi Léopold II. Celui-ci veut doter le royaume d'une bonne armée et d'une grande flotte. Afin de garantir notre sécurité et nos pretensions en Afrique.

user posted image

Pour se faire, nos industries tournent a plein régime. L'ennuis, c'est qu'il nous faut des matières premieres, du charbon, du fer, ... pour faire cela.

C'est pour cela que le roi Léopold veut que la Belgique s'installe en Afrique. Mais nous sommes pas tellement chaud pour nous lancer dans une tel expédition. Nous devrions plutot assurer une bonne situation politique à la Belgique avant.

user posted image

Et c'est ce qui se passa, nos diplomates ont conclus une alliance avec le royaume de Danemark et de Hollande. Par ces alliances, nous avons créés l'Unions de Petits Royaumes, afin de mieux se défendre contre les puissances voisinnes que sont la France et la Prusse.

user posted image

Maintenant que nos positions en Europe est bien ferme, la colonisation va bon train. Grâce au roi Léopold II qui favorise l'exploration de ces territoires sauvages. Avec l'aide de l'explorateur Stanley qui arrive a convaincre les petits locaux a renoncer à une partie de leur pouvoir pour former une grand confédération dont le roi des belges en serai le souverain.

Mais nous ne sommes pas les seuls dans cette course à la colonisation. Non ! Non ! Non ! Il y a aussi la France avec la Guinée par exemple. Ou la Prusse avec la Namibie et le Cameroun. Et l'Angletterre qui voit d'une très mauvais oeil l'installation des français aux sud de l'Egypte, qui se trouve sous son protectorat.

Espérons ne pas nous retrouver au millieu des trois quand un conflit éclaterat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Wallon

user posted image

Le roi Léopold II, meurt le 7 décembre 1909. Si grâce à lui le petit royaume belge connu la paix et la prospérité (notament grâce à l'empire coloniale en Afrique Centrale), son prestige dans le monde en pris un coup avec les differentes attaques politiques venant des autres puissances européennes (avec le cas des tortures au Congo par exemple).

N'ayant aucune confiance en ses filles, il créa la "donation royale". Ainsi, l'Etat qui a charge des domaines royaux (palais, terrains, ...), gèrent la fortune des souverains et leur concèdent une dotation annuelle.

Sous Léopold II, une politique de grands travaux se développe en Belgique. En 1880, le réseau routier a doublé par rapport à 1830. En 1900, la Belgique compte plus de 1.000 km de voies navigables. Le réseau de chemins de fer atteint 7.000 km. Le souverain est à la base de la construction du barrage de la Gileppe, du voûtement de la Senne à Bruxelles, du parc et des arcades du Cinquantenaire, du Palais de Justice, de l’avenue de Tervuren, des serres de Laeken, du Pavillon Chinois et de la Tour Japonaise... Souvent, une partie des fonds nécessaires à ces réalisations proviennent de sa propre fortune.

user posted image

Léopold est aussi préoccupé par la défense de son pays. Coincé entre deux puissants voisins, il insiste sur l’importance de posséder une armée moderne et il fait construire des forts le long de la Meuse. Sur son lit de mort, il signe la loi du 1er décembre 1909 sur le service militaire personnel selon le principe d’un fils par famille.

Mais sont règne n'eu pas que des aspects positifs. Comme la grande grêve qui eu lieu partout en Belgique en 1902. Heureusement, cela n'a pas eu les même conséquences qu'en 1886.

En effet, les années 188 ont été très agitées. De 1878 à 1884, le pays a été gouverné par les libéraux radicaus. En 1884, un parti catholique a été fondé et, en 1885, on a vu apparaître le premier parti socialiste, le Partie Ouvier belge qui a marqué la rupture dans la vie politique belge. Le POB, bien qu'entravé par les éléments les plus conservateurs, a rapidement fait des adeptes et devait devenir, un grand parti au debut du 20ème siècle (il fait écrit 1930 mais comme je ne suis qu'en 1909, on comprend).

En 1886, les mineurs de la région du Borinage, près de Charleroi (près de Mons bandes de c***, je parie que si ils ont mis Charleroi c'est parceque Charleroi est mis sur la carte et non Mons) e sont révoltés. Pour la plupart sympathisants socialistes, ils réclamaient un paie plus élevée, des conditions de travail plus sûres et la limitation de l'emploi des femmes et des enfants. L'armée a chargé la foule et la révolte s'est achevé dans le sang (comme c'est ma région et que c'est mes arrières grands parents, du coté de mon père, qu'on a dû foncé dans le tas, j'ai choisi l'option "négocier" plutot que "mater").

Jusqu'en 1878, le gouvernement belge ne parlait que le français (la belle époque). C'était la seule langue officielle (cela serai encore d'application j'aurai pas raté 2 fois dans le secondaire). Les lourdes pressions du Mouvement flamand et de divers hommes politiques flamands ont mis un terme à cette situation en 1878. Quarante-huit ans après l'indépendance de la Belgique, les flamands ont enfin pu s'adresser aux instances officielles dans leur propre langue.

user posted image

Notre armée est constament envoyés en mission de "matage de rebelles" dans le Centre du Congo et en Ethiopie. Cela laisse le territoire belge bien mal défendu, et même si nous pouvons compter sur 16 divisions supplémentaire grâce à la mobilisation, cela laisse tout le temps à l'enemi de ballayer les 3 divisions que nous avons en europe et de prendre Bruxelles. Le gouvernement parle de rendre son autonomie à l'Ethiopie afin de rapatrier 4 divisions de métier. Afin de les redéployer le long de la Meuse.

user posted image

L'envoit de renfort constant dans nos colonies nous oblige à avoir une flotte capable de briser n'importe quel blocus maritime. De ce faite, le défunt roi, Léopold II, a ordonné de construire une flotte moderne et puissante, cela nous permettra d'atteindre les objectifs fixés, c'est-à-dire, de briser tout blocus maritime empechant de relier nos côtes à l'Afrique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Wallon

Désolé mais il n'y a pas eu la grande guerre. l'Autriche a bien déclaré la guerre à la Serbie mais deux mois après, la paix etait deja signée. Je sais pas pourquoi il n'y a pas eu de guerre, est ce parcequ'il n'y avait pas d'Allemagne et que c'etait juste la Prusse ? Je ne sais le dire.

Pour ma part, j'ai juste construit 4 divisions en plus et fait rapatrié 6 divisions d'Afrique. Mais rien d'autre.

Le jeu étant fini. Je vous remerci d'avoir lu mon AAR.

Voici un rapport de la situation mondiale.

LE MONDE :

Europe :

user posted image

Afrique :

user posted image

Indes :

user posted image

Asie :

user posted image

Amérique du nord :

user posted image

Amérique du Sud :

user posted image

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malheureusement si l'allemagne n'existe pas, alors la guerre ne peut être que locale, et dans ce cas toutes les modif d'ia rendant les combats acharnés ne s'enclenchent pas. C'est ce qui explique que la guerre ait pu durer seulement quelques mois... clin.gif

Dommage, mais en tout cas bravo pour ton aar Wallon! bien.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×