Aller au contenu
Arko van Qlimax

Le Bistrot des Nobliaux ! [Blabla]

Messages recommandés

J'aimerais bien déjà avoir le DLC :)

Nan, apparemment il m'a suffit de régner 10 ans avec le trait "assassin d'un parent" pour choper le surnom, pas très glorieux donc.

Pour la Frise, ce ne sont plus les Karlings qui gèrent le coin mais ces frontières bizarres sont évidemment un peu leur faute, comme d'hab quoi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut !

Petite question à propos de l'onglet des lois dans CK2 : fait-il vraiment sens historiquement parlant ?

D'après ce que j'ai pu apprendre, les rois eux-mêmes étaient incapable de changer les lois à la fin de la période de CK2. Et j'imagine que mis à part pour quelques grands souverains, c'était également le cas pour le reste de la période. Ou bien je me trompe ?

Je parle seulement de l'Occident, je ne sais pas ce qu'il en était à Constantinople, dans le monde musulman, ou dans le reste du monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je m'étais intéressé à ce sujet lorsque l'IA de CK2 pondait tôt dans la partie et partout des monarchies électives.

J'ai été étonné d'apprendre qu'il y en avait beaucoup, certaines élections se déroulaient dans le sang des complots, comme pour le royaume de Suède, d'autres étaient symboliques, comme pour celui de Pologne, d'autres encore faisaient élire leur fils de leur vivant, comme pour le royaume de France jusqu'en 1200 avant de devenir symbolique, etc. Sur le papier, elles étaient électives mais dans la réalité... certaines autres lois de succession y correspondraient mieux dans le jeu.

 

La fin du Moyen-Age voit arriver une centralisation, peut-être dû à une période plus calme et donc plus riche. On préfère se battre à coup de belles toilettes que de belles lames, cette pacification rend peut-être plus important les jeux de cours et moins la force brute d'une armée (le prestige perdue d'une attaque passé pour lâche, etc.). La notion naissante de 'nation' et son acceptation par l'élite (le serfs à l'époque n'étant qu'un outils, au mieux un animal de compagnie) a dû jouer aussi sur l'importance du roi en tant que chef suprême ; de même que la religion et le sacre des rois par le Pape ou non. Malgré tout, avant ou après ces bouleversements de rapport de force au sein de la hiérarchie médiévale, certains seigneurs charismatique ont régné seul et d'autres ont été manipulé toute leur vie par leurs conseillés ; certains sont devenus 'De Machintruc' à la force de l'épée, d'autres par la volonté du roi de placer sa famille à la tête des régions les plus riches.

 

Les lois en tant que tel devait dépendre essentiellement du Seigneur local et de la période (à quoi s'ajoutait les terres de l'Eglise et le rapport avec l'évêque du coin...).

Les terres du roi de France ne valait pas grand chose face aux terres du Duc d'Aquitaine qui pourtant lui est resté fidèle. Dans un strict rapport de un contre un (sans prendre en compte les autres menaces extérieurs et intérieurs) Guérin Ier d'Auvergne aurait pu prendre le royaume de France.

De même des tensions fortes existaient entre le roi de France et le duc de Normandie Guillaume le Conquérant malgré son serment de fidélité, ils s'insultaient copieusement des 'frictions' avaient lieu aux frontières. Le roi de France n'était pas assez fort pour y instaurer sa loi et, à la mort du duc, les serviteurs de Guillaume partir avec la trésorerie et les seigneurs locaux repartir chez eux... que restait-il des lois du duc de Normandie sur ses sujets ?

 

Le panneau des lois de CK2 pourrait s'appeler panneau des coutumes, " il était de coutume de filer 5% de l'impôt au seigneur, je ne vois pas pourquoi, parce qu'il est nouveau je lui en donnerai 50%."

Dans CK2, le système de lois couplé avec les gameplays du conseil et des factions permet, assez habilement je trouve, de rejouer les querelles et guerres dynastique. Comme tout gameplay, il peut sûrement être amélioré, et comme toute IA, elle n'aura jamais les félonies, couardises et autres traits de génie d'un être humain avide, perclus d'honneur ou qui joue sa peau. Comment modéliser le fait que si Guérin Ier fait scission avec le roi de France, certain comtes et Barons, qui n'ont jamais vue le roi de France, se révolteront et comment réagiront les serfs croyant en dieu et au roi de France son représentant sur terre ?

 

J'ai peut-être dit des bêtises et fait des longueurs, je m'en excuses d'avance. Je reconnais mon ignorance crasse sur la différence entre les rapports hiérarchiques au sein d'un système féodal occidental et les autres...:chodo:De même si la culture était une notion abstraite pour un serf ou petit seigneur qui ne voyagea jamais, quel influence avait-elle dans la société féodale et les rapports hiérarchique entre seigneurs ?

Bon jeu !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, Benjo a dit :

 J'ai peut-être dit des bêtises et fait des longueurs, je m'en excuses d'avance.

Ne t'excuse pas, c'est très intéressant comme vision ^_^

 

Il y a 9 heures, Benjo a dit :

Je m'étais intéressé à ce sujet lorsque l'IA de CK2 pondait tôt dans la partie et partout des monarchies électives.

C'est vraie que le système électif avait l'air très répandu au long de la timeline de CK2, et ça me semble normal que l'IA tende vers ce système. Mais néanmoins, les lois ne changent-elles pas trop vite, trop régulièrement et trop facilement ?

Rien que pour le système de taxation, n'est-il pas trop simple d'élever les "impôts" ?

 

Il y a 9 heures, Benjo a dit :

Le panneau des lois de CK2 pourrait s'appeler panneau des coutumes

Je trouve ça vraiment intéressant, c'est vraie qu'il ne faut pas voir les lois dans leur sens actuel. La plupart n'étaient probablement pas mise à l'écrit, on suivait la tradition de son groupe culturel, des ancêtres, etc. J'imagine que c'est valable pour les systèmes électifs qui ont du être défini seulement très tard ? (1059 : le Pape ne peut être élu  que par les cardinaux et les évêques; Bulle de 1356 pour l'Empire qui précise le rôle des électeurs).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Il y a 13 heures, Jafado a dit :

Ne t'excuse pas, c'est très intéressant comme vision ^_^

Merci !

 

Il y a 13 heures, Jafado a dit :

Rien que pour le système de taxation, n'est-il pas trop simple d'élever les "impôts" ?

Complété par le système d'opinion du vassal (moins il t'apprécie, moins il te paie ce qu'il te doit), je trouve que c'est plutôt bien équilibré.

Mais il est toujours possible de l'améliorer, Guillaume le Conquérant (encore lui) a dû promettre terres et richesses à ces vassaux pour qu'ils le suivent en Angleterre... Pas facile de coder un chef persuasif, les serments et petits arrangements. Faudrait peut-être implémenter une mafIA dans le code de CK2 ?

 

Il y a 13 heures, Jafado a dit :

(1059 : le Pape ne peut être élu  que par les cardinaux et les évêques; Bulle de 1356 pour l'Empire qui précise le rôle des électeurs).

J'ignorai que c'était si tard.

 

Dire qu'il a fallut écrire les lois pour pouvoir les transgresser ou les détourner :censure:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, Benjo a dit :

Complété par le système d'opinion du vassal (moins il t'apprécie, moins il te paie ce qu'il te doit), je trouve que c'est plutôt bien équilibré.

J'avais pas pris ce paramètre en compte, je dois dire que je ne connais pas toutes les subtilités du jeux :wink:

 

il y a 22 minutes, Benjo a dit :

Pas facile de coder un chef persuasif, les serments et petits arrangements. Faudrait peut-être implémenter une mafIA dans le code de CK2 ?

Il-y-a probablement des traits similaires qui améliorent l'opinion, non ? Ou alors il faudrait des évènements pour promettre un soutient en échange de terres :P

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Evidemment, j'avais oublié les traits. Il y en a tellement partout qu'on y fait attention lorsqu'on joue, mais après c'est tout ces détails qu'on oublie :rougi:.

Plus qu'un évènement, je verrais plutôt un vassal indécis qui t'aiderais en échange d'une partie du butin ou des conquêtes et vice-versa si on est le vassal. Mais pour un grand empire ça peut devenir l'usine à gaz... je passe...:mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Jafado a dit :

Qu'est-ce qui ne va pas ? :pleure:

 

Ce jeu est trop chelou.

J'ai créé ma dynastie "De la Pouche". Ca fait quelques fois que je joue en iron man (pas pour les succes, je m'en fous, mais plus pour eviter des reactions de triches de ma part en reprenant des sauvegardes) et je m'implante dans le duché de Toulouse.

En général tout se passe bien, je grossi sur le dos de barcelone et je saisi les opportunitées quand elles se présentent. Mais a chaque fois il y a un truc qui déraille. Et j'ai l'impression de ne pas avoir de prise dessus !

 

Je recreer quasi toujours le royaume d'aragon, ce qui m'évite de me taper une faction d'indépendance ;) Mais la par exemple ma derniere partie, je passe en primogeniture et boum, mon souverain n'enfante pas. Son héritier (un cousin) n'enfante pas non plus ---> fin de partie ;c (et pourtant je les vise fertile et jeune ! Meme si elle me trompe avec un imbecile possédé je m'en fousssss XD)


Sinon, une question par rapport aux traits de personnage: sont ils "dans ses genes" et succepibles de ressortir plus tard ou sont ils perdu et il faut faire les bons mariages pour les retrouver ?
Ah, et sinon COMMENT FAITES VOUS POUR GERER LES EMPIRES !
Passer une certaines taille, les vaussaux deviennent extremement virulant. On prevoit certes la tresorerie pour les mater en début de regne, mais il suffit d'unhe succession douloureuse pour un echec critique XD Ca fait partie du jeu, mais quand j vois certain ici faire des world conquest ca me troue :o 
Tout le monde dis que c est plus simple que sur europa, mais je suis carrement pas d accord !

Sinon, c est quel dlc pour le conseil et pour les epidemie ? Ca a l air bien fun, et j ai le jeu avec ses dlc "de l'époque", aussi vu le plaisir que j y prend actuellement (je m y suis mis y a pas longtemps) je pense investir un peu plus dedans ( a voir quand il y aura les soldes.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, lolof67 a dit :

Je recreer quasi toujours le royaume d'aragon, ce qui m'évite de me taper une faction d'indépendance ;) Mais la par exemple ma derniere partie, je passe en primogeniture et boum, mon souverain n'enfante pas. Son héritier (un cousin) n'enfante pas non plus ---> fin de partie ;c (et pourtant je les vise fertile et jeune ! Meme si elle me trompe avec un imbecile possédé je m'en fousssss XD)

Il faut divorcer, utiliser le focus de séduction et toujours marier tous les membres de la famille. Si nécessaire, utilises des marriages matrilinéaires. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×