Aller au contenu
tethis112

Aide Crusaders Kings 2

Messages recommandés

Il faut aussi se mettre dans l'idée que l'on joue une dynastie. Placer sa famille, marier ses enfants et les neveux (voire nièce mais c'est plus risqué) à de bon partie (dont leur descendance récoltera l'héritage quitte à pousser la chance en assassinant le frère de la belle-fille) permet en cas de coup dur, d'être déçut de perdre un grand royaume, mais de rester dans la partie ou au contraire de passer de comte à empereur sans s'y attendre.

Par exemple : dans ma dernière partie, j'ai joué un petit comté du royaume de France (c'est du passé puisque j'attend le patch qui à l'air de promettre pour l'IA et en attendant je profite de ta trad sur FV:LF dont je te remercie, Drawar, au passagei:Di) . Je suis passé en ancienneté, suis devenu roi de Bretagne puis roi de Bourgogne. J'ai gardé les titres de rois et filé duchés et comtés à ma famille (proche ou lointaine). L'inconvénient c'est que beaucoup réclament m'a place , l'avantage c'est que si l'un de mes ducs (donc de ma famille) usurpent mon royaume de Bourgogne (en ancienneté lui aussi), je l'assassine pour récupérer MON titre ou j'attend nos morts respectives puisque son héritier comme le mien est le plus vieux membres de notre dynastie.

Fini les embrouilles, je vous souhaite une bonne partie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@Misterfreese1 je me permet de répondre sur ce fofo, pour ne pas le perdre dans le 'blabla'
 

Citation

 

OK enfaite CK2 devraient s'appeler tue tous le monde ^^je pense avoir compris ce que tu veut me dire et non j'ai pas fait de mariage matri (pas bete la guepe) donc techniquement j'ai moyen de buter ces proches a mes pauvres belles filles ... d'ailleurs le roi de France a pour grand parents mes oncles et tantes, c 'est bon signe ?

C'est quoi l'interet de faire des guerres pour les claims de mes vassaux ? Et aussi comment ce fait t 'il qu'avec plus de terres qu'un adversaire il réunit bcp plus de troupe que moi et mes vassaux réuni ? ca je pige pas car je me fait eclater 

 

" tue tout le monde " : un peu comme au Moyen-âge en fait (même en moins pire puisqu'on ne peut pas tuer ces propres enfants)

" d'ailleurs le roi de France a pour grand parents mes oncles et tantes " : Si sur le portrait du roi de France tu as une goûte de sang, c'est qu'il est de ta famille. Sinon... jouer à (la lame du) destin pour changer de vie !)

" C'est quoi l'interet de faire des guerres pour les claims de mes vassaux ? " : si c'est tes vassaux pas de problème, sauf s'il est trop turbulent pour le virer sans pénalité.

Mais je pense que c'est autre chose que je voulais dire. Si tu n'est que comte, mange les comtés voisins qui fond partie de ton duché de jure (si possible). Quand tu auras plus de la moitié des comtés du duché, tu pourras le revendiquer/créer et enfin avoir des claims sur le ou les comtés restants de ce duché de jure (idem pour les royaume et les empires).

" t aussi comment ce fait t 'il qu'avec plus de terres qu'un adversaire il réunit bcp plus de troupe que moi " : c'est vaste :

- ses vassaux peuvent l'adorer, alors que les tiens te déteste ;

- il a des châteaux plus développés ou une loi de taxation de ses vassaux lui donnant plus de troupe ;

- si tu as de l'infanterie légère et lui de l'infanterie lourde, c'est plus dur ;

- si c'est une guerre religieuse, il peut demander des troupes extras (ça dépend de la date) ou des voisins de la même religion ;

- si tu attaques un comte qui dépend d'un duc ou d'un roi, autre que le tien, il viendra automatiquement l'aidé ;

- un évènement ;

- autre que j'oublie... à découvrir i:Di

Pour avoir une petite idée, choisi un personnage, dans les nombres sous son portrait il y en a un concernant ses troupes, un info-bulle apparaîtra :ninja: mieux que l'espionnage...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, Benjo a dit :

@Misterfreese1 je me permet de répondre sur ce fofo, pour ne pas le perdre dans le 'blabla'
 

" tue tout le monde " : un peu comme au Moyen-âge en fait (même en moins pire puisqu'on ne peut pas tuer ces propres enfants)

" d'ailleurs le roi de France a pour grand parents mes oncles et tantes " : Si sur le portrait du roi de France tu as une goûte de sang, c'est qu'il est de ta famille. Sinon... jouer à (la lame du) destin pour changer de vie !)

" C'est quoi l'interet de faire des guerres pour les claims de mes vassaux ? " : si c'est tes vassaux pas de problème, sauf s'il est trop turbulent pour le virer sans pénalité.

Mais je pense que c'est autre chose que je voulais dire. Si tu n'est que comte, mange les comtés voisins qui fond partie de ton duché de jure (si possible). Quand tu auras plus de la moitié des comtés du duché, tu pourras le revendiquer/créer et enfin avoir des claims sur le ou les comtés restants de ce duché de jure (idem pour les royaume et les empires).

" t aussi comment ce fait t 'il qu'avec plus de terres qu'un adversaire il réunit bcp plus de troupe que moi " : c'est vaste :

- ses vassaux peuvent l'adorer, alors que les tiens te déteste ;

- il a des châteaux plus développés ou une loi de taxation de ses vassaux lui donnant plus de troupe ;

- si tu as de l'infanterie légère et lui de l'infanterie lourde, c'est plus dur ;

- si c'est une guerre religieuse, il peut demander des troupes extras (ça dépend de la date) ou des voisins de la même religion ;

- si tu attaques un comte qui dépend d'un duc ou d'un roi, autre que le tien, il viendra automatiquement l'aidé ;

- un évènement ;

- autre que j'oublie... à découvrir i:Di

Pour avoir une petite idée, choisi un personnage, dans les nombres sous son portrait il y en a un concernant ses troupes, un info-bulle apparaîtra :ninja: mieux que l'espionnage...

ok bah je pense que le mieux encore sera que je me fasse une ptite partie avec un gars du forum en TS pour apprendre les mécaniques 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'espère que tu as trouvé quelqu'un-e, Misterfreeee ?

 

Sinon pour débuter, des vidéo super bien faites :

https://www.youtube.com/watch?v=HUixpvc-0qk

https://www.youtube.com/watch?v=2CwuK-R3i90

Ce jeu est rebutant au début, plein d'infos d'un coup et des débuts parfois longs mais passé cette étape critique, c'est des heures qui passent trop vite et toujours des surprises.

Bon jeu !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir à tous.

 

Bon j'ai une partie vraiment palpitante avec le HRE (DLC Charlemagne).

 

Je suis en mode de difficulté "normal".

 

Ma question est la suivante: En mode de difficulté "très facile" est ce que, d'après vous, il va y avoir moins de factions qui se rebelles sans cesse! En difficulté "normal" je subis de guerres civiles constamment, ce qui m'enlève le plaisir de jouer.

 

Avec la nouvelle version 2.9, je vais recommencer une nouvelle partie. Je vais donc modifier la difficulté dépendamment de vos réponses.

 

Merci beaucoup! :) 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quel sera le plaisir de rouler sur tout, alors que c'est déjà facile en normal ou même en difficile de rouler sur tout en un ou deux siècles, même avec un départ péquenaud?

Apprends à pacifier et à gérer tes vassaux, c'est une bien meilleure méthode pour arriver au même but et approfondir ta maîtrise du jeu qui te servira sur d'autres aspects.

Modifié par Drawar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir.

 

Merci pour vos réponses.

 

Mon empire est composé de 22 royaumes! Et ils veulent tous le pouvoir! Bref je crois que vous avez raison... :siffle: Je vais rester en mode normal.

 

Nota: depuis que je suis en loi de succession "partage salique électif", c'est mieux, c-a-d moins de chicanes. :diable:

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas vraiment mieux comme loi, puisque que ton empire pourrait être scindé à une succession, si tu t'étends trop sur un autre empire de jure. Si tu veux satisfaire tes vassaux, le partage salique (ou l'électif, mais seulement si ta dynastie est bien implantée comme électeur) mais, même là, ce n'est pas l'idéal, car à moins d'avoir qu'une héritier éligible, ton domaine est scindé à chaque succession, donc ça l’affaiblie, surtout en plus en pleine succession, là où c'est le plus instable, à moins de récupérer de nouvelles terres à chaque fois, ce qui peut être faisable et profitable, si bien maîtrisé, car ça te permet d'avoir plus de terre, donc être plus puissant.

Si tu es rendu à autant de royaume, cela veut dire que tu t'es bien étendu et peut-être sans prendre le temps de bien intégrer cela.

 

En premier, c'est normal d'avoir des révoltes et des vassaux mécontents, mais ça se gère.

Si tu as Conclave, tu peux nommer des puissants seigneurs au conseil (ils ne peuvent pas rejoindre une faction, sauf motif contraire), mais ça peut parfois gêner sa liberté d'agir, mais avec un peu de manœuvre politique, normalement, ça passe.

 

Après, un nombre restreint de vassaux est plus facile gérer, puisque tu n'as qu'un maître-espion pour dissuader de rejoindre un faction et qu'un chancelier pour améliorer les relations.

Mais en même temps, moins que tu as de vassaux, plus que tu as des vassaux puissants.

L'important de ne pas tout neutraliser, mais garder les menaces suffisamment faible pour qu'elle reste dormante ou que tu puisses les écraser rapidement.

 

Évidemment, il faut essayer d'éviter les frictions entre toi et tes vassaux, comme d'avoir un comté de jure d'un duc.

S'il y a des révoltes ou complots démasqués, ça peut-être l’occasion de faire de prisonniers que tu garderas tes cellules ou une occasion de saisir des terres pour affaiblir tes rivaux, même si tu les redistribue un un nouveau seigneur que tu fais vassal de ton ennemie, il sera quand même plus faible, si tu en profites pour prendre un duché/royaume, c'est l'occasion de le donner à un autre qui te sera généralement reconnaissant, du moins, jusqu'à la prochaine succession. Prioriser évidement les gens de ta religion et de ta culture, personnellement, je privilégie aussi toujours ma dynastie et proches parents, mais cela est un choix personnel, ça génère peu générer de la tension aux successions, mais je trouve que ça rend le jeu plus intéressant.

 

Tu peux aussi essayer de nouer des mariages pour faire de certains vassaux des alliés, le seul soucis, c'est que tu peux distribuer ainsi des revendications mais, généralement, ça sera des faibles, donc pas vraiment problématique en temps normal.

 

Après, le meilleur moyen d'avoir la paix est d'avoir une puissante armée. Donc si maximise ton escorte, ne néglige pas le développement de tes fiefs/comtés. Essaie d'avoir sous ton contrôle les comtés avec le plus de fief, ton en évitant les frictions avec les éventuels duc et rois. Donc, normalement, tu essaies de posséder les comtés d'un ou deux duchés les plus important dans ton royaume principale. Plus, ils sont proches, plus il est facile de regrouper ses armées en cas de besoin et frapper vite et fort contre d'éventuels armées disparates.

 

Cependant, si tu te comportes en tyran, c'est sûr qu'il y aura toujours des problèmes.

 

 

Après, ça fait longtemps que je n'ai pas joué. Enfin, au début, on galère après un conquière le monde avec Socotra ou en tient tête aux catholiques en jouant un romuvien en 1066.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Merci pour ta superbe réponse Drawar! i:Di

 

Dans ma partie, ce que j'aime surtout, c'est que mon empire grossi automatiquement, c-a-d se sont les rois qui font la guerre et qui étend l'empire. Moi que je fais c'est "d'essayer" de maintenir tout cela debout et de gérer l'interne de l'empire.

 

Concernant ta réponse, je n'ai rien compris! :siffle: Je n'ai pas beaucoup d'heures de jeu et c'est ma première partie que celle en cours. Surtout le concepte  de jure. :blush:

 

Finalement, peux-tu me conseiller quelle loi de successions à définir avec ce type de partie? Ce n'est pas très honorable mais j'utilise pleinement  les cheat codes pour créer mes royaumes et de donner des cadeaux $ aux vassaux, et de définir les lois de successions. :tongue:

 

Encore un gros merci Drawar. :) 

 

P.S.: Je reviens sur la difficulté "très facile", d'après-vous, est-ce que les fréquences de révoltes interne venant des vassaux sont moins nombreux ou simplement ils sont autant nombreux mais plus facile à maitriser?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne pourrais que te conseiller pour commencer de ne pas utiliser de code de triche, sauf si c'est pour régler un bogue.

Évidemment, c'est personnel, mais si on souhaite apprendre, mieux vaut le faire à la dure, chaque petit chose maîtrisée un élément de plus pour apprendre à maîtriser le jeu dans sa globalité.

 

En premier, même si tu ne maîtrise pas bien l'anglais, au pire, il y Google translate et autres qui permettent généralement de bien comprendre, il y a le wiki que tu trouveras dans ma signature (L'École Monastique), c'est sûr que j'aurais pu mettre le lien ici, mais bon... Il faut bien qu'elle serve... Oui, au début, on peut être perdu dans le wiki, il y a pas mal d'informations et de pages «cachées».

 

Toutes les lois de successions ont leurs avantages et désavantages.

Le partage salique est habituellement la norme au départ chez les catholiques. Celle-ci est intéressante, car elle permet d'avoir un domaine personnel plus grand (donc d'être plus puissant sans dépendre des vassaux comtes et supérieurs) et tout le mondes sont content, sauf l'enfant ainé. Cependant, ton domaine est scindé à chaque succession, si tu as plusieurs enfants éligibles, en sachant que les filles (sauf pour quelques exceptions possibles pour les cathares, basque, messalien ou selon les lois) n'héritent de rien, si elles ont des frères. Donc pour maintenir ta puissance au gré des successions, tu dois acquérir à chaque de nouvelles terres ou récupérer le contrôle sur celles perdues.

Ce qui est très important, si tu as plusieurs rangs de même niveau, exemple, un compte avec plusieurs comtés, un duc avec plusieurs duchés... Si tu as par exemple deux fils, chacun risque d'hériter d'un duché, si possible. Ce qui fait que le fils cadet ne sera pas le vassal de l'ainé et si tu étais indépendant, cela crée donc deux duchés indépendants. C'est donc un élément à se souvenir avant de créer ou s'emparer d'un titre. Mais normalement, tu auras des revendications fortes, donc tu pourras toujours faire une guerre ou recourir à d'autres méthodes pour récupérer le duché perdue.

Pour éviter cela, le plus simple est de n'avoir qu'un rang de même niveau au moment de la mort, sauf qu'on ne peut pas détruire les titres (sauf titulaire) avec cette loi de succession, donc si dans un règne comme comte, tu t'empares de plusieurs comtés, il est important d'essayer d'acquérir un titre de duc avant le décès.

Par exemple, si tu as deux duchés et deux fils, mais que tu es roi. Normalement, l'ainée héritera du royaume et du duché le plus important, habituellement, la capitale, et le cadet, l'autre duché. Mais vu que l'ainé est roi, le cadet sera vassal de l'ainé, donc le royaume ne sera pas divisé.

 

Le partage salique électif est semblable et apprécier par toutes la dynasties, sauf que le problème est lors d'une succession, de nouveaux titres peuvent être créés, si les conditions sont satisfaites, normalement, avoir 51% des comtés de jures d'un royaume, même si tu n'as pas créer le titre, et les cadets peuvent aussi se déclarer indépendant. C'est un loi qui ses avantages, mais qui peut devenir rapidement casse-pied quand on s'étend. Habituellement, c'est une loi utilisée par les tribales en début de jeu.

 

La monarchie élective est l'une de mes lois préférées. Cependant, elle demande une certaine préparation.

Sauf si ton titre un titulaire, tous les vassaux de jure éligibles au rang d'électeur peuvent voter.

Pour les comptes, elle est la meilleur, car les barons ne votent pas, donc tu peux désigner ton candidat avec certitude.

Pour les duc, les comtes vote, mais il faut savoir qu'en cas d'égalité, le vote de du seigneur est prioritaire, sur celui de ses vassaux, donc avec un seul comte, tu pourras encore désigner ton candidat sans problème, si tu as deux comptes, l'astuce est de donné un compté à ton candidat, normalement, celui votera pour lui, si tu votes toi-même pour lui.

Pour les rois, seuls, les ducs peuvent voter, donc s'il n'y a pas de duc ou un seul, c'est encore une simple nomination, comme pour le rang duc, tu peux nommer ton candidat duc. Tu refiles, ainsi à chaque succession le duché et ses terres aux candidats suivants.

Cependant, pour les rois, il se peut que des titres de duchés se créent indépendamment de ta volonté.

Autre problème, chaque royaume/empire peuvent avoir des lois de succession différentes, ce qui peut compliquer la succession. Si tu as plusieurs royaume/empire, il peut parfois est utile de détruire le titre en trop si tu le peux, cependant, cela n'est pas forcément nécessaire.

Par exemple, dans une partie, j'étais roi de Navarre en électif et roi d'Aragon, je crois, en primogéniture, vu que je contrôlait le vote en Navarre, je n'avais qu'à désigner l'ainé.

Évidemment, plus que tu t'étends, plus qu'il peut devenir difficile de contrôler le vote. C'est pour cela qu'il est important de mettre des électeurs de ta dynastie autant que possible, tu pourras ainsi normalement toujours avoir un hériter de ta dynastie.

L'avantage de l'électif est que tu peux souvent nommer l'un des meilleurs membres de ta dynastie pour les caractéristiques ou de par sa situation matrimoniale.

Si tu perds élections les autres titres seront distribués à l'ainé en primogéniture, il me semble, donc à moins de n'avoir d'un comté comme roi, la partie ne sera pas perdue.

Un détail important, touts tes enfants, proches parents, et ceux ayant une revendication, plus les électeurs et vassaux directs peuvent être candidats, même une femme peuvent être candidate, à moins que le loi de succession de genre soit strictement agnatique.

Un petit défaut de cette loi, c'est que ça peut parfois être dure de suivre les successions, puisque la famille immédiate de ton candidat peut être assez différentes de la tienne.

Autre défauts, tes enfants et ta dynasties ne vont pas aimer, mais les autres vassaux l'adorent, même si ta dynastie contrôle les élections. Cependant, le candidat que tu désignes va grandement t'aimer.

 

La primogéniture une loi simple et utile à cause de cela. L'ainé hérite de tous, point final! Sauf que les cadets et la dynasties n'apprécient pas. Aucun danger d'avoir un domaine ou royaume scindé. Si tu as plusieurs royaumes et empires avec cette succession, aucun problème. Cependant, cela peut être une loi difficile à faire passer.

Autre désavantage, particulièrement vis-à-vis l'électif, tu n'as pas le contrôle, sauf par certaines méthodes détournées sur la qualité du candidat et qu'il peut être déjà vieux entrainant des règnes court, donc moins stables avec des successions plus fréquentes.

Autre facteur par rapport au partage salique, les fils adultes sans terre génèrent une pénalité de prestiges.

 

L'ultimogéniture est l'inverse de la primo, le plus jeune hérite (ce que ne plait guère à l'ainé), ce qui peut permettre des règnes donc plus stable sur le long terme, mais les successions risquent d'être plus dangereuses, car il est plus probables que l'héritier soit un enfant, donc aussi une régence... L'héritier peut aussi changer plus souvent, à moins de contrôler la procréation. 

 

La séniorité peut être utile pour tenter de regrouper des terres morcelés de la dynastie et garantir d'avoir toujours un adulte comme héritier (à moins d'avoir une dynastie vraiment petite), car c'est l'ainée de la dynastie qui hérite. Cependant, les règnes auront tendance être courts, ce qui peut à la fois être un avantage et désavantage, il peut aussi être difficile de changer la loi de succession à cause des règnes courts.

Tes enfants et vassaux ne vont pas aimer, mais ta dynastie va l'apprécier.

Il peut aussi être difficile de suivre les successions, mais tu peux toujours essayer d'éliminer d'une manière d'une autre un héritier pour laisser la place au suivant en espérant que rien ne lui arrive d'ici là.

 

 

Si tu es peu expérimenté, il peut être utile de joueur un petit seigneur et pas commencer comme un puissant roi ou empereur, pour gravir les échelons de diverses manières. Ça peut être très enrichissant comme apprentissage et le jeu n'est pas moins amusant, ça peut même être le contraire, même s'il peut y avoir des «temps morts». Après, chacun ses préférences et manières de jouer.

 

Le concepts de jure est simple.

Chaque comté appartient à un duché de jure, chaque duché à un royaume de jure, chaque royaume à un empire de jure (sauf exception).

En jeu, tu pourras voir des cartes détailler pour cela.

 

Le concept de jure est important, car les vassaux de jures sont plus fidèles. Tu peux aussi faire des guerres de jure pour t'emparer d'un comté. Les vassaux veulent aussi contrôler les terres de jure, Par exemple, si tu es Roi de France avec comme vassal un duc de Bretagne, celui s'attend à contrôler directement ou via des vassaux à lui, tous les comtés de la Bretagne.

Les lois de royaumes s'applique aussi de jure.

Par exemple, si tu es duc de Normandie et que tu acquièrent ton indépendance vis-à-vis le roi de France, et tu veux révoquer un titre de comte à l'un de tes vassaux, si la loi du royaume de France ne l'autorise pas, tu ne pourras, car tu es un duc (certes indépendant) faisant partie de jure à la France, même si de facto, tu es indépendant de la France, à moins d'avoir une religion différente où, là, les lois de France ne seront pas reconnues comme valide.

De même, si la France est en monarchie élective, tu pourras voter pour les élections françaises, même si tu es indépendant.

Pire, imaginons que tu es roi d'Angleterre (catholiques avec un roi de France catholique) avec le duc normand comme vassal. Tu ne l'aimes pas, tu voudrais lui révoquer son titre, tu ne le pourras pas si la loi de France ne l'autorise pas. Le duc normand de facto vassal de l'Angleterre, mais de jure de la France...

 

Le comtés appartiendront toujours de jure à leur duché.

Cependant, les duchés et royaumes peuvent changer de jure. Pour cela, il faut contrôler entière le territoire du duché/royaume et ne pas posséder directement ou via un vassal, le titre correspondant, quand les conditions sont réunis un compteur s'active et progresse lentement, si les conditions sont brisées, il recule. Cela est visible via les cartes de jure en jeu, tu vas voir des zones hachurées.

Normalement, si tout se passe sans accros, cela prend 100 ans.

 

Dans l'exemple avec l'Angleterre et la Normandie, si tu contrôles directement ou via des vassaux la Normandie après 100 ans, au minimum, la Normandie deviendra de jure de l'Angleterre et les lois anglaises, si appliquerons et la France n'y aura plus autorité. Si tu es à la fois roi d'Angleterre et de France, la Normandie restera de jure à la France.

 

De cette manière, les royaumes et empires titulaires (qui n'ont pas de terre reliés de jure) peuvent devenir non-titulaire ou vice-versa. C'est aussi comme ça, que des terres peuvent être de jure d'aucun empire, si elle passe de jure d'un royaume anciennement titulaire.

 

 

Oui, il y a beaucoup apprendre à CK2, même quand, j'y jouais beaucoup à une certaine époque, même avec 1000 heures de jeu, j'en avais encore a apprendre. Et là, je ne parles même pas avec les derniers dlcs sorties... Donc je ne suis plus vraiment à jour.

Enfin, il faut persévérer un peu, malgré ses défauts (dont des gros), ça reste un excellent jeu.

Avec un peu de temps, on apprend à apprivoiser la bête.

 

Autre conseil, même si c'est personnel, l'intérêt de CK2 ne repose pas que sur la conquête de terre et l'expansion infinie pour colorer toute la carte, même si certains apprécient cela.

Modifié par Drawar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut à Vous !

Difficile de passer après l'explication détaillée de Drawar.

Simplement au sujet de la question sur la difficulté :

https://forum.paradoxplaza.com/forum/index.php?threads/difference-between-difficulty-levels.590415/

Autrement dit en facile ta famille sera plus grande (moins de risque de Game-Over) et un bonus en moral donc toujours autant de révolte :furax: mais à armée égale :diable:

C'est-y qu'c'est tout !

Modifié par Benjo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir.

 

Merci Drawar! Je suis très impressionné par tes connaissances du jeu. :wink: Encore merci pour ton aide.

 

Pour ce qui est de CK2, ce n'est pas mon jeu préféré mais j'y fait un petit tour de temps en temps, je peux jouer 1 heure par ci par la.

 

Pour etre franc, mon jeu préféré c'est Darkest Hour! :) J'adore l'époque de la 2e GM.

 

L'époque de CK2 ne m'intéresse pas trop à vrai dire. :non:

 

Pour revenir à CK2, moi j'aime bien la loi monarchie elective mais dans ma partie, l'ordi crée un autre empire (germanie) ce qui divise le territoire en 2 et je perds un gros morceau! :siffle:

 

Pour le moment, j'utilise la loi "salique elective", cela me semble correcte. Les vassaux sont moins frustrés.

 

P.S.: J'ai recommencer une nouvelle partie en mode "tres facile" pour tester le jeu et j'ai fondé le HRE avec le DLC Charlemagne. Par conséquent, effectivement, il y a moins de factions rebelles et de vassaux mécontents! :blush: Je suis gené de jouer en tres facile mais bon. J'ai du plaisir c'est ce qui compte. :tongue:

 

J'aime bien utiliser les cheat codes car au lieu de consacrer 10 heures en mode "sans tricher", et bien j'ai le meme résultat avec seulement 2 heures de jeu.

 

Encore merci à tous et à la prochaine. i;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir.

 

Flute! Je viens de découvrir qu'on peut changer la difficulté d'une partie dès le menu principal au démarrage du jeu. :blush:

 

J'ai recommencé une partie pour rien. :non:

 

Je suis passé de "normal" à "tres facile" car il y avait trop de vassaux choqués et de factions rebels sans cesse.

 

J'ai pu reprendre ma premiere partie et la continuer en "tres facile". i;)

 

J'écris ce message afin de dire au peuple qu'on peut changer la difficulté dans le menu principal.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×