Aller au contenu
rominet

DUEL EN MER DE FERRAILLE

Messages recommandés

21 décembre 1942:

 

durant la nuit et malgré le mauvais temps à Rabaul, quelques bombardiers décollent vers Goodenough.

Ils ont la surprise de se faire intercepter par des chasseurs en CAP nocturne qui parviennent à abattre 1 bombardier.

140130053524767719.jpg

 

 

La flotte alliée semble se concentrer à nouveau au sud de Gili Gili, peut être pour un prochain saut vers Goodenough.

 

Ça tombe bien, nos sous-marins mouilleurs de mines (I-121 à 123) viennent de déposer 150 mines dans le détroit de Milne Bay. 

Le sous-marin US Tarpon en fait les frais au passage.

--------------------------------------------------------------------------------

TF 1056 encounters mine field at .....

 

 

Allied Ships

SS Tarpon, Mine hits 1,  on fire

--------------------------------------------------------------------------------

 

Plus au sud, un autre sous-marin japonais, le I-175 parvient à déjouer la surveillance des destroyers et réussit à placer 2 torpilles dans le flanc du cuirassé Colorado.

140130053556667157.jpg

 

Enfin un succès pour un sous-marin nippon. Probable que le navire soit HS pour le reste de la partie.

--------------------------------------------------------------------------------

Sub attack at 54,97

 

Japanese Ships

SS I-175, hits 3

 

Allied Ships

BB Colorado, Torpedo hits 2,  on fire

DD MacDonough

DD Case

--------------------------------------------------------------------------------

 

Toutefois, le téméraire sub ne survit à pas à cette rencontre.

--------------------------------------------------------------------------------

ASW attack at 54,97

 

Japanese Ships

SS I-175, hits 12,  on fire,  heavy damage, coulé

 

Allied Ships

DD Porter

DD Smith

DD Lang

DD Ellet

DD Caldwell

DD Aaron Ward

--------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

22 décembre 1942:

 

on ne sait pas si c'est l'attaque réussie sur le cuirassé Colorado mais une chose parait certaine, 

la flotte de guerre alliée semble s'être retirée du secteur sud de la Papouasie.

Seules quelques escadres de transport ont été survolées par des hydravions de reconnaissance.

 

Une trentaine de P-40E défendent le ciel de Gili Gili, une autre trentaine de F4F-4 et de P-38G défendent 

celui de Goodenough.

 

 

 

 

23 décembre 142:

 

aujourd'hui, l'aviation de Rabaul devait effectuer une sortie massive contre Goodenough. 

Hélas, la météo en a une fois de plus décidé autrement et tous les avions sont cloués au sol par de gros nuages.

En milieu d'après midi, seuls 28 A6M3 décollent vers la base alliée.

Ils tombent sur 12 Wildcat en mission de LRCAP, en envoient 4 au tapis sans pertes puis repartent.

140130053721564615.jpg

 

Encore une grande journée de l'aviation japonaise!!!  :furax:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
24 décembre 1942:

 

seul fait significatif de la journée:

le I-16 parvient à s'infiltrer dans le dispositif naval allié du sud de la Papouasie et lance 2 torpilles sur le porte-avion britannique Victorious. 

1 torpille fait mouche et déclenche un incendie et des voies d'eau sur le grand navire qui est bon pour des réparations.

140202083527787200.jpg

 

 

Au prix de lourdes pertes en sous-marins, ces derniers parviennent quand même à éroder la force navale ennemie.

 

 

 

 

25 décembre 1942:

 

la flotte alliée remonte d'une centaine de km vers le nord, probablement en vue d'un nouveau saut vers les Goodenough.

 

 

 

26 décembre 1942:

 

la flotte alliée reste immobile à 200 km au sud de Gili Gili. 

 

Le I-16 en profite pour torpiller un gros ravitailleur US qui s'embrase immédiatement.

--------------------------------------------------------------------------------

Sub attack at 55,96

 

Japanese Ships

SS I-16

 

Allied Ships

AO Kaskaskia, Torpedo hits 1,  on fire

AO Kanawha

SC SC-739

DD Benham

DD Morris

--------------------------------------------------------------------------------

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
27 décembre 1942:

 

le climat au dessus de Rabaul permet enfin à l'aviation japonaise de décoller.

 

Le raid est intercepté par une cinquantaine de chasseurs, la plupart venant de Gili Gili.

Les pilotes japonais sur A6M2 étant médiocres, le résultat est logique.

13 chasseurs alliés sont tout de même descendus, surtout par les A6M3. 

Et 3 autres sont détruits par le bombardement aérien.

 

140207063821371388.jpg

--------------------------------------------------------------------------------

Day Air attack on Goodenough island , at 56,93

 

Japanese aircraft

A6M2 Zero x 36

A6M3 Zero x 51

G4M1 Betty x 143

C5M Babs x 2

H8K-1 Emily x 7

 

Allied aircraft

Martlet x 11

Kittyhawk I x 3

P-40E Warhawk x 27

P-38G Lightning x 11

 

Japanese aircraft losses

A6M2 Zero: 20 destroyed

A6M3 Zero: 8 destroyed

G4M1 Betty: 11 destroyed, 6 damaged

 

Allied aircraft losses

Martlet: 3 destroyed, 3 damaged

Kittyhawk I: 3 destroyed

P-40E Warhawk: 8 destroyed, 3 damaged

P-38G Lightning: 1 damaged

 

 

Allied ground losses:

157 casualties reported

Guns lost 3

Vehicles lost 5

 

Airbase hits 5

Airbase supply hits 4

Runway hits 57

 

Aircraft Attacking:

11 x G4M1 Betty bombing at 4000 feet

--------------------------------------------------------------------------------

 

Le principal objectif étant de garder Goodenough neutralisée le plus longtemps possible mais ça redevient dur.

 

 

 

 

28 décembre 1942:

 

les alliés ont renforcé la défense aérienne de Goodenough.

Nos bombardiers qui devaient effectuer un radi de nuit sont restés au sol à cause du mauvais temps.

 

 

 

 

29 décembre 1942:

 

les japonais lancent aujourd'hui un express de Tokyo de Rabaul vers Dobadura, située à 100 km au sud-est de Buna.

Opération plus délicate qu'entre les îles de l'Amirauté et Buna car la distance est plus grande.

Mais les troupes de Dobadura ont également besoin de ravitaillement.

 

 

 

 

30 décembre 1942:

 

Pendant que les bombardiers ennemis continuent de pilonner Buna et ses soldats, les Betty survolent la jungle de la piste Kokoda et y larguent leurs bombes de 250 kg sur les troupes alliées.

Les A6M3 qui escortent les bombardiers doivent engager des chasseurs ennemis qui parviennent toutefois à abattre 6 Betty; 4 autres sont descendus par la DCA.

--------------------------------------------------------------------------------

Day Air attack on 3rd Australian Division, at 54,91

 

Japanese aircraft

A6M3 Zero x 23

G4M1 Betty x 125

 

Allied aircraft

F4F-4 Wildcat x 7

Kittyhawk I x 6

P-40E Warhawk x 5

 

Japanese aircraft losses

A6M3 Zero: 1 destroyed

G4M1 Betty: 8 destroyed, 14 damaged

 

Allied aircraft losses

F4F-4 Wildcat: 1 destroyed, 5 damaged

Kittyhawk I: 1 destroyed, 1 damaged

P-40E Warhawk: 3 damaged

 

 

Allied ground losses:

156 casualties reported

Guns lost 4

 

Aircraft Attacking:

10 x G4M1 Betty bombing at 3000 feet

--------------------------------------------------------------------------------

140207063844564541.jpg

 

2 chasseurs alliés et 1 A6M3 ne rentrent pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
31 décembre 1942:

 

Les DMS US effectuent un déminage nocturne du détroit de Milne Bay, permettant ainsi le passage des grandes escadres navales, aéronavales et de transport alliées.

 

Au petit matin, ces dernières se trouvent au large de l'île de Goodenough sous un parapluie presque infranchissable de près de 300 chasseurs ennemis de toute sorte.

Une bonne part provient de Goodenough dont les installations aériennes sont maintenant presque réparées. Une autre part vient des CV et CVE. D'autres chasseurs viennent aussi de Gili Gili et probablement de la lointaine base de Port Moresby.

 

Le commandement japonais, sagement, limite le rayon d'intervention de ses bombardiers à une distance de 500 km au plus de Rabaul et de 600 km au plus de Buin. 

Les porte-avions nippons se trouvent à Rabaul elle-même, prêts à intervenir si besoin est.

 

 

 

 

1 janvier 1943:

 

la flotte de surface alliée profite de la non-intervention de sa rivale pour effectuer un raid nocturne contre Buna où nos troupes se trouvent dans une situation très critique par manque, presque total maintenant, de ravitaillement.

140214065054269626.jpg

 

La 35ième brigade vient d'atteindre Dobadura qu'elle doit renforcer mais elle n'a plus une goutte de ravitaillement et se trouve par ailleurs réduite à 75% de sa capacité de combat par les pilonnages incessants de l'aviation alliée de Port Moresby et de Wau.

--------------------------------------------------------------------------------

Day Air attack on 35th Brigade, at 55,90

 

 

Allied aircraft

F4F-4 Wildcat x 6

SBD-3 Dauntless x 9

P-40E Warhawk x 43

F-5A Lightning x 2

A-24 Dauntless x 16

A-20B Boston x 9

B-25C Mitchell x 48

B-26B Marauder x 49

 

 

Allied aircraft losses

A-24 Dauntless: 1 destroyed, 1 damaged

B-25C Mitchell: 1 damaged

B-26B Marauder: 1 destroyed, 1 damaged

 

Japanese ground losses:

236 casualties reported

Guns lost 5

 

Aircraft Attacking:

15 x A-24 Dauntless bombing at 2000 feet

31 x B-26B Marauder bombing at 8000 feet

 9 x A-20B Boston bombing at 9000 feet

48 x B-25C Mitchell bombing at 9000 feet

 9 x SBD-3 Dauntless bombing at 2000 feet

--------------------------------------------------------------------------------

14021406512365885.jpg

 

 

Sans compter les quadrimoteurs B-17E et B-24G qui déversent chaque jour des centaines de tonnes de bombes sur les installations de Buna elle-mêmes, rendant vaines les tentatives de ravitaillement par destroyers rapides.

--------------------------------------------------------------------------------

Day Air attack on Buna , at 55,90

 

 

Allied aircraft

B-17E Fortress x 88

B-24D Liberator x 47

 

 

Allied aircraft losses

B-24D Liberator: 1 damaged

 

Japanese ground losses:

40 casualties reported

 

Airbase hits 4

Airbase supply hits 7

Runway hits 127

 

Aircraft Attacking:

18 x B-17E Fortress bombing at 12000 feet

15 x B-24D Liberator bombing at 12000 feet

--------------------------------------------------------------------------------

Day Air attack on Buna , at 55,90

 

 

Allied aircraft

B-24D Liberator x 38

 

 

Allied aircraft losses

B-24D Liberator: 1 damaged

 

Runway hits 13

 

Aircraft Attacking:

27 x B-24D Liberator bombing at 12000 feet

--------------------------------------------------------------------------------

 

Bref, la situation dans le secteur de Buna et Dobadura empire chaque jour.

Et il n'y a pas grand chose à faire.

140214065227470102.jpg

 

 

 

2 janvier 1943:

 

la flotte alliée est toujours à Goodenough, en dessous de sa super CAP protectrice.

De nouvelles troupes y ont été déchargées et la base est maintenant entièrement réparée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 janvier 1943:

 

l’événement de la journée, c'est la première attaque aérienne de la guerre des Îles de l'Amirauté par d'importantes formations aériennes alliées.

140304074716207681.jpg

 

Les Ki-43 Hayabusa s'avèrent rapidement incapables d'abattre le moindre P-38G, ce sont les A6M3 qui font tout le boulot et ils s'en sortent correctement.

Toutefois, la soixantaine de chasseurs nippons survivants ne parvient à abattre que 4 bombardiers.

 

Ce sont les navires de petite taille qui sont visés.

--------------------------------------------------------------------------------

Day Air attack on TF, near Admiralty Islands at 58,84

 

Japanese aircraft

A6M3 Zero x 69

Ki-43-IIa Hayabusa x 18

 

Allied aircraft

P-38G Lightning x 31

B-25C Mitchell x 35

B-26B Marauder x 20

 

Japanese aircraft losses

A6M3 Zero: 8 destroyed, 6 damaged

Ki-43-IIa Hayabusa: 7 destroyed, 1 damaged

 

Allied aircraft losses

P-38G Lightning: 7 destroyed, 6 damaged

B-25C Mitchell: 3 destroyed

B-26B Marauder: 1 destroyed

 

Japanese Ships

PC Ch 18, Bomb hits 2,  on fire,  heavy damage

APD APD-36, Bomb hits 6,  on fire,  heavy damage

PC Ch 16

PC Ch 17

 

Aircraft Attacking:

 3 x B-26B Marauder bombing at 8000 feet

 4 x B-25C Mitchell bombing at 9000 feet

--------------------------------------------------------------------------------

 

Les 2 navires couleront le soir même et le lendemain.

 

 

Plus au sud, 2 escadres de 6 destroyers chargés de ravitaillement ont quitté Rabaul: direction par le long de la côte sud de la Nlle Bretagne, ils doivent ravitailler Dobadura directement.

 

 

 

 

 

 

4 janvier 1943:

 

durant la nuit, les 2 escadres de destroyers rapides filent vers le sud à pleine vitesse mais pour une raison qui restera à jamais inconnue des historiens, les 2 commandants japonais commettent une erreur: ils dirigent leurs navires non vers Dobadura comme suivant les ordres mais vers Buna.

 

Bien mal leur en prend: arrivée sur place, la 1ière escadre tombe en plein sur une flotte de combat US venue justement pilonner Buna. Les japonais, totalement surpris, se font foudroyer à distance par les américains.

140304074742228981.jpg

 

En quelques minutes, 4 destroyers sont coulés sans avoir répliqué ou presque.

Seul le Kikuzuki, quoique ralenti par un coup dans les chaudières, s'en sort à peu près ainsi que le Hakaze très endommagé, qui parvient in extremis à s'échapper.

--------------------------------------------------------------------------------

Night Time Surface Combat, near Buna at 55,90

 

Japanese Ships

DD Kikuzuki, Shell hits 2

DD Mikazuki, Shell hits 24, and is sunk

DD Mochizuki, Shell hits 10, and is sunk

DD Minekaze, Shell hits 8,  on fire,  heavy damage

DD Hakaze, Shell hits 4,  on fire,  heavy damage

DD Yukaze, Shell hits 5, Torpedo hits 1, and is sunk

 

Allied Ships

BB Washington, Shell hits 2

BB South Dakota

CA Northampton

CA Salt Lake City, Shell hits 1

CA New Orleans, Shell hits 1

CA Shropshire

CLAA San Diego

CL Boise

DD Lansdowne

DD Bancroft

DD Mugford

DD Dunlap

DD Selfridge

DD Clark

DD Worden

--------------------------------------------------------------------------------

 

 

C'est alors qu'arrive la seconde escadre nippone.

Avertie du danger, elle parvient à esquiver les américains à l'exception du Sazanami qui est accroché au projecteur par un croiseur lourd US.

--------------------------------------------------------------------------------

Night Time Surface Combat, near Buna at 55,90

 

Japanese Ships

DD Yugiri

DD Amagiri

DD Oboro

DD Akebono

DD Sazanami, Shell hits 10,  on fire,  heavy damage

DD Nagatsuki

 

Allied Ships

BB Washington

BB South Dakota

CA Northampton

CA Salt Lake City

CA New Orleans

CA Shropshire

CLAA San Diego

CL Boise

DD Lansdowne

DD Bancroft

DD Mugford

DD Dunlap

DD Selfridge

DD Clark

DD Worden

--------------------------------------------------------------------------------

 

Puis les japonais disparaissent dans l'obscurité.

 

Les américains, pas plus inquiétés que cela, continuent leur mission de bombardement de Buna puis se retirent à leur tour vers Goodenough.

--------------------------------------------------------------------------------

Naval bombardment of Buna, at 55,90

 

Allied Ships

CL Boise

CLAA San Diego

CA Shropshire

CA New Orleans

CA Salt Lake City

CA Northampton

BB South Dakota

BB Washington

 

Japanese ground losses:

326 casualties reported

Guns lost 2

 

Airbase hits 2

Runway hits 14

Port fuel hits 1

Port supply hits 1

--------------------------------------------------------------------------------

 

 

Au petit matin, les destroyers intacts se sont échappés vers le nord mais les 3 autres endommagés sont en grand danger d'autant qu'il fait beau aujourd'hui.

 

Le premier d'entre eux à être attaqué est le Sazanami qui se traine à une centaine de km seulement de Buna. Il est achevé par les bombes des Dauntless A-24 de Wau.

140304074912502245.jpg

 

Le deuxième est le Kikuzuki qui s'en était pourtant bien sorti durant la nuit.

Il est rattrapé alors qu'il avait parcouru plus de la moitié du chemin vers Rabaul.

Attaqué par une véritable nuée de bimoteurs alliés venant de Port Moresby, il est ravagé par l'impact de 10 bombes.

140304075200864018.jpg

 

Enfin, le Hakaze très endommagé, est attaqué à 200 km au nord de Buna.

Mais cette fois, le raid est très peu étoffé et le destroyer en flammes échappe miraculeusement aux 3 chasseurs-bombardiers australiens qui attaquent pourtant au raz des flots.

 

 

 

Notons également un combat aérien lors d'un petit raid allié de harcèlement au dessus de Gasmata.

140304075222502347.jpg

 

Nos chasseurs embarqués s'en tirent bien en abattant 3 avions pour 1 seule perte.

 

 

PS: une erreur d'inattention dans les ordres (le Buna quelque peu routinier l'a emporté sur un Dobadura inhabituel) et boum, pas de chance. :Heu:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
5 janvier 1943:
 
quoique très endommagé, le destroyer Hakaze parvient à rejoindre Rabaul. 
Le bilan de cette opération foireuse de ravitaillement de Dobadura est donc de 6 destroyers perdus ... pour rien et surtout par erreur.
 
 
Pendant ce temps, la flotte alliée demeure toujours à Goodenough.
 
Gasmata subit pour la première fois un raid de grande ampleur en provenance de Port Moresby.
Une trentaine de chasseurs embarqués intercepte les alliés. 
13 d'entre eux sont descendus par les P-38G contre 4 pertes seulement mais les 19 survivants se révèlent nettement plus agressifs que la soixantaine de chasseurs nippons 2 jours plus tôt au dessus des îles de l'amirauté.
8 bombardiers ou chasseurs-bombardiers alliés sont descendus tandis qu'une trentaine de B-26 Marauder abandonne la mission sans avoir lancé leurs bombes.
4 hydravions Jake sont détruits par le raid mais les dégâts sont entièrement réparés en fin d'après-midi.
 
140310065850324432.jpg
--------------------------------------------------------------------------------
Day Air attack on Gasmata , at 59,90
 
Japanese aircraft
A6M3-a Zero x 32
 
Allied aircraft
Beaufighter Mk 21 x 12
P-38G Lightning x 33
A-20B Boston x 15
B-25C Mitchell x 59
B-26B Marauder x 60
 
Japanese aircraft losses
A6M3-a Zero: 12 destroyed, 6 damaged
E13A1 Jake: 2 destroyed
 
Allied aircraft losses
Beaufighter Mk 21: 1 destroyed, 1 damaged
P-38G Lightning: 3 destroyed, 3 damaged
A-20B Boston: 1 destroyed, 2 damaged
B-25C Mitchell: 2 destroyed, 1 damaged
B-26B Marauder: 2 destroyed, 4 damaged
 
Japanese ground losses:
39 casualties reported
Guns lost 1
 
Airbase supply hits 1
Runway hits 6
 
Aircraft Attacking:
 9 x A-20B Boston bombing at 9000 feet
 9 x Beaufighter Mk 21 bombing at 2000 feet
23 x B-25C Mitchell bombing at 9000 feet
20 x B-26B Marauder bombing at 8000 feet
--------------------------------------------------------------------------------
 
 
 
 
6 janvier 1943:
 
les alliés se contentent d'un seul petit raid sur Gasmata mais nos chasseurs sont partis.
 
Lunga et Buna continuent bien sûr de recevoir leur lot de bombes quotidien.
A Gasmata toutefois, les dégâts sont insignifiants.
 
 
Après une petite incursion en mer des Salomons, notre flotte est rentrée à Rabaul mais la prochaine sortie a bien des chances d'être meurtrière puisque Goodenough dont l'aérodrome vient de passer à 3, va être de nouveau visée.
 
 
 
 
7 janvier 1943:
 
durant la nuit, une escadre alliée refait une petite visite de Buna mais sans provoquer beaucoup de dégâts.
--------------------------------------------------------------------------------
Naval bombardment of Buna, at 55,90
 
Allied Ships
CL Boise
CLAA San Diego
CA Shropshire
CA New Orleans
CA Salt Lake City
CA Northampton
BB South Dakota
BB Washington
 
Japanese ground losses:
149 casualties reported
Guns lost 3
--------------------------------------------------------------------------------
 
Bien qu'une partie importante des escadres alliées demeurent encore à Goodenough sous une CAP difficilement franchissable, on commence à observer un repli vers le sud.
140310065907733034.png

 

 

 

Des destroyers coulés, un raid aérien loin sur tes arrières, un bombardement naval, ça sent pas bon tout ça. L'enfer sera bientôt sur toi. :(

Bah, ça fait un peu partie du contrat quand tu signes pour les japs à WitP.

Pourtant ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
8 janvier 1943:

 

la flotte japonaise effectue une grande sortie vers le sud: objectif principal, Goodenough.

Les escadres de combat naval et de bombardement sont couvertes par l'aéronavale japonaise.

 

 

Durant la nuit du 7 au 8, un sous-marin US, le S-38, repère l'armada japonaise et donne l'alerte. 

 

Il est lui-même repéré à plusieurs reprises, grenadé et endommagé par tout un tas de navires d'escorte.

 

 

Le message d'alerte a été reçu à Port Moresby et des hydravions PBY ne tardent pas à s'en prendre à l'escadre des porte-avions d'escorte de l'amiral Nagumo.

140313085152628095.jpg

 

Heureusement, les 7 torpilles passent loin de leurs cibles et 3 hydravions sont abattus par la DCA qui s'est tout de même réveillée assez tardivement.

--------------------------------------------------------------------------------

Night Air attack on TF at 60,91

 

 

Allied aircraft

PBY Catalina x 9

 

 

Allied aircraft losses

PBY Catalina: 2 destroyed, 5 damaged

 

Japanese Ships

CVE Chuyo

CVE Unyo

 

Allied Ships

SS S-38

 

Aircraft Attacking:

 4 x PBY Catalina launching torpedoes at 200 feet

--------------------------------------------------------------------------------

 

 

Pendant ce temps, la flotte alliée de Goodenough effectue un nouveau raid nocturne sur Buna, sans créer beaucoup de dégâts ou de pertes humaines.

--------------------------------------------------------------------------------

Naval bombardment of Buna, at 55,90

 

Allied Ships

CL Cleveland

CL Helena

CA Canberra

BB Indiana

BB Maryland

 

Japanese ground losses:

175 casualties reported

Guns lost 6

--------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

L'aube se lève.

Le S-38, décidément tenace, est repéré à nouveau et touché sérieusement.

140313085255973102.jpg

 

Espérons qu'il comprenne cette fois.

 

 

Les chasseurs de l'aéronavale japonaise ont déjà pris l'air pour couvrir l'immense flotte qui navigue en mer des Salomons. 

Pas moins de 8 porte-avions (légers), 7 cuirassés, 30 croiseurs lourd et légers, 80 destroyers et une vingtaine d'escorteurs de toutes sortes pour la lutte ASW essentiellement.

 

Rapidement, de nombreux avions de reconnaissance alliés survolent l'armada et signalent sa présence. 

Il fait assez beau ce matin dans le Pacifique sud mais par chance pour les japonais, les alliés qui ne s'attendaient pas à une pareille sortie ont prévu autre chose.

 

En effet, le gros de leurs avions a déjà décollé et se dirige vers Buna pour une mission de bombardement massive des installations. 

140313085341567787.jpg

 

 

Il reste donc assez peu de bombardiers US pour s'en prendre à la flotte japonaise.

 

Le raid le plus important provient de Port Moresby et survient aux alentours de 12h.

Les américains tombent sur une impressionnante couverture de chasse qui tente par tous les moyens d'arrêter les assaillants.

14031308561575557.jpg

 

Les P-38, bien que assez efficaces comme d'habitude sont dépassés et de nombreux bombardiers US sont abattus. 

Une vingtaine est descendue et s'écrase en mer tandis que la plupart des autres reflue sans avoir attaqué.

 

Seuls 5 Boston parviennent à crever l'écran de la CAP et attaquent le porte-avion Junyo de l'escadre de l'amiral Yamagutchi. Heureusement, toutes les bombes tombent à côté.

--------------------------------------------------------------------------------

Day Air attack on TF at 60,91

 

Japanese aircraft

A6M2 Zero x 16

A6M3-a Zero x 140

F1M2 Pete x 5

 

Allied aircraft

P-38G Lightning x 21

A-20B Boston x 8

B-25C Mitchell x 42

 

Japanese aircraft losses

A6M2 Zero: 3 destroyed

A6M3-a Zero: 15 destroyed, 10 damaged

F1M2 Pete: 1 destroyed, 1 damaged

 

Allied aircraft losses

P-38G Lightning: 11 destroyed

A-20B Boston: 3 destroyed, 2 damaged

B-25C Mitchell: 13 destroyed, 6 damaged

 

Japanese Ships

CV Junyo

 

Aircraft Attacking:

 1 x A-20B Boston bombing at 9000 feet

 4 x A-20B Boston bombing at 9000 feet

--------------------------------------------------------------------------------

 

 

Les autres raids, plus petits, sont tous stoppés.

La flotte japonaise est prête à descendre vers le sud.

 

 

Les Alliés ont perdu aujourd'hui 49 appareils contre 34 pour les Japonais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
9 janvier 1943: (Partie 1)

 

Alors que les escadres japonaises de surface avaient évolué à petite vitesse toute la journée pour économiser le carburant et pour rester sous l'ombrelle protectrice des chasseurs de leur aéronavale, l'obscurité de cette nuit du 8 au 9 janvier arrivant, les navires de guerre nippons accélèrent et commencent à descendre vers le sud.

 

Le plan des japonais est simple: il s'agit avant tout d'engager et de détruire le plus de navires ennemis possible à Goodenough, les porte-avions ennemis repérés autour de Goodenough même durant la journée étant bien sûr la priorité. 

On en profitera également pour bombarder la base ennemie mais des 5 escadres lourdes de combat qui commencent leur raid vers le sud, seule celle de l'amiral Kurita, qui commande le Yamato et le Musashi, emporte des obus explosifs à balancer sur la base alliée.

Une sixième escadre, celle de l'amiral Tanaka ne se dirige pas vers Goodenough mais vers Gili Gili qui est un peu plus éloignée. Les reco de la journée ont indiqué la présence de cargos sans protection, il serait bon de mettre un peu de pagaille par là aussi.

 

 

Les Alliés ont de leur côté compris la menace et ont mis toutes leurs forces en état d'alerte. 

Les escadres aéronavales nippones qui restent en arrière, ne vont pas tarder à s'en rendre compte.

 

 

Le S-38, sérieusement amoché la veille a disparu mais il est remplacé par le Gato.

--------------------------------------------------------------------------------

Sub attack at 60,91

 

Japanese Ships

APD APD-35

PC Ch 12

PC Ch 11

PC Ch 10

MSW W.2

 

Allied Ships

SS Gato

--------------------------------------------------------------------------------

Bien que ratant son coup contre le APD-35, avant de plonger, il parvient à signaler la position précise des porte-avions nippons.

 

Vers 22h55, les radars rudimentaires du croiseur léger Kitakami et du destroyer Kazegumo détectent l'arrivée d'une petite formation aérienne alliée: il s'agit de 12 hydravions Catalina-I de l'aviation australienne chargés d'une mission de harcèlement nocturne. 

Les japs ne sont pas trop inquiets, ce genre de mission ne donne jamais rien. 

Les projecteurs des destroyers de protection de l'escadre de Yamagutchi encadrent déjà les lourds hydravions attaquant au raz des flots. 

1 hydravion est bientôt descendu par la DCA quand retentit soudainement une violente explosion dans l'escadre. 

Contre toute attente, une torpille a fait mouche sur le Junyo.

 

La stupéfaction est si grande parmi les équipages que l'on croit d'abord à une attaque sous-marine. 

Mais il n'y a rien sous l'eau dans les parages immédiats, c'est bien un Catalina-I qui est responsable du coup au but.

 

120228022944144930.jpg

 

--------------------------------------------------------------------------------

Night Air attack on TF at 60,91

 

 

Allied aircraft

Catalina I x 12

 

 

Allied aircraft losses

Catalina I: 1 destroyed, 10 damaged

 

Japanese Ships

CVL Ryuho

CV Junyo, Torpedo hits 1,  on fire

 

Aircraft Attacking:

 4 x Catalina I launching torpedoes at 200 feet

--------------------------------------------------------------------------------

 

Heureusement, malgré un début d'incendie et des voies d'eau relativement importantes, la structure du navire n'est pas sérieusement compromise et le porte-avion demeure opérationnel ... pour la journée du moins.

 

Une 2ième vague d'avions ennemis qui se présente est prise beaucoup plus au sérieux. 

Cette fois, toutes les torpilles passent à côté. 

--------------------------------------------------------------------------------

Night Air attack on TF at 60,91

 

 

Allied aircraft

Catalina I x 9

 

 

Allied aircraft losses

Catalina I: 9 damaged

 

Japanese Ships

CV Junyo,  on fire

CV Hiyo

CVL Ryuho

 

Aircraft Attacking:

 4 x Catalina I launching torpedoes at 200 feet

--------------------------------------------------------------------------------

 

L'escadre aéronavale de l'amiral Ugaki qui navigue à 20 km de là est attaquée elle aussi mais sans résultat également.

OUF!!!

--------------------------------------------------------------------------------

Night Air attack on TF at 60,91

 

 

Allied aircraft

PBY Catalina x 6

 

 

Allied aircraft losses

PBY Catalina: 1 destroyed, 4 damaged

 

Japanese Ships

CVL Ryujo

CVL Zuiho

 

Aircraft Attacking:

 4 x PBY Catalina launching torpedoes at 200 feet

--------------------------------------------------------------------------------

 

Le sous-marin US Gato est bien dans le coin mais il s'en prend aux porte-avions d'escorte de Nagumo. 

Le croiseur léger flambant neuf Agano, qui est le premier croiseur de la marine impériale à disposer de grenades sous-marines participe également à la chasse. Le Gato qui loupe son attaque est pris à parti.

 

120228023012120268.jpg

 

--------------------------------------------------------------------------------

ASW attack at 60,91

 

Japanese Ships

DD Yunagi

DD Asanagi

DD Oite

DD Hatakaze

DD Harukaze

DD Asakaze

DD Shiratsuyu

DD Makinami

CL Agano

 

Allied Ships

SS Gato

--------------------------------------------------------------------------------

 

 

Tandis que sous-marins et avions alliés donnent des sueurs froides aux japonais, les sous-marins nippons se sont infiltrés dans les eaux alliées du coté de Gili Gili et Goodenough.

 

Le cargo Steel Mariner est le premier à en faire les frais. 

Il se trouve alors en plein sur la route qu'emprunte l'escadre de Tanaka pour aller attaquer Gili Gili.

 

120228023044207010.png

 

--------------------------------------------------------------------------------

Sub attack near Fergusson Island  at 57,94

 

Japanese Ships

SS I-17

 

Allied Ships

AK Steel Mariner, Torpedo hits 1,  heavy damage

DD Balch

AK Alchiba

AK Neleus

MSW Toowoomba

MSW Mildura

MSW Inverell

DD Ellet

--------------------------------------------------------------------------------

 

Il s'agit certainement d'une escadre de transport qui tente de s'échapper vers le sud.

 

Le I-17 récidive moins d'une demi-heure plus tard sur le ravitailleur Kanawha dont la cargaison de fuel s'embrase immédiatement. 

--------------------------------------------------------------------------------

Sub attack near Fergusson Island  at 57,94

 

Japanese Ships

SS I-17, hits 9,  on fire,  heavy damage

 

Allied Ships

AO Kanawha, Torpedo hits 1,  on fire,  heavy damage

DD Balch

AK Steel Seafarer

AK Sculptor

AK Cetus

AK Carina

AK Idomeneus

MSW Toowoomba

MSW Mildura

MSW Inverell

DD Ellet

--------------------------------------------------------------------------------

 

Hélas, très sévèrement endommagé par le grenadage qui suit, le I-17 aura probablement beaucoup de mal à rejoindre Rabaul.

 

 

Pendant ce temps, Tanaka, à la tête de 2 croiseurs lourds (Atago et Takao), 1 croiseur léger (Sendai) et 12 destroyers se rapproche à toute vitesse. 

 

Il loupe de peu les cargos en fuite et se prépare à entrer dans la baie de Milne. 

 

Ce que Tanaka ne peut pas savoir à ce moment là, c'est qu'une bonne partie de la flotte alliée a quitté Goodenough pour se réfugier au large de Gili Gili, dans la baie de Milne en particulier. 

Le I-29 qui y patrouille justement cette nuit là y trouve une jolie proie et venge alors partiellement le Junyo.

 

12022802331810977.jpg

 

--------------------------------------------------------------------------------

Sub attack near Gili Gili  at 56,94

 

Japanese Ships

SS I-29, hits 11,  on fire

 

Allied Ships

CVE Sangamon, Torpedo hits 1

CLAA Van Heemskerck

CLAA Atlanta

DD MacDonough

DD Stack

DD Nicholson

DD Waller

DD Taylor

--------------------------------------------------------------------------------

 

Le pauvre sous-marin se découvre alors à la multitude de navires d'escorte alliés qui pullulent dans la baie. Il n'y survivra pas.

 

Les escadres de porte-avions ennemis se trouvent donc dans la baie de Milne mais sous la protection de puissantes escadres de croiseurs et de cuirassés américains et australiens.

 

Et Tanaka qui pense n'y trouver que des cargos peu protégés, leur fonce droit dessus.

 

(à suivre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
9 janvier 1943: CROISEURS ET CUIRASSES EN ACTION (Partie 2)

 

Il est 23h10. 

Les veilleurs nippons de l'escadre de l'amiral Tanaka scrutent un horizon obscur en direction du sud-ouest. 

Un croissant de lune bienveillant offre une visibilité nocturne correcte mais sans plus.

 

D'autres veilleurs japonais, devant leur écran radar cette fois, sont anxieux eux aussi.

Le destroyer Yugumo est alors probablement le navire le plus précieux de l'escadre car il est le seul à disposer d'une installation radar. Appareil que les japonais ne maitrîsent pas encore bien mais c'est mieux que rien.

 

23h12, le radar japonais s'illumine de petites tâches vertes, il y en a beaucoup!!

Presque au même moment, une vigie japonaise du destroyer de tête Yamagumo donne l'alerte. 

 

Des navires au loin sont repérés, pas de doutes, mais impossible de les identifier pour l'instant.

 

Tanaka à bord du Takao ordonne un premier lancer de torpille: 

64 longues lances sont alors jetées à la mer en direction des américains, les 2 escadres sont alors distantes de plus de 9000 mètres.

 

Les minutes s'égrainent dans l'angoisse tandis que les escadres adverses se rapprochent inexorablement.

 

Soudain, une explosion au loin, 1 des 64 torpilles a fait mouche et a touché le navire de l'amiral Lee. 

Les japonais qui n'ont pas encore compris qu'ils ont affaire à une puissante escadre US et non à de simples cargos légèrement escortés ne se rendent pas compte alors de leur chance. 

La torpille qui a touché le cuirassé Washington n'a que peu endommagé la structure du bâtiment mais a provoqué tout de même une panne complète des circuits électriques. 

Le navire se trouve soudainement plongé dans le noir quasi absolu, sans moyen de défense et de communication. 

L'amiral Lee est vert de rage, il ne peut plus commander son escadre.

 

120228023353965100.jpg

 

Les navires ne sont plus qu'à 7000 mètres les uns des autres quand la cannonade commence.

Plusieurs destroyers japonais ouvrent le feu, suivis rapidement par la riposte des destroyers US.

 

Un premier coup heureux du destroyer Preston, puis un second, touche le DD Arashio qui se met à brûler.

D'autres torpilles sont lancées de part et d'autre mais sans faire de victime cette fois.

Le destroyer Yamagumo touche à son tour le DD Selfridge sur lequel un léger incendie se déclare.

 

A bord du croiseur lourd Takao qu'une torpille du destroyer Dewey frôle sans que les japonais s'en aperçoivent, l'on commence à se douter qu'il y a un peu plus que de simples  cargos en face. 

Les lueurs d'incendies permettent progressivement d'identifier plusieurs bâtiments de guerre dont des croiseurs lourds et même des cuirassés.

 

120228024740672735.jpg

 

--------------------------------------------------------------------------------

Night Time Surface Combat, near Gili Gili at 56,94

 

Japanese Ships

CA Takao

CA Atago

CL Sendai

DD Yugumo

DD Hayashio

DD Hamakaze

DD Arashi

DD Hagikaze

DD Asashio

DD Oshio

DD Michishio

DD Arashio, Shell hits 2,  on fire

DD Natsugumo

DD Yamagumo

DD Asagumo

 

Allied Ships

BB Washington, Torpedo hits 1

BB South Dakota

CA Northampton

CA Salt Lake City

CA New Orleans

CA Shropshire

CLAA San Diego

CL Boise

DD Meredith

DD Lardner

DD Jarvis

DD Preston

DD Tucker

DD Selfridge, Shell hits 1,  on fire

DD Clark

DD Dewey

--------------------------------------------------------------------------------

 

Tanaka en prend acte et décide de persévérer malgré tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La distance qui sépare les escadres diminue progressivement tandis que la canonnade augmente sérieusement.

Les japonais font feu de toutes leurs pièces.

 

Le CA Takao vise le BB Washington qui est touché à 3 reprises mais le blindage du bâtiment US limite les dégâts.

Tandis que le DD Hagikaze et le CL Boise se prennent mutuellement pour cible, les destroyers Lardner et Tucker touchent à plusieurs reprises les DD Oshio et Natsugumo. Par contre, le DD Selfridge est à nouveau touché par le DD Yamagumo.

 

Les 2 flottes ne sont plus qu'à 4500 mètres l'une de l'autre quand le DD Hamakaze parvient à toucher le croiseur lourd Shropshire d'une longue lance. Ce dernier s'embrase immédiatement, le destroyer nippon s'acharnant quelque peu sur lui avant de commencer à se retourner, encadré par les salves du croiseur qui a réagi.

 

Tanaka décide alors de rompre le combat, un second cuirassé (le South Dakota) a été repéré plus loin, il se rapproche et commence même à ouvrir le feu. 

Tanaka ne comprend pas pourquoi le Washington ne réagit pas vraiment mais il sent que ça pourrait ne pas durer.

 

Les navires japonais commencent à virer tout en continuant le tir.

 

Le Takao touche à nouveau le Washington mais le croiseur lourd Northampton vient à son secours en s'interposant. 

Il encaisse lui-même 1 obus du Takao tout en répliquant violemment mais le croiseur de Tanaka, cerclé de gerbes et pont tout inondé, passe miraculeusement entre tous les coups.

 

120228024809884543.jpg

 

Tandis qu'ils se replient, les destroyers Asashio et Hamakaze font mouche sur les croiseurs New Orleans et Shropshire, ce dernier étant déjà sérieusement endommagé.

Le CL Boise a finalement désemparé le destroyer Hagikaze qui continue toutefois de répliquer tout en s'éloignant lentement.

De son coté, le croiseur léger anti-aérien San Diego a touché le DD Arashi qui s'éloigne également.

 

Les destroyers US commencent à poursuivre les japonais qui répliquent à coup de torpille.

L'une d'elle se vrille dans le flanc du destroyer US Lardner qui stoppe rapidement et commence à couler.

 

Cela n'arrête pas le DD Preston qui continue à matraquer le DD Arashio qui réplique également et touche la passerelle de son poursuivant. Le destroyer US n'insiste pas, étant lui-même encadré par les salves du croiseur lourd Atago dont aucune ne touche cependant.

 

Les flottes adverses commencent maintenant à se perdre de vue. 

Le DD Tucker touche encore le DD Natsugumo qu'il poursuit de sa vindicte depuis le début tandis que le DD Asagumo encaisse un coup direct du DD Clark.

La bataille se termine par un dernier coup du DD Yamagumo sur le DD Selfridge qui s'embrase à son tour. 

 

--------------------------------------------------------------------------------

Night Time Surface Combat, near Gili Gili at 56,94

 

Japanese Ships

CA Takao

CA Atago

CL Sendai

DD Yugumo

DD Hayashio, Shell hits 1

DD Hamakaze

DD Arashi, Shell hits 2

DD Hagikaze, Shell hits 3,  on fire

DD Asashio

DD Oshio, Shell hits 2

DD Michishio

DD Arashio, Shell hits 2,  on fire

DD Natsugumo, Shell hits 3,  on fire

DD Yamagumo

DD Asagumo, Shell hits 1

 

Allied Ships

BB Washington, Shell hits 4

BB South Dakota

CA Northampton, Shell hits 1

CA Salt Lake City

CA New Orleans, Shell hits 1

CA Shropshire, Shell hits 3, Torpedo hits 1,  on fire

CLAA San Diego

CL Boise, Shell hits 2

DD Meredith

DD Lardner, Shell hits 4, Torpedo hits 1,  on fire,  heavy damage

DD Jarvis

DD Preston, Shell hits 1

DD Tucker

DD Selfridge, Shell hits 2,  on fire

DD Clark

DD Dewey

--------------------------------------------------------------------------------

 

L'escadre japonaise s'en sort magnifiquement bien mais Tanaka n'a pas le temps de s'en réjouir. 

 

Une seconde escadre alliée, forte de 8 croiseurs (dont 4 lourds) et 8 destroyers arrive par le nord-ouest.

Les japonais vont devoir combattre à nouveau.

 

(à suivre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
9 janvier 1943: CROISEURS ET CUIRASSES EN ACTION (Partie 3)

 

L'escadre américaine de 16 navires de guerre fonce à pleine vitesse à la rencontre des 15 navires de Tanaka dont certains sont déjà sérieusement endommagés.

 

Les américains ont été prévenus par radio de la présence des navires ennemis menaçant les porte-avions de Milne Bay et ils sont bien décidés à en découdre avec ces "bouffeurs de riz" ... quand brutalement, le ciel s'illumine au sud de flashs lumineux suivis quelques secondes plus tard par le sifflement strident de tirs d'artillerie. 

3 fantastiques gerbes d'eau apparaissent tout autour du croiseur lourd Portland. 

 

La première salve du Takao est passée juste à côté, les marins n'ont même pas le temps de pousser un soupir de soulagement qu'une 2ième salve fait mouche mortellement: 

un 1er obus pulvérise la passerelle tuant tout le personnel, un 2ième obus détruit la télémétrie et le radar et un 3ième perce le pont blindé et fait exploser une chaudière, le gouvernail se bloque et le fuel commence à brûler. 

Le navire désemparé et hors de contrôle s'embrase et se met à virer vers sa gauche, frôlant au passage dangereusement le croiseur lourd Chester qui se met à ouvrir le feu.

Ce que les américains ne savent pas, c'est qu'ils sont passés entre toutes les torpilles lancées par les japonais quelques minutes plus tôt. Ça aurait pu être pire.

 

 

A 6000 mètres de là, les servants des batteries du croiseur amiral Takao savourent leur succès quand le croiseur Atago qui navigue à 500 mètres d'eux à peine, est touché à 2 reprises par les salves du Chester. 

L'Atago prend feu immédiatement tout en répliquant mais avec moins de succès que son sister-ship.

 

 

Puis le CA Vincennes ouvre le feu sur le CL Sendai qui réplique à son tour. Le Sendai prend un coup mais reste opérationnel.

 

La distance qui sépare les 2 flottes diminuant progressivement, les destroyers commencent à entrer dans la danse.

 

Le CA Wichita tire sur le DD Yugumo, le DD Hayashio prend pour cible le CL St. Louis tandis que le DD Hamakaze et le CL Nashville entrent en duel.

 

Le DD Arashi déjà endommagé lors de la bataille précédente n'a pas pu lancer ses dernières torpilles au début de l'engagement du fait de son retard.

Il s'approche alors suffisamment de la ligne US, échappe aux tirs des destroyers Gwin et Sampson et lance une gerbe de 8 torpilles en éventail par le flanc droit. 

Puis, rebroussant chemin, il concentre son tir sur le croiseur Honolulu quand ce dernier est percuté par l'une des torpilles. Le navire, touché sérieusement, ralentit sa course et encaisse 3 obus supplémentaires du Arashi qui tente alors de disparaître dans l'obscurité.

 

1202280248417327.jpg

 

La distance se raccourcit encore à moins de 5000 mètres. 

Les destroyers US Smith, Duncan, Benham et Whipple échangent violemment obus et torpilles avec les DD Oshio, Michishio, Yamagumo mais aucune des torpilles des 2 camps ne touche. 

 

Par contre, le Duncan encaisse 3 coups du Michishio et le Benham, 2 du Yamagumo.

 

Tanaka qui a réalisé maintenant à quelle force ennemie il a affaire, pense au repli. 

Les japonais ne pourront soutenir une telle puissance de feu adverse pendant encore bien longtemps.

Le Takao se met alors à virer de bord pour amorcer un semblant de repli quand il reçoit un message du destroyer Hagikaze dont le commandant propose de se sacrifier pour permettre le retrait de la force principale.

 

Le Hagikaze, déjà en feu et sérieusement endommagé lors de la première bataille, passe donc devant le Takao en tirant de toutes ses pièces.

Il est immédiatement pris pour cible par le croiseur léger Colombia et le destroyer Craver qui le touchent à plusieurs reprises et le transforment progressivement en épave brûlante.

 

Pendant ce temps, l'Atago a reçu 2 autres coups du Chester lequel a pris 1 coup également.

Les batteries du Takao continuent de pilonner le Portland qui commence à s'immobiliser, en dépit du rideau de fumée émis par le DD O'Bannon pour tenter de dissimuler le croiseur aux yeux des observateurs japonais.

 

Les 2 flottes évoluent maintenant à peu près parallèlement ce qui accroît le nombre de pièces pouvant tirer.

 

Le DD Asashio prend 1 coup du DD O'Bannon, le DD Oshio prend 2 coups du DD Gwin mais échappe aux salves du DD Sampson tout en parvenant à blesser le DD Gwin en retour, le DD Asagumo désempare le Benham de 2 obus supplémentaires, forçant le destroyer US à un repli temporaire.

Le DD Whipple se rapproche du Hagikaze et le crible de 5 obus en 3 minutes.

 

--------------------------------------------------------------------------------

Night Time Surface Combat, near Gili Gili at 56,94

 

Japanese Ships

CA Takao

CA Atago, Shell hits 4,  on fire

CL Sendai, Shell hits 1

DD Yugumo

DD Hayashio

DD Hamakaze

DD Arashi,  on fire

DD Hagikaze, Shell hits 20,  on fire,  heavy damage

DD Asashio, Shell hits 1

DD Oshio, Shell hits 2,  on fire

DD Michishio

DD Arashio, Shell hits 4,  on fire

DD Natsugumo,  on fire,  heavy damage

DD Yamagumo, Shell hits 2

DD Asagumo, Shell hits 2

 

Allied Ships

CA Portland, Shell hits 7,  on fire,  heavy damage

CA Chester, Shell hits 1

CA Vincennes, Shell hits 1

CA Wichita, Shell hits 4

CL St. Louis, Shell hits 4

CL Nashville, Shell hits 1

CL Honolulu, Shell hits 3, Torpedo hits 1,  on fire

CL Columbia, Shell hits 2

DD O'Bannon

DD Gwin, Shell hits 1

DD Duncan, Shell hits 2,  on fire

DD Sampson, Shell hits 1,  on fire

DD Craven

DD Benham, Shell hits 4,  on fire

DD Smith, Shell hits 1

DD Whipple

--------------------------------------------------------------------------------

 

Survient alors une légère accalmie due en partie à l'important nuage de fumée émis par le Hagikaze et d'autres navires touchés ce qui gêne quelque peu la visibilité pendant quelques dizaines de secondes puis les échanges reprennent de plus belle.

 

Tandis qu'il commence à se retourner, le Takao continue de concentrer son feu sur sa cible principale, le Portland.

Le navire US étant pratiquement immobile, plusieurs coups le ravagent encore davantage puis le Takao balance ses 4 dernières torpilles.

C'est alors qu'un coup du Chester désempare et enflamme l'Atago déjà endommagé.

Tanaka ordonne au navire de se dégager et les destroyers Yugumo et Yamagumo lâchent un nuage de fumigène pour couvrir la fuite du croiseur.

Soudain, une puissante détonation se fait entendre au loin; l'une des torpilles du Takao a explosé dans le flanc du Portland qui donne de plus en plus de la bande. 

 

 

Les flottes commencent à s'éloigner l'une de l'autre mais la canonnade ne faiblit que lentement.

 

Un coup du CA Wichita incendie le DD Yugumo qui réplique avec succès, le DD Gwin et le DD Michishio se canardent furieusement, le DD Benham incendie gravement le DD Oshio d'un coup bien placé ... mais c'est surtout le Hagikaze qui attire le feu des américains. 

Le CL Colombia en particulier s'acharne sur lui. De fait, le destroyer remplit son rôle en permettant au reste de l'escadre nippone de s'échapper.

 

 

Quelques coups sont encore échangés, le DD Smith expédie un obus meurtrier sur le DD Asagumo qui se met immédiatement à cracher de la fumée, les croiseurs légers St. Louis, Nashville et Honolulu encadrent de leurs salves les destroyers Hayashio, Hamakaze et Arashi qui se défendent, un obus du DD Yamagumo fait exploser la chambre des machines du DD Benham qui stoppe presque immédiatement.

 

120228025841713670.jpg

 

Il est 00h23 en ce 9 janvier 1943, le destroyer Hagikaze a stoppé: il est ravagé. 

Il tire un dernier obus qui égratigne le croiseur lourd Vincennes puis commence à sombrer. 

 

Le reste de l'escadre de Tanaka s'échappe vers le nord-est en direction de Munda dans les Salomons, elle n'est pas encore tout à fait au bout de ses peines.

 

--------------------------------------------------------------------------------

Night Time Surface Combat, near Gili Gili at 56,94

 

Japanese Ships

CA Takao

CA Atago, Shell hits 2,  on fire,  heavy damage

CL Sendai

DD Yugumo, Shell hits 2,  on fire

DD Hayashio

DD Hamakaze

DD Arashi, Shell hits 1,  on fire

DD Hagikaze, Shell hits 9, and is sunk

DD Asashio, Shell hits 1

DD Oshio, Shell hits 2,  on fire

DD Michishio, Shell hits 1

DD Arashio, Shell hits 1,  on fire

DD Natsugumo,  on fire,  heavy damage

DD Yamagumo

DD Asagumo, Shell hits 1,  on fire,  heavy damage

 

Allied Ships

CA Portland, Shell hits 9, Torpedo hits 1,  on fire,  heavy damage

CA Chester

CA Vincennes, Shell hits 3

CA Wichita, Shell hits 2

CL St. Louis, Shell hits 3

CL Nashville, Shell hits 1

CL Honolulu,  on fire

CL Columbia, Shell hits 1

DD O'Bannon

DD Gwin, Shell hits 1

DD Duncan, Shell hits 1,  on fire

DD Sampson,  on fire

DD Craven

DD Benham, Shell hits 1,  on fire

DD Smith

DD Whipple

--------------------------------------------------------------------------------

 

(à suivre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
9 janvier 1943: CROISEURS ET CUIRASSES EN ACTION (Partie 4)

 

Ainsi, excepté le valeureux destroyer Hagikaze, Tanaka a réussi à peu près à sortir sa flotte du traquenard de Milne Bay. 

Malheureusement, nombre de ses navires sont sérieusement endommagés; ils risquent donc de s'être trop peu éloignés des bases aériennes alliées du sud de la Papouasie lorsque le jour reviendra.

Après avoir envoyé par le fond 2 PT-boats US totalement surpris par l'arrivée venant du sud d'une TF japonaise, Tanaka décide, la mort dans l'âme, d'accélérer et d'abandonner à leur sort ses navires les plus lents. Inutile d’aggraver stupidement les pertes de la marine impériale.

Ainsi, le Takao et le Sendai, suivis de 7 destroyers, se détachent du reste de l'escadre et filent vers les Salomons à la vitesse maximale de 22 nœuds. Ils laissent derrière eux le croiseur lourd Atago et les destroyers Asagumo, Arashi, Oshio et Natsugumo en très mauvais état.

 

 

Pendant que se déroulaient ces joutes navales à Milne Bay, un drame encore plus important se produisait à un peu plus de 100 km de là.

En effet, si le gros des forces alliées s'étaient repliées sur Gili Gili, Goodenough restait sous la protection d'une puissante escadre de combat US commandée par l'amiral Halsey en personne depuis le cuirassé flambant neuf Indiana.

Ses ordres étaient stricts, il devait à tout prix empêcher tout bombardement naval de la base, comme cela s'était produit il y a 1 mois. 

 

 

Il est 11h45, Halsey a été prévenu par radio: des navires de guerre japonais dont des cuirassés s'approchent rapidement de sa position. Ces derniers ont été harcelés à moins d'une quinzaine de km de là par des groupes aériens alliés. 

--------------------------------------------------------------------------------

Night Air attack on TF, near Goodenough island at 56,93

 

 

Allied aircraft

Beaufort V-IX x 9

 

 

Allied aircraft losses

Beaufort V-IX: 1 destroyed, 7 damaged

 

Japanese Ships

BB Kongo

BB Haruna

 

Aircraft Attacking:

 4 x Beaufort V-IX launching torpedoes at 200 feet

--------------------------------------------------------------------------------

 

120228025910867253.jpg

 

--------------------------------------------------------------------------------

Night Air attack on TF, near Goodenough island at 56,93

 

 

Allied aircraft

SBD-3 Dauntless x 12

 

 

Allied aircraft losses

SBD-3 Dauntless: 3 destroyed, 6 damaged

 

Japanese Ships

BB Kirishima

BB Hiei

 

Aircraft Attacking:

 3 x SBD-3 Dauntless bombing at 2000 feet

--------------------------------------------------------------------------------

 

Les attaques aériennes ont fait chou-blanc mais ont mis en alerte maximale les escadres nippones qui approchent: elles sont détectées.

 

 

Le prudent amiral Abe, à la tête de la TF des cuirassés Kongo et Haruna est le premier à établir le contact avec les américains. Les vigies japonaises du destroyer de tête Shirayuki ont repéré les silhouettes caractéristiques de croiseurs et cuirassés américains quand à minuit pile, 4 d'entre elles ouvrent le feu à une distance de plus de 6000 mètres.

 

Sur la passerelle du Haruna, Abe pousse un juron: les américains les attendaient et leur barrent le T.

"Vite, barre à gauche toute, lancez les torpilles"

Au loin, le BB Maryland a ouvert le feu sur le BB Kongo, le BB Indiana vise le BB Haruna tandis que le CA Quincy et le CA Camberra font feu sur le CA Maya et le CA Mogami respectivement.

 

Par chance, tous les obus US de la première salve tombent à coté pendant que la flotte nippone commence à présenter son flanc droit et se prépare à lancer ses torpilles. 

Puis les navires nippons ripostent mais Abe a réalisé qu'il se trouve dans une mauvaise passe et décide de filer vers l'est pour permettre à l'escadre de Komatsu qui ne devrait pas tarder à arriver par l'ouest, de surprendre les américains sur leurs arrières.

 

Le CL Kuma est le premier navire japonais à tirer, il vise le DD Fletcher qui vient toutefois de lui mettre 2 obus au but. Le Kuma encaisse sans broncher et riposte d'1 coup sur le destroyer US.

 

C'est alors que les grosses batteries des cuirassés nippons entrent en jeu.

Encadré par les salves du Maryland, le Kongo parvient à lui placer un coup direct. Sur le cuirassé US, un incendie se déclare.

En échange, le Haruna encaisse un obus de l'Indiana qui déclenche également un léger incendie.

Le croiseur lourd Maya prend un obus du Quincy puis un second.

 

La distance entre les 2 flottes n'est plus que de 5000 mètres: le destroyer de tête Asagiri encaisse alors 2 coups directs du DD Case et s'enflamme. 

La situation n'est vraiment pas bonne pour les japonais qui subissent plus de dommages que leurs adversaires, le CA Suzuya encaissant lui aussi un obus du CL Helena.

Mais les servants du Helena n'ont pas le temps de s'en réjouir: une formidable explosion ébranle tout le bâtiment. 

C'est une torpille du Susuya justement qui est à l'origine du choc, le croiseur nippon en rajoutant encore avec un obus sur la tourelle avant.

 

120228030931453365.jpg

 

Toutefois, le croiseur léger supporte assez bien les 2 coups et continue sa route et son tir.

 

Une autre détonation se produit alors: le destroyer Shikinami vient de prendre une torpille du DD Chevalier par le flanc droit. Le destroyer, désemparé par l'explosion et l'impact de 3 obus parvient toutefois à rebrousser chemin, caché par la fumée d'un fumigène.

 

La flotte japonaise est progressivement en train de se retirer vers l'est, l'engagement fût bref.

Le Maryland a pris 5 coups du Kongo mais ne semble pas trop endommagé.

--------------------------------------------------------------------------------

Night Time Surface Combat, near Goodenough island at 56,93

 

Japanese Ships

BB Kongo

BB Haruna, Shell hits 2

CA Maya, Shell hits 2,  on fire

CA Mogami

CA Suzuya, Shell hits 1

CL Abukuma

CL Kuma, Shell hits 3

DD Takanami

DD Shirayuki

DD Hatsuyuki, Shell hits 1

DD Murakumo

DD Uranami

DD Shikinami, Shell hits 3, Torpedo hits 1,  on fire,  heavy damage

DD Ayanami

DD Asagiri, Shell hits 2,  on fire

 

Allied Ships

BB Maryland, Shell hits 5

BB Indiana, Shell hits 2

CA Quincy

CA Canberra

CL Helena, Shell hits 1, Torpedo hits 1

CL Cleveland, Shell hits 1

DD Fletcher, Shell hits 1

DD Chevalier

DD Jenkins

DD LaVallette

DD Nicholas, Shell hits 1

DD Radford

DD Laffey

DD Woodworth

DD Ralph Talbot

DD Case

--------------------------------------------------------------------------------

 

Toutefois, les américains auraient tort de se réjouir.

Tout occupés à tirer sur la flotte de l'amiral Abe, ils n'ont pas vu une autre escadre japonaise arriver par leur arrière et par l'ouest.

 

A 3000 mètres de là, l'amiral Komatsu n'en revient pas! 

A la tête de 2 croiseurs lourds, 4 légers et 9 destroyers, il fonce tout feux éteints et à pleine vitesse dans le cul de ces amerloques et personne ne semble les avoir vu.

 

 

Komatsu, le cœur battant la chamade, peste intérieurement d'être le seul amiral japonais à ne pas pas avoir un seul cuirassé à opposer à ceux des ricains. 

Sa seule chance de survie, il le sait, c'est de frapper vite et fort, d'infliger le plus de dommages aux américains puis de se retirer le plus vite possible avant que les grosses bailles US, revenues de leurs surprises, ne répliquent méchamment.

La distance avec le plus proche navires US n'est plus que de 2000 mètres; encore quelques secondes avant l'ouverture générale du feu et il sera découvert.

 

(à suivre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

9 janvier 1943: CROISEURS ET CUIRASSES EN ACTION (Partie 5)

 

Il est 00h25.

"FEU!!!!" hurle l'amiral Komatsu dans son microphone.

 

Quasiment au même instant, les croiseurs Furutaka, Kako, Yura, Tatsuta et Natori ainsi que les destroyers de tête Kiyanami, Yugiri et Minazuki ouvrent le feu en direction des navires américains qui ne s'y attendent absolument pas.

 

Le Maryland prend 2 coups directs du Furutaka, son pont arrière s'enflamme.
La seconde salve du Kako tombe sur l'Indiana mais l'épais blindage du bâtiment limite les dégats. 2 pièces de DCA sont toutefois détruites, 16 marins sont tués.
Le Natori place 2 coups sur le Quincy où un incendie se déclare.
Le Tatsuta touche le Cleveland à 3 reprises et le Kiyonami expédie 5 obus sur le destroyer Fletcher. Ce dernier, passerelle endommagée et en feu se met à tourner en rond dans la mer.
Le destroyer Jenkins qui se trouve tout près a encore moins de chance. Le Yugiri lui balance 13 obus et 1 torpille le fait littéralement exploser.

120228031001573268.jpg

 

Le Jenkins reçoit encore 9 obus supplémentaires qui le transforment en épave flottante. Il s'immobilise et commence doucement à couler. Les japonais se désintéressent alors de lui.

Pendant ce temps, le Minazuki encadre le Laffey mais le destroyer US fait la chasse aux gerbes et échappe miraculeusement à tous les coups.

Enfin, le croiseur léger Yura expédie plusieurs obus sur le destroyer Case qui est rapidement neutralisé.

 

La surprise coté américain est complète.

 


Toutefois, et comme Komatsu le craignait, la réaction US ne tarde pas.


Le Maryland, malgré quelques dégâts à l'arrière, est le premier à riposter avec sa tourelle arrière tandis que le bâtiment vire à gauche.
La 3ième salve touche violemment le navire amiral de Komatsu dans un fracas épouvantable. Le Furutaka s'embrase, sa passerelle est touchée et Komatsu est légèrement blessé.

Cependant, le navire demeure opérationel et continue ses tirs.

120228031908212124.jpg

 

De son coté, l'Indiana est en train de procéder de la même façon. Ses tourelles se tournent lentement vers le Kako dont 1 obus vient de pulvériser la catapulte ainsi que 2 hydravions. Dans quelques secondes, elles pourront enfin répliquer.

 

C'est alors qu'une des vigies aperçoit 3 sillages blanchâtres filant vers le navire.
Une première torpille passe juste devant l'étrave du cuirassé.
Une deuxième passe derrière.
Mais la troisième torpille du destroyer Oboro ne loupe pas sa cible: une explosion sourde et sinistre se fait entendre. L'Indiana, qui reçoit au même moment 2 gros obus du Kako, frémit sous le choc. Un des réservoirs de fuel s'embrase, 2 chaudières explosent et une tourelle principale sort de ses rails et se bloque. Le navire est provisoirement et partiellement hors de combat; seules ses batteries secondaires tirent.
Ce que Halsey ignore à ce moment là, c'est que des tonnes d'eau pénètrent dans le bâtiment par une entaille de près de 5m en dessous de la ligne de flottaison.

 


Les autres navires américains commencent eux aussi à riposter sur les japonais qui se mettent progressivement à fuir.
Mais la très courte distance rend les échanges de tirs particulièrement meurtriers.

En quelques minutes, les croiseurs légers Tenryu et Tatsuta sont ravagés par les obus du croiseur lourd Cleveland, décidément très efficace, lequel n'encaisse que des coups mineurs.

120228031935664010.jpg

 

Le CL Yura et le CA Camberra se matraquent mutuellement mais le croiseur australien résiste mieux aux coups que son adversaire.
Le DD Hatsuharu est désemparé par le DD Chevalier, le Kiyonami est touché à plusieurs reprises par le DD Fletcher dont l'équipage a repris le contrôle et contenu les incendies malgré 2 autres coups au but du destroyer japonais.
De son coté et malgré les dégâts subis lors du précédent engagement, le CL Helena obtient plusieurs scores sur le destroyer Oboro qui prend feu.


3 destroyers US s'acharnent également sur le DD Fumizuki qui s'est trop enfoncé dans la ligne US: le Radford, le Laffey et le Ralph Talbot matraquent le pauvre bâtiment japonais qui ralentit, non sans avoir touché à plusieurs reprises 2 de ses agresseurs.
Puis totalement ravagé, le destroyer nippon se met à couler.

 

Les destroyers US sont déjà sur la contre-attaque et poursuivent les japonais qui s'éloignent; le DD Mutsuki est touché par une torpille du DD Woodworth qui le coupe en 2 alors qu'il se retournait et le DD Matsukaze encore intact à ce stade de la bataille encaisse ses 3 premiers obus.

 

Mais la contre-attaque US est brutalement stoppée: les japonais dans leur fuite ont balancé leur seconde salve de torpilles. 
En 2 minutes, le DD LaValette en prend 1 par le travers bâbord, le DD Nicholas en prend 2 et stoppe, blessé à mort tandis que le DD Woodworth en prend 1 également. La poursuite s'arrête immédiatement.

 

Les tirs des bâtiments lourds continuent encore quelques minutes puis les japonais finissent par disparaitre dans l'obscurité.
--------------------------------------------------------------------------------
Night Time Surface Combat, near Goodenough island at 56,93
 
Japanese Ships
CA Furutaka, Shell hits 7,  on fire
CA Kako, Shell hits 2

CL Natori
CL Yura, Shell hits 2,  on fire
CL Tenryu, Shell hits 22,  on fire,  heavy damage
CL Tatsuta, Shell hits 8,  on fire,  heavy damage
DD Kiyonami, Shell hits 7,  on fire
DD Hatsuharu, Shell hits 12,  on fire,  heavy damage

DD Yugiri
DD Oboro, Shell hits 7,  on fire
DD Mutsuki, Shell hits 3, Torpedo hits 1, and is sunk

DD Uzuki
DD Minazuki
DD Fumizuki, Shell hits 29, and is sunk
DD Matsukaze, Shell hits 3

 
Allied Ships
BB Maryland, Shell hits 6
BB Indiana, Shell hits 7, Torpedo hits 1,  on fire
CA Quincy, Shell hits 14
CA Canberra, Shell hits 4

CL Helena
CL Cleveland, Shell hits 5
DD Fletcher, Shell hits 8,  on fire
DD Chevalier, Shell hits 4
DD Jenkins, Shell hits 22, Torpedo hits 1, and is sunk
DD LaVallette, Shell hits 3, Torpedo hits 1,  on fire,  heavy damage
DD Nicholas, Shell hits 3, Torpedo hits 2,  on fire,  heavy damage

DD Radford
DD Laffey, Shell hits 7
DD Woodworth, Torpedo hits 1,  on fire,  heavy damage
DD Ralph Talbot, Shell hits 3,  on fire
DD Case, Shell hits 8,  on fire

--------------------------------------------------------------------------------

 

L'attaque japonaise a été fulgurante et meurtrière pour les 2 camps.
Mais si les japonais ont 700 km à faire pour rejoindre leur base de Rabaul, pour les américains, c'est loin d'être fini!

 

(à suivre)

Modifié par rominet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est sacrément impressionnant.

 

Petite question technique au passage. De mémoire le premier round est celui de nuit, suivi de la journée.

Pourtant dans l'opération de Gili Gili j'ai eu l'impression que ton sub a détecté les flottes US pendant la journée, mais que tu ne pouvais pas changer la direction de l'escadre de Tanaka.

Tu as envoyé l'escadre volontairement dans Gili Gili sachant ce qui s'y trouvait, ou les opérations sont simultanées avec le sub?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur la passerelle de commandement du navire amiral Indiana, les mines sont tendues.

 

L'état-major de Halsey essaie de convaincre l'amiral de replier sa flotte mais les ordres sont stricts et Halsey est têtu.

 

Certes, la Task Force 25 vient de repousser 2 escadres nippones d'importance. Aucun navire ennemi n'a pu tirer en direction des installations de Goodenough.

 

Mais l'escadre US qui comprend d'ailleurs un croiseur australien est désormais sérieusement meurtrie et affaiblie.
Plusieurs de ses destroyers ressemblent plus à des épaves qu'à des navires et même ses navires de lignes sont endommagés. Il y a des incendies un peu partout.
Le cuirassé Indiana lui-même n'est plus indemme, il commence à pencher vers sa gauche et ralentit.

 

Aussi, par dépit, les officiers supérieurs tentent-ils au moins de convaincre le bouillant amiral de transférer son pavillon sur le Maryland qui est moins touché.

 

Nouveau refus!!
Les moyens de communications du Maryland sont anciens et ne conviennent plus à la conduite d'une bataille de ce genre.
Et le Maryland n'a pas de radar.

 


Le radar justement.
L'officier qui l'observe au même moment a le coeur qui bat de plus en plus vite.
Des tâches vertes, des grosses, plein, au nord-est et au nord-ouest et elles foncent vers eux!!

 

Vite, il décroche son téléphone pour prévenir la passerelle.

 


Trop tard, le tonnerre reprend au large de Goodenough, les américains n'ont encore rien vu!!

 

 

C'est sacrément impressionnant.

 

Petite question technique au passage. De mémoire le premier round est celui de nuit, suivi de la journée.

Pourtant dans l'opération de Gili Gili j'ai eu l'impression que ton sub a détecté les flottes US pendant la journée, mais que tu ne pouvais pas changer la direction de l'escadre de Tanaka.

Tu as envoyé l'escadre volontairement dans Gili Gili sachant ce qui s'y trouvait, ou les opérations sont simultanées avec le sub?

Tout se passe la nuit et la bataille de Gili Gili et celle de Goodenough ont lieu à peu près simultanément.

Tous les mouvements japs sont volontaires; c'est expliqué précédemment.

La flotte ennemie a été repérée par les avions d'observation durant la journée précédente mais à l'instar de la flotte japonaise, la flotte alliée a bougé aussi durant la nuit. C'est pour cela que le gros se trouve à Gili Gili et non à Goodenough comme je l'espérais.

Modifié par rominet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Trop tard, le tonnerre reprend au large de Goodenough, les américains n'ont encore rien vu!!

 

Rominet, c'est vraiment sadique de ta part de nous laisser sur notre faim !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

9 janvier 1943: CROISEURS ET CUIRASSES EN ACTION (Partie 6)

 

L'officier radar de l'Indiana vient à peine de raccrocher son téléphone qu'il se pétrifie.
Le son est strident et assourdissant.

 

Un flash d'une intensité extrême puis plus rien!!!

 

 

Il est 00h53; le premier obus du cuirassé Kirishima appartenant à l'escadre de l'amiral Nishimura qui arrive par le nord-ouest vient de tomber pile au bas de la tour du navire amiral de Halsey: la salle des transmissions et du radar vient d'être totalement soufflée, il n'y a qu'un seul survivant!


A quelques mètres au dessus, Halsey reprend à peine ses esprits qu'un 2ième coup du Kirishima enflamme l'avant du navire qui vibre comme jamais.

"Mais répliquez, nom de Dieu, répliquez" hurle-t-il dans le micro.

 

La flotte américaine est, hélas pour elle, bien visible dans la lueur de ses propres incendies et les japonais qui tirent à une distance de 7000 mètres sont très avantagés.

 

C'est alors qu'un obus du second cuirassé de Nishimura, le Hiei, tombe en plein milieu du Maryland qui navigue à 1500 mètres de là.
Le Maryland n'avait pas encore été trop endommagé à ce stade de la bataille mais c'est fini.
L'obus de 1 tonne pénètre à l'intérieur et explose, provoquant des dégâts immenses et un énorme incendie.
Des voies d'eau ne tardent pas à apparaître et il commence à s'enfoncer.

 

L'Indiana, ralenti par les centaines de tonnes d'eau déjà engouffrées dans le navire par la brèche de la torpille du destroyer Oboro, réplique enfin.
Les salves se perdent du côté des japonais mais 1 coup déclenche un léger incendie sur le Hiei .

 


Halsey reçoit alors un secours aussi ridicule que surprenant: 2 PT-boats de la flottille de défense côtière de Goodenough s'interposent courageusement.
Les 2 vedettes lancent bientôt leur torpille, obligeant le destroyer de tête Inazuma à faire un crochet pour les éviter.
Le destroyer réplique et incendie les petits navires ennemis qui vont rapidement couler mais prend un obus léger de l'un d'eux ce qui allume un feu à son bord.
--------------------------------------------------------------------------------
Night Time Surface Combat, near Goodenough island at 56,93
 
Japanese Ships
BB Hiei
BB Kirishima
CA Nachi
CA Ashigara
CL Jintsu
CL Isuzu
DD Kagero
DD Tanikaze
DD Minegumo
DD Arare
DD Hibiki
DD Inazuma, Shell hits 1,  on fire
DD Usugumo
DD Shirakumo
DD Isonami
 
Allied Ships
PT PT-163, Shell hits 6, and is sunk
PT PT-167, Shell hits 5, and is sunk

--------------------------------------------------------------------------------

 

Le croiseur léger Cleveland à 5000 mètres de là environ saisit alors sa chance et parvient à toucher le destroyer d'un obus bien placé. Celui-ci s'embrase comme une torche et illumine la flotte de Nishimura au même moment où un autre obus du Hiei tombe sur le Maryland.

120228032001466842.jpg

 

Les américains en profitent alors et parviennent à toucher à plusieurs reprises des navires japonais: le croiseur léger Isuzu est désemparé par une salve particulièrement ajustée du Canberra et les croiseurs lourds Nachi et Ashigara sont incendiés à leur tour. Les 2 cuirassés nippons encaissent également 1 coup supplémentaire chacun.

 

Mais les "japs" répliquent de plus belle tandis que les navires de ligne américains, de plus en plus paralysés par la progression de leurs incendies, tentent de s'éloigner.

 

Le croiseur lourd Quincy est incendié à son tour par 2 obus du Ashigara et le Canberra est cette fois sérieusement endommagé par une salve du Nachi tandis qu'un 3ième obus du Kirishima touche à nouveau l'Indiana sans faire trop de dommages cette fois.

Le croiseur léger Helena prend également 2 coups tandis que les destroyers des 2 camps échangent de violents tirs d'artillerie, combat qui tourne vite à l'avantage des japonais, en particulier après l'impact de 2 longues-lances qui expédient le Nicholas par le fond.
--------------------------------------------------------------------------------
Night Time Surface Combat, near Goodenough island at 56,93
 
Japanese Ships
BB Hiei, Shell hits 2
BB Kirishima, Shell hits 1
CA Nachi, Shell hits 1,  on fire
CA Ashigara, Shell hits 4,  on fire
CL Jintsu, Shell hits 1
CL Isuzu, Shell hits 3,  on fire,  heavy damage

DD Kagero
DD Tanikaze, Shell hits 1
DD Minegumo
DD Arare
DD Hibiki, Shell hits 1
DD Inazuma, Shell hits 5,  on fire
DD Usugumo, Shell hits 1
DD Shirakumo, Shell hits 1

DD Isonami
 
Allied Ships
BB Maryland, Shell hits 3,  on fire
BB Indiana, Shell hits 3,  on fire
CA Quincy, Shell hits 2,  on fire
CA Canberra, Shell hits 2,  on fire,  heavy damage
CL Helena, Shell hits 2

CL Cleveland
DD Fletcher,  on fire
DD Chevalier,  on fire
DD LaVallette, Shell hits 1,  on fire,  heavy damage
DD Nicholas, Shell hits 5, Torpedo hits 2, and is sunk

DD Radford
DD Laffey, Shell hits 2,  on fire
DD Woodworth, Shell hits 5,  on fire,  heavy damage

DD Ralph Talbot,  on fire
DD Case, Shell hits 4,  on fire,  heavy damage
--------------------------------------------------------------------------------

 

Les américains ne connaissent pas une seconde de répit.

 

L'amiral Takezaki, légèrement retardé par la vaine intervention d'une troisième vedette ennemie, arrive par le nord-est.
Il n'a qu'un seul cuirassé mais il va faire un malheur.

 

Il est 1h10 du matin, l'Ise ouvre le feu à 8000 mètres environ alors que les échanges de tir entre Halsey et Nishimura atteignent leur point culminant.


Ses obus tombent sur le Maryland déjà sérieusement endommagé et font un carnage. Le cuirassé US est alors laissé pour mort.

 

Takesaki décide donc de diriger son tir sur l'Indiana qui s'avère être le plus agressif.

 

La première salve passe à côté. Le cuirassé US est encerclé de gerbes d'eau montant à 30 mètres.

 

Mais 4 des 6 obus de la seconde font mouche.
Le premier obus emporte la cheminée puis touche la tourelle arrière de l'Indiana qui est démolie par l'explosion de son parc à munitions.
Un 2ième obus crève l'avant du bâtiment, l'Indiana s'enfonce de plus en plus.
Halsey, sur la passerelle totalement enfumée donne encore des ordres quand le 3ième obus percute la tour centrale.
La passerelle de commandement est ravagée, Halsey ainsi que tous ses officiers est tué sur le coup.
Enfin, le 4ième obus perce le pont blindé et explose en plein milieu de la salle des machines, provoquant une hécatombe de marins.
Le groupe des chaudières est détruit, le navire, déjà à fleur d'eau sur son bâbord-avant, ne va pas tarder à s'immobiliser ce qui signifie la mort.
C'est l'agonie d'un grand et beau bateau.

 

Les autres navires alliés ne sont pas en reste.
Le Quincy encaisse une torpille du Fubuki qui le fait sauter hors de l'eau, le navire est perdu.
Le Canberra reçoit 2 obus du Kumano et le Cleveland, 2 du Kinugasa et 1 du destroyer Onami, ce dernier s'étant approché assez près de la ligne des navires alliés.

 

C'est alors que le destroyer japonais Satsuki saute sur une mine.
--------------------------------------------------------------------------------
TF 35 encounters mine field at Goodenough island (56,93)
 
Japanese Ships
DD Satsuki, Mine hits 1,  on fire,  heavy damage
--------------------------------------------------------------------------------

120228033218955488.jpg

 

La lueur émise par le Satsuki permet alors aux américains de répliquer un peu, du moins à courte distance.

 

Le destroyer Onami quelque peu téméraire encaisse 6 obus dont 2 du Helena. Le navire est désemparé.
Le Satsuki totalement hors de combat reçoit également 4 obus. Il ne va pas tarder à couler.

Quant au croiseur léger Tama, il est incendié par 2 obus du Cleveland et 1 du destroyer Radford.

 

Mais les torpilles japonaises se révèlent une fois de plus terriblement meurtrières.
Le Fletcher explose sous l'impact des 2 longues-lances et le Ralph Talbot en prend 1.
--------------------------------------------------------------------------------
Night Time Surface Combat, near Goodenough island at 56,93
 
Japanese Ships
BB Ise
CA Kumano
CA Kinugasa
CL Kinu
CL Tama, Shell hits 3,  on fire
DD Onami, Shell hits 6,  on fire,  heavy damage
DD Fubuki, Shell hits 1
DD Amagiri, Shell hits 2,  on fire
DD Akebono, Shell hits 1

DD Ushio
DD Yayoi, Shell hits 1
DD Satsuki, Shell hits 4,  on fire,  heavy damage

DD Nagatsuki
 
Allied Ships
BB Maryland, Shell hits 4,  on fire
BB Indiana, Shell hits 4,  on fire,  heavy damage
CA Quincy, Shell hits 1, Torpedo hits 1,  on fire,  heavy damage
CA Canberra, Shell hits 2,  on fire,  heavy damage
CL Helena, Shell hits 2
CL Cleveland, Shell hits 3
DD Fletcher, Shell hits 1, Torpedo hits 2, and is sunk
DD Chevalier, Shell hits 3,  on fire
DD LaVallette, Shell hits 3,  on fire,  heavy damage

DD Radford
DD Laffey,  on fire
DD Woodworth, Shell hits 1,  on fire,  heavy damage
DD Ralph Talbot, Shell hits 2, Torpedo hits 1,  on fire,  heavy damage

DD Case,  on fire,  heavy damage
--------------------------------------------------------------------------------

 

La canonnade diminue légèrement en intensité.
L'escadre de Nishimura est en train de se retirer mais celle de Takesaki insiste.


Aidé du Kinugasa, l'Ise réoriente ses tubes vers le Maryland qu'il réduit bientôt à l'état d'épave flottante et fumante de 5 obus de gros calibre quand celui-là reçoit 2 coups non critiques de l'Indiana qui n'est pas encore tout à fait muet.

 

Takesaki décide alors d'en finir avec ce dernier et concentre le feu de son cuirassé sur lui.

 

En 3 minutes, 3 obus de l'Ise et 2 du croiseur lourd Kumano s'abattent encore sur le malheureux navire US qui se transforme en brasier flottant et sur lequel tout est détruit désormais, c'est un enfer!!!

 

Puis les japonais se retirent enfin, non sans balancer une salve de longues-lances.
4 d'entre elles percutent. Le Maryland en prend 1 qui le stoppe définitivement, 2 sont pour le Woodworth qui coule immédiatement et 1 pour le Laffey.

4 navires japonais sont encore touchés mais seuls le CL Tama et le DD Onami se trouvent dans un état sérieux.
--------------------------------------------------------------------------------
Night Time Surface Combat, near Goodenough island at 56,93
 
Japanese Ships
BB Ise, Shell hits 2
CA Kumano
CA Kinugasa
CL Kinu
CL Tama, Shell hits 5,  on fire,  heavy damage
DD Onami, Shell hits 8,  on fire,  heavy damage
DD Fubuki, Shell hits 1
DD Amagiri,  on fire
DD Akebono, Shell hits 4

DD Ushio
DD Yayoi
DD Satsuki,  on fire,  heavy damage
DD Nagatsuki
 
Allied Ships
BB Maryland, Shell hits 7, Torpedo hits 1,  on fire,  heavy damage
BB Indiana, Shell hits 5,  on fire,  heavy damage
CA Quincy, Shell hits 1,  on fire,  heavy damage
CA Canberra, Shell hits 2,  on fire,  heavy damage

CL Helena
CL Cleveland
DD Chevalier, Shell hits 4,  on fire,  heavy damage
DD LaVallette, Shell hits 4,  on fire,  heavy damage

DD Radford
DD Laffey, Shell hits 4, Torpedo hits 1,  on fire,  heavy damage
DD Woodworth, Shell hits 2, Torpedo hits 2, and is sunk
DD Ralph Talbot, Shell hits 1,  on fire,  heavy damage

DD Case,  on fire,  heavy damage
--------------------------------------------------------------------------------

 

Et ce n'est pas encore tout à fait fini.

 

(à suivre)

 

 

Rominet, c'est vraiment sadique de ta part de nous laisser sur notre faim !

Ca fait plaisir de voir ses qualités enfin reconnues!!! :lol:

Modifié par rominet

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
9 janvier 1943: CROISEURS ET CUIRASSES EN ACTION (Partie 7)

 

L'escadre de Kurita est à la dernière à arriver dans le secteur de Goodenough.

 

Prévenu par message lumineux de l'Ise qui se retire, Kurita n'est pas trop inquiet. 

 

Par contre, il a du retard, l'aube se rapproche, il va devoir faire très vite.

 

Au loin se détachent les silhouettes flamboyantes et rougeâtres des navires américains en feu. 

Les fûts des monstrueuses tourelles des 2 super cuirassés sont chargés d'obus explosifs destinés principalement à la base ennemie; ils devraient toutefois faire l'affaire pour achever les derniers navires ennemis à flot.

 

Il est 1h37 du matin, les torpilles sont lancées et les cuirassés nippons ouvrent le feu.

 

120228033247417761.jpg

 

La riposte ennemie est faible, la bataille ne dure pas longtemps.

 

Les obus japonais ravagent les derniers navires alliés puis les torpilles donnent le coup de grâce.

 

L'Indiana coule dans un bouillonnement de d'eau et de feu impressionnant. 

Il est suivi rapidement des croiseurs lourds Quincy et Canberra ainsi que du croiseur léger Helena.

 

Le Cleveland en feu, parvient à s'éclipser discrètement vers le sud, accompagné du seul destroyer Radford. 

 

Les 5 derniers destroyers US ont sombré, c'est la fin d'une puissante et valeureuse escadre ennemie.

--------------------------------------------------------------------------------

Night Time Surface Combat, near Goodenough island at 56,93

 

 

Allied aircraft

no flights

 

 

Allied aircraft losses

OS2U-3 Kingfisher: 2 destroyed

SOC-3 Seagull: 2 destroyed

 

Japanese Ships

BB Yamato, Shell hits 3

BB Musashi, Shell hits 1

CA Myoko, Shell hits 2

CA Haguro, Shell hits 6,  on fire

CL Nagara, Shell hits 2

DD Akigumo, Shell hits 2,  on fire

DD Kuroshio

DD Oyashio

DD Hatsukaze, Shell hits 2,  on fire

DD Yukikaze

DD Maikaze

DD Isokaze

DD Shiranuhi

DD Amatsukaze

DD Urakaze

 

Allied Ships

BB Maryland, Shell hits 6, Torpedo hits 1,  on fire,  heavy damage

BB Indiana, Shell hits 15, and is sunk

CA Quincy, Shell hits 4, Torpedo hits 1, and is sunk

CA Canberra, Shell hits 10, Torpedo hits 1, and is sunk

CL Helena, Shell hits 11, Torpedo hits 3, and is sunk

CL Cleveland, Shell hits 5,  on fire

DD Chevalier, Torpedo hits 2, and is sunk

DD LaVallette, Shell hits 4, Torpedo hits 2, and is sunk

DD Radford

DD Laffey, Shell hits 2, and is sunk

DD Ralph Talbot, Shell hits 6, and is sunk

DD Case, Shell hits 2, Torpedo hits 1, and is sunk

--------------------------------------------------------------------------------

 

Il ne reste bientôt plus que la carcasse méconnaissable et immobile du Maryland qui brûle comme une torche.

Kurita s'en désintéresse, il doit faire vite maintenant.

 

Les canons de ses navires pointent vers le sud et crachent leur feu sur l'île.

 

120228034225875398.jpg

 

Le bombardement ne dure qu'un quart d'heure. La plupart des obus loupent la base et se perdent dans la jungle où se trouvent toutefois de nombreux soldats alliés dans leur campement improvisé. Les pertes humaines sont significatives mais la base elle-même est presque épargnée. 1 P-38G brûle près de la piste, c'est tout.

--------------------------------------------------------------------------------

Naval bombardment of Goodenough island, at 56,93 - Coastal Guns Fire Back!

 

 

Allied aircraft

no flights

 

 

Allied aircraft losses

P-38G Lightning: 1 destroyed

 

11 Coastal gun shots fired in defense.

Japanese Ships

BB Musashi

CL Nagara, Shell hits 1

CA Myoko

BB Yamato

 

 

Allied ground losses:

1350 casualties reported

Guns lost 17

Vehicles lost 14

 

Airbase hits 1

Runway hits 1

Port supply hits 1

--------------------------------------------------------------------------------

 

Il est 2h15 du matin, Kurita ordonne le retour, il lui reste moins de 4 heures pour se mettre hors de portée de l'aviation alliée qui va probablement vouloir venger les siens durant la journée.

 

(à suivre)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×