Aller au contenu
Yetarse

[Vicky2] Les Aventures de Karl von Yetarse

Messages recommandés

Sympas, tu a bien géré l'intervention des Anglois dans la guerre, les pauvres espagnols tout de même x-D

Vivement la suite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La réunification Allemande est en marche ! Cependant les deux guerres qui ont secoué simultanément l'Allemagne du Nord ont fait qu'aucune action diplomatique n'a put être mené. Or seul la guerre ménera la Prusse au sommet du Monde. La tourne se tourne donc maintenant vers l'Autriche et la France. Le Roi : Karl von Yetarse définit les futurs objectifs de la nation pour les prochaines années.

Annexion de la Suisse et de l'Elsaß-Lothringen. Rattachement diplomatique du reste des Etats Allemands sous sphère française et autrichienne.

 

72887_2.png

En rouge :annexion ! En vert : annexion (avec des petits fours)

 

Pour l'instant ces deux pays sont partis dans des guerres longues ou à l'autre bout du monde. Cependant la Confédération d'Allemagne du Nord ne peut en profiter, son armée est affaibli depuis la guerre et une nouvelle guerre si peu de temps après la précédente serait préjudiciable, le peuple ne suivrait pas.

L'heure est à la défense des frontières du futur Empire. La première colonie allemande se voit donc attribuer une escadre qui est mis en cale en mars.

 

43413_3_4_5.png

 

En juin 1845 le Roi visite le nouveau jardin zoologique, l'Allemagne rayonne sur le monde !

 

82700_6.png

 

En juillet la nouvelle armée est prête ! Les Korps sont répartis tel que suit : Le premier est à Berlin. Le second à Maastricht à la frontière Belge. Le III à Könisberg près de la Russie. Le IV et le VI à Dresde pour s'occuper de la Bohême-Moravie. Le V à la frontière Danoise. Le VI à Chemnitz à côté de la Bavière. Le VII est la garnison Suisse, demandé depuis longtemps par le gouverneur. Enfin le plus gros des Korps jusqu'à présent le VIII est posté à Sarrebruck visant directement la France.

 

29502_7_8_9_10_11_12_13_14.png

60112_15_16_17_18_19_20_21_22.png

 

Une crise s'amorce dès début 46 : une nouvelle fois une lutte entre la France et l'Autriche pour le droit à chaque peuple d'avoir sa nation. Un nouveau conflit armée arrangerait la politique du Roi qui malgré sa popularité craint que la liesse de la victoire ne retombe plus vite que prévu.

 

77170_23_24_25_26.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Malgré les avantages que représente la possession d'une colonie il faut aussi prendre en considération ses besoins. Le nouveau ministère des colonies améliore le rendement de la petite île Fernando Po mais la tension monte entre colons et indigène. L'envoi d'une garnison est envisagé. Cependant le Roi préfère augmenter les effectifs de la police coloniale plutôt que de disperser ses forces.

 

26375_27.png

 

Les conflits entre peuples ne touchent pas que les terres lointaines. Après des dizaines d'années de domination prussienne, russe et autrichienne, les Polonais luttent pour leur auto-détermination à Paris. Les demandes de ce petit groupe d'utopistes sont sérieuses. Karl von Yetarse répond violemment augmentant les tensions avec les polonais sous domination allemande.

 

46144_28.png

 

Cependant malgré les problèmes le monde ne retient que les derniers exploits de la Prusse ! Les dignitaires du monde entier viennent visiter la capitale du peuple Allemand. Tous connaissent maintenant la vrai puissance de l'Europe !

 

47622_29.png

 

Aux Pays-Bas la défaite à causé la séparation du pays en deux entités distinctes. La Prusse à signé un accord permettant aux convois néerlandais de passer à Arnhem sans payer de taxes. Cependant le pays privé de ses ressources en charbon connait la récession. Les jacobins militant pour la démocratie se lèvent en masse. L'armée néerlandaise ne peut rien faire et le pays devient une république en décembre 1846.

 

90498_30_31.png

 

Après une étude minutieuse des us et coutumes des différents habitants de la Confédération d'Allemagne du Nord une chose à choqué le Roi. Les Juifs ne participent pas à l'effort de tout les Prussiens de recréer l'Allemagne. Un décret en octobre 45 les obligent à être recensé et à servir dans l'armée.

 

38528_32.png

 

Du côté de la crise l'Autriche est seule. La France aidé de son vieil ami Russe et de l'Italie en manque de revanche à fait plier l'Empereur. La Roumanie est libre. Pour éviter une perte d'honneur Karl von Yetarse à fait savoir à la France qu'elle avait son soutient. Les Russes ont fait pencher la balance en faveur des bouffeurs de grenouilles.

Les diplomates profitent de la faiblesse de l'Autriche pour récupérer Bade dans la sphère Prussienne.

 

22880_33_34_35.png

 

Les cartes sont favorables à l’expansion des Prussiens et autres pays affiliés. L'Autriche se délite et la France forte de son succès s'endort sur ses lauriers.

 

34967_36.jpg

 

L'aide apporté par l'Etat aux investisseurs enclenchent le processus que les économistes appellent : “Le boom de la Ruhr“. L'industrie Allemande ne peut se porter mieux.

Fort d'une industrie de guerre en plein essor Karl von Yetarse décide de terminer la Suisse. L'armée est prête, l'économie est en croissance. C'est l'heure d'entamer la première partie de la politique décidé il y a 3 ans : la partie Ouest de l'Europe !

Cependant les Suisses détectent tôt nos envies sur la Confédération.

 

71170_36_37_38_39.png

 

Le Grand Etat Major accouche du plan Faucon Noir. La France sera au première loge du combat. L'Armée de la Fédération à comme objectif les ports de Dunkerque et d'Amiens, le sud d'Auxerre pour empêcher toute contre-attaque des armées africaines. Le sud de Paris, l'objectif principal de l'attaque, pour boucler le dispositif.  Pendant ce temps le VII Korps s'occupera de la Suisse. Tout est prêt pour la GUERRE !

 

93787_40.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La Confédération se prépare à la guerre. 2 nouveaux Korps sont créés pour renforcer le dispositif déjà en place. Le IX Korps sera le deuxième de l'armée à être dédié à la cavalerie. Le X Korps servira à renforcer l'attaque contre Paris. Ils arrivent juste à temps ! La guerre commencera dans moins d'un mois.

 

60674_1_2_3_4_5.png

 

Quelques jours avant l'assaut la diplomatie arrive à mettre dans notre camp le Portugal, l'Empire Ottoman et Bade. Ces trois nations nous seront d'un grand secour contre la France principal obstacle.

La Suisse au courant de nos plans de conquête mobilise ses citoyens. L'Etat Major ayant prévu le coup la Confédération ne devrait pas représenter un gros risque pour la plan “Faucon Noir“.

 

92208_6_7.png

 

Cependant la frontière Russe est plutôt mal défendu, dans l'idée de pouvoir défendre la Fédération de ce côté malgré le fait que le gros de l'armée sera en France l'Etat Major prévoit le recrutement d'un XI Korps qui viendra aider le III Korps à surveiller la Russie.

Quand à l'occupation de la province néerlandaise des tensions commencent à remonter après la loi demandant aux garnisons en place de n'acheter qu'aux producteurs Allemands. Malgré les manifestations le gouvernement continue dans cette politique pour mater toute idée nationaliste aux peuples occupés.

 

64372_9_11.png

 

Le monde est en guerre ! Le Royaume-Uni se bat pour asseoir sa domination sur l'Asie. La France, aidé de la Russie, détruit ce qu'il reste des Pays Bas pour récuperer ses colonies aux Amériques. C'est l'heure pour la Prusse d'affirmer sa domination sur l'Europe !

L'Empire Ottoman, le Portugal et Bade répondent présent. La Suisse et la France sont seule contre la déferlante Allemande !

 

42571_8_10_12_13.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, je compte défoncer la Russie en créant des nations tampons entre nous, pays balte, Ukraine, et peut être Pologne. Pour Cracovie ça dépendra de la création ou non de la Pologne  i;)

___________________________________________________

 

Les Troupes sont à la frontière, chantant le « Deutschlandlied », montrant leur bravoure. Le Rhin est franchi sans aucune résistance pour arrêter les Allemands. Les ambassades Portugaise et de la Sublime Porte viennent apporter leur soutien dans la nouvelle guerre.

 

26164_1.jpg

 

Les premières batailles voient s'affronter 6000 citoyens Suisses sous entraînés contre 15 000 Prussiens prêts à en découdre. C'est une victoire ! Comme en France, où les premiers mobilisés voient leur espoir détruit à Nancy. Qui est à la première région française à tomber.

 

80682_2_3_4.png

 

Heureusement pour les Suisses l'allié français vient à leur secours. Malheureusement, les Hexagonaux essuie la « Furia Tedesca ». Le général franc fait charger à la baïonnette ses troupes d’infanterie, pensant que les fiers Allemands pesés par le nombre, ne pourraient tenir le choc. Le Magnifique Otto von Kleefeld tient la ligne et plus de 20 000 Français tombent aux Champs d’Honneur. Contre 5000 pour les hommes de la Confédération.

Les soldats les poursuivent à Bâle, afin d’éliminer toute menace. La campagne contre la France commence avec succès !

 

73625_5_6.png

 

Nos Alliés ont répondus présents ! Les troupes Ottomanes et Portugaises prennent l’ennemi à revers, celui-ci à beaucoup de soucis à se faire.

 

85783_7.png

 

Les Français ont cru que le dispositif défensif allemand serait insuffisant. Les 9000 hommes qui ont réussi à franchir la frontière se font accueillir chaudement. Plus aucun ne passera.

La découverte d’or à Könisbger rassure le Ministère des Finances, la guerre sera en partie financée par des lingots allemands !

Quant au peuple, l’Opéra-Comique « Les Joyeuses commères de Windsor » lui donne le sourire et soulage son angoisse face à la violence à la frontière.

 

20258_8_9_10.png

 

74 jours après le passage du Rhin Strasbourg est pris ! Seulement trois batailles ont eu lieu, symbolisant l’inefficacité française face à la puissance germanique.  

La guerre coloniale contre les Pays-Bas pour la récupération de leur colonie guyanaise, voit la victoire de la France. Victoire facilement acquise face à un pays détruit par les derniers conflits qui ont vu leur armée et leur pays totalement anéanties.

Cela veut dire que le Pays des Droits de l’Homme ne se battra plus que contre un seul front et pourra se concentrer sur la défense nationale.

 

 

62168_11_12.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hum,ça recommence...

Bon,après avoir battu la France,tu annexe l'Autriche,et tu crée l'Allemagne!

Ensuite,tu annexe l'Europe,puis le Monde!!!!!!!!!!

Mais bon,je m'emporte peut être un peu,là. ^_^

En tout cas,beau AAR,bien illustré,je trouve,et assez clair!

Pauvre Franco-Suisse....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai trifouillé les fichiers pour passer en -1 infamie par mois en temps de paix, mais j'essaye de pas dépasser les 25 d'infamies  :lol:

Merci pour les compliments  :amour:

Modifié par Yetarse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

De rien,c'est sur que tu est bien parti,avec la guerre contre la France en 1849...

Tu pense devenir l'Allemagne quand?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je compte devenir l'Allemagne vers le milieu des années 60 (ou avant) en tout cas pas après l'historique (et ça m'étonnerait).

Pour l'Autriche, elle risque de se faire dépouiller par les crises avant que j'arrive. 

Pour l'instant je suis en 58 (là on est en 54) et ça risque de partir en vite  i;)

___________________________________

 

Les Forces Françaises parviennent enfin à envoyer leur troupe contre l’ennemi Teuton. Ces derniers veulent du sang et ils l’ont ! Quasiment 18 000 soldats à pantalon garance tombent contre presque 7000 hommes à casques à pointes. Karl von Anhalt démontre une fois de plus sa magnificence aussi bien tactique que stratégique.

1 semaine plus tard, les Hexagonaux rejouent la scène à Trèves. Là-bas l’écart est plus serré mais la déroute française est totale.

89 jours ont passé depuis l’assaut Allemand. Colmar, future possession de la Grande Allemagne, est enfin prise.

 

83283_13_15_16.png

 

A Besançon, la France persiste et signe dans son incapacité à enrayer la percée allemande pour rejoindre le front Suisse. Les pertes allemandes restent lourdes, mais la France n’a plus aucun soldat à envoyer pour contrer la stratégie des Généraux du großer Generalstab.

A Chalons l’ultime assaut français échoue. La contre-attaque n’aura pas réussie et  l’État-major Franc devra subir jusqu’à la fin de la guerre l’agression allemande. Seule une résistance acharnée pourrait faire changer les choses.

Désespéré la France demande à son faible allié, l’Espagne, une alliance pour peut-être contrer la puissante Allemagne !

 

12262_17_18_19.png

 

Après 149 jours d’occupations, la porte de la France tombe enfin ! Verdun, défendu par d’âpres défenseurs, accepte la présence allemande sur son territoire.

Tandis qu’à Troyes, l’avant-garde de l’assaut Prussien prend le territoire en un mois.

 

33457_20_21_22.png

 

Enfin ! 191 jours plus tard Metz décide enfin d’être occupée. L’Etat-major s’inquiétait du fait de la grande résistance de la garnison mais les forces de la Confédération ont bien fait leur travail.

L’avant-garde, elle, élite de l’armée, prend Melun en 25 jours. Fonçant sur Paris, sans défense.

Nos alliés de la Sublime Porte et du Portugal ont bien avancée. Les troupes françaises, faiblardes ont porté leur effort sur les 41 000 Ottomans, mais cela ne devrait leur porter préjudice.

 

57566_23_24_25.png

 

L’idée allemande comme quoi les français étaient morts se révéla totalement fausse. A deux semaines d’intervalles l’assaut sur la pointe des Alpes d’abord sur Dijon puis sur Besançon montrèrent que les troupes hexagonales avaient encore de la ressource. Dijon fut une débâcle.Mais à Besançon… Le rapport de force s’est totalement inversé ! C’est une victoire mais à quel prix ? Par chance les français ne repartent pas à l’assaut.

En échange de cette victoire à la Pyrrhus, Epinal est prise.

 

61567_26_27_28.png

 

Quelques jours plus tard Chaumont est prise. Puis c’est au tour de Dijon et de Besançon de tomber. Malgré les derniers assauts, rien n’arrête l’avancée Allemande.  

Les objectifs pour le premier semestre de guerre sont atteints. Plus d’armée française pour nous contre carrer, aussi bien sur son territoire national qu’en Suisse, l’Elsaß-Lothringen est quasiment conquis et nous sommes aux portes de Paris.

 

 

54344_30_31_32.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai trifouillé les fichiers pour passer en -1 infamie par mois en temps de paix, mais j'essaye de pas dépasser les 25 d'infamies  :lol:

Merci pour les compliments  :amour:

Tu peux expliquer comment tu as fait s'il te plait ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu peux expliquer comment tu as fait s'il te plait ?

J'ai changé les chiffres dans common/static_modifiers : dans Globarl Static Modifiers tu change le chiffre dans badboy (mais tu laisse le moins)  :lol:

 

 

Et pour les fleches rouges,tu fais comment,tu utilise Paint?

Il existe un éditeur de plan de bataille sur la droite en dessus du panneau qui indique tes armées, flottes et construction  i;)

 

____________________________________________

 

La maladie apporte la guerre, la guerre apporte la révolution…

 Les médecins du Rheinland s’inquiètent de la proportion inquiétante de cas de fièvres typhoïdes. L’état est mis en quarantaine tandis que les armées à la frontière russe se dépêchent sur place pour aider la police locale. C’est un coup dur pour la Fédération. Surtout que pour l’instant la population civile avait été épargnée. Le roi se rend sur place pour soutenir le peuple

Ces maudits jacobins, quant à eux, se soulève dans les régions occupées des Pays Bas. Ces républicains convaincus voulaient la fin du règne (évidemment tyranique) du monarque depuis plus de 20 ans : Karl von Yetarse.

 

52376_33_34_35.png

 

 

Heureusement les troupes de qui se dirigeaient vers le Rheinland sont rapidement prévenu et se tourne vers les provinces menacées.

Au sud de la France nos alliés continuent leur campagne respective, sans être aucunement menacés par les forces hexagonales. Les ambassadeurs de la Fédération envoient des remerciements de la part de tout le peuple allemand à la Sublime Porte et aux Lusitaniens.

 

85503_36_37_38.png

 

Karl Von Anhalt vole de victoire en victoire. A Laon il envoie paitre les derniers soldats français qui opposaient encore une quelconque résistance à l’avancée des armées allemandes. Un Prussien meurt pour 2 français.

En Suisse l’armée envahis enfin Berne après 10 mois de siège. La Confédération mettra du temps à tomber mais n’a plus aucune force à opposer à la « furia tedesca ». En France c’est aux régions minières du Nord de tomber sous la coupe Allemande.

 

35336_39_40_41_42.png

 

Dans notre petite possession de Fernando Po les investisseurs accourent pour profiter de l’espace vierges et des pressions fiscales nulles par rapport aux continents. Le Roi, qui n’a toujours pas pu profiter de sa résidence, accepte qu’une usine de Rhum soit construite. Il a promis qu’il serait présent lors de la première cuvée.

Juste après une nouvelle qui concerne tout le Peuple Allemand, le Monde même, est arrivé à l’État-major. Paris est tombée ! La ville Lumière Joyau de l’Europe s’est soumise à la puissance Germanique !

Prévenu de cette nouvelle les Ottomans demandent à la France de s’excuser publiquement pour sa défaite et d’en retirer du prestige.

Dans le même temps Maçon tombe, rendant tout espoir français de victoire inimaginable.

 

62598_43_44_45_46.png

27725_Capture.jpg

Les troupes de Karl von Ahnalt défilant sur les Champs Elysées. Pour l’occasion les musiciens  prussiens écrivent : Preußens Gloria, à la gloire des armées ayant pris Paris.

https://www.youtube.com/watch?v=NZqRMZIxwd4

 

 

Dans le Sud les troupes Alliés combattent toujours. Les Portugais affrontent les Français sans coup férir. Quant aux soldats de la Sublime Porte, ceux-ci, ne sont pas inquiétés et ont même envoyé un corps expéditionnaire en Suisse.

Cependant les troupes du dispositif Sud, malgré leur liaison avec la Suisse, se sont fait couper la route par un ennemi supérieur en nombre. Le ravitaillement passe par les Alpes mais a du mal à passer. Heureusement les soldats en Suisse sont prêts à accourir pour les seconder si besoins.

 

36273_47_48_49.png

 

Quant à l’Allemagne les troupes sont enfin au contact avec les rebelles. Les premiers combats écrasent les faibles révolutionnaires contre quelques pertes supportables pour les Fédérés. Cependant ce n’est pas fini, il reste des jacobins armés en nombres. Cependant les soldats exaltés par leurs précédentes victoires sont prêts à continuer le combat.

 

74592_50_51_52.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il existe un éditeur de plan de bataille sur la droite en dessus du panneau qui indique tes armées, flottes et construction  i;)

 

Sorry,j'ai jamais joué a Vic 2 ou a HOI3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est sur que Vctoria 2 m'attire bien,pour HOI,j'attend la sortie du 4(et vos test :siffle: ) pour peut être l'acheter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sorry,j'ai jamais joué a Vic 2 ou a HOI3

Désolé je pensais que tu y jouais mais que tu ne connaissais pas cette fonction  i;)

 

C'est sur que Vctoria 2 m'attire bien,pour HOI,j'attend la sortie du 4(et vos test :siffle: ) pour peut être l'acheter.

Pour victoria hésite pas une seconde (quitte à le tester avant), pour HOI, ouais attend le 4, ou passe sur Darkest Hour  ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La Sublime Porte consciente de sa faiblesse loin de ses terres signe une paix séparée avec la France. L’humiliant dans l’occasion. Cependant la guerre reste à notre avantage.

L’alliance signé quelques temps plus tôt avec l’Espagne a permis à la France de passer au Portugal, occupant ainsi de précieuse troupes sur le sol lusitanien plutôt que dans le sud de l’hexagone.

Quant au rebelles, la bataille d’Eindhoven les mets à carreaux, il ne reste que quelques poches de résistance discrète.

 

http://www.heberger-image.fr'>34352_53_54_55.png

 

Breda signe la fin des derniers jacobins, quelques escarmouches avant ont permis aux troupes de Gustave Krohn de finir le travail.

Les français dans le désespoir le plus total tente une contre-attaque qui voit la destruction totale des forces d’assauts.

 

http://www.heberger-image.fr'>17339_56_57.png

http://www.heberger-image.fr'>31328_58.png

Vu du front début 1850

 

 

Malgré la guerre le commerce se développe dans la Fédération. Cependant voir des Allemands émigrer vers la lointaine Amérique chagrine au plus haut point le roi. Sa politique intérieur se redirige donc vers une attractivité pour que son peuple reste sur ses terres, voir à attirer des étrangers pour travailler dans les nouvelles usines.

Quelques mois plus tards, les Français envoie une première proposition de paix. Ces lâches veulent abandonner leur allié ! Karl von Yetarse refuse, bien évidemment, car même si son objectif premier était la Suisse, la faiblesse française fait que son objectif se recentre sur l’Elsaß-Lothringen.

Quant à Paris, les français n’ont pas abandonné l’espoir de la capturer. Les citoyens se jettent dans la bataille, baïonnette au canon. Un peu moins de 7500 allemands tombent pour 30 000 francs.

 

http://www.heberger-image.fr'>64371_59_60_61.png

 

Arnhem récupéré c’est la révolution jacobine qui meure. Le Roi après 9 mois de campagnes, en a enfin fini avec ces fous qui pensent qu’une nation peut être dirigée démocratiquement.

Les ambassadeurs reçoivent encore une proposition décadente des français. Qui est une nouvelle fois rejeté. Quand apprendront-ils que ce n’est pas avec quelques miettes étrangères qu’ils nourriront l’Allemagne naissante ?

Dans un dernier sursaut le « Roi des Français » décide de créer la Légion Etrangère. A bout de souffle, les généraux francs jettent leurs ressortissants étrangers dans la bataille. De peur de voir des Allemands combattre des Allemands, Karl von Yetarse décide d’un décret afin de condamner tout anti-patriotisme. Les Teutons se battant contre les forces de la Fédération ne seraient pas considérés comme des prisonniers de guerre et seront exécutés.

 

http://www.heberger-image.fr'>34562_62_63_64.png 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Question:

C'est normal que les rebelles soient aussi faible?

Ça va leur apporter des nouvelles troupes aux Français,la Légion Étrangère?

Les français ont quel  régime politique?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Question:

C'est normal que les rebelles soient aussi faible?

Ça va leur apporter des nouvelles troupes aux Français,la Légion Étrangère?

Les français ont quel  régime politique?

Je peux me tromper mais :

- Les rebelles sont généralement assez faibles, surtout s'ils n'ont pas le temps de s'organiser-

- Il me semble que la légion étrangère n'apporte que du prestige

- S'il n'a pas changé depuis 1836, ils sont en "Gouvernement de Sa Majesté" (le joueur peut choisir le parti dirigeant, malgré les élections tout les 4 ans).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Question:

C'est normal que les rebelles soient aussi faible?

Ça va leur apporter des nouvelles troupes aux Français,la Légion Étrangère?

Les français ont quel  régime politique?

 

 

Je peux me tromper mais :

- Les rebelles sont généralement assez faibles, surtout s'ils n'ont pas le temps de s'organiser-

- Il me semble que la légion étrangère n'apporte que du prestige

- S'il n'a pas changé depuis 1836, ils sont en "Gouvernement de Sa Majesté" (le joueur peut choisir le parti dirigeant, malgré les élections tout les 4 ans).

 

Merci Ramtalok  i;)

J'aimerais rajouter que La Légion Étrangère rajoute un bonus de migration pour la France (de l'ordre de +0,10%) et que cet décision peut se déclencher quand on à la technologie professionnalisation, qui est dans la deuxième ligne de doctrine militaire. En sachant qu'en début de partie la France à toute la première ligne validé et que à ce niveau de jeu j'ai la deuxième terminé, ont comprend mieux pourquoi je les défonce (en plus de décision nationale et de généraux sacrément balèze).

Idem pour les rebelles qui n'ont aucune techno militaire en ce début de partie (ou quelques unes), des généraux moisis, et surtout que c'est de simples citoyens face à une armée professionnelle (voir la Commune)  ;)

La France est en Monarchie Parlementaire comme à l'époque. Dans le début en 61 ils sont  en dictature présidentielle (comme à l'époque  :lol: )

 

Merci de me suivre  :amour:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 Juin 50 marque la dernière grosse bataille entre Allemands et Français. Henri Pétain veut laver son honneur après la défaite de Laon, milieu 1848, qui a avait vu toutes son armée détruite. Il ne sauve pas grand-chose à part sa peau. Karl von Ahnalt assure la victoire Allemande et le titre de plus grand général Prussien après Frédéric II.

Quelques semaines plus tard la Suisse est totalement annexé. Les ambassadeurs rencontrent les représentants de la Confédération en secret pour signer une paix séparée de la France.

 

64296_65_66_67.png

 

Début 1851, l’armée française n’existe plus, et aucune nation d’Europe ne cherche à venir à son secours. L’armée Allemande a pour ordre de saccager l’industrie du pays. L’hégémonie de la Fédération sur le continent est assurée.

 

83094_68.png

 

Début 52 les troupes ont peu avancées mais le Nord industrialisé est en ruine.

 

62028_69.png

 

Fin 52 un jeune général Helmut von Moltke, plus théoricien qu’homme de terrain contrairement à von Anhalt, est nommé au Grand Etat-major. Dès le deuxième mois il remet un mémoire à son supérieur afin de proposer une meilleure organisation des armées. Il est aussitôt nommé au premier bureau afin de mettre en place les plans d’assauts. Ses réformes marquent le début d’une nouvelle armée dans la fin d’une guerre.

En effet en janvier 1853 la France nous cède l’Alsace-Lorraine, le Luxembourg dans notre sphère ainsi que leur joyau d’Afrique : l’Algérie.

 

96155_70_71_72.png

 

Aussitôt la fin de la guerre annoncée les régions occupées sont renommés ! La Fédération reprend le territoire perdu.  Le même jour la Bavière annonce qu’une nouvelle forme de politique s’est formée : l’anarcho-libéralisme. Enjoué par cette perspective d’ouverture leur sympathisant dans la Fédération forme un parti.

 

73654_73_74_75_76.png

 

Dans le même temps un SeeBataillon, 15 000 fusiliers marins, ainsi que leur transport associé et une escadre de combat sont envoyé en Algérie pour soutenir la création d’une administration coloniale.

La guerre ne se termine pas que pour nous. L’Italie, nouvellement formé, récupère la Lombardie qui se considère plus comme italienne qu’autrichienne. L’empire s’effondre.

 

97364_77_78_79.png

 

 

La suite dans le prochain chapitre : Le Rêve Allemand

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×