Aller au contenu
Cyclonire

Cold War, et après? Post-Cold War?

Messages recommandés

Après de grandes réflexions, j'ai décidé de revenir sur le sujet de la période Post-Guerre Froide, car j'y ai longuement réfléchit et, en effet, je pense qu'il faudrait bien pencher sur une URSS survivante, car il y a de nombreux éléments que le communisme aurait pu affecter dans les années 90, 2000 et 2010

 

Voilà ce que je propose (je sais que vous avez déjà sûrement planifié beaucoup d'autres scénarios que celui-ci, mais comme je l'ai dit, je prévoit celui-là), pour le scénario d'une guerre froide continuant après 1991:

 

- Au fur et à mesure des années 90 et 91, les républiques est-européennes se délivrent du communisme, mise à part la Yougoslavie (dont j'y viendrais tout à l'heure). L'Allemagne est réunifiée, et l'Union Européenne est créé.

 

- En Août 1991, le Putsch de Moscou, après de très forte tensions et des combats entres les différentes armées, le Comité d'Etat pour l'état d'urgence prend et solidifie très fortement son pouvoir au sein de la RFSR. Gorbatchev et Eltsine sont emprisonnés.

 

- Cependant, lorsque le Comité d'Etat prend le pouvoir, le chaos entoure la Russie. Toutes les républiques de l'URSS ont pris leur indépendance, et certaines unités de l'armée Soviétique ont été reportés perdus, initiant alors une fuite d'armes vers les états du Moyen-Orient...

 

- Le Comité d'Etat alors annule la Perestroïka et la Glasnot et initient un programme, consistant à reprendre d'une main de fer le peuple Russe, tout en essayant de se re-développer économiquement. Grâce à de multiples victoires stratégiques par le dirigeant Guennadi Ianaïev, la RFSR arrive à reprendre une croissance économique stable ainsi que de relever fortement le stalinisme, annulant alors les "erreurs" de Gorby, mais uniquement au sein de la RFSR.

 

- Lors du traité de Minsk en Décembre 1991, l'URSS est bien dissolue et remplacé par la CEI, mais la RFSR existe toujours, et toujours encore de forme communiste. Cette à la fois ancienne et nouvelle république Russe est marqué par sa soudaine perte d'influence au niveau global, au profit d'une prise en main des USA, et une position qui reste fragile, dû aux conflits grandissant en Tchétchénie.

 

- Pendant les années 90, la RFSR arrive à se réconcilier, presque entièrement, avec la Chine, et suit alors l'exemple Chinois pour accroître son économie. Au plan géopolitique, la RFSR et son modèle dictatorial et communiste est réprimé par tous les pays au monde, mise à part 5: les 5 pays communistes actuels. Les autres pays s'alignent presque tous sur les Etats-Unis.

Sur le plan interne, la RFSR s'engage (ou pas, en fonction de ce que le joueur Russe choisi et des évents) dans des guerres contre les séparatistes Tchétchènes et contre la Géorgie, pour l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud.

 

-Pendant les années 90, du côté des USA, un leadership mondiale apparent au tout début et la théorie de la fin de l'histoire sont discrédités par de profondes résistance. L'après-guerre d'Afghanistan, qui fut une défaite du côté communiste, laissa place à un chaos total, des affrontements violents entre talibans et le nouveau gouvernement, discréditant alors la lutte contre le communisme que Reagan avait effectué. Cependant, les Etats-Unis, malgré cela et une guerre au Koweït, arrivent à garder une popularité importante.

 

-Un régime communiste subsiste encore en Europe, la Yougoslavie, mais celle-ci est ébranlé par une guerre civile meurtrière, toutes les républiques désirant leur indépendance, mise à part la Serbie, car étant le siège de la Yougoslavie. Pendant combien de temps la Yougoslavie survivra et si la Yougoslavie gagnera la guerre civile pourra être défini par un ou plusieurs évents du côté américain et/ou russes, disant s'ils désirent supporter les rebelles, ne rien faire ou supporter le gouvernement. Les trois choix pourront être disponible pour les Russes, car la Yougoslavie ayant été ennemie depuis longtemps...

 

-Après, quelques lignes dans le télex et mêmes des évents pourront définir certains événements historiques, comme le Génocide du Rwanda, l'attentat d'Oklahoma City par des libertaires survivalistes anarchistes et le protocol de Kyoto (ce qui pourrait aller avec serait l'apparition de la contestation écologique aux USA).

 

Ceci serait uniquement pour les années 90. Mais les années 90 serait, je dirait, une sorte de préparation pour qu'un "Russia is back" puisse arriver (à la mode "America is back"). Parce que, mais ceci est plutôt mon opinion, si la guerre froide avant continué jusque dans les années 2000, ça aurait chauffé fortement! Avec Hugo Chavez au Venezuela, le 11 Septembre et la fameuse "war on terror", Al-Qaïda et la naissance de l'Etat Islamique, la popularisation d'internet, le crash de 2008, Barrack Obama, président métis aux Etats-Unis, il y aura beaucoup de choses à faire!

 

Et si on étendait encore la guerre froide aux années 2010, avec le printemps arabe, Bachar El Assad en Syrie, Tsipras en Grèce... Mince, c'est plus de l'histoire là c'est de l'actualité :P

 

Et les années 2020...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l’éclatement totale de l'URSS c'est exagéré. Certes de nombreux pays se feront la malle mais une grande partie restera (n'oublions pas que la majorité des dirigeants vachement communistes sont devenu les dirigeants des pays "démocratiques"). Alors si le politburo se maintient, avec une armée forte la plupart des dirigeants de l'URSS resteront dans le giron russe pour garder leur place au chaud. Pour le reste des événements des années 90 ça me va.

Pour les events années 2000, la se pose un problème: -les présidents de gauches d’Amérique Latine se revendiquent plus du Che, Lénine et ont souvent rejeté des dirigeants communiste aux résultats douteux pour garder ceux qui ont à leurs yeux combattu pour le socialisme. Donc exit l'alliance pur et dur les pays semi-communistes de l'URSS mais ils peuvent toujours s'allier à eux contre l'impérialisme américain (et la on peut demander au joueur russe de revoir entièrement sa politique sociale et de répression et se taper un malus économique énorme mais une facilité à faire alliance avec les pays dit de gauche)

 

Ensuite on part de ce principe pour une partie débutant directement après la guerre froide. Mais pour les parties longue on se heurte à un problème: c'est gorby qui est responsable de l'éclatement de l'URSS avec ses copains. Donc si sur une partie longue le joueur exclus ceux-ci de la politique soviétique, l'intégralité des pays de l'est reste en place mais sont confronté à un fort nationalisme (ça ça vient des USA, donc le joueur russe peut pas y échapper) avec lequel il doit se débrouiller. Pour ceux intéressée voici une interview de Egon Krenz qui parle de ses actions en tant que dernier dirigeant de la RDA, à un moment il parle de l'action de gorbatchev dans l'unification de l'allemagne: http://www.legrandsoir.info/la-chute-du-mur-de-berlin-la-version-d-egon-krenz.html

Modifié par Maraud

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que avant de s'attaquer au post-cold war, il faudrait ajouter la Chine et faire la réforme du système comme indiquer là :

c'est un groooos boulot d'adapter le système pour rajouter un pays.

Ca peut être fait de manière à permettre l'implémentation de n'importe quel pays ensuite.

 

Mon estimation (à la louche, et je peux me planter de beaucoup)

compter 3-4 mois de programmation-bidouillage essais-erreurs

+ 2 bons mois d'events déjà faits à retravailler

+ 2-3 mois pour ajouter les events dédiés à un nouveau pays

 

 

En effet, un post-cold war sans la Chine, ce serait fade, et puis comme il y a de bonne chance que le post-cold war se divise entre une piste historique (USA vs Féd. de Russie vs Chine) et l'uchronique (USA vs URSS vs Chine), il faudrait aussi rajouter la Fédération de Russie.

 

La Chine  sur la période 49-91 me semblerait plus prioritaire que l'après-guerre froide, mais les 2 projets m'emballent. ^^

 

@Cyclonire, tu demander à tguyon de t'ajouter sur sa to do list en ligne, tu pourra paufiner le mémo sur le post-CW et le mémo sur la Chine ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après de grandes réflexions, j'ai décidé de revenir sur le sujet de la période Post-Guerre Froide, car j'y ai longuement réfléchit et, en effet, je pense qu'il faudrait bien pencher sur une URSS survivante, car il y a de nombreux éléments que le communisme aurait pu affecter dans les années 90, 2000 et 2010

Je pense que toutes tes idées sont intéressantes Cyclonire.

poursuivre quelques années avec l'URSS est relativement facile à faire par rapport à ajouter la Chine (surtout que en ce moment je suis sous l'eau avec le boulot).

 

La question de Lars est importante : jusqu'où peut-on se permettre de jouer sans la Chine ?

 

Je compte ajouter 1990-1991 d'ici la fin de l'année; ensuite on peut pousser jusqu'à 1992 ou 1995, voir même 2001.

 

Au delà c'est un peu" les USA jouent tout seuls à la guerre contre le terrorisme".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que comme programme, en gros, possible on peut avoir ça (Sur une durée indéterminée ^^) :

 

  1. Scénario implosion
  2. Scénar jusque 92
  3. Bidouillage système pour faciliter l'implantation de tonton Mao
  4. Ajout de nos amis chinois
  5. Post-CW USA vs Russie (recyclage de l'URSS sous un autre nom) vs Chine
  6. Post-CW USA vs URSS vs URSS vs Chine
  7. Après, grâce au système bidouillé, on peut rajouter Royaume-Uni et France dans les pays jouables, puis plus tard des pays secondaires (Cuba, Yougoslavie...)

Bien sur les màjs légères sont constantes, et les scénarios spéciaux (Roja America, la fin du Reich...) casable selon l'envie de tguyon de le faire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour l’éclatement totale de l'URSS c'est exagéré. Certes de nombreux pays se feront la malle mais une grande partie restera (n'oublions pas que la majorité des dirigeants vachement communistes sont devenu les dirigeants des pays "démocratiques"). Alors si le politburo se maintient, avec une armée forte la plupart des dirigeants de l'URSS resteront dans le giron russe pour garder leur place au chaud. Pour le reste des événements des années 90 ça me va.

Pour les events années 2000, la se pose un problème: -les présidents de gauches d’Amérique Latine se revendiquent plus du Che, Lénine et ont souvent rejeté des dirigeants communiste aux résultats douteux pour garder ceux qui ont à leurs yeux combattu pour le socialisme. Donc exit l'alliance pur et dur les pays semi-communistes de l'URSS mais ils peuvent toujours s'allier à eux contre l'impérialisme américain (et la on peut demander au joueur russe de revoir entièrement sa politique sociale et de répression et se taper un malus économique énorme mais une facilité à faire alliance avec les pays dit de gauche)

 

Ensuite on part de ce principe pour une partie débutant directement après la guerre froide. Mais pour les parties longue on se heurte à un problème: c'est gorby qui est responsable de l'éclatement de l'URSS avec ses copains. Donc si sur une partie longue le joueur exclus ceux-ci de la politique soviétique, l'intégralité des pays de l'est reste en place mais sont confronté à un fort nationalisme (ça ça vient des USA, donc le joueur russe peut pas y échapper) avec lequel il doit se débrouiller. Pour ceux intéressée voici une interview de Egon Krenz qui parle de ses actions en tant que dernier dirigeant de la RDA, à un moment il parle de l'action de gorbatchev dans l'unification de l'allemagne: http://www.legrandsoir.info/la-chute-du-mur-de-berlin-la-version-d-egon-krenz.html

 

J'avais pris l'idée d'un éclatement total de l'URSS pour qu'ensuite on puisse reproduire les conflits armés que la Fédération de Russie a rencontré dans la période Post-Guerre Froide sans problème. Car si, par exemple, on garde l'Ukraine ou la Géorgie dans l'Union, on risque de ne pas voir la guerre d'Ossétie du Sud ou le conflit en Crimée se produire, alors que se sont quand même des conflits important.

Ou alors, le comité d'urgence pourrait changer le concept même de l'URSS, pour qu'il puisse devenir un peu plus comme l'Union Européenne: c'est à dire que la souveraineté et l'indépendance des nations seront respectés, mais des alliances économiques (à la COMECON) et une coordination des forces armées uniront ces pays là.

Pour Gorbatchev, j'y réfléchirais.

 

 

Je pense que toutes tes idées sont intéressantes Cyclonire.

poursuivre quelques années avec l'URSS est relativement facile à faire par rapport à ajouter la Chine (surtout que en ce moment je suis sous l'eau avec le boulot).

 

La question de Lars est importante : jusqu'où peut-on se permettre de jouer sans la Chine ?

 

Je compte ajouter 1990-1991 d'ici la fin de l'année; ensuite on peut pousser jusqu'à 1992 ou 1995, voir même 2001.

 

Au delà c'est un peu" les USA jouent tout seuls à la guerre contre le terrorisme".

 

Actuellement, dans le contexte de la globalisation, la Chine est catégorisé comme un pays émergent. Jouer avec la Chine serait la même chose que considérer que tous les pays émergent ont un poids géopolitique assez fort pour être jouable. Et du coup, dans ce cas là, il n'y aurait pas que la Chine a ajouter, mais tout les pays émergents du monde et les pôles de puissances mondiaux, et la liste est longue: Japon, Inde, Brésil, Mexique, etc...

Après, on peut toujours imaginer que dans une guerre froide continué, la globalisation est retardé, voir n'arrive pas, ce qui garderait toujours un monde bipolaire. Mais c'est surtout que la Chine est principalement influent dans le domaine économique. Mais dans les autres domaines, notamment militaire, elle est silencieuse...

 

Au delà de 2001, on pourra toujours faire des évents uchronique qui donneront de l'énergie à la War on Terror. Un attentat islamique à Moscou, une infiltration des talibans Afghans en URSS ou même une URSS qui décide de défendre l'Irak pourrait être très intéressant à jouer. Car, imaginez ce qui pourrait se passer si le KGB découvre que la Bush Administration a inventé cette histoire de WMDs en Irak...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention, la Chine est très impliquée en Asie durant la guerre foide, et en terme de jeu, cela se traduit par un bonus de subvertion chez les voisins, elle tente d'envahir Taïwan plusieurs fois (=> un événement récompense de 1000 pts prestiges si c'est réussi), une nation possédant l'arme atomique, une nation qui joue les francs-tireurs (Pisse dans les bottes des deux gros), donc largement valable comme troisième "homme".

Elle peut largement se tailler une sphère à partir de l'Asie du Sud-Est, puis plus tard l'Afrique orientale ou l'Amérique du Sud, et l'Albanie bien sur.

 

Après ça se joue surtout la politique intérieure.

 

Sinon, je pense que pour ce qui est de Gorby ou des putschistes qui dirigent, celà doit être le joueur qui choisit le dénouement du putsch (Décide si les putschistes réussissent leur coup, si Gorby se casse en avion vers Moscou pour rétablir la situation, ou laisser Eltsine faire son numéro)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi, le scénario Post-Cold War ne présente un véritable intérêt en terme de jeu qu'avec une uchronie où l'URSS survit, quel que soit la manière.

 

En effet, la remplaçante de l'URSS, la Russie, a été bien trop faible pendant presque 10 ans. Elle a été même incapable de maintenir l'ordre dans ses frontières comme le prouve sa défaite dans la première guerre de Tchétchénie.

 

Et même le monde actuel ne ressemble pas trop à un monde de blocs antagonistes, chaque pays flirtant un peu avec tout le monde. Certes, l'antagonisme est un peu revenu entre la Russie et l'Occident mais peut-on parler de nouvelle guerre froide ?

 

Enfin, difficile de faire marcher l'action "aligner" sachant que la Russie et la Chine ne sont plus communiste économiquement.

 

A moins d'une refonte très importante du système de jeu !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet, le post-CW devrait impliquer un gameplay différent sur une piste historique, mais la Russie peut tout de même tenter le rêve romantique de recréer une nouvelle URSS à partir de Poutine, tandis qu'elle gèrerait le chaos post-soviétique sous Eltsine.

 

Et puis la Russie pourrait avoir un gameplay "vente d'armes" :

Un pays est une dictature, une démocratie populaire, a une guérilla ou est en guerre

action possible : vendre des armes au régime

si le régime accepte :

+X$ pour ce mois-ci, -X prestiges, les forces armées augmente dans ce pays.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@cyclonire Il faudrait à la limite que gorby se fasse ejecter avant 92 pour l'empecher d'annuler officiellement l'URSS (avec un autre coup d'état?). A ce moment là, l'URSS existe toujours mais les tractationc engagé pour la disloqué sont trop avancé pour l'empêcher entièrement (seuls quelques pays proche de la Russie reste dans son giron direct tout en étant reconnus comme états indépendants comme les pays baltes).

 

Après je rejoint LARS, la chine à toujours été un poids lourds sur le rings des puissances mondiales. La raisons pour laquelle elle n'a pas pu jouer un plus grand rôle durant la guerre froide est qu'elle à du se recontruire après le passages des européens et des japonais. De nos jours, elle est vraiment l'ennemi numéro 1 des USA devant la Russie, l'empêchant d'assouvir sa domination en Asie et a déjà commencé à lui piqué des clients en afrique tout en ralliant à elle de nombreux pays anti-USA comme ceux d'Amérique du Sud. Et n'oublions pas le BRICS.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un événement important pour le scénario Post Cold War

 

NOM DE L’EVENEMENT : Intervention dans les Républiques sécessionnistes ?

UCHRONIQUE OU HISTORIQUE : Uchronique

ANNEE ET MOIS : Septembre 1991.

CONDITIONS : Le Putsch d'Août en URSS a réussi.

ADRESSE URL DE L’IMAGE A UTILISER : (libre de droits ou creative commons)

TEXTE DE L’EVENEMENT : Maintenant que les vrais successeurs de Lénine ont repris les choses en main à Moscou, il est temps de rétablir l'ordre au sein de la grande Union des Républiques socialistes soviétiques, menacée d'implosion sous les assauts des nationalistes réactionnaires. La première cible est la RSS de Lituanie, qui a proclamée son indépendance l'année dernière. Devons-nous lancer la glorieuse Armée rouge contre les Fascistes baltes ?

CHOIX 1 : Sus aux Chauvins !!!

CHOIX 2 : Ne rien faire.

RESOLUTION CHOIX 1 : « L'Armée rouge intervient en Lituanie ! » En guerre contre la Lituanie. Envoi de 10 troupes dans ce pays. Coût de 10 Dollars par tour pour l'URSS. Montée du Defcon (?)

RESOLUTION CHOIX 2 : Rien ne se passe.

Modifié par Vivelempereur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et un événement audacieux si l'URSS survit mais malheureusement que trop d'actualité.

 

NOM DE L’EVENEMENT : L'islamisme frappe l'Asie centrale soviétique.

UCHRONIQUE OU HISTORIQUE : Uchronique

ANNEE ET MOIS : Quelques mois après la chute de Kaboul.

CONDITIONS : Le Putsch d'Août 1991 en URSS a réussi. L'URSS existe. Le régime afghan issu du gouvernement communiste est tombé.

TEXTE DE L’EVENEMENT : Après la chute du gouvernement marxiste de Kaboul et son remplacement par une République islamique d'Afghanistan, certains nous ont avertis du grave danger que cela posait pour notre frontière sud. Or, le Président Massoud, notre vieil ennemi, nous a tendu la main tandis qu'il offrait une sortie honorable aux anciens dirigeants communistes. Mais Massoud n'était pas notre seul ennemi en Afghanistan. Une mystérieuse organisation, appelée « Le Camp », a juré la perte de notre régime « Athée ». Depuis ses bases arrières en Afghanistan, celle-ci a lancée une série d'attaques contre des postes frontières mais aussi contre des casernes loin au cœur du territoire des RSS Tadjiks et Ouzbeks. Pire. Des militaires musulmans auraient désertés et rejoint les insurgés. Heureusement, la plupart des Musulmans soviétiques sont fidèles mais une guérilla s'est implantée en territoire soviétique. Nous ne pouvons rester sans rien faire face à cette agression mais quelle doit-être l'ampleur de notre réaction ?

CHOIX 1 : Guerre totale contre l'islamisme mais en URSS seulement.

CHOIX 2 : Frappons leurs « camps » en Afghanistan mais ménageons Massoud.

CHOIX 3 : Frappons leurs « camps » en Afghanistan et rétablissons le Marxisme dans ce pays.

RESOLUTION CHOIX 1 : « La guerre en Asie centrale soviétique. » 10 dollars de coût pour le Soviétique.

RESOLUTION CHOIX 2 : « L'URSS intervient de nouveau en Afghanistan ! » 10 Troupes soviétiques en Afghanistan. 50 % de chance que Massoud vous aide contre les Islamistes.

RESOLUTION CHOIX 3 : « L''URSS intervient de nouveau en Afghanistan ! Proclamation de la République populaire à Kaboul. » 10 Troupes soviétiques en Afghanistan. Puissante guérilla. Montée du DEFCON.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

NOM DE L’EVENEMENT : Carnage à Moscou

UCHRONIQUE OU HISTORIQUE : Uchronique

ANNEE ET MOIS : A voir.

CONDITIONS : Le Putsch d'Août 1991 en URSS a réussi. L'URSS existe. Le régime afghan issu du gouvernement communiste est tombé. L'événement « L'islamisme frappe l'Asie centrale soviétique. » a eu lieu depuis au moins 1 an.

ADRESSE URL DE L’IMAGE A UTILISER : (libre de droits ou creative commons)

TEXTE DE L’EVENEMENT : Une série d'explosions a frappé le métro moscovite, faisant des dizaines de morts. La police moscovite, rapidement relayée par le KGB, en est arrivé à la conclusion suivante. Ça n'est pas un accident mais bien des explosions délibérées ! De plus, l'enquête montre que l'ensemble des terroristes sont de nationalité soviétique ! Pire, non seulement certains de ces terroristes viennent d'Asie centrale mais d'autres, viennent même du Caucase où au sein de la RSSA de Tchétchénie, plusieurs casernes ont été attaqués par de mystérieux assaillants tandis que plusieurs bâtiments symbole du pouvoir soviétique subissait des plasticages à Grozny. La guerre contre les Islamistes s'étend donc désormais au Caucase du nord. Un homme, méconnu du grand public jusque là, devient en quelques heures le héros des peuples de l'Union soviétique. Cet homme c'est Vladimir Poutine, le chef de la Section antiterroriste du KGB, qui a promis à la télévision officielle de « Traquer ces ****** jusque dans les chiottes ! ». Mais Poutine n'est pas le chef du KGB et encore moins membre du Comité centrale. On peut donc le faire mentir en ne faisant rien ou bien aller dans son sens en mettant le paquet contre les terroristes.

CHOIX 1 : Envoyer des renforts en Tchétchénie. Proclamer de la Loi martiale dans la Seule RSSA de Tchétchénie.

CHOIX 2 : « Jusque dans les chiottes ! ». Envoyer d'importants renforts en Tchétchénie. Proclamer de la Loi martiale dans toute l'Union Soviétique.

CHOIX 3 : Ne rien faire

RESOLUTION CHOIX 1 : « Attentats de Moscou. Les Soviétiques ripostent. » Envoi de 10 Troupes en Tchétchénie. Apparition d'une guérilla en Tchétchénie.

RESOLUTION CHOIX 2 : « Attentats de Moscou. Les Soviétiques ripostent massivement. »« Envoi de 15 Troupes en Tchétchénie. Apparition d'une guérilla en Tchétchénie.

RESOLUTION CHOIX 3 : « Attentats de Moscou. Le Comité central tergiverse. Les terroristes s'emparent de l'Arrière-pays tchétchène ! » Apparition d'une guérilla en Tchétchénie. L'Armée rouge sur place est submergée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

NOM DE L’EVENEMENT : La religion et nous

UCHRONIQUE OU HISTORIQUE : Uchronique

ANNEE ET MOIS :

CONDITIONS : Le Putsch d'Août 1991 en URSS a réussi. L'URSS existe. Le régime afghan issu du gouvernement communiste est tombé. L'événement « L'islamisme frappe l'Asie centrale soviétique. » et Carnage à Moscou on eut lieu.

ADRESSE URL DE L’IMAGE A UTILISER : (libre de droits ou creative commons)

TEXTE DE L’EVENEMENT : Suite aux attentats des fascistes islamistes contre la grandeur du peuple soviétique, un problème que l'on croyait résolut est réapparu. La religion. Ce fléau nous posait aussi un problème au tout début de notre nation mais un  mouvement populaire avait éléminé, suite à la guerre contre les blancs, les derniers fous d'extremiste religieux. De plus nos années à proner l'athéisme ont porter nos fruits dans de nombreuses régions. Mais cette imbécile de Gorbatchev à laissé la religion se réinstaller avec ses mesures stupides. Il nous faut donc tout revoir à zéro. Soit on laisse les religions libres aux risque de voir apparaitre de nombreux fous tout en les gardant sous contrôle comme maintenant mais avec plus de moyen, soit on les surveilles continuellement avec de nombreux moyens, soit on part du principe que les religions ne servent à rien. Dans ce cas nous pouvons suivre soit la voie de la Tchécoslovaquie, soit de remonter les foules contre les religieux de tout bords.

CHOIX 1 : Laissons les gens choisir librement leur foi.

CHOIX 2 : Surveillons et utilisons ces religieux à notre avantage.

CHOIX 3 : L'athéisme ne peut rien face à la science!

CHOIX 4 : Sus aux rebouteux! Le peuple avec moi!

RESOLUTION CHOIX 1 : La stabilité augmente dans l'URSS, risque de voir apparaitre de temps à autres une guerilla religieuse, le Defcon baisse, baisse de la force interne des guerrilla dans l'URSS (dont la tchétchénie) +500 prestige. Teletext:"Liberté de culte rétablit en URSS"

RESOLUTION CHOIX 2 : -20$ , La stabilité augmente dans l'URSS, le Defcon baisse, +500 prestige, la force des guerrilla interne aux pays de l'URSS baisse. Teletext: "La religion rétablit sous haute surveillance en URSS"

RESOLUTION CHOIX 3 : -5$ par mois jusqu'a réussite avec un pourcentage de chance qui augmente chaque mois. Quand réussit plus aucun events sur la religion n'apparait dans les pays de l'URSS. Si reussite +500 prestige. Teletext:"L'URSS lance une grande campagne pour la science contre la religion", "La religion n'existe plus dans l'URSS"

RESOLUTION CHOIX 4 : -10$ par mois (pour armer les gens), baisse de la stabilité dans tout l'URSS, guerrilla pro-américaine apparait, augmentation des forces armée des pays de l'URSS, bordel pendant 3-4 mois, Augmentation du Defcon. A la fin plus aucun event issu de la religion n'est possible, les dernières guerilla interne issus de force religieuse ne reçoivent plus de renfort. -250 prestige.

Teletext:"L'URSS élémine les religieux sans défense! Que Dieu nous protège de ce fléau!", "Les bigots sont éléminés dans tout l'URSS, vive la science!"(URSS)

Modifié par Maraud

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les évents sur la religion sont très intéressants, surtout quand on parle au niveau interne de l'URSS. Je propose cependant un évent qui soit en rapport avec la géopolitique, et cette fois-ci, sur un conflit assez connu.

 

NOM DE L’EVENEMENT : Yougoslavie appelle à l'aide!

 

UCHRONIQUE OU HISTORIQUE : Uchronique

 

ANNEE ET MOIS : Juillet 1991

 

CONDITIONS : Aucune particulière, event automatique.

 

ADRESSE URL DE L’IMAGE A UTILISER : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/29/La_guerre_en_Ex-Yougoslavie.svg/640px-La_guerre_en_Ex-Yougoslavie.svg.png

 

TEXTE DE L’EVENEMENT : La fin imminente du communisme, une fédération incapable de concilier plusieurs peuples ethniques et des républiques demandant leur indépendance ont contribué à une courte guerre entre la Slovénie et la Yougoslavie, qui se révéla être une victoire Slovène. Alors qu'un autre conflit se prépare déjà entre la Croatie et la Yougoslavie, l'OTAN a annoncé qu'ils supporteraient l'indépendance des républiques contre la Serbie.

Les Yougoslaves nous ont trahis de part le passé avec Tito, et la Serbie semble prête à abandonner toute référence au "socialisme". Cependant, rien n'est perdu pour elle, et ni pour nous. Soutenir la Serbie nous permettrait de regagner un allié en Europe, voir même un allié communiste si on s'applique correctement. Mais bien sûr, une telle intervention opposerait l'URSS à l'OTAN, ce qui ne diminuera pas la tension internationale...

 

CHOIX 1 : Les Yougoslaves ont trahis le socialisme, qu'ils se débrouillent!

 

CHOIX 2 : Non, la Yougoslavie est un point stratégique en Europe. Qu'ils redeviennent notre allié, un allié communiste, contre l'Impérialisme!

 

RESOLUTION CHOIX 1 : La Serbie sera seule contre la vague d'indépendances...

 

RESOLUTION CHOIX 2 : Augmente nos relations avec la Yougoslavie, les diminue avec l'Albanie et les républiques désirant l'indépendance, augmentation des troupes Yougoslaves et conseillers militaires, augmente le DEFCON. Télex: "Les Soviétiques soutiennent la Yougoslavie!"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et hop, 2 nouveaux événements !

 

NOM DE L’EVENEMENT : Grande conférence anti-impérialiste de Moscou.

UCHRONIQUE OU HISTORIQUE : Uchronique

ANNEE ET MOIS : Août 1992 (Pour le premier anniversaire du Putsch?)

CONDITIONS : Le Putsch d'Août 1991 en URSS a réussi. L'URSS existe et a rétabli son autorité sur les Républiques séparatistes.

ADRESSE URL DE L’IMAGE A UTILISER : (libre de droits ou creative commons)

TEXTE DE L’EVENEMENT : Maintenant que la situation intérieure est stabilisée, il est en grand temps de remettre la patrie du Socialisme sur le devant de la scène internationale en réunissant autour d'une table les États qui s'opposent encore à l'Impérialisme et au Capitalisme. Cela va de la Corée du Nord stalinienne à la Syrie Baasiste en passant par la Libye et son dirigeant, Khadafi et bien évidemment, notre protégée, Cuba. Cependant, organiser une telle conférence risque d'augmenter la tension internationale et, surtout, va nous coûter très cher. Et vu l'état de nos finances... Par ailleurs, vu que notre définition de l'Anti-impérialisme est large et souple, certains membres du Comité central propose même d'inviter des représentants de l'Irak de Saddam Hussein ! Si nous invitons cet état proscrit par la Communauté internationale depuis 1990, cela augmentera encore plus fortement la tension avec celle-ci et notamment, les États-Unis. Que devons-nous décider de faire ?

CHOIX 1 : Organiser la Conférence mais ne pas inviter l'Irak.

CHOIX 2 : Organiser la Conférence et y inviter l'Irak.

CHOIX 3 : Ne rien faire.

RESOLUTION CHOIX 1 : Coût de 5 dollars. Faible montée du DEFCON. Hausse du Stalinisme (?)

RESOLUTION CHOIX 2 : Coût de 5 dollars. Montée moyenne du DEFCON. Hausse du Stalinisme (?)

RESOLUTION CHOIX 3 : Baisse du Stalinisme (?)

 

 

 

 

NOM DE L’EVENEMENT : Le convoi de la peur.

UCHRONIQUE OU HISTORIQUE : Uchronique.

ANNEE ET MOIS : 6 mois après la Grande conférence anti-impérialiste de Moscou.

CONDITIONS : Grande conférence anti-impérialiste de Moscou a eu lieu. L'Irak a été invitée.

TEXTE DE L’EVENEMENT : La Grande conférence anti-impérialiste de Moscou a été un succès et a rétabli le leadership de l'URSS sur la partie du monde qui refuse le Diktat impérialiste. Tarek Aziz, représentant de l'Irak, a discuté plusieurs fois secrètement avec le Président du Comité central. Tarek Aziz a expliqué que son pays a besoin de renouveler son arsenal militaire, en partie détruit lors de la guerre du golfe et nous a demandé du matériel dans ce sens. Nous sommes restés évasifs, conscients du danger qu'il y aurait à violer l'embargo imposé à ce pays mais l'heure du choix est venue. Devons-nous lancer ce qui sera bientôt connu comme le « Convoi de la peur » ? En effet, les États-Unis et ses alliés ne resteront pas sans rien faire face à l'envoi de matériel à Saddam Hussein. Par ailleurs, la géographie nous impose que ce matériel ne pourra atteindre l'Irak que par la mer, la Syrie refusant que ce matériel destiné à sa grande rivale baasiste ne transite par son territoire. Et il inutile ne serait-ce que de demander à l'Iran son aval pour un tel transit. L'Irak étant entourée d'ennemis, le matériel ne pourra l'atteindre que par le port de Bassorah, ce qui permettra aux Américains de pouvoir l'intercepter n'importe où le long de son trajet. Devons-nous, lancer le « Convoi de la peur » ?

CHOIX 1 : Armons Saddam !

CHOIX 2 : C'est trop risqué !

RESOLUTION CHOIX 1 : Le convoi quitte l'URSS sous bonne escorte. Montée du DEFCON. L'URSS reçoit un paiement en cash d'une valeur de 10 dollars. Les États-Unis reçoivent plusieurs possibilités d'intercepter le convoi le long de son trajet. Forte hausse des relations avec l'Irak. Faible baisse de celles avec la Syrie et l'Iran. Forte baisse des relations avec le Koweït, l'Arabie Saoudite, la Jordanie et la Turquie ainsi qu'avec tous les alliés des États-Unis.

RESOLUTION CHOIX 2 : Forte baisse des relations avec l'Irak.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

NOM DE L’EVENEMENT : Une irrésistible ascension.

UCHRONIQUE OU HISTORIQUE : Uchronique

ANNEE ET MOIS : 6 Mois après l'événement « Carnage à Moscou »

CONDITIONS : L'événement « Carnage à Moscou » a eu lieu et l'URSS a pris un des 2 choix qui la font réagir. Présence d'une guérilla islamiste en URSS.

TEXTE DE L’EVENEMENT : La lutte contre les terroristes piétinent. Malgré les moyens déployés, des bandes de criminels fascistes continuent d'agir en territoire soviétique. Vladimir Poutine, néanmoins, a obtenu de beaux succès quand on le laisse agir tandis que son supérieur se révèle être un incompétent. Devons-nous remplacer cet incapable par son populaire subordonné ?

CHOIX 1 : Poutine à la tête du KGB !

CHOIX 2 : C'est très bien comme ça !

RESOLUTION CHOIX 1 : Hausse de l’efficacité soviétique dans la lutte contre les guérillas.

RESOLUTION CHOIX 2 : La situation risque d'empirer.

Modifié par Vivelempereur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben Gorby face à Elstine et ses potes je vois pas comment il garde le pouvoir. Et gorby serait plus du genre à garder le statut quo avec tout le monde (ce qui poserait problème dans le jeu) mais si t'as des propositions vas y.

Modifié par Maraud

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Déjà, si le putsch de Moscou n'a pas lieu, Gorby peut continuer tranquillou ses réformes, relâcher les républiques qui veulent leur indépendance, puis tenter de reconstituer une sphère d'une façon qui ne nécessite pas de chars dans le meilleur des cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

NOM DE L’EVENEMENT : Troubles chez les jeunes.

UCHRONIQUE OU HISTORIQUE : Uchronique

ANNEE ET MOIS :

CONDITIONS : L'URSS a maté les révoltes nationalistes ou libérer les républiques

TEXTE DE L’EVENEMENT : Les événements qu'a subit l'URSS prouve bien une chose, le communisme que nous pronons n'attires plus et est perçu comme un tas d'excuse pour asseoir l'autorité d'oligiarches. La jeunesse du Parti, abreuvé par des discours et théories marxiste commence à se fissurer en deux factions qui peut finir sur une situation explosive. Une partie veut rester dans la situation où nous sommes pour tenter d'avoir leur place, l'autre, de plus en plus nombreuse, veut appliquer ce qu'ils ont appris dans leurs facultés, c'est à dire la marxisme.

CHOIX 1 : Il est temps de purger les jeunes rebelles et de changer les cours.

CHOIX 2 : L'heure du changement est arrivé!

RESOLUTION CHOIX 1 : -100 de prestige, la jeunesse rebelle est viré loin des instances du parti. Rassures les républiques rester dans le girons de la Russie.

RESOLUTION CHOIX 2 : Baisse de stabilité, série d'event sur les réfomes à concevoir avec sur le long terme soit un renoument avec le stalinisme, soit sur une voix plus diplomate envers les autres formes de communismes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je partage l'avis de Maraud. Il est difficile d'imaginer Gorbatchev l'emporter face à Eltsine car la dislocation de son autorité était déjà bien avancée en Août 1991.

Par contre j'imagine une seconde Perestroika avec la personne dont l'ascension est irrésistible face à la déroute économique consécutive au retour des "durs" à la tête de l'URSS et à ses succès dans la lutte contre l'Islamisme. Son placement à tête du KGB n'étant qu'une étape vers son arrivée au pouvoir.

Sinon pour le "convoi de la peur", on peut prévoir des événements pour le joueur US d'interception du convoi par sa marine avec des manoeuvres d'intimidation ou des tentatives plus musclées avec comme résultat possible une bataille navale et une crise internationale.

Modifié par Vivelempereur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

NOM DE L’EVENEMENT : CEI

UCHRONIQUE OU HISTORIQUE : Historique

ANNEE ET MOIS : Décembre 1991

CONDITIONS : L'URSS est dirigé par Eltsine

TEXTE DE L’EVENEMENT : L'URSS est finit, au bout du rouleau. Nous devons maintenant savoir si nous maintenont des relations très durs avec les autres pays membres de l'URSS ou commencer une démocratisation de ces pays au sein de notre nouvelle union. Si nous choisissont de les laisser en paix les USA partiront en course pour récupérer un maximum de territoire dans leur juridictions mais nous nous en sortirons plus fort en nous débarassant des républiques qui ne veulent pas de nous.

CHOIX 1 : Il faut se serrer les coudes dans ces conditions!

CHOIX 2 : Débarrassons nous des problèmes

RESOLUTION CHOIX 1 : Pas de prestige, les pays restent dans la juridictions de Moscou pour le moment, des révoltes nationalistes continuent à se dévellopper. Teletext: "L'URSS se transforme en CEI et durcit le ton envers ses partenaires"

RESOLUTION CHOIX 2 : +250 prestiges, 20% de chances par pays de se barrer immédiatement de la CEI (peu importe le régime), baisse des nationalismes. Teletext: "L'URSS devient la CEI, libre à leur membres d'y adhérer." "(Tel pays) prend ses distances avec Moscou"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×