Aller au contenu
eternien

Questions/Réponses Rapides

Messages recommandés

c'est pas souvent que je vois une carte européenne comme ça, fallait que je partage

 

20190202160516_1.thumb.jpg.1f1f66ab975cf39d46cbe9f3fe8dafd0.jpg

 

Avec le Mamelouk, on pouvais considérer que j'avais une certaine influence sur la partie européenne car je tape fort sur l'Ottoman et ça change énormément de chose en Europe de l'ouest mais là avec Vijanayagara j'ai aucun lien avec cette partie du monde.

 2 parties de suite où la France est très faible, et un Pape qui peut former l'Italie c'est la 1ere fois que je vois ça

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quelque chose me chagrine depuis quelques temps lors des guerres

 

20190301211303_1.thumb.jpg.27710aae4877ecc3ffae1d2859a8051f.jpg

 

guerre de coalition contre moi, j'ai pas trop compris pourquoi car je ne faisais que conquérir gentiment, je faisais rien de mal.

 

1er problème: on voit que c'est Palatinat qui déclenche, et la Boheme, la Scandinavie et la Russie qui sont bien plus puissants suivent comme des petits chiens dociles.

Seuls les plus gros pays devraient pouvoir déclencher une guerre de coalition et la mener au combat, un peu dans le même style que les guerres de religion que seul un gros pays protestant peut déclencher.

 

2eme problème, Palatinat participe infiniment moins que 5 autres pays, pourtant ils sont les seuls à pouvoir négocier avec moi. Je pense que là aussi ça devrait changer, on devrait pouvoir négocier avec le pays qui participe le plus et pas seulement celui qui a déclaré la guerre, ou au pire créer une nouvelle option diplomatique en temps de guerre qui serait de réclamer la paix au meneur de guerre.

Cette guerre a duré 5 ans car Palatinat était protégé par la Bohème, avant de taper chez eux il me fallait traverser la Bohème, donc le Palatinat n'a pas souffert de la guerre contrairement à la Bohème et la Russie que j'ai bien envahis. Il n'y a qu'a voir le désir de guerre des pays, élevé chez le Palatinat faible chez les autres

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le problème c'est pas les coalitions, en général quand on en prend une c'est qu'on l'a méritée.

Le problème c'est que c'est toujours un petit pays éloigné qui la déclenche, et c'est le seul avec qui on peut négocier la paix alors que des pays infiniment plus puissants suivent comme des petits chiens biens dressés.

Il faudrait vraiment faire quelque chose à ce sujet lors de la prochaine DLC, car voir une mono province éloignée du front déclencher une guerre de coalition ne devrait pas être possible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Je ne crois pas que le soucis soit vraiment "qui déclenche la guerre". Mais plutôt que le score de guerre [de la coalition] n'influe que trop peu sur la volonté de paix du meneur. Il faudrait lier plus fortement le score de guerre à la volonté de paix du meneur. Ce qui inciterait à la paix plus facilement une fois la majeure partie du terrain ennemies occupés ; même si celui du meneur ne l'ai pas. Lors d'une coalition, il faudrait peut être que le camp du meneur de la guerre punitive soit calculer comme un seul pays et non comme un groupe de cobelligérant.

Modifié par Baldok

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Baldok a dit :

Je ne crois pas que le soucis soit vraiment "qui déclenche la guerre". Mais plutôt que le score de guerre [de la coalition] n'influe que trop peu sur la volonté de paix du meneur. Il faudrait lier plus fortement le score de guerre à la volonté de paix du meneur. Ce qui inciterait à la paix plus facilement une fois la majeure partie du terrain ennemies occupés ; même si celui du meneur ne l'ai pas. Lors d'une coalition, il faudrait peut être que le camp du meneur de la guerre punitive soit calculer comme un seul pays et non comme un groupe de cobelligérant.

Pas bete du tout ! En effet faire monter le score de guerre en occupant tout le territoire des coalisés est long et fastidieux et mener une opération lointaine vers le pays déclencheur est hasardeuse, avec ton idée ca rendrait pertinent d'occuper les provinces des pays suiveur ce qui n'est pas le cas en fonction de la configuration de la coalition. Moi perso je suis obligé de concentrer mes forces sur les pays genre pologne (par exemple ) pour sortir toutes les armées de ses mignons, (meme strategie pour tous pays ayant un ou plusieurs vassaux) ET c'est très long ca

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, Baldok a dit :

Je ne crois pas que le soucis soit vraiment "qui déclenche la guerre". Mais plutôt que le score de guerre [de la coalition] n'influe que trop peu sur la volonté de paix du meneur. Il faudrait lier plus fortement le score de guerre à la volonté de paix du meneur. Ce qui inciterait à la paix plus facilement une fois la majeure partie du terrain ennemies occupés ; même si celui du meneur ne l'ai pas. Lors d'une coalition, il faudrait peut être que le camp du meneur de la guerre punitive soit calculer comme un seul pays et non comme un groupe de cobelligérant.

 

Imagine un monde actuel complètement fou, où la Russie aurait repoussé ses frontière jusqu'à la Pologne, la Hongrie et la Serbie.

S'en suivrait une coalition contre la Russie avec tous les pays européens restants, on aurait donc dans cette coalition 4 des 10 plus grandes puissances mondiales actuelles. Le meneur ne pourrait être que la France car elle a l'armée la plus puissante ou l'Allemagne car elle a l'économie la plus puissante, seul ce pays devrait pouvoir déclarer la guerre, mais certainement pas Andorre ou Islande.

ça serait facile pour Andorre de déclarer la guerre, ils risqueraient rien, avant de les envahir l'armée rouge devrait passer par la Pologne, l'Allemagne et la France, ou alors la Hongrie, l'Autriche ou la Slovenie, l'Italie et la France.  Ils pourraient aussi directement débarquer en Espagne, mais pour ça il faudrait affronter les marines allemandes, françaises et anglaises.

En gros Andorre qui déclencherait la guerre aurait des chances infimes de voir un seul soldat de l'armée rouge sur son territoire.

La Russie envahirait certainement la Pologne, la Hongrie et la Slovenie mais les Alpes et Berlin seraient infranchissables, les pays de l'est seraient anéantis, l'Allemagne, la France, l'Italie et la GB auraient perdu énormément d'argent et d'hommes, Berlin, Vienne et Trevise seraient en ruine.

Tout le monde voudrait la paix mais la guerre continue car la Russie voudrait des territoires en Pologne mais Andorre refuserait car finalement la guerre ça coûte rien donc pourquoi vouloir la paix?

 

actuellement dans le jeu les guerres de coalition c'est comme ça que ça se passe, et certaines choses me dérangent.

1: Andorre déclarerait la guerre, de quel droits ils le feraient à la place de pays infiniment plus puissants qu'eux? 

Seuls les pays les puissants devraient pouvoir le faire comme lors des guerres de religion qu'un seul pays peut déclencher 

2: ils ont déclaré la guerre, les combats passent et c'est l'Allemagne qui est le plus impliqué, ils perdent énormément d'hommes lors des combats, la Pologne avec la perte de Varsovie, Cracovie et Gdansk voudrait la paix, pourtant seul Andorre peut discuter avec la Russie. 

L'Allemagne qui participe plus que les autres devrait devenir meneur de guerre, et la Pologne avec une lassitude de guerre importante devrait pouvoir demander une paix séparée.

 

En fait je pense que lors d'une coalition la paix devrait être signée séparément avec chaque pays. Si un pays veut continuer la guerre il devrait pouvoir le faire même si le meneur a signé la paix, si il en a marre il devrait pouvoir signer la paix.

Il ne devrait même pas y avoir de meneur, seulement un pays qui estime que les chances de victoire de la coalition sont suffisantes pour déclencher une guerre, puis chaque score de guerre devrait être individuel

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Oui, ça peut aussi être une solution que de supprimer le meneur dans une guerre de coalition mais ça supprimerai aussi la spécificité d'une guerre de coalition. 

Après sur qui peut déclencher, je pense que les arguments sur des critères de puissances économiques ou militaires sont des arguments plus pertinent pour aujourd'hui. D'autant que quand tu te prends une coalition dans EU4, c'es que tu l'a cherché.

 

Les systèmes féodaux de cette époque (en tout cas pour le début de partie) avec les rapports souverain-vassaux ou les différents engagement royaux et "familliaux" a fait que plus d'une fois des petits régnaient sur des grands et envoyaient tout le monde au casse-pipe dans la joie et la bonne humeur. 

Autre exemple historique pour le cas des pays lointains: vers 1800, la France se prend une coalition anti-révolutionnaire britanico-autricho-russe alors qu'elle n'a même pas de frontières terrestres directes avec ses pays.

 

C'est pour cela que lors d'une guerre de coalition, que la coalition soit traitée (dans le score de guerre et sa volonté à la paix) comme un seul pays ne serait pas trop mal. Ça éviterait aussi de perdre une coalition contre l'anglais alors que tu as envahi quasi toute Europe mais que tu ne peux débarquer sur les îles britanniques pour ravager Londres. Sans non plus, dénaturer les guerres de coalition en introduisant la notion de paix séparée...

Modifié par Baldok

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Pour les guerres de religions, ce qui me chagrine moi, c'est que (connaissant l'importance de la religion à l'époque) elle se transforme en véritable guerre de rivaux. Je ne sais pas combien de fois j'ai ragé avec l'Autriche catholique qui se retrouve dans une guerre de religion anti-protestante à devoir taper sur la France catholique et l'ottoman sunnite. 

Alors qu'on sait deja qu'à cette epoque les alliances entre pays de religion différentes relevaient du cas exceptionnel. C'est comme si aujourd'hui on voyait un pays capitaliste et un issu de l'être communiste la main dans la main à se caresser les miches. 

Modifié par Baldok

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 31 minutes, Baldok a dit :

Alors qu'on sait deja qu'à cette epoque les alliances entre pays de religion différentes relevaient du cas exceptionnel

Pas vraiment, alliance France-Suède, alliance entre la France et les princes protestants, alliance entre la France et les Ottomans etc.

il y a 32 minutes, Baldok a dit :

C'est comme si aujourd'hui on voyait un pays capitaliste et un issu de l'être communiste la main dans la main à se caresser les miches. 

Le rapprochement entre la Chine et États-Unis contre l'URSS ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OK. Alors peut être que je me trompe sur ce point en percevant ces alliances comme plus exceptionnelles qu'elles ne l'étaient vraiment. Mais n'allons quand même pas jusqu'à dire que c'était une norme bien établie et convenable... Non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Baldok a dit :

OK. Alors peut être que je me trompe sur ce point en percevant ces alliances comme plus exceptionnelles qu'elles ne l'étaient vraiment. Mais n'allons quand même pas jusqu'à dire que c'était une norme bien établie et convenable... Non ?

Les Habsbourg entouraient la France, donc forcément les rois de France avaient un intérêt à s'allier avec les puissances protestants (ou musulmanes) ennemies des Habsbourg. Même si la France était "la fille aînée de l'Église". Donc pour moi cet aspect là dans le jeu ne pose pas forcément problème, par contre dans certains cas il y a un effet boule de neige dans le jeu qui fait qu'il y a un peu trop de monde qui se mêle (genre la Russie et les Ottomans en plus de l'Espagne, l'Angleterre, l'Autriche, la France et la Suède). 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, Baldok a dit :

Oui, ça peut aussi être une solution que de supprimer le meneur dans une guerre de coalition mais ça supprimerai aussi la spécificité d'une guerre de coalition. 

Après sur qui peut déclencher, je pense que les arguments sur des critères de puissances économiques ou militaires sont des arguments plus pertinent pour aujourd'hui. D'autant que quand tu te prends une coalition dans EU4, c'es que tu l'a cherché.

 

Au contraire, supprimer le meneur lors d'une guerre de coalition serait la spécificité d'une guerre de coalition. Lors d'une guerre traditionnelle il suffit que les 2 meneurs se mettent d'accord pour que la guerre se termine. Lors d'une guerre de coalition il suffirait que n'importe qui la déclenche pour que la guerre commence, on pourrait considérer que n'importe qui pourrait rejoindre la guerre ou la quitter quand il veut.

Pour en revenir à mon exemple précédent, l'Andorre pourrait toujours déclarer la guerre à la Russie, mais la France pourrait attendre 1 an avant de rejoindre le conflit car elle était pas prête avant et la Belgique ne pas faire la guerre car elle en a pas les moyens. La Russie pourrait finalement envahir l'Andorre qui réclamerait la paix, mais la guerre continuerait car les autres paix n'ont rien signé, la Pologne pourrait finir avec 5 territoires de plus, l'Allemagne et l'Angleterre avec énormément d'argent

Pour limiter les excès on pourrait interdire de rejoindre une coalition en guerre ou en créer une contre un pays déjà en guerre contre une coalition

 

A la limite que sa soit un pays minable qui déclenche pourquoi pas, après tout on l'a mérité, mais que lui seul soit décisionnaire du traité de paix qui suivra me gène énormément. Mais les critères de puissance éco et militaires sont pris en compte pour devenir chef de la ligue protestante, je vois pas pourquoi ça serait pas mis en place dans une coalition.

 

Il y a 13 heures, Baldok a dit :

Les systèmes féodaux de cette époque (en tout cas pour le début de partie) avec les rapports souverain-vassaux ou les différents engagement royaux et "familliaux" a fait que plus d'une fois des petits régnaient sur des grands et envoyaient tout le monde au casse-pipe dans la joie et la bonne humeur. 

Autre exemple historique pour le cas des pays lointains: vers 1800, la France se prend une coalition anti-révolutionnaire britanico-autricho-russe alors qu'elle n'a même pas de frontières terrestres directes avec ses pays.

 

 

Pour moi un grand c'est la France, l'Autriche, l'Angleterre et la Castille, je suis ps très bon en histoire mais j'ai pas souvenir d'un des 4 commandé par un nain.

 

En 1800 t'as les 2eme, 3eme et 4eme puissances européennes qui s'allient pour taper la 1ere puissance européenne, on parle pas d'un nain dont la France connait à peine l’existence

 

Il y a 13 heures, Baldok a dit :

C'est pour cela que lors d'une guerre de coalition, que la coalition soit traitée (dans le score de guerre et sa volonté à la paix) comme un seul pays ne serait pas trop mal. Ça éviterait aussi de perdre une coalition contre l'anglais alors que tu as envahi quasi toute Europe mais que tu ne peux débarquer sur les îles britanniques pour ravager Londres. Sans non plus, dénaturer les guerres de coalition en introduisant la notion de paix séparée...

 

Dans le score de guerre elle l'est déjà, lors de ma dernière guerre avec l'Ottoman j'avais 50% de score de guerre alors que j'ai même pas touché le meneur, j'ai juste pris les forteresses les plus faibles. Le problème c'est que pour avoir la paix il me fallait encore lâcher 2 ou 3 pays.

 

Il faudrait clairement faire quelque chose pour la volonté de paix, elle était énorme chez le meneur, en dessous de -20 chez la Bohème qui était peut-être le plus gros pays contre moi et en dessous de 0 pour la plupart des autres, donc aucun moyen de signer une paix correspondant à mon score de guerre

 

 

 

Il y a 13 heures, Baldok a dit :

Pour les guerres de religions, ce qui me chagrine moi, c'est que (connaissant l'importance de la religion à l'époque) elle se transforme en véritable guerre de rivaux. Je ne sais pas combien de fois j'ai ragé avec l'Autriche catholique qui se retrouve dans une guerre de religion anti-protestante à devoir taper sur la France catholique et l'ottoman sunnite. 

Alors qu'on sait deja qu'à cette epoque les alliances entre pays de religion différentes relevaient du cas exceptionnel. C'est comme si aujourd'hui on voyait un pays capitaliste et un issu de l'être communiste la main dans la main à se caresser les miches. 

 

Ce qui me chagrine un peu c'est que des catholiques ne disent rien quand il faut taper d'autres catholiques dans une guerre de religion.

Que la France catholique y participe avec les protestants me dérange pas trop, la religion s'effaçait plus souvent qu'on le croit devant le pragmatisme politique. Le problème c'est que ça ne cause aucun problème en France, normalement les catholique devraient protester un minimum et le roi devrait finir par s'expliquer devant eux.

Même cause et même conséquence pour l'Ottoman, participer à une guerre contre l'Autriche avec autant d'alliés n'arrive pas souvent, autant en profiter, mais il faudrait l'expliquer au peuple qui comprendrait pas pourquoi combattre avec des mécréants pour un but qui les concerne pas.

 

On a déjà vu communistes et capitalistes main dans la main, ça a duré 5 ans et en face d'eux il y avait le 3eme Reich

 

 

 

Il y a 10 heures, Loup a dit :

Donc pour moi cet aspect là dans le jeu ne pose pas forcément problème, par contre dans certains cas il y a un effet boule de neige dans le jeu qui fait qu'il y a un peu trop de monde qui se mêle (genre la Russie et les Ottomans en plus de l'Espagne, l'Angleterre, l'Autriche, la France et la Suède). 

 

Pour éviter ce genre de problème on pourrait limiter l'accès aux guerres de religion aux pays protestants ou catholiques ayant une frontière directe avec le St Empire, et aux pays rivaux d'un des 2 meneurs ayant une frontière commune au St Empire.

Ceci éliminerait l'Angleterre, l'Espagne, le Portugal, la Suède, l'Ottoman et la Russie dans la plupart des cas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Apres EU4 reste un jeu. On trouvera toujours IRL un événement qui contre dira un de ses mécanismes.

La coalition est la pour sanctionner un "abus", un pays qui grandit trop vite. De sorte que cela nous oblige a ne pas que "blober".

Pour ce qui est du leader l'idée de mettre le plus compétent n'est pas mauvaise, mais si on accorde les paix séparées il faut alors un mécanisme qui vienne contre balancer ce coup de pouce. La coalition, je pense, doit rester un némésis. Quelque chose que l'on veut absolument éviter. On peut accompagner les paix séparées avec un malus d'expansion agressive sur les 5 ou 10 années qui suivent (genre 20%).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×