Aller au contenu
Loup

7 novembre 1917 - Révolution d’Octobre

Messages recommandés

Je relance cette série de sujets de dates importantes avec le centenaire d'un événement qui fait encore débat au sein des historiens de nos jours, en tant que l'un des événements les plus importants du XXème siècle. Il y a 100 ans, le 7 novembre 1917 (25 octobre) la révolution d’Octobre avait lieu en Russie, après l'abdication du tsar plus tôt en février. Les bolcheviques prendront ensuite le palais d’Hiver, et Lénine s’installera au pouvoir de ce qui va devenir l'Union soviétique. Quelle importance, selon vous, de cet événement ? Quels parallèles avec d'autres révolutions historiques ?

Modifié par Loup

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'important c'est que le rapport de force entre le travail et la capital a été modifié ce qui a obligé les capitalistes a faire des concessions (sécurité sociale, réduction du temps de travail, congés payés, augmentation des salaires, etc) pour que les ouvriers ne deviennent pas communistes. Depuis que l'URSS n'existe plus les capitalistes reprennent tout ce qu'ils ont du lâcher.

 

L'URSS a aussi aidé beaucoup de pays a se libérer que ce soit par une aide directe (Cuba, Corée du nord, Vietnam (armement durant la guerre du Vietnam) et un peu le nord de la Chine en 1945) ou par inspiration idéologique (Chine, Vietnam avant 1954). On peut même citer l'Europe libérée du nazisme principalement grâce à l'Armée Rouge.

 

Cela aussi a montrer que le socialisme est efficace pour moderniser un pays, par exemple en URSS l'industrialisation des années 1930 qui lui permet de gagner la guerre, la Chine bien plus développé que l'Inde (indépendance en 1947 et révolution en 1949). Cuba un niveau de vie correct renommé là où c'était la misère en 1959. Et même la Corée du nord qui arrive a produire des missiles et des bombes atomique alors que le pays est sous blocus économique sévère.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

100 ans ont passé, et qu'avons nous compris ?

Que l'avant-garde est efficace dans l'insurrection. Lénine et Trotsky étaient de brillants stratèges, ils ont théorisés et pratiqués le coup d'état. Mais les modalités de production et de distribution de richesses les intéressaient peu. Arrivés au pouvoir, ils se sont attelés à déstructurer les formations politiques et économiques qu'étaient les soviets, à infiltrer partout les membres de leur parti, non pour influencer mais pour endoctriner et manipuler. Ils ont propagé des mensonges au nom de la Révolution, emprisonné et tué d'authentiques révolutionnaires, certes hérétiques de leur point de vu. Mais quid de la Révolution ? Quid de la propriété des travailleurs sur leur moyen de production ? Quid de la domination de l'homme sur l'homme ? Quid du communisme ? A ces questions, et en 70 ans, personne en URSS n'a voulu y répondre. Et sans surprise pour ceux qui ont lu Marx. L'avant-garde du prolétariat, c'est à dire le politburo et le komintern, se sont constitués en classe. Ils répondaient dès lors à leur intérêt objectif de classe. C'est à dire préserver le statut quo et leurs privilèges. Tout en posant les bases d'une société totalitaire, Lénine a habilement oeuvré pour la contre-révolution.

 

Aujourd'hui la rhétorique marxiste a disparu du discours public. Il n'est plus question de discuter des privilèges de classes, si ce n'est même de classes. Il faut atomiser la société, détruire les mécanismes de solidarité, pour laisser l'individu seul face aux forces du capital. C'est, sous le marteau et la faucille, que le Président du parti communiste chinois lance la contre offensive libérale tancé par l'élection de Donald Trump. A Davos ce sont les représentants des partis communistes chinois et vietnamiens qui viennent expliquer aux Etats-Unis et à l'Angleterre les vertus du libéralisme et du multilatéralisme.

 

De la Belgique à l'Espagne, en passant par la Grèce et la France, les gauches radicales s'inspirent du populisme sud-américain pour élaborer leur doctrine. Il faut dépolitiser ! Plus question de parler de domination économique ou de modes de production. Il suffit d'insulter les millionnaires et de leur promettre l'enfer fiscal. L'aliénation du salariat n'est plus en cause ni débattu, mêmes les trotskistes se contentent désormais de proposer l'augmentation du SMIC.

Il ne faut pas se tromper sur les causes et les conséquences de la dépolitisation des masses. C'est depuis le début de l'histoire de l'humanité l'objectif des dominants. La politique c'est croire en l'action collective, pour un changement de société. De tout le spectre politique, chacun s'accorde désormais à nous répéter qu'il n y a pas d'alternatives possibles. Qu'une minorité est légitime à s'approprier les richesses, et que les autres doivent se contenter des miettes.

 

Selon moi, et en toute humilité, le bilan de cette contre-révolution. Un échec cuisant, si on est tenté de croire que les bolcheviks ont cherché un temps à changer le monde plutôt que de s'approprier le pouvoir.

La révolution russe a commencé en février 1917. Elle s'est achevé en octobre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Who who who. Je veux bien que tu sois anar mais là tu va vachement loin.

Déjà la révolution de février est morte bien avant que les Rouges prennent le pouvoir. Pour commencer la révolution de février n'ose pas faire peur a qui que ce soit. Bien que porté par les soviets à l'origine, elle refuse de faire quoi que ce soit qui pourrait choquer l'aristocratie ou la bourgeoisie. Ce qui donne du poids au bolcheviques.
Petit a petit monte le mécontentement et donc la peur de la part des réactionnaires qui se mettent a arrêter les communistes sans que ceux ci est fait un coup d'état en Juillet.
Et fin Aout, Kornilov se soulève. Il avait déjà massacré des gens pour la rigolade et le plaisir de tuer du pauvre.
Le gouvernement de Kernensky sera alors obligé de faire appel aux bolcheviques pour sauver son gouvernement. Mais une fois les troupes de Kornilov dissoutes il reprend sa lutte contre le pouvoir des soviet.
Les soviets vont donc basculer petit à petit vers les bolcheviques principalement et les SR dans certains, abandonnant Kornilov (qui lui se rapproche de la droite).
AU moment de la Révolution d'Octobre, les seuls a le "défendre" (et encore c'est juste par hasard), ce sont les escadrons de la morts, proche de Kornilov, (on peut remarquer un escadron de femmes, ce qui est assez significatif du peu de soutient des troupes réactionnaires à Petrograd, quand on connait leur point de vue sur les femmes), qui défendront le Palais d'Hiver.

 

Ce sont donc les soviets qui avaient donné le pouvoir au Gouvernement Provisoire mais aussi eux qui vont le donner à Lénine. Ce qui fait que Lénine ne fait que continuer la Révolution de Février.
Et pour la précision, le parti communistes sous Lénine n'a rien a voir avec ceux d'aujourd'hui. Des tendances ont depuis disparut, d'autres se se créer et on y retrouves même des éléments anarchisants.

 

@Loup L'importance, qu'on soit pour ou contre, est énorme. Cette révolution va complètement changer le monde. Structurant déjà politiquement de nombreux groupes politiques, ça va aussi développer des idées et montrer que finalement le monde n'est pas immuable, notamment en montrant que le capitalisme n'est pas la dernière étape de l'Histoire.
Cela va emmener à l'arrivée de nombreuses démocraties à travers le monde, en faisant tomber des empires, que soit en réaction à ou avec l'URSS. C'est aussi l'arrivée de nouveaux concepts et un renouveaux intellectuel.

Chez nous cela va forcer nos démocraties bourgeoises à lâcher du pouvoir au petit peuple (la France va donner petit à petit plus de droit et de pouvoirs aux classes populaires) mais aussi en réaction mener à l'arrivée d'idéologie axé sur la destruction de toute volonté populaire dont le nazisme à été le point culminant. Après je rejoins @Xapakna sur le fait que comme la menace soviétique ne pèse plus, on enlève nos droits. On peut notamment rire des critiques des libéraux qui se plaignaient de la police permanente antidémocratqiue en URSS, quand on viens de mettre dans la constitution de France la même chose.

 

Je dirais aussi que la seule autre Révolution qui va autant chambouler le monde était celle de 1789, qui va faire tomber en Europe "l'Ancien Régime", même si c'est différent de celle de Russie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×