Aller au contenu
Ainkatsiss

Le retour habituel des questions du grand bavard, version HOI IV pour la première fois !

Messages recommandés

Je suis aujourd'hui grâce aux soldes Steam à la tête de l'Italie ! Ma prise de fonction a été quelques peu compliquée le temps de m'habituer à la gouvernance d'un pays, mais j'avoue être content du résultat pour l'instant. D'une part parce que le jeu est génial (j'aimais Heart of Iron II mais j'avoue avoir été souvent en difficulté - comme peuvent en témoigner mes précédents posts sur le forum - pour gérer tout en même temps dans mes parties, dont aucune n'est arrivée à son terme), d'autre part parce que ma "première" partie (que j'ai recommencé deux trois fois quand même pour saisir un peu les concepts) se présente bien.

 

J'ai donc commencé en 36 avec l'Italie et rapidement gagné ma guerre en Ethiopie. Mon objectif dans tout jeu que si respecte est toujours de taper des anglais. J'ai donc assez naturellement pensé la suite des opérations pour le faire le plus efficacement possible. J'ai vu que mon arbre de décision me permettait de revendiquer rapidement la Yougoslavie, mais mon regard s'est plutôt porté sur la Grèce qui, en tombant, pourrait je l'espérais me donner plus d'assise sur la méditerranée. j'ai fait rapidement la guerre à la Grèce (qui a été longue en fait, le temps que je comprenne comment débarquer des troupes chez eux ^^), annexé l'Albanie. Au moment de me tourner vers la Yougoslavie, la France et l'Angleterre me sont tombés dessus. J'ai voulu appeler l'allemand dans la guerre mais à mon grand regret il n'était pas encore disposé... J'ai souffert le martyre dans la méditerranée (mes bateaux étaient dispersés dans différentes zones, je pense qu'une partie du désastre vient de là, et que l'autre partie vient des flottes combinées anglaises et française) mais j'ai "pacifié" tout le tour de la méditerranée. La Yougoslavie tombée, l'Allemagne m'a rejoins dans la guerre (c'est du coup moi qui ai déclenché la guerre, c'est misérables teutons n'étant que de pâles suiveurs ^^) et a fait le boulot en France, un peu trop vite pour moi, ce qui m'a empeché de prendre une partie du Maghreb.

 

La France tombées et les pourtours de la méditerranée sécurisés (sauf Gibraltar qui tombera un poil plus tard quand l'Espagne nous rejoindra), je me suis tourné vers la Turquie, assez vite mangée. Puis l'Allemand a enchainé la Pologne et la Russie (j'avance vite sinon mon post va être très très long...). J'ai participé à la guerre en Russie en remontant par la Turquie. J'ai eu de très gros succès au début, ça a été pénible au début, mais j'ai pris Moscou et suis presque arrivé à Leningrad. La conférence de paix m'a attribué une grosse partie de la Russie. J'ai ensuite rendu fantoches (pour essayer) les deux autres états "rouges" pour avoir du soutien dans le coin sans avoir à trop gérer l'Asie. puis j'ai pris l’Afghanistan pour accéder à l'Inde, et j'ai commencé à avancer sur ce front là, où je peine à progresser faute de ravitaillement.

 

Aujourd’hui je me demande quelle voie suivre. Je vais continuer tranquillement en Inde, d'autant que le Japon va finir par arriver de l'autre côté. Il va falloir aussi s'occuper un jour de l'Anglais, j'ai commencé à masser des avions vers la Manche pour avoir la supériorité aérienne mais je perds énormément de matériel, à tel point que je me suis pour l'instant retiré de la zone et réfléchis à comment réorganiser mon aviation pour prendre l'avantage sur les alliés. Il me faudra aussi un jour chercher à envahir leur île, ne serai-ce que par principe. Si vous avez des idées, je suis preneur.

Suite à mon expérience de "début" de partie, j'ai quelques questions, quelques pensées sur lesquelles je souhaiterais votre regard. Merci d'avance (parceque j'ai conscience que la longueur du post n'est pas nécessairement engageante !)

 

1- Comment fonctionnent les zones "d'étranglement" maritimes comme Gibraltar et Suez ? J'ai fini par avoir le contrôle de ces points là ainsi que de toutes les îles de la méditerrannée, et j'ai l'impression de trouver de moins en moins de flottes et de convois à l'intérieur. Ai-je vraiment bloqué complètement le passage ? De tout type de navire ? Et des convois ?

2- Du coup comment m'adapter à ce contrôle de la méditerranée ? Dois acter ma maîtrise et ne plus patrouiller à l'intérieur ?

 

3- Quel est l'importance de la maitrise aérienne ? Je me suis débrouiller pour positionner des chasseurs un peu partout pour avoir la maitrise du ciel sur tout mon territoire (voir même sur les autres pays de l'Axe). Cela dit cela me coûte forcement cher en matériel, pour un résultat dont je ne connait pas l'importance). Y-a-t'il par exemple un minimum d'avion pour avoir la maitrise ? Dans certaines zones, je crée la supériorité aérienne en ressortant de vieux coucous plus utilisés, ce qui suffit s'il n'y a pau ou pas d'opposition. Puis-je éviter que ces avions soient remplacés par des neufs pour éviter de gaspiller du matériel de pointe ?

 

4- Dans l'aviation toujours, je ne comprends pas vraiment le fonctionnement des missions. Y-a-t'il un moyen de focaliser des attaques à un endroit plutôt que sur une zone ? Genre la flotte alliée est "bloquée" à un endroit, du coup j'envoie toutes mes escadrilles dessus ? Il en va de même pour le bombardement d'une zone précise où des troupes sont massées par exemple.

 

5- Comment fonctionnent réellement les "as". Je commence à en avoir un bon paquet, mais je ne sait pas vraiment comment les gérer. Vu qu'ils semblent améliorer mes unités, je me débrouille comme je peux pour qu'ils soient plutôt dans les escadrilles les mieux équipées. Mais surtout je n'ose jamais "détruire" leur escadrille de peur de "perdre" l'as. Y-a-t'il un moyen de réaffecter un as sur une autre escadrille ? Ou bien de le mettre au repos le temps d'en reformer une nouvelle ? Enfin il y a l'air d'avoir une sorte de "cap" à 100 unité dans les escadrilles avec un as, du coup je ne fais que des escadrilles de 100, mais c'est un peu le bordel à gérer sur les fronts où je voudrais affecter plusieurs milliers d'avions.

 

6- Comme à mon habitude, j'ai tendance à pousser le bouchon un peu trop loin. Je ne suis pas sûr de maîtriser les ravitaillement de mes unités, mais je me suis rendu compte avec plaisir que mes généraux le faisaient pour moi en laissant certaines unités en arrière pour éviter les pénuries. Comment repérer les moyen d'améliorer mon ravitaillement ? Pour l'instant je fais un peu "au jugé" en construisant des infrastructures dans le coin, mais j'aimerais connaître le parcours exact du ravitaillement pour essayer de faire des lignes spécifiques.

 

7- Un peu dans la même idée du bouchon trop loin, je viens de prendre conscience que de produire des armées en continu mes coûtait vraiment trop d'hommes... Y-a-t'il un moyen de retrouver des réserves militaire ? J'ai pris une bonne partie de la Russie en espérant pouvoir embaucher quelques russes, mais ça n'a pas eu l'effet escompté. Je pensais qu'en prenant des pays je récupèrerai une partie de leurs forces vives, mais ça ne semble pas fonctionner ainsi. Mis à part d'arrêter de produire des troupe, et d'arrêter d'en tuer au combat, je ne vois pas vraiment d'autre option.

 

8- Les unités terrestres me posent soucis. Je ne sais jamais trop quoi faire et comment le faire. J'ai suite à la lecture de pas mal d'articles décidé de me baser principalement sur de l'infanterie, qui a presque 100 % compose mon armée, sur la base de 7 infanterie, 2 artillerie, et du soutien (de mémoire reconnaissance, génie, artillerie et hôpital). J'ai quelques divisions blindées, mais vu leur nombre elles me servent surtout de réserves mobiles. Ma question est de savoir quelles divisions faire et pourquoi. J'ai quelques troupes alpines, mais je trouve toujours compliqué de savoir si leur spécificité les rend vraiment utiles, ou si d'avoir de l'infanterie de base, plus polyvalente, ne serait pas mieux. Du coup quels modèles me conseillez-vous d'utiliser ? L'idéal serait deux réponses: une "dans l'absolu" et une autre plus liée à ma partie (en particulier je pense à la défense de mes côtes, à la lutte contre la résistance même si je n'ai pas l'impression bizarrement d'en souffrir trop, et à mon problème de main d’œuvre). Une des mes idées était de me créer un modèle de division moins "gourmand" en hommes pour la défenses des côtes, puis de l'appliquer à toutes les unités déjà en place. Pensez-vous que cela me permettra de récupérer les hommes ainsi "démobilisés" ?

 

9- Quels avantages/inconvénients à avoir des états fantoches ? Que peut-on faire (ou justement ne pas faire) avec eux ?

 

Bon, n'osant pas mettre une dixième question, il ne me reste qu'a féliciter le courage de ceux qui sont arrivés jusqu'à ce point, ainsi qu'à remercier ceux qui répondront à quelques unes de mes interrogations.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut alors :

 

1 et 2) Si tu contrôle Suez et Gibraltar tes ennemis ne peuvent plus passer par là, convois compris. Tu devrais quand même laisser des patrouilles on sait jamais ce que laisse l'ennemi derrière lui.

 

3) Avoir la maîtrise aérienne ça dépend vraiment de ton économie. Si tes usines sont bombardés tu va les défendre pour protéger ton économie mais si c'est seulement des chasseurs ennemis mieux vaut privilégier l'envoie de tes chasseurs sur le front pour défendre tes bombardiers à toi. L'aérien était un peu ##### dans le 4 mais avec les dernières extensions ça c'est amélioré mais ça reste un des points faibles du jeu. Pour l'instant tu devrais : 1 défendre ton économies 2 défendre tes bombardiers pour aider tes troupes à progresser plus facilement.

 

4) Y'a pas moyen de focaliser tes avions même si dans la dernière extension (je sais pas si c'est dans le contenu gratuit ou pas) ils se focalisent d'eux même sur les point chauds de la map. Mais normalement tu les places dans un aéroport puis tu leur assigne une mission sur une région

 

5) Oui tu peux réaffecter les AS. Ils sont dans un pool à part et se mettent un peu comme des équipements dans les RPG. Après de façon RP j'aime bien que chaque as ai son escadrille attitré et je déplace les escadrilles. C'est pas le plus stratégique mais c'est un choix perso.

 

6) Le parcours exact c'est capitale --> infrastructure --> unité. Peut y'avoir un port au milieu avec les bateaux de ravitaillement. Plus t'as d'infrastructure plus tu peux ravitailler d'unités, pareil pour les ports qui aident à améliorer l'arrivé du rav sur tes unités. Après dans ce HOI c'est pas vraiment une priorité.

 

7) Alors tu récupère du manpower tout les mois mais vraiment pas beaucoup. Ensuite avoir du MP de territoire qui ne sont pas à toi (non coré) c'est difficile le mieux c'est d'avoir des fantôches de là tu peux piocher dans leur réserve de MP mais ça te coûte du sentiment de liberté et ça peut les faire passer de puppet à libre (mais ils resteront tes alliés)

 

8) Voir au dessus. En plus tu peux piocher leur ressource sans utiliser d'usines civiles. Et ça t'évite d'avoir des problèmes de résistances. C'est tout mais c'est déjà beaucoup.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis un peu à la bourre mais merci pour ta réponse. J'ai terminé ma partie avec l'Italie assez facilement, j'en ai démarré une avec la France et je viens de me faire poutrer par les italiens et les teutons. Me voilà dirigeant de la France libre, ce qui est nettement moins palpitant ^^.

 

J'ai une petite question concernant les divisions. Avec l'Itale, je n'ai fait que de l'infanterie, mais j'envisage une partie avec l'Allemagne et je pense qu'il me faudra des armées plus pêchues. Habituellement, combien de types de divisions différentes avez vous ? Et comment organisez vous vos armées ? J'envisage pour ma part les choses suivantes:

  • Des armées "généralistes" composées pour moitié de divisions d'infanterie (7 infanterie, 2 artillerie, du soutien) et pour moitié de divisions blindées (je n'ai pas encore d'idée, mais quelques chars légers au début, puis moyen quand je pourrais, escortés par de l'infanterie motorisée puis mécanisée quand elle sera dispo). Je pense que ces armées me donnerons le peps nécessaire tout en étant assez solide
  • Une armée "d'invasion" composée de parachutistes et de marines
  • Une ou des armées de maintien de l'ordre avec de la cavalerie (pour la mobilité) et de la police militaire

Qu'en pensez vous ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec le teuton, quoi que tu fasse, tu gagnera.

Moitié blindés et moitié inf, tu auras trop peu de divs.

La clef est de definir l'usage puis de faire le template permettant d'atteindre tes objectifs au meilleur cout.

 

Jouer la france est un bon exercice au début.

Si tu ne tiens pas les italiens et les allemands, c'est que ton build n'est pas optimal.

 

Modifié par julien de la normandie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour la France, je pense que mon nombre de division n'était pas idéal non plus. J'avais 24 divisions à la frontière italienne, et 48 contre l'allemand. Et une armée sous équipée au final à cause de la production française. Pour être honnête, j'ai réellement apprécié la simplicité des divison uniquement infanterie avec l'italien, même si j'ai un peu galéré pour envahir les états unis et ses divisions de chars modernes. Peut être que de se concentré principalement sur l'infanterie limiterait les problèmes de productions avec le français. Et j'espérai avoir terminé les forts sur toute la frontière, mais la guerre a démarré avant...

 

Sur l'idée du nombre de division, comment cela doit il se calculer en fonction du pays ?

Modifié par Ainkatsiss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne suis pas sur de comprendre. Je me demandais par exemple combien de division il était raisonnable de recruter pour un pays. Mais effectivement cela revient à poser la question de la composition desdites divisions.

 

J'étais cependant resté sur l'idée qu'un largeur de front de 20 était à rechercher, ce qui semble très faible vu les valeurs que tu annonces. Et j'ai un peu peur que des division ayant 80 de largeur de front ne soient très gourmande en main d’œuvre... Mais cela pourrait effectivement expliquer pourquoi je me suis fait autant défoncer, même s'il me semble que mon poids politique ne m'aurait pas permis plus de recrutement vu ma faible main d’œuvre disponible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

non non, sur une province tu dois remplir la largeur de front. tu peux le faire avec des divs ayant une largeur de 1 à 70. Il est de toute façon impossible de faire des divs à 80 de largeur.

20 c'est bien pour faire tourner mais c'est plus fragile qu'en 40. Mais la largeur de 40 risque de décrocher plus facilement.

Plus c'est petit plus c'est souple et plus tu as d'orga mais c'est moins solide et fait moins de degat à l'ennemi. Plus c'est gros moins tes divs sont sujettes à usure au feu.

C'est donc à adapter à ton théatre, ton pays,tes doctrines, ton style de jeu et surtout ton adversaire.

 

Avec le français c'est infanterie avec le support habituel. Faut juste tenir le temps passer sa première loi de recrutement;.Après ça c'est gagné.

 

Modifié par julien de la normandie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, je suis pas sûr de tout comprendre, je récapitule:

 

Citation

non non, sur une province tu dois remplir la largeur de front. tu peux le faire avec des divs ayant une largeur de 1 à 70. Il est de toute façon impossible de faire des divs à 80 de largeur.

Du coup je ne comprends pas trop. Je dois calculer la "largeur" de front totale dont j'ai besoin sur un front en vérifiant dans chaque province, puis faire le calcul pour savoir de combien de divisions j'ai besoin ? Je ne suis pas devant le jeu, je regarderai ça ce soir.
 

Citation

20 c'est bien pour faire tourner mais c'est plus fragile qu'en 40. Mais la largeur de 40 risque de décrocher plus facilement.

Plus c'est petit plus c'est souple et plus tu as d'orga mais c'est moins solide et fait moins de dégât à l'ennemi. Plus c'est gros moins tes divs sont sujettes à usure au feu.

C'est donc à adapter à ton théatre, ton pays,tes doctrines, ton style de jeu et surtout ton adversaire.

Il me manque la définition de ce que tu appelle "faire tourner" et "décrocher" pour être sûr de comprendre.

Ensuite sur l'idée d'adaptation justement, outre le fait qu'il va falloir que je comprenne réellement comment tout cela fonctionne, cela implique de ne pas vraiment avoir d'armée "type" comme je le pensais, mais plutôt des armées ciblées en fonction des adversaires à battre, ce qui encore une fois me mets face à ma maigre compréhension du jeu (pour l'instant). Sans parler des problématiques de productions que peut poser cette volonté d'adaptation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Ainkatsiss a dit :

Bon, je suis pas sûr de tout comprendre, je récapitule:

 

. Je dois calculer la "largeur" de front totale dont j'ai besoin sur un front en vérifiant dans chaque province, puis faire le calcul pour savoir de combien de divisions j'ai besoin ?

C'est ça. Mais pas besoin de calculer, tu place tes divs et du vois si le compte est bon. Si tu es en force par rapport à l'adversaire, tu t'en moque, tu peut metre moins de monde sur certaines zones pour faire un schwerpunkt ( concentration locale de force pour obtenir la perçée )

 

 

A dire vrai, moi je ne compte jamais mon nombre de division. Peut être à cause de l'habitude, inconsciemment je sais ou je vais.

Si tu n'as pas de quoi remplir ton front ni avoir de reserve, c'est que tu n'as pas passé de divisions.

En gros,  il faut avoir le max de divs jusqu'a ce que la logistique ou la production ne suive plus.

 

Citation

Il me manque la définition de ce que tu appelle "faire tourner" et "décrocher" pour être sûr de comprendre.

 

Faire tourner => faire retraiter à la main, une par une les divisions en combat et s'assurer que d'autres remontent au front pour remonter au combat. De cette façon, tu ne perds pas le terrain.

Decrocher => tu perd le combat et le terrain et toutes tes divs retraitent meme si tu as 120 divisions blindés en reserve.

 

Citation

Ensuite sur l'idée d'adaptation justement, outre le fait qu'il va falloir que je comprenne réellement comment tout cela fonctionne, cela implique de ne pas vraiment avoir d'armée "type" comme je le pensais, mais plutôt des armées ciblées en fonction des adversaires à battre, ce qui encore une fois me mets face à ma maigre compréhension du jeu (pour l'instant). Sans parler des problématiques de productions que peut poser cette volonté d'adaptation.

 

ça c'est pour apprendre à jouer de façon compétitive.

Face à l'IA, les classiques 7/2 et 14/4 font parfaitement l'affaire.

Modifié par julien de la normandie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci. Je vais tester un peu ça ce soir. 7/2 et 14/4 c'est pour l'infanterie j'imagine, qu'est-ce ce que je peux envisager pour les blindés (et éventuellement pour les "garnison", je faisais sur HOI III des armées plus ,petites avec des MP, je ne sais pas si c'est utile sur cet opus) ?

 

Même si c'est frustrant de ne pas tout comprendre, c'est rassurant de voir que je peux progresser ^^

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Re bonjour.

Je suis actuellement dans une partie avec la France en 1942, l'Allemagne a capitulé, mais pas encore le Japon. Je me demandais quelle serait l'évolution de cette partie une fois le Japon vaincu, vu qu'il reste quand même une paire d'années. Y-a-t'il la possibilité d'une guerre en tre les communiste et les alliés ? Les pays vont ils sortir des alliés après la fin de la guerre ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×