Aller au contenu
LARS

Ostalgie : The Berlin Wall

Messages recommandés

Plop !

 

Comme on a attiré quelques joueurs non-francophones en visitant le Discord de KremlinGames, et comme on se faisait un peu de pub mutuellement, je me dis que ça serait logique si je leur faisais aussi un peu de pub ici :

 

Kremlingames

Kremlingames est un petit studio russe indépendant composé de deux développeurs.

http://en.kremlingames.com/index.php

 

Ostalgie : The Berlin Wall

Ostalgie est jeu de stratégie sorti le 25 mars qui prend place dans les toutes dernières années de la Guerre Froide, de 1989 à 1992, sur une carte dont la projection s'étend de la Grande-Bretagne au Japon et de l'Éthiopie à la Finlande.

L'originalité est que vous n'êtes pas aux commandes d'une des superpuissances de la Guerre Froide, mais que vous dirigez au choix la République Démocratique d'Allemagne, la Roumanie dirigée par Ceaucescu en début de jeu ou la Bulgarie.

L'objectif est de vous maintenir au pouvoir quelques soient la voie que vous choisissez pour le pays que vous diriger : vous pouvez garder une ligne dure marxiste-léniniste, vous alignez sur les réformes de Gorbatchev, prendre un virage très capitaliste ou même faire friser un fer-à-cheval en basculant dans le nationalisme.

Pour se faire, vous devez faire des choix dans les événements qui apparaissent au cours du jeu (signatures de traité, pression amicale de Moscou, changement de leader, laisser une prophétesse New Age passer à la TV...), tout en gérant des valeurs comme l'Unité du Parti (une valeur trop basse conduit à un coup d'État de votre propre parti contre vous) influencée par la valeur d'approbation de l'URSS (qui dégringole si vous la jouait stalinien), le Soutien du Peuple (une valeur trop basse conduit à une révolution populaire) influencé par la valeur de "Westalgie" (la volonté de votre peuple de vivre à l'occidentale) et de Niveau de Vie (pas besoin de faire un dessin), la réputation diplomatique (plus elle est proche de 100, au plus on vous compare à un État totalitaire, un certain niveau est requis pour certaines actions dans certains pays), la Stabilité du Camp Socialiste (influence les chances que votre Bloc s'écroule) et l'Argent, nécessaire dans plusieurs actions.

Vous pouvez prendre des décisions sur la carte, faire des actions politiques (faire varier le type d'économie, la liberté politique, l'emprise du Parti, etc...), mener quelques recherches scientifiques, ou construire des bâtiments dans un menu économie, etc...

Le jeu n'est pas graphiquement détonant, mais ceux qui jouent à Cold War s'en foutront un peu.

 

Le jeu est disponible en anglais et en russe :

http://store.steampowered.com/app/774091/Ostalgie_The_Berlin_Wall/

Si le jeu se vend bien, la Pologne, la Tchécoslovaquie, la Hongrie et la Yougoslavie seront rajoutés.

 

 

Crisis in the Kremlin :

Tant que j'y suis, je vous renvoie aussi au premier jeu de Kremlingames, Crisis in the Kremlin, qui vous fait diriger l'URSS de 1986 jusque, espérons-le pour vous, en 1996, et dont le gameplay est plus ou moins à la base d'Ostalgie. Il y a aussi un DLC pour jouer la République Socialiste Soviétique d'Ukraine durant la catastrophe de Tchernobyl.

http://store.steampowered.com/app/599750/Crisis_in_the_Kremlin/

 

Bundle avec les deux jeux et le DLC : http://store.steampowered.com/bundle/6733/Perestroika_Democracy_Glasnost/

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×