Jump to content

Pokix

Membre
  • Content Count

    579
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Pokix last won the day on February 24 2015

Pokix had the most liked content!

About Pokix

  • Rank
    Membre actif
  • Birthday 05/06/1991

Méthodes de Contact

  • Website URL
    http://pokix-and-co.blogspot.com/

Information de Profil

  • Région
    Ile de France
  • Genre
    Male
  • Lieu
    Loin
  1. Bonjour à tous, Un nouveau billet pour présenter cette fois-ci la gestion de la population et des réfugiés. Alors que le nombre d'infectés augmente et vient grossir de façon exponentielle les rangs des hordes de zombies, la seule solution pour un gouvernement et pour un pays est de garder sa population en vie, et la plus nombreuse possible. Dans ce cadre où la guerre pour la survie de l'espèce devient totale, la force est dans le nombre ! En effet, de votre population dépend votre production de ressources, et votre vivier de troupes recrutables pour vos forces armées. Cependant, il faut garder à l'esprit que plus votre population sera nombreuse, plus elle consommera d'énergie (qui représente la consommation domestique nécessaire à la survie quotidienne), et donc il vous faudra des ressources pour l'entretenir. Le joueur avisé devra donc chercher à accroitre sa population tout en s'assurant l’approvisionnement des stocks de ressources nécessaires. Comment maintient-on sa population en vie ? Déjà en essayant de faire en sorte qu'ils ne rejoignent pas les rangs de zombies bien sûr ! Dans vos villes infestées, la population se transformera progressivement en zombies. Et plus la ville sera surpeuplée, plus le niveau d'infestation grimpera. La situation deviendra rapidement intenable dans ces villes, et l'envoi d'équipes médicales ne suffira rapidement plus. Dans ces conditions, il n'y aura rapidement plus d'autre choix que de construire des camps de réfugiés pour y parquer la population, d'où elle sera contrôlable bien plus facilement ! Préparation d'une évacuation A charge au joueur d'organiser les évacuations progressives des villes pour éviter que la situation ne devienne hors de contrôle. Attention cependant, évacuer n'est jamais une opération anodine, et ceci engendrera un peu de panique et de chaos au sein de la population. La population issue des évacuations doivent être rapidement menée vers les camps de réfugiés. En effet, plus longtemps elle reste dans la nature, et plus les gens mourront pour des raisons diverses (faim, froid, maladies), certains également iront grossir les rangs des bandits et des zombies locaux. Les réfugiés sont conduits vers un camp Parallèlement aux réfugiés issus de vos évacuations, vous rencontrerez également des réfugiés neutres. Ceux-ci proviennent des pays étrangers dont les gouvernements ont fini par s'effondrer. Lorsque cela arrive, toutes les populations contenues dans ses villes et ses camps se retrouvent sur les routes. Ils se mettront alors à errer. Certains chercheront refuge dans les pays voisins. D'autres tenteront même la traversée en mer pour rejoindre des îles isolées (Islande, Madagascar, Cuba, ...). Ces réfugiés peuvent être accueillis s'ils traversent votre territoire national, ou si l'une de vos armées est à proximité Le gouvernement mexicain s'est effondré. Des réfugiés en surgissent Si vous décidez de ne pas les accueillir (par manque de ressources par exemple), n'oubliez pas que "l'érosion" de ces groupes errants renforcera les zombies et bandits de votre pays. A vous de voir si vous attendez qu'ils partent, ou si vous décidez d'employer méthodes plus cruelles mais indispensables... une apocalypse zombies peut bien vous faire perdre votre humanité par bien des manières...
  2. Bonjour à tous, Alors que le développement continue, il est temps de vous présenter un nouveau point de gameplay de Z Collapse. Et non des moindres puisqu'il conditionnera toute la stratégie de jeu. J'ai nommé, la gestion des ressources ! Alors que l'invasion zombie bat son plein, les gouvernements humains devront se retrancher, abriter leurs populations, et tenir en attendant des jours meilleurs. Dans ce contexte, les stocks de ressources stratégiques des états seront primordiaux pour assurer la survie de la population, la construction de structures, et la maintenance des forces armées. Dans Z Collapse, ces ressources stratégiques sont au nombre de 5 : -La Production : Ceci représente de façon générique tout le matériel issu du monde industriel classique. Matériaux de constructions, outils, pièces mécaniques, armes légères. Cette ressource peut être produite par des usines fournies en ouvriers. Elle est utilisée massivement dans la production de bâtiments, de troupes, ainsi que d'unités spéciales. La production quotidienne -Le High-Tech : Il s'agit de pièces industrielles complexes, issues de matériaux et de procédés d'usinages venant de plusieurs endroits dans le monde. Elles sont indispensables dans la construction de chars de combats et d'hélicoptères. Pur produit de la mondialisation, elles deviennent dès lors impossible à fabriquer dès qu'une pandémie de zombie se déclare, et que par conséquent les échanges commerciaux mondiaux se restreignent. Pour symboliser cet état de fait, cette ressource est impossible à produire, et toute la partie se jouera sur le stock initial et limité de ces pièces. Lorsque le vôtre sera épuisé, peut-être sera-t-il intéressant d'aller se servir chez les voisins ? (Eux ne se gêneront pas pour en faire de même). -Le pétrole : L'or noir est d'une importance cruciale. Lorsque votre stock est épuisé, vos troupes motorisées ne pourront plus avancer. De plus, il sera impossible de déplacer des troupes par bateau. Le pétrole peut également être utilisé comme combustible pour produire de l'électricité, à l'instar du charbon et de l'uranium. Le pétrole peut être produit depuis les puits de pétroles terrestres, ainsi que les plate-formes pétrolières. Un puits de pétrole -Le charbon et l'uranium : Ces deux ressources s'extraient depuis des mines. Elles peuvent être utilisée comme combustibles pour faire fonctionner vos centrales électriques, et assurer l'alimentation en énergie de votre population. Cette alimentation est capitale, car elle permet à votre population de conserver un semblant d'activité normale, et au gouvernement de ne pas en perdre le contrôle. Des défaillances dans l'alimentation en énergie augmenteront la panique de votre population, qui renforcera alors les camps de bandits. Une centrale et ses options d'approvisionnement Toutes ces ressources ne peuvent pas s'accumuler à volonté. Elles doivent être stockées quelque part. Les villes et camps de réfugiés peuvent en accueillir un peu, mais il sera également possible de construire des sites de stockages dédiés à l'empilement de ces ressources. Inutile de préciser que ces dépôts devront être bien surveillés, car ils attireront bien des convoitises. Il est également possible de se servir chez ses voisins sans vergogne, ou encore d'attendre que leurs pays ne s'effondre, pour venir ensuite rafler tout ce qui présente de l'intérêt. A vous de voir!
  3. Bonjour à tous, Le projet avance bien, et j'en profite pour dévoiler une première facette du gameplay, et non des moindres : la gestion de la pandémie. Les zombies vont d'abord se répandre à travers le monde via des infesteurs. Ces unités spéciales sont camouflées et difficilement détectables, et se dirigeront vers les différentes villes pour y répandre la maladie. A ce niveau, les nations humaines peuvent déployer quelques troupes pour tenter de les détecter et les éliminer avant que celles-ci n'atteignent leur objectif. Un infesteur s'approche de sa cible Si malheureusement un infesteur atteint une ville, alors celle-ci va gagner un point d'infestation. Les zombies vont commencer à y proliférer, et à décimer la population humaine qui s'y trouve. Ainsi, la population présente dans la ville va subir quotidiennement des pertes proportionnelles à cette jauge d'infestation. Ces humains contaminés vont alors renforcer les forces zombies locales, leur permettant d'alimenter leurs hordes, ainsi que l'achat de nouveaux infesteurs. Pire encore, l'infestation de la ville s'accroitra toute seule avec le temps, représentant ainsi le fait que la maladie se répand localement de plus en plus vite. Cet accroissement se fait proportionnellement à la quantité de population présente. L'infestation progresse à Marseille On voit ici que le joueur est plongé dans un cercle vicieux, avec une infestation qui augmente sans-cesse. Dans ces conditions, quelles sont ses options pour garder le contrôle de la situation ? Il y en a plusieurs : -Le joueur peut tout d'abord acheter des ambulances et les envoyer dans les endroits impactés. Celles-ci permettront de réduire le niveau d'infestation. Cette option permet souvent de temporiser, et de limiter les dégâts. Une ambulance arrive au secours de la population -L'autre solution consiste à évacuer la population des villes, afin de les regrouper dans des camps de réfugiés préalablement construits. L'intérêt des camps de réfugiés est une réduction drastique de la progression de l'infestation. Il est en effet bien plus facile pour d'y effectuer des contrôles, et de surveiller toute la population qui y est regroupée. Avec le temps passant, le joueur sera également en mesure de débloquer des recherches technologiques qui permettront de limiter la progression de la pandémie, et qui optimiseront les effets des ambulances.
  4. Bonjour à tous ! Je viens vous présenter mon projet sur lequel je travaille : Z Collapse ! Il s'agit d'un jeu de Grand Strategie, simulant une invasion mondiale de zombies. (Les screenshots montrés ci-dessous sont bien sûr WIP!) Là où la plupart des œuvres de fictions de la sphère zombies mettent en scène des groupes de survivants dans une situation post-effondrement, Z Collapse se concentre sur le début de la pandémie. C'est à dire l'émergence des premiers infectés, et leur invasion progressive du monde. Je me suis pour cela librement inspiré du roman World War Z, de Max Brooks, qui traite justement ce point d'une façon plus globale : la façon dont l'humanité réagirait à cette situation. Dans Z Collapse, vous pouvez donc choisir de jouer un pays parmi environ 170 disponibles. Votre seul but : faire en sorte que votre gouvernement survive, et que votre pays ne s'effondre pas dans le chaos engendré par la pandémie. Nous sommes le 1er juin 2021 et tout va bien, pour le moment... Via ce projet, mon objectif est également de proposer une nouvelle dynamique de gameplay sur ce type de jeu. Dans la plupart des jeux de stratégies, les joueurs démarrent la partie en étant faibles, puis ils gagnent de la puissance petit à petit jusqu'à devenir imbattables. Ici, c'est différent, le joueur commence au sommet de sa force, mais passe le début de partie à devoir limiter la casse provoquée par l'infestation initiale et ses conséquences. Puis, à force de retranchements, d'accumulations de ressources et de progrès technologiques, le joueur sera alors en mesure de renverser la situation et de reprendre la main. Les forces spéciales Sud-Coréennes tentent d'intercepter les infestateurs qui répandent les premiers foyers de contamination Dans ce jeu, nous partons d'une situation où les rapports de forces géopolitiques sont totalement bouleversés par cette pandémie. En effet, face à des zombies, tout l'arsenal militaire à la pointe de la technologie devient totalement inutile (thème d'ailleurs très bien abordé dans World War Z). Les composants clés de la victoire résident donc dans la force du nombre, et des ressources disponibles. Dans cette configuration, les pays les plus faciles à jouer ne seront donc pas forcément ceux auxquels l'on s'attend ! Des hordes de zombies se constituent en Côte d'Ivoire. Comme partout ailleurs... L'arbre de recherches technologiques correspondant à la façon dont l'Humanité s'adapte à ce nouvel ennemi Une horde de zombies s'attaque à une base militaire au Salvador Concernant les ressources, elles seront cruciales car elles permettront d'une part de produire des troupes, mais également de produire de l'énergie pour garder la population sous controle. En cas de pénurie, la panique se répandra progressivement, et vos braves gens rejoindront les groupes de bandits. Ceux-ci seront une épine dans votre pied, car pour survivre, ils s'attaqueront aux installations de l'état. Un groupe de bandits en quête de ressources lance une attaque sur un port Désespérés de ne plus avoir accès à du pétrole, une expédition belge est lancée contre une raffinerie en mer du Nord Le jeu inclut également une gestion des réfugiés. Ceux-ci peuvent être accueillis ou chassés. Bien sûr, avoir une forte population dans cettesituation est un atout. Mais si vous n'avez pas assez de ressources pour eux, cela peut se retourner contre vous... Les islandais se pensaient à l'abri... des millions de réfugiés tentent désespéramment de rejoindre l'île. Charriant avec eux des personnes malades... Je posterai ici les étapes d'avancement, ainsi que des présentations plus détaillées des diverses fonctionnalités ! Ils seront également postés sur le compte twitter
  5. Le jeu est sorti mais le travail continue, avec la sortie de la 1.1 aujourd'hui ! Le nouvel ajout principal, les humains développent à présent un vaccin contre le virus. Le temps est désormais compté pour le joueur. Mais il peut toujours ralentir la recherche en détruisant les centres de recherches
  6. Salut Le jeu est sorti ce matin, et disponible ici: https://store.steampowered.com/app/847240/Zombie_Commander/ N'hésitez pas à donner vos retours, je compte bien l'améliorer en permanence!
  7. Grande nouvelle aujourd'hui! la page Steam est en ligne : http://store.steampowered.com/app/847240/Zombie_Commander/ Pour fêter ça, un nouveau trailer tout beau tout neuf :
  8. Salut ! Le développement arrive sur la fin. Je recherche des super volontaires pour tester et traquer d'éventuels derniers bugs. A vot' bon coeur !
  9. Salut Yetarse! Pour le moteur j'utilise Gamemaker. Il a quelques contraintes mais il est plutôt simple à utiliser. Et j'aime bien sa facilité de portage sur tablettes
  10. Un petit up pour parler de ce qui a été fait récemment La partie technique est pratiquement terminée. On peut dès à présent faire des parties complètes. Encore un peu d'équilibrage et de polishing du design, et on sera bon
  11. Bonjour à tous et joyeuses fêtes. Le projet avance toujours bien. Voici quelques captures d'écran supplémentaires.
  12. Bonjour à tous Je vous présente un jeu sur lequel je travaille depuis un an, nommé Zombie Commander. Il s'agit d'un jeu de stratégie où vous dirigez une invasion de zombie. Le principe est très simple : éliminer tous les êtres humains. Répandez le virus à travers les villes. Puis constituez vos hordes, attaquez les armées humaines et pourchassez les réfugiés. Mais les humains ne se laisseront pas abattre si facilement... Les features principales: -7 types d'unités différentes pour constituer vos hordes -Une IA qui réagit progressivement à l'infestation -Un arbre technologique pour améliorer vos unités -3 ressources à gérer : le Manpower, l'infestation et la recherche Le jeu est prévu pour 2018 sur PC et tablettes Android Le premier trailer du jeu : Le site officiel www.zombie-commander.pokandco.eu Vous pouvez suivre le projet sur -Facebook : https://www.facebook.com/zombiecommandergame/ -Twitter : https://twitter.com/ZombieCommGame -Mastodon : https://mastodon.social/@ZombieCommander Comme le travail est encore en cours, je suis bien entendu à l'écoute de tous les avis
  13. Tienen : Epilogue Les dernières bombes viennent de tomber, suivi d'un silence soudain. Depuis l'intérieur de la base, les soldats américains plantent le drapeau US qui flotte désormais sur toute la ville. Les forces allemandes sont détruites ou en déroute. Nous leur reconnaîtrons leur bravoure d'avoir tenu si longtemps en infériorité numérique totale. La nouvelle de la victoire Depuis son abris, le sergeant O'Hara voit ses compagnons d'armes sortir en hurlant de joie. Il est temps de célébrer l'événement : Tirer partout en l'air pour célébrer la victoire. Un grand classique ... Éberlués par l'intensité des combats, les rares habitants de la ville n'ayant pas fui montrent timidement le bout de leur nez. Certains sont consternés en constatant les ravages que cette dernière bataille a ajouté aux précédentes. O'Hara profite de ce moment de calme relatif pour entrer dans la base à son tour. Il se grave alors des images qui témoignent de la brutalité des affrontements qui ont eu lieu ici. Elles resteront à jamais gravées dans sa mémoire. Le poste de commandement de la base. Désormais contrôlé par les alliés. La cour de la base et les carcasses encore fumantes de véhicules alliés Le PC de la base Le village en ruine, et la fortune n'a pas été la même pour tous... Le sergeant O'Hara, consterné par les décombres Ainsi la bataille s'achève. Pour O'Hara, tout s'est déroulé si vite. Aujourd'hui, il a tué. Il le sait. Il en ignore simplement le nombre exact. Pourtant il ne saura pourtant jamais que son action a beaucoup contribué à la victoire. Sous ses balles sont tombés non moins de 7 fantassins allemands. Ceux-ci viennent s'ajouter à toutes les victimes de cette campagnes, qui tombent par millier chaque jour. Cette fois encore, il s'en est tiré. Mais 42 jours de campagne déjà, et rien ne laisse présager une fin imminente. Rapport de combat du sergeant O'Hara Conclusion : La reprise de Tienen est une bonne chose pour le camp allié. Elle permet de repousser la menace qui pèse sur Bruxelles. La capitale Belges abrite en effet des usines de productions d'armes à conserver à tout prix. Il s'y trouve également l'un des seuls aérodromes militaires de la région, dont le contrôle est nécessaire pour assurer la domination aérienne du secteur. Dans les jours qui suivirent la bataille, ce secteur du front resta néanmoins statique. Les forces alliées effectueront de foudroyantes avancées, progressant rapidement vers Metz et Bastogne. A l'heure où j'écris ces lignes, nous sommes au 45ème jour de campagne. A moins d'un retournement brutal de situation, les alliés semblent bien partis pour l'emporter.
  14. C'est totalement normal au début N'hésite pas à me contacter si tu as besoin d'aide pour débuter
  15. Les gars de la huitième Tienen, 42ème jour de campagne. 10h20. Alors que le sergeant Haybes agonisait tranquillement dans la ville, plus à l'ouest, un nouvel acteur se prépare à entrer en scène. Le Tecnical sergeant Andrew O'Hara, membre de la 8ème division d'infanterie US, ajuste son fusil automatique, et s'apprête à rejoindre ses compagnons qui luttent pour la reprise de la ville. Un rapide brief sur la situation : Les alliés ont repris la quasi-totalité de la ville. Seule demeure la base située au centre. De celle-ci proviennent les derniers défenseurs allemands. Les alliés s'y sont déjà infiltrés mais rencontrent une vive résistance. Vue de la carte. Les alliés s'infiltrent dans la base, mais leurs pertes s'accumulent. Les rapports font état de 2 blindés ennemis au moins. O'Hara s'approche avec appréhension du mur de la base. Son fusil à la main, il rampe vers des fissures dans le mur. En se rapprochant, il entend clairement de nombreux coups de feux à l'intérieur. Des tirs de canons, des tirs d'armes auto. Nul doute que les combats sont terribles. A ce moment, il aperçoit un avion allié larguer une bombe dans l'enceinte, à quelques mètres devant lui. Ses oreilles sonnent comme des cloches. Bombes et détonations. La vie derrière ce mur semble passionnante N'écoutant que son courage, notre courageux GI se glisse à travers une brêche dans le mur. Il pénètre dans la base par le nord-ouest. Sa couverture est fournie par un grand hangars. C'est dès lors la plus grande confusion. Le stress, l'odeur, la poussière, les détonations. Il semble distinguer des ombres courir près de lui, mais impossible de les identifier formellement. Mais cette fois plus de doute. à 30 mètres devant lui, un fantassin allemand court le long du mur. Il semble tout aussi désorienté. Pas de place pour la réflexion. O'Hara actionne son arme, aligne l'ennemi, et crache une rafale de plomb. L'homme en face n'a aucune chance et s'effondre contre le mur. La situation empire. O'Hara est bloqué. En longeant le hangar par le sud, il voit des balles tomber près de lui. Il distingue un autre américain courir dans cette direction... avant de tomber sous une balle ennemie... En longeant par la façade nord du hangar, le sergeant entend un bruit de moteur de char tout proche, à peine quelque mètre. Un char allemand ! Ce char est pris pour cible par des chars alliés, la déveine ! Les explosions tombent à quelques mètres. Un nuage de poussière offre cependant une couverture à O'Hara pour tenter une action. Un char ennemi, tout proche.... Profitant de la confusion générale, O'Hara se lève d'un bout et se précipite vers l'Est de la base. Il traverse le champs ouvert à découvert, et vient se poster près des installations à l'Est de la base. Pas de chance, il ne le sait pas encore, mais il s'est posté près des dortoirs de l'infanterie allemande. A peine installé et allongé au sol, il voit un soldat allemand jaillir du bâtiment. Dans la panique, O'Hara tire une rafale devant lui au hasard. Quelques secondes plus tard, il ouvre les yeux. L'homme en face de lui est mort... Impossible de rester ici, c'est une évidence... O'Hara entend des gens crier et des bruits de pas depuis les bâtiment. ça commence vraiment à sentir mauvais. D'un bond il se relève, et sort de l'enceinte de la base par l'Est. Un détail lui vient alors à l'esprit. Une belle position de tir sur des citernes. Celles-ci donnent une vue plongeante sur les dortoirs. O'Hara fonce en direction de ces citernes, croisant sans le savoir le corps encore chaud du sergeant Haybes. Il se met en position, inspire un grand coup, et deploie son arme... Une belle position de tir. Veneeeeez mes petiiits !!! La position est magnifique. Les soldats allemands qui sortent sont abattus derechef par le sergent. Certains allemands tentent de tir vers l'ouest depuis les fenêtres du dortoir. Lorsque le sergeant les voit, il les arrose depuis sa position. La situation risque de devenir dangereuse cependant. O'Hara a dût être entendu par l'ennemi, et localisé. Il ne faut pas rester là. Comment partir sans prendre de risque ? La solution viendra d'elle même. Un bombardier allié lâche une série de bombes sur les dortoirs qui viennent recouvrir la zone de poussière ! Les tympans du sergeant sont une histoire ancienne Le sergeant dévale les escaliers, et vient se positionner dans une maison en ruine, au sud des dortoirs. Bien lui en a pris. Un soldat allemand, croyant O'Hara toujours aux citernes, s'était glissé le long du mur afin de le débusquer. Pas de chance pour lui, O'hara n'y est plus. Encore moins de chance pour lui, O'Hara a une vue plongeante sur lui. Une rafale plus tard, et tel est pris qui croyait prendre. La résistance est désormais quasiment nulle. Comme un baroud final, le bombardier allié refait un passage sur les dortoirs, et vient livrer son ultime colis !
×
×
  • Create New...