Jump to content

Tellus30

Moddeur Strategium
  • Content Count

    2131
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    22

Tellus30 last won the day on May 5

Tellus30 had the most liked content!

1 Follower

About Tellus30

  • Rank
    Membre actif

Information de Profil

  • Région
    Non spécifié
  • Genre
    Male

Recent Profile Visitors

4112 profile views
  1. Oui, le patch 1.5 est très prometteur. Effectivement, les gros seront plus plaisants à jouer que sur Eu4. Actuellement les rebellions sont pas viables. Trop facilement évitables, trop faciles à gérer, impossibilité que ça surgisse sans prévenir (un jeu qui te prévient que tu auras une revolte dans X mois, c'est idiot). Et chez l'IA, quand une rébellion gagne, elle ne prend pas le nom du pays mais garde son nom de "rébellion de...". J'ai déjà vu apparaître une "rébellion de rébellion"... Et il faut à tout prix créer des révoltes de plusieurs types : sociale (esclaves), culturelle, militaire (général ambitieux type Jules césar). Là, on aurait un jeu ultime.
  2. Tu trouves les blobs plus intéressants à jouer ? j'avoue ne pas pouvoir juger de ça, par nature je refuse de jouer un truc avec lequel on est sûr de gagner, ou surtout de ne pas perdre. Je n'ai pas essayé mais je pense que jouer Rome, Carthage, ou Seleucid (les 3 grands blobs, même si Rome le devient après quelques années) est particulièrement facile. Suffit de jeter un os à ronger aux personnages rebelles, et le tour est joué. Les IA n'ont pas trop de problèmes avec les rebellions, c'est assez dommage de voir ces blobs s'étendre avec un rythme effréné, sans aucune logique par contre (aucune continuité territoriale, c'est totalement désordonné).
  3. Oui, j'ai vu que l'attrition était importante pour les armées régulières. La gestion des denrées est excellente d'ailleurs, c'est un truc qu'il faut absolument anticiper avant de se lancer dans une guerre de conquête lointaine. Par contre, des situations de pénurie à l'intérieur de nos frontières ne créent pas de révoltes, c'est bizarre. Mais j'ai vu qu'ils allaient remédier à ça pour la 1.5. La culture, oui c'est triste. Et pas très historique non plus, comme les pays. Honnêtement, ça reste encore très léger au niveau du contenu quand on joue un pays sédentaire hors Rome ou Carthage. Je maudis cette date de départ pas adaptée. On est entre les immenses blob romains, carthaginois, perses/seleucides, c'est inintéressant au possible. Les migrations, je valide à 100%. Même si un peu trop facile : j'aurais aimé plus d'attrition pour les migrants, et surtout qu'on ne puisse pas repartir immédiatement après s'être posé en ayant assimilé toutes les pop locales à notre culture... Mais ça donne un plaisir de jeu inédit : avec les bastarnes je suis allé au nord du caucase, j'ai mélangé la culture germanique avec la culture scythe et adopté leur religion. Puis confronté au blob seleucides, j'ai de nouveau essayé de migrer. Mais face à la quasi impossibilité de déplacer toute la population en un temps restreint, je me suis résolu à donner l'autonomie à une province restée à majorité scythe. Bref, ce sont des situations intéressantes. Sur une autre partie avec les Boïens, j'ai migré jusque chez les tokhariens à l'autre bout de la map (en créant une province-étape en scythie). Au final, je croyais le jeu perdu, mais je vois qu'il y a une communauté très active autour du jeu. De nombreux mods sont déjà disponibles, dont certains plutôt fameux. Y'a moyen d'en faire un succès finalement. Pour moi, son potentiel est supérieur à tout autre jeu paradox.
  4. Ça y est, je peux enfin donner mes premières impressions après y avoir passé une grosse dizaine d'heures ! Bon, au final après 1 an de développement, 4 gros patchs gratuits, ça me semble être un très bon jeu ! beaucoup de mécanismes innovants me plaisent, c'est un jeu qui a un gros potentiel même s'il a déjà fait fuir une grande partie de la communauté. Je n'ai joué que des nations tribales capables de migrer, il n'y a que ça qui me plaît vraiment. J'ai toujours rêvé de pouvoir jouer un peuple nomade dans un jeu vidéo, et je ne connais aucun jeu où cela est possible (à part At The Gates récemment). Ici, les mécanismes de migration sont plutôt bien foutus et me semblent assez réalistes, avec cette façon de jongler entre centralisation, niveau de civilisation, types de pop, clans. Néanmoins, et comme dans EU4 d'ailleurs, l'attrition n'est jamais un problème et on peut tout à fait passer de Scandinavie au moyen-orient en plein hiver sans que cela nous coûte quoi que ce soit... J'aurais aimé plus de sacrifices pour y arriver. Aussi, il semble impossible de concilier la migration avec une recherche technologique correcte, puisque c'est extrêmement difficile d'avoir des citoyens en étant tribal. Conformément à ce que j'avais imaginé pour le mod Mediterranean Universalis pour EU4, les ressources jouent un rôle primordial : là aussi, on ressent bien l'importance d'acquérir chacune des ressources disponibles sur la map, et c'est d'ailleurs déterminant dans notre recherche de nouvelles terres de migration. J'aime beaucoup cette façon de manier les personnages à la CK2. Toutefois, très déçu que nos choix de favoriser tel ou tel clan ou telle ou telle famille n'ait aucune influence pour l'avenir. Que la mariage ne serve à rien, et qu'on fasse table rase à la mort du dirigeant. Dans CK2, si on a pas assuré l'avenir de la famille, on perd la partie. Dans Imperator : Rome (quel nom pourri !), on s'en fout puisqu'on jouera le successeur au trône peu importe d'où il vient. Un GROS point positif : enfin, nous avons un jeu paradox où une bataille ne se joue pas simplement à celui qui aura la plus grosse... il y a de vrais choix stratégiques ET tactiques à faire, et c'est une véritable révolution dans les jeux du studio. La map est vaste, très vaste. Par contre, je n'aime pas du tout le côté un peu pastel avec des nuages monstrueux qui cachent la misère. C'est moins lisible qu'une map EU4 en fait. Gros point positif : l'évolution de la map selon les révoltes de clan, l'apparition de barbares, les migrations, etc. On a un peu cette impression que tout est possible et que si on gère mal notre pays, on peut vite se retrouver à une moitié de territoire qui a fait sécession et une armée restée fidèle à son général... Excellent ! Mais il y a toujours des points noirs persistants sur ce jeu : la traduction en premier lieu. 1 an après, c'est toujours un vrai scandale, indigne d'un studio de la taille et de l'expérience de Paradox. Il y a des clés de localisation non traduites partout en jeu... La date de départ ?... bon sang, quel énorme regret d'avoir choisi cette date inadaptée. Les concepteurs ont-ils pensé qu'un jeu tournant autour de l'antiquité ne pouvait qu'être centré sur Rome ? honnêtement, après avoir fait le tour des forums francophones et anglophones, combien de joueurs choisissent Rome quand ils jouent à ce jeu ? très peu en fait. Mais dommage, après un petit siècle de jeu Rome est déjà partout et l'Europe devient inintéressante comme terrain de jeu (d'où l'idée de jouer un peuple nomade...). En Asie c'est pareil, l'immense empire séleucide, tellement immense d'ailleurs que paradox a cru bon de lui amputer des territoires fictifs, comme la Phrygie... beurk, ça me fait vomir ce manque de rigueur historique. S'ils ne voulaient pas des gros blob sur la map, il suffisait de choisir une date de départ d'au moins 200 à 300 ans en arrière... Sinon, je trouve le jeu un peu ennuyant avec le temps : il manque du contenu, peut-être plus de difficulté avec les clans et les personnages. On passe beaucoup de temps à... attendre. Attendre que le niveau de centralisation monte ou descende, attendre d'avoir plus d'argent, attendre l'upgrade de nos populations, attendre qu'une route commerciale s'ouvre, attendre qu'il se passe quelque chose. C'était un peu le problème avec tous les jeux paradox à leur sortie, mais là on est déjà 1 an plus tard et 4 gros patchs. Bilan plutôt positif. C'est plaisant à jouer, mais j'ai très peur que la communauté de revienne jamais vers ce jeu qui pourtant est devenu très intéressant. Il a tout le potentiel pour devenir un véritable succès, mais si l'attente commerciale ne suit pas il y aura logiquement moins de suivi de la part de paradox. Affaire à suivre.
  5. Mod mis à jour pour la 1.29.5
  6. Salut à tous ! J'ai souhaité me remettre à EU4, en jouant une nation africaine. Malheureusement, l'expérience de jeu n'était pas au rendez-vous puisque la diversité et les spécificités du continent n'étaient pas retranscrites, en plus d'avoir fait un bond de 300 ans dans l'histoire dans certaines zones (Kongo, Madagascar). J'ai donc été pris de modding aigü, et ce qui devait être une simple correction est devenu un vrai mod complet. Il est disponible sur steam : https://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=2042244646 Au programme : - De très nombreuses cultures et groupes culturels ajoutés, plus en adéquation avec la réelle diversité ethnique du continent. - Nouvelles religions africaines traditionnelles : Vaudou, Orisha, Kubandwa, et d'autres moins connues (le Bori des haoussas, l'a fat roog des sérères, le Waaqeffanna des oromos, etc). Possibilité de voir quelques-unes de ces religions débarquer en Amérique (par la traite d'esclaves). - 60 nouvelles nations, dont certaines sont à former (Kassa Haoussa, Guinée, Kitara, Madagascar, Mossi, Zaïre, Zimbabwe, Ouagadou, Nubie, Somalie, Tekrour, Zanguebar). - Refonte des nœuds commerciaux, permettant aux africains de manger leur part du gâteau et d'importer du commerce (mais la direction générale part toujours vers le nord bien entendu). - Modifications mineures de la map, notamment pour ajouter des zones infranchissables ou tout simplement pour séparer 2 aires culturelles qui historiquement n'avaient pas de frontière commune. - Plein de petits rajouts à droite et à gauche
  7. Je l'ai lancé mais j'ai pas réussi à jouer plus de 10 minutes. Je vais encore attendre un peu.
  8. Bon, et maintenant on en est où ? y'a eu des patchs, ça devient enfin intéressant ou pas ?
  9. Ça y est il n'y a déjà plus personne qui joue à ce jeu ? Au vue de l'activité du forum, j'ai comme l'impression qu'il a fait un bide monumental...
  10. Ça me gave cette politique de DLC quand elle pour but d'habiller une carcasse de jeu avec le temps et 120€ de plus. Pour ma part, j'attendrai le pack de tous les DLC à tarif réduit, donc dans trèèèèès longtemps. Ils n'ont même pas été foutu d'être pointilleux sur l'Histoire.
  11. Je n'y ai joué que 15 minutes, avec un très mauvais ressenti sur l'ensemble, et je pense le ressortir uniquement lorsque les premiers patchs seront sortis.
  12. Félicitations pour ton travail Elfryc. Outre la traduction, j'ai bien l'impression que le travail historique a également été bâclé. La phrygie, qu'est-ce qu'elle fout là ? et cette immense culture perse qui regroupe la moitié du monde (alors que le perse est déjà une culture spécifique en soi) ? le druidisme déjà dans toute la grande-bretagne ? la culture hellénistique qui regroupe les thraces et les illyriens (à la rigueur, je peux considérer qu'ils ont subi une forte influence à cette date mais bon...), etc
  13. C'est bourré d'erreurs là-dedans ! Tout d'abord, si tu as des erreurs dans le fichier defines.lua , et justement tu en as, ça ne peut que crasher... fais un copier-coller de l'original vers ton mod pour supprimer ces erreurs. Ensuite, tu as visiblement des provinces créées qui n'existent pas dans ton provinces.bmp : "Province 4901 has no pixels in provinces.bmp" etc Corriges déjà ça, et après on aura encore beaucoup de boulot...
  14. Mise à jour 1.2 : - Modification des gouvernements - Refonte des mécanismes fétichistes et adoption de ces mécanismes par la religion "Africanisme" - La religion ibérique passe dans le groupe kémétiste - Events fétichistes - Le Royaume universel remplace "l'empire céleste" de la vanille - Les sujets ne peuvent plus déclencher de guerres indépendantes - Modification de l'interface graphique du hre et empire de chine (= Dodécapole et Royaume universel) - Les monarchies de rang 1 portent désormais le nom de "Principauté" - Les républiques de rang 1 portent désormais le nom de "Communauté" - Nouvel icône pour le professionnalisme de l'armée - Reformes religieuses pour la religion cybélisme et dionysisme - Modifications graphiques pour les réformes navales - Ajout des factions orientales : scribes, eunuques, nobles - Baisse du nombre de prestige nécessaire pour upgrader au rang 2 ou 3 de gouvernement Le mod est désormais compatible avec tous les DLC, y compris MoH. Il n'y a plus de téléchargement direct via le forum, tout ce fait via steam. C'est plus simple pour moi et - je pense - pour vous.
  15. Très bonne question. Cependant, le jeu a eu tendance à assimiler des groupes culturels à des nations "modernes", comme pour la France et l'Espagne. Or, à la date de commencement du jeu, le Royaume de France existe bel et bien mais la France telle qu'on la connaît, c'est-à-dire l'Etat-nation à l'unicité de culture, n'existe pas du tout : personne ne parle la même langue certes, mais on a surtout une dominante germanique en haut et une dominante latine en bas. On vit encore sous le droit romain en Occitanie, mais sous le droit germanique/franc au Nord. Et je ne parle pas de la culture celtique en Bretagne qui n'est ni germanique ni latine... Racine lui-même, au XVIIème siècle, expliquait que les habitants d'Occitanie désignaient les contrées au nord de la Loire comme étant la France, considérant qu'ils vivaient sous occupation étrangère... En gros, ce gros groupe culturel dans le jeu qui correspond à peu de choses près à la France actuelle, ça n'existe qu'à partir du XIXème siècle, quand le pouvoir jacobin à Paris a décidé de "créer" le peuple français en annihilant tous les groupes culturels spécifiques du territoire.
×
×
  • Create New...