Jump to content

Karl

Membre
  • Content Count

    484
  • Joined

  • Days Won

    16

Karl last won the day on June 16

Karl had the most liked content!

About Karl

  • Rank
    Membre actif

Information de Profil

  • Région
    Non spécifié

Recent Profile Visitors

2570 profile views
  1. Tu n'avais pas fait le lien avec Conan, et moi je n'avais pas fait le lien avec Gengis Khan! J'étais vraiment persuadé que c'était forcément (et uniquement) un clin d'oeil au film. Donc effectivement, ta traduction fera très bien l'affaire. Misère...
  2. Pour info, Elfryck, il y a un bug avec l'incident impérial "King in Prussia". Il semble que ce soit dû à la localisation. Mais est-ce uniquement dû à la localisation française ou à toutes les localisations non anglaises, je ne sais pas...
  3. Salut! Deux petites remarques pour aujourd'hui : D'après la traduction officielle, ce n'est pas exactement ce qu'il y a de mieux dans la vie : C'est plutôt ça : Je suis dubitatif devant le "gain de puissance par la dévastation". Ca m'étonne qu'une armée donne un bonus à une action (raser des provinces pour obtenir des points de monarque) qui se fait dans l'interface des provinces. Je n'ai pas pu tester (les mercenaires, ça coûte cher...), mais je me demande s'il n'y aurait pas une méprise avec un autre terme, comme la vitesse de pillage? Ton message me laisse peser que l'équipe d'Imperator ne t'a même pas prévenu que le patch était repoussé aux calendes grecques. Je vois que la communication avec eux est toujours aussi excellente!
  4. Salut! Quelques nouvelles petites coquilles repérées ce week-end : "La décision de l'Empereur sera connue" plutôt que "portera ses fruits", non? Le message sur les conséquences du Royaume fantôme est un peu chaotique avec des deux points et des parenthèses qui n'ont rien à faire là. Une idée de présentation : "Les pays qui restent dans la l'Empire sont : Florence, Gênes Les pays quittant l'Empire sont : Lucques, Bologne." Les habitants de Brandenburg an der Havel ? Voilà, trois fois rien, donc. En plus, je vais avoir le temps de jouer à EU4 dans les semaines à venir et de chercher des erreurs, étant donné que le prochain patch d'Imperator est repoussé à la Saint-Glinglin... Tant pis pour le Summer of culture, vive le summer of EU4! Edit : et je ne sais pas pourquoi cette image juste en dessous que j'ai postée par erreur ne veut pas se laisser supprimer. Donc, bon, je vais la laisser là, alors...
  5. Y a qu'à demander! J'en ai trouvé quelques autres ce week-end : Le plus simple : Pas de "t" à "suffi" Pas forcément une nouveauté, mais je me suis dit que le tooltip n'était pas très parlant. Puisqu'il y a apparemment de la place, je propose de le remplace par "Refuser les guerres offensives", qui sera plus clair : Le changement dans les mercenaires semble avoir mis la pagaille ici : on a des mercenaires, des compagnies mercenaires et des armées mercenaires, ce qui commence à faire beaucoup. Sur l'image, de mémoire, j'employais des mercenaires locaux, mais il me les compte comme compagnie mercenaire. Mais les compagnies mercenaires, ce n'était pas les condottieres de la version anglaise? Une infobulle pas claire lors de l'incident impérial sur la Hanse. L'entrée dans la ligue va être offerte, mais à qui? En regardant dans les carnets de développement, il s'avère qu'il s'agit des villes libres impériales.
  6. Bon, après avoir joué un peu, je me doute que le boulot à abattre a dû être énorme. Mais honnêtement, je n'ai pas vu de gros problème. Donc bravo pour ton boulot, Elfryc! Il y a probablement eu un impact pour le système des ordres. Je pense qu'il doit y avoir des confusions entre les actions qui donnent de la loyauté immédiate et celles qui changent le point d'équilibre de la loyauté. Mais comme je ne maîtrise pas encore à fond le système, je n'ai pas vraiment d'exemple puisque je ne sais pas ce qui vient d'une erreur de traduction ou de ma méconnaissance des mécaniques de jeu. Mais je regarderai mieux dans les jours à venir. Sinon, donc, quelques petites broutilles : La date est restée en format anglais pour les incidents impériaux : La traduction répète deux fois "droit divin". Pour éviter ça, on pourrait parler du "droit naturel à diriger le pays". Ou alors quelque chose comme "la cour est depuis lors le lieu de toutes les chicaneries juridiques" Ils n'avaient plus de budget pour les boîtes, chez Paradox? Peut-être qu'en ne sautant pas de ligne après la première phrase (si c'est techniquement possible...), ça pourrait rentrer? Et pour finir, un petit bonus qui n'a rien à voir avec la traduction mais que j'ai remarqué juste au moment de quitter le jeu : les hordes semblent avoir perdu leur icône de gouvernement, remplacée par l'icône des gouvernements tribaux.
  7. Allez hop, c'est reparti pour un tour ! Quelle bande de chacaux, ces "rivals"! 5 pays catholiques en 1445 ? En revanche, 134 me semble assez réaliste. Un problème de variable, je suppose?
  8. Pour les blobs, je faisais simplement la comparaison avec EU4, où ils sont absolument barbants à jouer. Avec IR, la promesse du jeu est justement de contrer l'effet boule de neige bien connu des joueurs de jeux de stratégie. Plus ton pays grossit, plus la recherche scientifique devient difficile, avec des inventions qui deviennent hors de prix. Comme ton pays devient énorme, il doit aussi faire face aux ambitions des grands personnages et aux révoltes provoquées par des populations de cultures et de religions de plus en plus diverses. Dans l'idéal, le jeu devrait être aussi difficile, si ce n'est plus, quand tu joues un vaste empire que quand tu diriges un petit pays bien homogène. Ca, c'est la théorie. En pratique, ça marche pour l'instant un peu moins bien. Et c'est tout le sens des patchs 1.4 sur la religion et du futur 1.5 sur la culture : empêcher l'uniformisation culturelle et religieuse, favoriser les rébellions et les rendre vraiment dangereuses grâce à un système d'effet domino, rendre la loyauté plus difficile à gérer, etc. Rien que le patch 1.4 a déjà été un bond en avant considérable à ce niveau-là. Et le patch 1.5 me semble également très prometteur. C'est pour ça que je pense me faire une partie avec les Séleucides quand il sera sorti puisqu'ils cumulent tous les problèmes que les développeurs essaient de rendre réellement intéressants à gérer. Et je pense effectivement que ce sera intéressant à jouer si le patch 1.5 tient ses promesses.
  9. C'est parce qu'ils sont trop stables. Les changements du prochain patch sur les rébellions devraient améliorer les choses de ce point de vue. Quant aux blobs en eux-mêmes, la particularité du jeu, c'est qu'ils sont plus intéressants à jouer que dans un jeu comme EU4 du fait des risques de guerre civile et de la gestion interne plus poussée. Et en 1.5, on aura la possibilité de gérer plus finement les cultures, en leur donnant des droits et des privilèges. Ca devrait rendre une partie avec les Séleucides, par exemple, particulièrement intéressante. Clairement. Depuis la 1.4, c'est en train de devenir mon jeu Paradox préféré.
  10. Tout à fait! Et c'était loin d'être gagné au départ. Mais Paradox a refondu une bonne partie du jeu et c'est désormais un jeu vraiment intéressant. Les mécanismes sont beaucoup plus travaillés qu'avant et surtout, ils commencent à être connectés les uns aux autres. Il reste encore quelques secteurs du jeu qui n'ont pas été remaniés et qui sont donc peu intéressants. Les deux plus importants sont la culture et la diplomatie. Mais ça tombe bien, le patch 1.5 sera sur la culture (et les premiers carnets de développements sont extrêmement prometteurs) et le 1.6 portera sur la guerre et donc, j'espère, sur les traités de paix (qui sont actuellement au niveau d'un vieux Total War). C'est parce que l'infanterie légère a un faible poids en terme de ravitaillement. En plus, les tribus migratoires ont des bonus pour ça, ce qui fait qu'elles peuvent se déplacer un peu partout sans souci. Mais essaie de te déplacer dans un désert avec une armée d'éléphants et tu verras qu'Imperator est sans doute le jeu Paradox où l'attrition peut être la plus mortelle!
  11. C'est d'autant plus rageant que le jeu est en train de devenir vraiment bien. J'ai testé la 1.4 et le DLC cet après-midi et le travail qu'ils ont fait, notamment sur le système de loyauté, est vraiment très appréciable.
  12. Eh ben c'est un beau gâchis... Merci en tout cas pour le mal que tu t'es donné pour essayer de donner à ce jeu une traduction de bonne qualité. Mais à l'impossible, nul n'est tenu...
  13. En soi, le jeu est bien, oui. Mais il y a un manque de finition un peu à tous les niveaux. L'exemple le plus agaçant, ce sont les requêtes commerciales : si j'ai du blé en surplus dans ma capitale et que je veux le garder, tous les pays du monde vont me demander si je veux bien l'exporter, spammant non-stop mes notifications. Tout ça parce qu'il n'est pas possible de dire qu'on ne veut pas exporter cette denrée en particulier. La bonne nouvelle, c'est que l'équipe de développement s'est agrandie. J'espère donc qu'ils vont pouvoir s'attaquer à ce genre de soucis en parallèle dudéveloppement de nouveaux mécanismes de jeu.
  14. @max7796 Pour te répondre sur Pompée "simple particulier", cette expression ne vise pas à sous-entendre que Pompée était un Romain lambda qu'on aurait attrapé sur le Forum au hasard pour lui filer les pleins pouvoirs contre les pirates. Il était bien évidemment une personnalité politique de premier plan. Mais Pompée était un "simple particulier" dans le sens où il n'exerçait pas alors de magistrature (sénateur n'étant pas une magistrature) Ta formulation ("le populaire sénateur Pompeius Magnus") est tout à fait juste : il était populaire et il était sénateur. Mais elle tend à cacher le problème fondamental de la Lex Gabinia : il n'est pas forcément évident pour tous qu'un sénateur n'a aucune raison de diriger une expédition militaire dans le cadre normal des institutions républicaines romaines. En parlant de "simple particulier", il me semble qu'on met donc mieux en lumière le fait que cette loi est une vraie monstruosité légale et un moment de rupture pour la République, avec des imperatores qui choisissent de se lancer dans telle ou telle guerre sans se préoccuper plus que ça du fonctionnement normal des institutions.
  15. Eh ben, c'est un sacré sacerdoce d'être traducteur chez Paradox... Je vais continuer à reporter les erreurs que je vois et tu feras ce que tu peux en fonction des possibilités. C'est juste un jeu, ça ne vaut pas le coup de faire un burn-out pour ça! Bon, du coup, j'ai juste une mini-erreur purement orthographique : "statu quo" sans t Je ne me souviens plus si la faute est présente pour les sièges quand le jeu affiche le résultat d'un round de siège. Je vais essayer de penser à vérifier. Si seulement! Il me reste encore à tuer le grand méchant. Ce jeu est tellement looooooong (mais tellement bon)!
×
×
  • Create New...