Jump to content

Hvedrung86

Membre
  • Content Count

    3
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Hvedrung86 last won the day on September 7

Hvedrung86 had the most liked content!

About Hvedrung86

  • Rank
    Nouveau

Information de Profil

  • Région
    Neuchâtel
  1. Louer des navires, ça coûte cher, très cher. Ce n'est pas un simple seigneur du Mâconnais qui pourrait se le permettre. Sous l'égide d'un seigneur plus puissant partant à la Croisade, je ne dis pas. Là en théorie il est tout à fait possible de faire traverser n'importe quelle étendue d'eau à n'importe quelle armée. J'essaierai pour en avoir la certitude mais je suis presque sûr qu'un chef tribal magyar peut traverser la mer Noire. Pour ce qui est des parties de CK2, j'en ai plusieurs en tête en effet. Canaries, Shetland, Féroé, Maldives, Socotra, que des comtes isolés vivant sur une île et ne possédant pas de navires. Beaux challenges. Sur CK3, le seigneur nestorien de Socotra en 867 est toujours là, je pense que je ferai une partie prochainement avec lui, maintenant que le système de déplacement en mer ne dépend plus des navires.
  2. Tout ceci est bien dit. Concernant les Vikings, je suis assez d'accord avec Charvalos. Déjà sur CK2, que ce soit en 769 ou 867, c'était quelque chose (quasiment à chaque partie l'IA réformait le paganisme germanique, et l'Europe se retrouvait partagée en deux entre les Omeyyades et les Vikings, sauf si un Carolingien parvenait à former rapidement l'empire de Francie ou le Saint-Empire) mais là c'est une vraie vague quasiment inarrêtable. Mention spéciale au fameux Hæsteinn qui est toujours là et toujours aussi fort. Et ceci bien qu'à mon avis le système de raid soit bien moins avantageux que dans CK2. Dans le jeu précédent, devenir plein aux as et gagner des milliers de points de prestige était une gageure avec ne serait-ce qu'un Jarl possédant 3 ou 4 comtés côtiers. Maintenant ça m'a l'air beaucoup plus long et bien moins rentable, ou alors je ne m'y prends pas correctement. Les Vikings dirigés par l'ordinateur me semblent toutefois extraordinairement violents et belliqueux, bien plus que dans CK2, où les "adventurers" possédant plusieurs milliers d'hommes étaient techniquement les véritables menaces. L'IA est toujours aussi mauvaise, notamment lors des guerres. C'est quasiment une marque de fabrique des CK à ce niveau-là. Pour ce qui est des navires, je pense qu'ils ont voulu carrément supprimer la partie navale qui n'était déjà que très sommaire et qui n'apportait pas grand-chose. Par contre, ce n'est pas terrible en terme d'immersion, là apparemment même un insignifiant comte perdu au milieu de la Bourgogne peut faire traverser la Méditerranée ou la mer du Nord à ses troupes.
  3. Pour répondre aux deux personnes se posant cette question, non ce n'est pas un bug. Je regarderai ce soir si c'est bien spécifié en jeu dans les petites lignes mais ce mode de succession se rapproche du Gavelkind électif de CK2 (sans la partie élective bien sûr). Dans cette succession propre à l'époque aux royaumes tribaux, lorsque vous possédiez le territoire de jure d'un duché en plus de votre duché principal, sans avoir créé vous-mêmes le titre, il se créait et se transmettait automatiquement au deuxième fils (et ainsi de suite en cas de plusieurs duchés/royaumes et fils légitimes) à la mort de votre personnage. Eh bien c'est ce qu'il se passe. C'est la succession de base de CK3 (en tout cas lorsque l'on joue en Europe, je n'ai pas encore essayé l'Asie ou l'Afrique, il faut que je voie s'ils ont gardé la meilleure succession de CK2, j'ai nommé le système "Open" du monde musulman). Je pense que c'est pour éviter aux joueurs de se retrouver avec un énorme territoire centralisé en moins de 50 ans sous monarchie élective ou primogéniture comme dans CK2. Maintenant, passer à une succession pour un seul héritier pour stabiliser son royaume, ça se mérite.
×
×
  • Create New...