Jump to content
Sign in to follow this  
Kahboom

[GPO du Dimanche] Opération Citadelle

Recommended Posts

Du coup, la prochaine session est prévue pour quand ? J'ai cru comprendre qu'il y aurait des empêchements ce dimanche ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous, je vous propose qu'on reporte la session de ce dimanche 30 janvier vu l'absence de Papa et le fait qu'on ne sait pas à quelle heure on va arriver avec boomer  voir pas du tous...

Share this post


Link to post
Share on other sites

coucou les amis,

 

je préfère de loin repousser la séance. On sait tous qu'un joueur en guerre ne peut être remplacé au pied levé. je sais que c'est ##### car on bloque tous nos dimanches soir mais on a aussi la chance que nous connaissons tous ce type de GPO et ses impondérables.

 

on est pas à un dimanche près et on sait qu'il y en aura d'autres

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rapport de la dernière session : avril 41 à sept 41.

 

Ça y est ! L'URSS est en guerre !

Grosse frayeur, nous n'avions pas assez de PP pour passer en mobilisation économique totale si l'axe nous avait attaqué dès la fin de son focus...
Heureusement, les hostilités débutèrent suffisamment tard pour que le problème soit résolu de lui même.

L'effort de l'Allemagne s'est surtout porté sur les Pays Baltes, n'ayant pas réussi à prendre Lwow, fortement défendue.

Une dizaine de divisions furent encerclées dans la poche de Libau (nord de Memel) mais parvinrent à être évacuées par la mer, malgré la vigilance de la Kriegsmarine. Une division blindée évacuée débarqua ainsi à Riga après avoir été accrochée plusieurs fois au cours de son transport, et fut réduite à 3% de sa force...

 

L'Armée Rouge reprenait sa revanche au sud de Brest Litovsk en encerclant quatre divisions ennemies et en les détruisant. Peu après cependant, la ville tomba. Une autre action aéroportée allemande se solda elle aussi par un cuisant échec. Huit régiments parachutés sur notre seconde ligne de retranchement causa leur fin.

 

Globalement, la situation soviétique n'est pas trop mauvaise : nous avons reculé jusqu'au voisinage de Riga et perdu la Lithuanie. A cela s'ajoutent quelques abandons (ou peu défendus) comme Bialystok, Stanislawow, et le nord de la Bessarabie. Aucune perte due à un encerclement notoire.

Nos divisions blindées surclassent totalement celles de l'axe (en gros, des valeurs doubles en "piercing" et "armor" de celles des allemands). En revanche, nous sommes surclassés par la Luftwaffe tant en quantité qu'en qualité.

 

En hommes, l'Allemagne a perdu deux fois plus de soldats que nous après trois mois de conflit.

Cependant, il faudra encore compter un an avant la levée des pénalités dues aux purges de l'Armée Rouge. C'est l'année 1942 qui sera cruciale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rapport de session : sept 41 à jan 1942.

La lutte se poursuit à l'est.

Les britanniques ont débarqué en Grèce, en Thessalonique,  par surprise. Cela eut pour effet de soulager le front de Bessarabie un court moment cependant. En effet, le gros des forces blindées de l'Allemagne était à présent regroupé dans ce secteur et tenu en échec. Face au péril qui surgissait sur leurs arrières, ces forces accoururent rapidement et refoulèrent en quelques temps l'invasion venue de la mer. La Home Fleet rapatria indemne son corps expéditionnaire.
Cet épisode permit à un corps blindé russe de refouler les Allemands en Pologne où ils furent contraints à la défensive. La Bessarabie fut partiellement reconquise jusqu'au retour offensif des Roumains, des Italiens et des Allemands. Entre temps, l'armée Roumaine avait quelque peu muté, s'octroyant le luxe d'investir dans des unités de "marines". Du coup, le franchissement du Prout fut rendu plus aisé. Mais le Dniestr ne fut atteint qu'au nord et son abord est constamment disputé par l'irruption de formations de chars lourds KV.


Dans les pays Baltes, la progression ennemie a repris, bien arrosée de son sang. Kaunas, Vilnius, Molodochenko sont tombées, quoique que cette dernière est sujette à d'âpres combats. Au terme de plusieurs semaines, l'ennemi a fin par creuser un saillant dans nos lignes, avec sa pointe la plus occidentale, Grodno. Au sud de ce saillant, l'offensive a repris devant Brest Litovsk et s'enfonce dans les marais du Pripet, où Pinsk se trouve désormais en première ligne.
Cette configuration n'est pas sans évoquer le saillant de Koursk...
Mais les moyens soviétiques de jan 1942 ne sont pas ceux de juillet 1943, aussi a-t-on adopté la stratégie du "saillant fondant", qui consiste à évacuer cette excroissance de 200 km de côté tout en disputant le terrain et en empêchant l'encerclement par l'est.

 

Bilan de cette période : pertes de l'axe quasi double de celles de l'URSS pour des gains substantiels mais sans impact stratégique.

 

Pendant ce temps, les USA sont entrées en guerre, car le Japon a attaqué !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rapport de session : jan à mai 1942.

 

L'offensive d'hiver axiste se poursuit, mais sans grands résultats.

Au sud, plusieurs tentatives de traversée du Dniestr ont échoué. La Bessarabie est encore aux mains des soviets en les villes de Cetatea Alba et de Kishinev.

Au centre, Pinsk est tombée et Minsk sur la ligne de front.

Au nord, la Dvina est à présent bordée au delà de Daugapils, mais les défenses russes sur la rive droite dépassent les moyens offensifs de l'Allemagne.

Puis, la majeure partie des PzD disparurent de la ligne de front...

 

Entre temps, les bombardiers torpilleurs italiens commencèrent à attaquer la grande base navale de Léningrad, y coulant 4 des 23 submersibles de la Baltique et en endommagèrent plusieurs autres. C'est alors que fut lancée une opération de grand style visant à conquérir d'un seul coup toute l'Estonie !

Un tapis de nouvelles divisions aéroportées fut lâché loin dans l'intérieur des terres, combiné à un débarquement d'ampleur sur les secteurs suivants : est de Narva pour couper la route de Léningrad, Rakvere, Tallinn, les îles de Kuressaare et le nord de Riga, soit près de de 400 km de côtes !

Ce plan, grandiose, il faut bien le dire, aurait dû marcher. Il aurait dû...
Sauf que l'ennemi tomba sur la quasi totalité de l'armée d'élite de chasseurs alpins, et les échelons de réserve de l'armée motorisée.

Dans un premier temps, les unités côtières, surprises, lâchèrent pied. Mais un premier renfort motorisé parvînt à Tallinn, puis d'autres d'alpins que l'Allemagne ne parvînt pas à bloquer. Cet objectif clé, avec son grand port, resta soviétique et fut le siège de combats sanglants pendant plusieurs semaines.

Le reste de la grande tache d'huile que faisait l'armée du Reich fut morcelé. Le premier secteur à finir anéanti fut celui de Narva, submergé par les renforts accourus de la frontière finlandaise et attaqué par le sud. Le second fut celui de Tartu et Voru, sur les bords du lac Peipous. Le troisième encerclement se produisit dans le dos des assaillants de Riga, qui essayaient en vain de percer la ligne de défense de la Dvina concurremment avec une attaque lancée depuis la rive gauche. Les défenseurs, fortement retranchés dans des forêts et des agglomérations tinrent bon.

Parnu fut reprise, puis reperdue tandis qu'au nord, Tallinn était dégagée de la pression exercée terrestre à l'ouest par l'irruption d'un corps blindé de chars KV. D'autres troupes allemandes capitulèrent au voisinage de Rakvere.
Mais l'ennemi n'avait pas dit son dernier mot, car il avait eu le temps de construire un port sur l’île de Kuressaare, ce qui lui permit d'alimenter son armée piégée. Sa supériorité aérienne et ses transports aériens lui permirent d'éviter un désastre complet.

Les attaques frénétiques de l'Armée Rouge pour déloger les derniers territoires tenus par l'envahisseur échouèrent, d'autant plus qu'il avait débarqué huit divisions blindées.

Quelque peu éprouvées, les vaillantes troupes de l'Armée Rouge furent contraintes à ajourner leurs attaques, les conditions météo s'avérant exécrables.

 

Pendant ce temps, un autre assaut parti depuis la Roumanie réussit à franchir le Dniestr, mais fut refoulé par huit divisions de chars KV.

A présent, une autre bataille s'annonce : Minsk...

 

Enfin, grande nouvelle : l'Iran s'est soumis sans résistance à l'URSS. Dommage, nous avions rassemblé une armée importante pour l'écraser en cas de refus, c'est peut être cela qui l'a effrayé.

Le nombre de morts a décollé : le Reich en déplore 1 200 000, la Roumanie 233 000 contre "seulement" 841 000 soviétiques (et 24 000 italiens contre 17 000 russes).

 

 

PS : un peu énervant que l'IA affecte des transports maritimes pour acheminer par mer des ravitaillements entre Léningrad et Riga, alors que la route terrestre fait très bien son office. A ce petit jeu à, nous avons perdu 3 convois par semaine (minimum) depuis le début, du fait de l'attrition allemande. Du coup, quand on interdit la zone pour faire cesser cette ponction, nos sous marins, censés assurer la défense de la Baltique, restent au port et ne remplissent évidemment pas leur rôle de gardiens ou de lanceurs d'alerte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

saluons encore une fois, la belle offensive axiste en territoire balte.

 

Certes elle a été contenue avec un certain succès puisque le port de Talinn a tenu bon et que nos troupes (nombreuses) qui gardaient le littoral ont finalement montré leur utilité mais la tête de pont allemande est en place et doit être absolument contenu.

 

la supériorité aérienne ennemie est écrasante mais nous pouvons pour l'instant constater qu'après plus d'un an de guerre elle n'est pas décisive.

Les bataillons anti aériens dans nos divisions d'infanterie y sont sûrement pour quelque chose.   

 

La stratégie soviétique purement défensive et jouant le contre avec les chars lourds est pour l'instant efficace mais l'armée rouge a encore besoin de temps (et de ressource) pour passer à l'offensive. 

il est également notable d'observer que l'axe (Allemagne/Italie/Roumanie) sur le front de l'Est mobilise plus de 250 divisions dont la grande majorité de divisions blindées (taille 30) et motorisées (taille 30) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

L' URSS résiste très bien , y'a pas à dire....

 

Du côté de l'Italie, le front est calme depuis l'éjection de l'Afrique et le refoulement des anglais de Grèce.

 

Pour passer le temps, le Duce envoie de temps en temps ses avions faire des piqûres de moustiques sur tous les navires alliés et soviétiques , histoire de rappeler au monde que l'Italie fasciste est encore là.

Share this post


Link to post
Share on other sites

compte session du dimanche 13 mars 2022

période jouée mai-octobre 1942

 

front de l'Est :

 

de mai à juillet 3 points retiennent l'attention de la Stavka : au nord la tête de pont au sud ouest de Talinn, la zone centre au sud de Minsk et le front roumain a l'ouest d'Odessa. attaques/contre attaques, replis défensifs émaillent cette période, sans réels gains de part et d'autres.

 

Puis tout change à partir du mois d'aout...avec le débarquement allié en France. de nombreuses divisions blindées allemandes quittant le front, la poche nord est lentement réduite. Au centre, les troupes soviétiques passent également à l'offensif et au sud les roumains maintiennent leur position avec détermination. Un dernier retour offensif sous la forme d'un débarquement amphibie sur les arrières d'Odessa se solde par un désastre complet : l'ensemble des troupes axistes débarquées est détruit.

 

L'évolution du front de l'Ouest et la libération de Paris ouvre grand une exploitation alliée qui sur terre comme dans les airs semble inarrêtable. 

 

La progression soviétique reste très  modeste du fait d'une armée rouge encore taillée pour la défensive mais en octobre, Vilnius était libéré et plusieurs offensives locales étaient en cours sans encore confirmer si elles seront victorieuses.

 

Il n'en demeure pas moins que la situation stratégique de l'axe est devenue très compliquée. 

 

Certes l'axe tient encore une grande partie de l'Europe (surtout à l'Est) mais l'avancée des alliés à l'Ouest et leur supériorité aérienne font clairement pencher la balance. 

 

Je sais que dans cette situation il n'est pas facile pour le camp qui subit de vouloir continuer à jouer, mais si cela est possible une session supplémentaire pourrait être encore d'actualité ne serait-ce que pour suivre la campagne en Asie et la capacité défensive de l'axe contre les alliés et les russes (je pense notamment aux roumains qui pour l'instant font jeu égal avec les troupes soviétiques)

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Wstein, désolé on ne pourra pas continuer la partie les allemands et roumains on clairement indiqués qu'ils ne poursuivrait pas une session de plus.

 

Je vais essayer ce soir de vous sortir un nouveau set de règle plus approprié à nos gpo.

 

Commencer à réfléchir à ce que vous voulez jouer sur la prochaine session...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

hello Kahboom,

 

c'est compréhensible effectivement

 

Bravo aux alliés qui ont remporté cette GPO. merci à leur soutien, qui a permis à l'URSS de tenir contre l'axe.

N'oublions pas le rôle des anglais qui ont réussi à tenir l'AFN et les places stratégiques (Malte/gibraltar)

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici quelque nouvelle règle :

 

 USA Le focus " Le Géant s'éveil" ne peut être lancés qu'a la déclaration de guerre de l'Allemagne à la Pologne.

 

 Placement en Asie  Les USA doivent laisser libre Guam et ne pas positionner de troupes aux Philippines

                                     Les sous-marins alliées ne peuvent pas se pré-positionner dans les eaux des Indes Néerlandaises ,Vietnamiennes , Chinoises et Japonaises.

 

Japon Les Kamikazes ne sont autorisés que dans les eaux des cotes du Japon.

 

Unités : La taille des unités parachutiste doit être de taille 16 minimum.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bravo aux Russes et alliés , avec pour ma part des félicitations soutenues pour nôtre souverain Anglais qui c'est montré très offensif et opportuniste.

Le succès du débarquement en France lui revenant en grande partie et étant de son initiative. (mi42)

Concernant le Raj pas grand chose a signaler, le Japon se montrant peu offensif envers nous, j'avais une économie relativement forte (600 CAS, presque 1 million d'hommes correctement équipés , mais malheureusement beaucoup de mal à gérer un man power réduit à 16k en fin de partie, alors que j'aurais pu sortir je pense 1/2 million de troupe en plus niv matos avec du MP.

Merci aussi à nos amis Canadiens présents en nombre sur nôtre territoire, une offensive début 43 aurait été tout à fait envisageable sur le Cambodge.

Pas un mot sur les Ricains ! méprisants et impérialistes à nôtre égard :D

Edited by Amoncha

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut les kikis !

vous jouez toujours à ce que je vois ? finalement c'est devenu bien HoI4 ?

est ce que vous conseillez des mods ou vanille ? je me remets doucement au jeu.

bises

Share this post


Link to post
Share on other sites

Compte rendu cote japonais.

Une guerre en chine lancé et fini trop tard mais avec l’avantage d'avoir des doctrine terrestre et aérienne termine.

Pour la guerre au pacifique elle aura durer environ 1 année, la prise de Bornéo pas défendu donc prise, une opération a Singapour rate de peu,  une prise de manille avec difficulté et prise du reste des iles des philippine en cours.

Note la prise de Guam avec un radar niv 5 dessus mais en 2 fois.

Front en Birmanie qui aura pas bouger.

Et c'est tout.

Finalement le japonais a une très bonne économie si on investi un minium en chine mais avec un nombre de navires et une grosse aviation des alliée, le japon était déjà sur la défensive après environ 1 mois après le début de la guerre.

 

Pour les règles, je pense que l’américain peut garder des troupes sur ces iles mais il faut pas qu'il force l'entrainement de ses flottes pour avoir toutes les doctrines en 1941.

Autre problème c'est le nombre d'avion alliée qui rend très difficile les offensive il faut selon moi donner au japonais l'air sup sur le pacifique au début de la guerre

 

Pour enzo, essaye en vanille, pour découvrir le nouveau patch.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Zib a dit :

Compte rendu cote japonais.

Une guerre en chine lancé et fini trop tard mais avec l’avantage d'avoir des doctrine terrestre et aérienne termine.

Pour la guerre au pacifique elle aura durer environ 1 année, la prise de Bornéo pas défendu donc prise, une opération a Singapour rate de peu,  une prise de manille avec difficulté et prise du reste des iles des philippine en cours.

Note la prise de Guam avec un radar niv 5 dessus mais en 2 fois.

Front en Birmanie qui aura pas bouger.

Et c'est tout.

Finalement le japonais a une très bonne économie si on investi un minium en chine mais avec un nombre de navires et une grosse aviation des alliée, le japon était déjà sur la défensive après environ 1 mois après le début de la guerre.

 

Pour les règles, je pense que l’américain peut garder des troupes sur ces iles mais il faut pas qu'il force l'entrainement de ses flottes pour avoir toutes les doctrines en 1941.

Autre problème c'est le nombre d'avion alliée qui rend très difficile les offensive il faut selon moi donner au japonais l'air sup sur le pacifique au début de la guerre

 

Pour enzo, essaye en vanille, pour découvrir le nouveau patch.

salut Zib, je ne suis pas pas pour ce type de règle qui est finalement un choix du joueur de faire plus d'avions et c'est forcement au détriment d'autres choses. Réduire la montée ne puissance des USA comme le suggère Kahboom pourquoi pas. Comme tu le précises, le Japon a toute ses doctrines terrestres et aériennes pour 1941. je suis pas sur que pour le terrestre les USA soient au même niveau quand même.  De plus finalement, plusieurs opérations ont échoué de peu. Au niveau des batailles navales cela a donné des résultats complétement déséquilibrés? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...